Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : en route vers le prochain support à 1,1370$ ?

EUR/USD : en route vers le prochain support à 1,1370$ ?

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DE LA PAIRE EUR/USD

  • Christine Lagarde estime que l’inflation devrait refluer à partir de 2022
  • EUR/USD : l’euro poursuit sa dégringolade face au billet vert

Christine Lagarde estime que l’inflation devrait refluer à partir de 2022

Le dollar américain se stabilise lundi face à l'euro après s'être renforcé la semaine précédente. En effet, l’inflation plus forte que prévu aux Etats-Unis avait dopé le dollar, les investisseurs pariant que la Fed allait resserrer sa politique monétaire pour limiter la hausse des prix.

Ce lundi, la présidente de la BCE, Christine Lagarde a déclaré que « l'inflation dans la zone euro devrait mettre plus de temps que prévu à baisser en raison du niveau élevé des prix de l'énergie et des goulets d'étranglement persistants dans les chaînes d'approvisionnements.

Avec un taux d'inflation largement supérieur à l'objectif de la BCE et susceptible d'augmenter d'ici la fin d'année, l’institution est sous pression pour s'attaquer à la flambée des prix qui entame le pouvoir d'achat des ménages. Néanmoins, un resserrement de la politique monétaire la Banque centrale européenne pour contrer l'inflation pourrait freiner la reprise de la zone euro.

Les marchés monétaires tablent sur une première hausse de taux de 10 points de base en septembre 2022. Mais bien sûr, Christine Lagarde a réaffirmé qu'il était très improbable que les conditions préalables à une hausse des taux soient réunies l'année prochaine.

Par conséquent, les banquiers centraux appliquent la politique de l’autruche. La BCE minimise l'inflation en agissant comme si elle n'existait pas et qu'elle n'avait aucune influence sur ses décisions de politique monétaire.

EUR/USD : l’euro poursuit sa dégringolade face au billet vert

L’euro ne parvient toujours pas à rebondir face au dollar depuis son incursion sous les 1,1530$. Graphiquement, force est de constater que la configuration demeure baissière et les prix sont toujours enfermés dans un canal baissier.

Pour le moment, les vendeurs gardent la main et la force vendeuse ne semble pas s’essouffler. Tant que les prix ne parviennent pas à reconquérir la résistance à 1,1530$ couplée à la borne haute du canal, il est difficile d’anticiper un scénario de reprise haussière. Pour rappel, la validation d’une structure de retournement (un double sommet) vers les 1,2260$ suggère une poursuite de la baisse pour les mois à venir avec un objectif théorique autour des 1,1180$.

A court terme, le marché a enfoncé le support situé à 1,1460$, ainsi nous estimons que l’euro devrait poursuivre sa chute en direction des 1,1370$. En outre, si ce niveau était amené à céder sous la pression vendeuse, la paire se dirigerait vers la borne basse de son canal proche des 1,1270$.

GRAPHIQUE DE L’EUR/USD EN DONNÉES JOURNALIÈRES

Graphique du Jour

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.