Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Pas d’explosion du nombre de cas mais des foyers de variant delta dans 11 provinces chinoises qui nécessitent des mesures de restriction et vont continuer à peser sur l’activité pendant quelques mois 👇 (surveiller les prochains PMI) https://t.co/XDNdxWWvwR
  • Par son action, la Fed aura donc permis de préserver des millions d’emplois…mais aura aussi « poussé » plusieurs millions d’américains à la retraite via l’appréciation des patrimoines financiers et immobiliers, appréciation liée à sa politique ultra accommodante
  • Près de 3 millions d’américains sont partis plus tôt que prévu à la retraite, pendant la crise Covid, en raison notamment de l’appréciation de leur patrimoine C’est près de la moitié du nombre d’emplois US qu’il reste à récupérer pour revenir au niveau pré-Covid https://t.co/nyISg9Jlez
  • Fed/Powell « Nous surveillons très attentivement la possibilité d’une spirale prix-salaire »
  • L'or chute après le commentaire de Powell : "Nous sommes sur la bonne voie pour entamer une réduction progressive de nos achats d'actifs qui, si l'économie évolue globalement comme prévu, sera achevée d'ici le milieu de l'année prochaine". https://t.co/raYm2lJhJE
  • Bullard, sors de ce corps ! https://t.co/mPpshCEe17
  • A se demander si c’est bien Jerome Powell qui parle… https://t.co/NNNWCb3bvf
  • RT @IGFrance: 🎙 Podcast Bourse Hebdo : Découvrez le récapitulatif macro-économique de la semaine en une dizaine de minutes avec les princip…
  • #Gold : L'horizon se dégage. Le franchissement de la résistance horizontale et la cassure de la borne haute du canal permettent au métal jaune de confirmer un signal technique de reprise haussière. Les prochaines cible se situent à 1 830$ puis 1 850$. $XAUUSD https://t.co/CHMEpgfB72
  • #forex #forextrading #EURUSD ☕ FOREXPRESSO - Analyse Forex du 22 Octobre 2021 avec Cédric Damestoy de... https://t.co/pT5Og7Qz44 via @YouTube
EUR/USD : L’euro en baisse après le NFP – l’IPC US attendu

EUR/USD : L’euro en baisse après le NFP – l’IPC US attendu

Valentin Aufrand, Contributeur

Points-clés de l’article sur l’EUR/USD :

  • Le marché de l’emploi américain ralentit malgré l’excellent rapport de novembre
  • L’EUR/USD pourrait revenir tester sa moyenne à 200 jours cette semaine
  • Les élections législatives britanniques et l’IPC US comme prochains catalyseurs

Le marché de l’emploi américain ralentit malgré l’excellent rapport de novembre

Le cours de l’EUR/USD a terminé en baisse vendredi après la publication d’un excellent rapport de l’emploi américain pour le mois de novembre. Le taux de chômage a chuté de façon inattendue à 3,5% et le nombre de créations nettes d’emplois (hors secteur agricole) est ressorti à 266 000 alors que le consensus en attendait 180 000. En novembre, le changement sur une année du nombre de nouveaux employés était de 2,204 millions.

Néanmoins, malgré cet excellent NFP et la révision à la hausse des deux précédents mois (+41 000 au total), le rythme de création d’emplois a ralenti en 2019 comparé à 2018. L'économie américaine agénéré 1,969 million d'emplois jusqu'en novembre 2019, contre 2,452 millions d'emplois au cours de la même période de 2018.

Ce ralentissement du nombre de créations d’emplois témoigne d’un ralentissement de l’économie américaine, qui s’il continu, pourrait pousser la Fed à baisser davantage ses taux pour soutenir l’économie, car l’une des deux missions de la Fed avec le contrôle de l’inflation est de soutenir le marché de l’emploi.

La probabilité d’une baisse des taux de la Fed d’ici juillet 2020 a légèrement augmenté depuis la publication du rapport de l’emploi, ce qui n’a pas empêcher le marché de payer le dollar. L’EUR/USD a terminé en baisse de 0,41% vendredi.

L’EUR/USD pourrait revenir tester sa moyenne à 200 jours cette semaine

Graphique journalier de l’EUR/GBP réalisé sur TradingView :

EUR/USD : L’euro en baisse après le NFP – l’IPC US attendu

Sur le plan de l’analyse technique, l’euro évolue actuellement proche de la borne basse de son canal ascendant dans lequel il évolue depuis octobre. Les stratégies haussières sont donc à privilégier. Mais il sera également important de surveiller l’action du prix à la moyenne mobile à 200 séances car celle-ci fait office de résistance depuis le printemps dernier et coïncide avec l’oblique baissière du biseau descendant dans lequel l’EUR/USD évolue depuis l’année dernière.

Les élections législatives britanniques et l’IPC US comme prochains catalyseurs

Un franchissement de ces deux résistances serait un important signal haussier pour l’euro et baissier pour le dollar. Même si les élections législatives britanniques prévues jeudi 12 décembre influenceront avant tout la livre sterling, le dollar et l’euro ne resteront pas indifférent. Une victoire des conservateurs augmenterait les chances de connaître un Brexit « doux » en janvier, ce qui serait un facteur positif pour l’euro et donc l’EUR/USD.

Outre les élections législatives britanniques, les publications de l’indice des prix à la consommation US mercredi et des ventes au détail US vendredi seront les deux autres prochains évènements majeurs pour les marchés cette semaine.

Découvrez nos prévisions de long terme dans nos guides trimestriels.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.