Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : L’objectif à 1,1170 se précise

EUR/USD : L’objectif à 1,1170 se précise

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • Lagarde éloigne la possibilité d’une hausse des taux
  • L’euro bien engagé dans sa tendance négative

Lagarde éloigne la possibilité d’une hausse des taux

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a réaffirmé ce matin que les conditions d'un relèvement des taux sont très peu susceptibles d'être réunies l'année prochaine.

Mme Lagarde s'exprimait devant le Congrès bancaire européen de Francfort, où elle a prévenu que la BCE "ne doit pas se précipiter dans un resserrement prématuré" de la politique monétaire.

L'euro a chuté après les commentaires de Mme Lagarde, tombant sous 1,1300 dollar. Les valeurs bancaires ont également reculé d'environ 2 %. La recrudescence des cas de Covid en Europe a également pesé sur le sentiment des investisseurs vendredi matin, l'Autriche ayant annoncé qu'elle imposerait un quatrième confinement national lundi.

Mme Lagarde avait déjà cherché à refroidir les attentes d'une hausse des taux d'intérêt l'année prochaine, après la réunion de politique générale de la BCE d'octobre.

Dans son discours d’aujourd’hui, Mme Lagarde a déclaré que les taux d'inflation élevés étaient susceptibles d'augmenter encore jusqu'à la fin de l'année. Mercredi, il a été confirmé que l'inflation de la zone euro avait atteint 4,1 % en glissement annuel en octobre, soit plus du double de l'objectif de la BCE.

Mme Lagarde a cependant déclaré que cette pression inflationniste était "malvenue et douloureuse". Mais elle a précisé que si la BCE prenait au sérieux les préoccupations relatives à la hausse de l'inflation, elle a fait valoir que les moteurs de ces pressions sur les prix étaient susceptibles de "s'estomper à moyen terme, qui est l'horizon qui compte pour la politique monétaire."

Elle ne voyait pas "les conditions en place, que ce soit au niveau de l'économie dans son ensemble ou au niveau sectoriel, pour que des taux d'inflation supérieurs à notre objectif deviennent auto-entretenus".

Ainsi, Mme Lagarde a expliqué que si la BCE avait constaté une forte "demande de rattrapage" dans la zone euro, elle ne voyait pas de "demande excessive".

L’euro bien engagé dans sa tendance négative

L’euro contre dollar annule aujourd’hui une configuration de chandelier de retournement dite « étoile du matin » et relance la dynamique baissière interrompue uniquement pendant deux séances.

Les cours restent sous une oblique baissière ainsi que les moyennes mobiles descendantes à 13 et 34 périodes. Il est donc probable que la paire rejoigne l’objectif d’une figure en double sommet validé en septembre sur 1,1170, qui correspond à une droite de support définie par les plus bas de juin 2020.

Un retour au-dessus du plus haut du jour à 1,1375 serait un premier signal de stabilisation des cours mais la tendance s’inverserait uniquement au-dessus de l’ancien support à 1,1525 et de l’oblique baissière.

Evolution de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

EUR/USD : L’objectif à 1,1170 se précise

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.