Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
DXY : le dollar se replie sous une oblique après le discours de Powell

DXY : le dollar se replie sous une oblique après le discours de Powell

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur le cours du DXY :

  • L’inflation s’envole à son niveau le plus élevé depuis 2008, le dollar bondit
  • Jerome Powell plaide pour un maintien des mesures de soutien
  • Le DXY remonte tester une ligne de tendance baissière majeure

L’inflation s’envole à son niveau le plus élevé depuis 2008, le dollar bondit

L’envolée de l’inflation a soutenu le dollar mardi. L’indice des prix à la consommation (IPC) est ressorti en hausse de 0,9% sur le seul mois de juin et de 5,4% sur un an, soit sa plus forte hausse annuelle depuis 2008, alors que le consensus tablait sur une inflation un peu plus modeste, de l’ordre de 4,9%.

Même en excluant les produits volatils de l’énergie et de l’alimentation, les prix à la consommation ont fortement augmenté. L’IPC « core » est ressorti en hausse de 4,5% en juin sur un an contre 3,8% en mai en raison de l’envolée des prix des voitures d'occasion (+45% sur un an), des vêtements (+4,9%), des billets d'avion et des hôtels.

DXY : le dollar se replie sous une oblique après le discours de Powell

Source : bls.gov

La hausse des prix des matières premières, les pénuries de certains intrants comme les semi-conducteurs et le manque d’employés ayant poussé les fabricants à répercuter une partie de la hausse de leurs coûts sur les consommateurs.

Bien que l’envolée de l’inflation fasse tomber les taux réels américains (Fed funds rate réel à environ -5%), ce qui devrait être négatif pour le dollar, le billet vert a rebondi. Les cambistes estiment à juste titre que cette hausse de l’inflation renforce les chances d’une normalisation rapide de la politique monétaire de la Fed.

Jerome Powell plaide pour un maintien des mesures de soutien

La prochaine réunion du FOMC à la fin du mois sera cruciale. Une partie des observateurs s’attendent à ce que le FOMC annonce une réduction de l’énorme programme d’achat d’actifs de la Fed, actuellement de 120 milliards de dollars par mois.

En effet, certains responsables traditionnellement « dovish », se montre en faveur d’une réduction des mesures de soutien, comme par exemple James Bullard, qui juge qu’il n’est plus nécessaire que la Fed achète des titres adossés à des hypothèques.

Néanmoins, d’autres responsables dont Jerome Powell continuent d’adopter un ton dovish, ce qui vient poser des doutes sur ce scénario. Le président de la Fed a assuré hier devant le Congrès que la banquecentrale allait offrir un « puissant soutien » à l'économie américaine jusqu'à ce que le rétablissement de celle-ci soit complet, soulignant le caractère transitoire de l'inflation et la nécessité de poursuivre la croissance de l'emploi.

Dans ce contexte incertain, les interventions des membres du FOMC dans les médias devraient particulièrement influencer les marchés et seront donc scrutées par les investisseurs.

Le DXY remonte tester une ligne de tendance baissière majeure

Graphique journalier du cours du DXY réalisé sur TradingView :

DXY : le dollar se replie sous une oblique après le discours de Powell

Sur le plan de l’analyse technique, le cours du dollar DXY est revenu tester une ligne de tendance baissière majeure mercredi, mais il n’a pas réussi à la dépasser en raison du ton dovish de Jerome Powell.

En dessous de cette oblique, les perspectives de fond restent techniquement baissières et le ratio rendement-risque favorise les vendeurs.

Notons la présence d’une divergence baissière RSI ce qui indique un ralentissement de la pression acheteuse. Le RSI donnerait un signal baissier en cas de repli sous 50% et le prix en cas de repli sous le plus bas de la semaine à 92 points.

En cas de repli sous 92 points, le seuil symbolique à 90 points serait le premier support majeur à surveiller. Une baisse sous celui-ci et sous l’oblique haussière qui passe par les creux de janvier et juin derniers seraient des signaux en faveur d’une poursuite de la tendance baissière de long terme.

En revanche, un dépassement de l’oblique résistance serait un signal technique en faveur d’un retournement haussier. Le sommet de mars à 93,43 points serait la première résistance à surveiller, suivi du seuil symbolique à 95 points. C’est le scénario à privilégier si la Fed se montrait finalement plus hawkish que prévu.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.