Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading offerts
S'inscrire à la newsletter
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Morning Meeting Forex : L’euro fait une pause avant la BCE; GBP/USD, le câble sur un support significatif

Morning Meeting Forex : L’euro fait une pause avant la BCE; GBP/USD, le câble sur un support significatif

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • L’euro se redresse légèrement, prises de bénéfices sur les devises matières premières
  • GBP/USD : Un rebond possible sur la forte zone de support

Biais

Résistance

Support

Commentaire

AUD/JPY

Haussier

86,06

81,55

Rebond support 84,16

AUD/USD

Haussier

0,755

0,699

Pull back sur support 0,7280

EUR/AUD

Baissier

1,62

1,4425

Rebond

EUR/CHF

Baissier

1,0605

0,978

Rebond

EUR/GBP

Neutre

0,85

0,7565

EUR/JPY

Baissier

133,5

125

Rebond sur Support

EUR/USD

Baissier

1,15

1,0766

Doji sur zone de support 1,0800

GBP/JPY

Baissier

158,25

148,95

GBP/USD

Baissier

1,3645

1,311

Test support

NZD/USD

Neutre

0,722

0,663

Rejet MM200

USD/CHF

Neutre

0,9368

0,909

USD/CAD

Haussier

1,2957

1,265

Oblique hebdo en support

USD/JPY

Haussier

116,36

113,5

L’euro se redresse légèrement, prises de bénéfices sur les devises matières premières

L'euro reprend son souffle avant la réunion des banques centrales de cette semaine, tandis que les devises matières premières se sont repliées après avoir atteint leurs récents sommets, les investisseurs estimant que les hausses des cours dans les secteurs de l'énergie, des céréales et des métaux pourraient finir par réduire la demande à long terme.

L'euro est resté stable dans les premiers échanges et s'est redressé autour de 1,0900 USD après avoir atteint lundi son plus bas niveau en 22 mois, à 1,0806 USD, aidé par un rapport de Bloomberg News citant des responsables anonymes et indiquant que l'Union européenne discutait d'une émission conjointe d'obligations.

Une telle initiative pourrait être synonyme de mesures de relance et constituer un pas vers une union fiscale. Mais les détails étaient maigres et les analystes ont également déclaré qu'il était peu probable que l'euro augmente beaucoup tant que l'on s'inquiète de la propagation de la guerre en Ukraine. Or la situation sur le front ne s’arrange pas.

L'indice du dollar américain a aussi stoppé sa progression juste en dessous d'un sommet de 22 mois à 99,45.

Le pessimisme à court terme est motivé par l'idée que les craintes des investisseurs de voir la guerre s'étendre au-delà des frontières de l'Ukraine ne se dissiperont pas rapidement.

L'euro reste fragile et pourrait rejoindre la zone de support au-dessus de 1,0636 dollar d'ici la fin du trimestre avant de reprendre de la hauteur vers 1,15 dollar d'ici la fin de l'année si une sorte d'accord pour contenir les combats est conclu, mais il tomberait probablement vers la parité si la guerre devait s'étendre.

La Banque centrale européenne se réunit jeudi, le spectre de la stagflation incitant les économistes à penser que les responsables politiques pourraient retarder les hausses de taux jusqu'à la fin de l'année.

L'enthousiasme pour les monnaies liées aux matières premières, semble également s'estomper, car les coûts élevés des matières premières constituent également un frein pour la consommation et la croissance mondiale.

Les acteurs du marché pourraient passer de l'idée d''acheter des dollars australiens parce que les prix des matières premières sont élevés à celle de vendre des dollars australiens parce que les prix très élevés des matières premières entraîneront une destruction de la demande.

La flambée des coûts du pétrole ternit également le lustre du yen en tant que valeur refuge, car les dépenses d'importation ont propulsé le Japon vers son plus grand déficit de la balance courante depuis 2014 en janvier. Le yen a touché ce matin un plus bas de trois semaines à 115,87.

GBP/USD : Un rebond possible sur la forte zone de support

La livre sterling, qui a été vendue en même temps que l'euro, s'est à peine redressée hier et est restée bloquée près de son plus bas niveau depuis 16 mois, à 1,3100 dollar.

Ce niveau représente un support important correspondant aux plus bas de Novembre et Décembre 2020. La tendance est baissière sous les moyennes mobiles descendantes à 13 et 34 périodes. Une rupture de ce niveau pourrait prolonger la baisse de la livre vers 1,2857.

Toutefois à court terme, l’objectif de la rupture des 1,3358 a été atteint. De plus le RSI est en zone de survente et l’écart des cours avec les moyennes mobiles est important. Un retracement est donc envisageable si le support venait à tenir avec un possible retour sur 1,3272.

Evolution de la livre contre dollar en données quotidiennes :

Morning Meeting Forex : L’euro fait une pause avant la BCE; GBP/USD, le câble sur un support significatif

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.