Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
AUD/USD : la RBA et le variant Delta font plonger le dollar australien

AUD/USD : la RBA et le variant Delta font plonger le dollar australien

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur l’AUD/USD :

  • Le faible taux de vaccination de l’Australie et la hausse des contaminations inquiètent les investisseurs
  • Le taux réel du dollar australien devrait rester inférieur à ses pairs
  • L’AUD/USD pourrait revenir à 0,71$ à court terme

Le faible taux de vaccination de l’Australie et la hausse des contaminations inquiètent les investisseurs

Le taux de change AUD/USD tombe à un plus bas de 9 mois ce mardi face à la dégradation de la situation sanitaire et le ton dovish de la banque centrale australienne.

En effet, la pression s’accentue sur le dollar australien alors que l’Australie, pays dont le taux de vaccinations est encore extrêmement faible (11%) par rapport aux autres pays occidentaux, fait face à une nouvelle vague de la pandémie. L’Australie a enregistré une centaine de nouvelles contaminations quotidiennement au cours des derniers jours, son niveau le plus élevé depuis la fin de sa précédente vague à l’été 2020, ce qui a poussé plusieurs villes, dont Sydney, à reconfiner sa population.

Les investisseurs craignent naturellement que ces restrictions pénalisent la reprise économique australienne, d’autant plus que la Chine, son principal partenaire économique, a connu son pic de croissance il y a plusieurs mois connaissant donc également un ralentissement.

Le taux réel du dollar australien devrait rester inférieur à ses pairs

Le dollar australien est également pénalisé par le différentiel entre la direction de la politique monétaire de la banque centrale d’Australie (RBA) et les autres banques centrales. La RBA a réitéré son ton dovish, indiquant que les taux directeurs resteront inchangés jusqu’au moins 2024. A contrario, la banque centrale de Nouvelle-Zélande a mis fin à son programme d’assouplissement quantitatif la semaine dernière et la Fed américaine se prépare à le réduire.

Avec une inflation cible de la RBA comprise entre 2 et 3% (disons 2,5%) et un taux directeur à 0,10%, le taux réel du dollar australien devrait donc être d’environ -2,40% jusqu’en 2024. A titre de comparaison, avec un taux directeur de 0,25% et un objectif d’inflation à 2%, le taux réel du « cash » néo-zélandais est de -1,75% et devrait augmenter à -1,5% étant donné que la RBNZ devrait relever ses taux d’ici la fin de l’année. Aux Etats-Unis, le taux réel du cash devrait être d’environ -2% ces prochains trimestres avant de potentiellement augmenter en fin d’année prochaine, lorsque la Fed procédera à sa première hausse des taux.

En d’autres termes, les taux réels australiens vont rester plus faibles que chez ses principaux partenaires (Nouvelle-Zélande, Chine et Etats-Unis), ce qui devrait pousser les investisseurs à privilégier les obligations étrangères et donc réduire la demande pour le dollar australien.

L’AUD/USD pourrait revenir à 0,71$ à court terme

Graphique journalier du cours de l’AUD/USD réalisé sur TradingView :

AUD/USD : la RBA et le variant Delta font plonger le dollar australien

Sur le plan de l’analyse technique, les perspectives de long terme de l’AUD/USD ont basculé à la baisse début juin après que le taux de change a enfoncé la ligne de cou à 0,7557$ de la figure de retournement en « tête et épaules ». Cette figure chartiste ouvre théoriquement la voie à un repli de l’AUD/USD jusqu’au moins 0,71$.

Toutefois, la baisse pourrait être plus importante, puisque le prochain support majeur se situe à 0,70. Le taux de change avait parfaitement rebondi sur ce seuil symbolique à l’automne de l’année dernière.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.