Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
EUR/USD : L’euro rebondit légèrement après la BCE

EUR/USD : L’euro rebondit légèrement après la BCE

Cedric Damestoy, Analyste Marché

Points clés de l’article :

  • La BCE change son objectif de hausse des prix
  • EUR/USD : Le rebond de l’euro bloqué sous une moyenne mobile à 13 périodes

La BCE change son objectif de hausse des prix

Dans le cadre d'une révision majeure de sa politique présentée ce jeudi, la Banque centrale européenne a décidé de réviser son objectif d'inflation et de permettre aux prix à la consommation de dépasser les limites lorsque cela est jugé nécessaire.

En janvier de l'année dernière, la banque centrale de Francfort s'est lancée dans son premier examen de politique économique depuis 2003. Toutefois, le résultat de ces travaux a dû être reporté à la suite de la pandémie de coronavirus. L'idée était d'évaluer comment adapter les politiques et les outils de la BCE pour atteindre son objectif principal, à savoir la stabilité des prix.

La BCE s'efforce actuellement d'atteindre un niveau d'inflation "inférieur à, mais proche de, 2 %". À l'avenir, l'objectif officiel d'inflation deviendra 2 %, avec des dépassements autorisés.

"Le Conseil des gouverneurs considère que le meilleur moyen de maintenir la stabilité des prix est de viser un objectif d'inflation de 2 % à moyen terme. Cet objectif est symétrique, ce qui signifie que les écarts négatifs et positifs de l'inflation par rapport à l'objectif sont tout aussi indésirables", a déclaré la BCE dans un communiqué.

Lors d'une conférence de presse jeudi, la présidente de la BCE, Christine Lagarde, a déclaré que le nouvel objectif d'inflation était "clair et facile à communiquer".

Elle a également déclaré : "Nous savons que l'objectif de 2 % ne sera pas constamment respecté, il pourrait y avoir une déviation modérée et temporaire dans l'une ou l'autre direction de ces 2 %, et c'est correct. Ce qui nous préoccupe beaucoup, c'est tout écart durable et significatif par rapport à l'objectif, et cela nécessitera une action énergique."

La première réunion ordinaire de politique monétaire du Conseil des gouverneurs appliquant cette nouvelle stratégie se tiendra le 22 juillet.

Ce changement d’objectif suit la politique suivie par la Fed et octroie de la souplesse à la politique monétaire. La banque ppourrait donc poursuivre sa politique accommodante alors que l’inflation dépasse l’objectif des 2%.

EUR/USD : Le rebond de l’euro bloqué sous une moyenne mobile à 13 périodes

L’euro dollar a marqué un point bas à 1,1780 qui a donné lieu à un rebond. La reprise a toutefois été contenue par la moyenne mobile descendante à 13 périodes et donc n’infirme pas la tendance baissière en vigueur depuis début juin. Le franchissement de cet obstacle permettrait d’envisager une respiration dans la baisse vers la moyenne mobile à 34 périodes ou la droite de polarité et le retracement Fibonacci de 50% qui font office de résistance sur 1,2000.

La tendance reste donc baissière. L’échec sur la MME 13 périodes mettrait en danger le support à 1,1780 et exposerait l’euro à un retour sur 1,1704

Evolution de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

EUR/USD : L’euro rebondit légèrement après la BCE

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.