Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : Statu quo après l’inflation

EUR/USD : Statu quo après l’inflation

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Le chiffre de l’inflation ne change pas la donne
  • L’euro contre dollar reste fragile sous 1,1383

Le chiffre de l’inflation ne change pas la donne

Le taux d'inflation des prix à la consommation aux États-Unis a atteint 6,8 % en glissement annuel en novembre, soit le taux le plus élevé depuis juin 1982, conformément aux attentes du marché. L'inflation est restée au-dessus de l'objectif de 2 % de la Fed américaine pour un neuvième mois consécutif, en raison de la forte demande des consommateurs, de la hausse des prix des produits de base, des contraintes d'approvisionnement liées à la pandémie et d'un faible effet de base de l'année dernière.

Même si ce chiffre était largement anticipé, il reste très haut et ne devrait pas remettre en cause la politique moins accommodante de la Fed. L’idée d’une hausse des prix transitoire est définitivement abandonné avec la hausse de la demande et pas seulement les difficultés sur l’offre.

En revanche, l’indice de confiance des consommateurs de l’université du Michigan est ressorti en forte hausse à 70,4 contre un consensus qui s’établissait à 67,1.

La prochaine réunion de la mi-décembre sera très suivie avec comme un consensus un doublement du montant des rachats d’actifs.

Taux d’inflation aux Etats Unis en glissement annuel :

EUR/USD : Statu quo après l’inflation

L’euro contre dollar reste fragile sous 1,1383

L’euro contre dollar évolue dans une phase de consolidation depuis quelques séances sous une résistance à 1,1383. Un franchissement de cet obstacle permettrait à l’euro contre dollar de se dégager de sa pression vendeuse et de rejoindre un nœud constitué par une droite de polarité et le passage de l’oblique baissière au-dessus de 1,1500.

Toutefois tant que la paire reste sous les 1,1383, le risque est d’assister à une reprise de la baisse vers la zone 1,1170/85, plus bas de Novembre et plus bas de juin 2020. Sous ce niveau, la baisse s’accélèrerait vers le niveau psychologique des 1,1000.

Evolution de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

EUR/USD : Statu quo après l’inflation

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.