Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : l’euro rebondit après son incursion sous le support à 1,1530$

EUR/USD : l’euro rebondit après son incursion sous le support à 1,1530$

Joris Zanna, Analyste Marché

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CETTE ANALYSE DE LA PAIRE EUR/USD

  • Une hausse des taux est envisageable selon Richard Clarida
  • EUR/USD : la dynamique demeure baissière

Une hausse des taux est envisageable selon Richard Clarida

Le dollar cède un peu du terrain face à l'euro après une semaine marquée par une réunion de la Réserve fédérale américaine et par un rapport sur l'emploi qui ont conduit le billet vert à de nouveaux sommets.L'économie américaine a créé 531.000 emplois en octobre, soit 81.000 de plus qu'attendu par le consensus Reuters, le département du Travail a en outre revu à la hausse les chiffres d'août et septembre.

Le billet vert profite du rapport sur l'emploi américain : le nombre élevé de créations d'emplois et la hausse des salaires pourrait pousser la Fed à resserrer sa politique monétaire pour éviter la surchauffe de l'économie.

Ce lundi, le vice-président Richard Clarida a déclaré qu’une inflation élevée et soutenue est un problème pour la Fed. Par ailleurs, la plupart des responsables de la Fed estiment que l’inflation est plus risquée que prévu.Clarida a ajouté que la Réserve fédérale devrait relever les taux d’intérêt d’ici la fin de 2022. De plus, il s’attend toujours à ce que les conditions de hausse des taux d’intérêt soient remplies d’ici la fin de 2022.

Pour rappel, la Fed réduira dès novembre ses achats d'actifs, actuellement de 120 milliards de dollars mensuels, pour les ramener à zéro, mais le rythme pourrait être ralenti ou accéléré si nécessaire. Par la suite, elle pourra envisager de commencer à relever ses taux directeursqui ont été maintenus dans la fourchette de 0 à 0,25%.

Les investisseurs surveilleront mercredi le principal catalyseur de la semaine, à savoir les chiffres de l’inflation américaine. La publication des chiffres mensuels des prix à la consommation (CPI) aux Etats-Unis pourrait raviver les spéculations sur le calendrier de la hausse des taux de la Fed.

EUR/USD : la dynamique demeure baissière

L’euro tente de rebondir face au dollar depuis son incursion sous les 1,1530$. Toutefois, la configuration graphique reste baissière et les prix sont toujours enfermés dans un canal baissier.

La force vendeuse demeure présente sur l’EUR/USD. Tant que les prix ne parviennent pas à franchir la résistance à 1,1620$ couplée à la borne haute du canal, les vendeurs gardent la main. Parallèlement, la confirmation d’un double sommet vers les 1,2260$ suggère une poursuite de la baisse à long terme.

A court terme, le support clé des 1,1530$ tente résister malgré les nombreuses tentatives pour accélérer la dégringolade. Il faudra donc surveiller dans les prochains jours la résilience de ce niveau surtout si les vendeurs tentent d’enfoncer le clou. Une clôture sous les 1,1530$ renforcerait le scénario baissier à long terme et l’euro risquerait de poursuivre sa chute en direction des 1,1460$ puis 1,1370$.

GRAPHIQUE DE L’EUR/USD EN DONNÉES JOURNALIÈRES

Graphique du Jour EUR/USD

Twitter @Joris Zanna

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

3 conseils de trading que j’aurais aimé connaître quand j’ai débuté sur le Forex

Quatre indicateurs techniques très efficaces que tout trader devrait connaître

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.