Ne manquez aucun article de David Cottle

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de David Cottle

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Prévision fondamentale pour le dollar australien : Neutre

  • Le dollar australien a résisté à une semaine difficile
  • Si il doit passer par une semaine similaire, il pourrait également s’en sortir
  • La RBA surveille probablement la Fed

Le dollar australien a plutôt bien tenu le coup au vu de la semaine marquée par les données nationales qui auraient bien pu mettre les haussiers à l’épreuve. Ainsi, il est tentant de suggérer que, si des données de premier rang n’ont pas eu un grand impact sur la devise, les annonces de cette semaine qui sont de manière générale de deuxième rang n’auront également aucun effet.

Pourtant, la devise avait du pain sur la planche.

La publication du produit intérieur brut du troisième trimestre s’est révélée presque destructive, car la croissance a été en-dessous du niveau prévu par les marchés. Ensuite, d’autres nouvelles ont suivi.

Mais observez le dollar australien. La paire AUD/USD a commencé cette semaine à 0,74558. Elle semble prête à la terminer avec un léger changement, en dépit de tout ce qui précède.

Cependant, cette vigueur fondamentale trouve ses racines dans trois facteurs. Le premier est le taux d'intérêt. En effet, les marchés à ce niveau ne pensent pas que la RBA réduira davantage son taux de base en-dessous du niveau record actuel de 1,5 %. Même à des niveaux de baisse record, les taux australiens paraissent toujours assez tentants pour ceux qui recherchent un marché développé, une exposition à un rating crédit solide. Objectivement, un taux de 1,5 % n’est pas beaucoup, mais c’est plus que ce que vous pouvez obtenir aux États-Unis, dans la plupart des pays de la zone euro ou au Royaume-Uni.

Le deuxième facteur est un peu de saisonnalité. Le phénomène de troisièmes trimestres plus faibles n’est pas totalement inhabituel en Australie ou dans d’autres économies développées. Il ouvre souvent la voie à une riposte au quatrième trimestre. Selon certaines dépêches de journaux, les analystes continuent de prévoir que nous en aurons et que la contraction de croissance choc à laquelle nous avons assistée dans le trimestre de septembre ne se transformera pas en la première récession technique d’Australie pendant plus de vingt-cinq ans.

Le troisième facteur est la Chine. En effet, les signes de stabilité à ce niveau sont de bon augure pour l’Australie, compte tenu des vastes rapports d’exportation de matières premières qu’il entretient avec la deuxième économie mondiale. Le dollar australien a connu une brève impulsion la semaine dernière lorsque les données commerciales chinoises se sont avérées positives.

Ainsi, que pouvons-nous attendre pour la semaine prochaine ? Eh bien, sur le calendrier national, nous avons l’indice de confiance des entreprises de la Banque Nationale d’Australie pour novembre. Il sera publié mardi. Ensuite, l’indicateur de confiance du consommateur de Westpac pour décembre. Cette donnée sera intéressante, car elle sera l’un des premiers indicateurs des probabilités de l'appétit pour les dépenses pendant les congés.

Enfin, nous avons les chiffres officiels de changement d’emploi et de taux de chômage. Toutes ces données offrent plus d’indices sur le déroulé du quatrième trimestre. Ceci est devenu beaucoup plus important depuis la semaine passée. Tout signe indiquant que l'on n’assistera pas un rebond de la déception du troisième trimestre pourrait exercer une certaine pression sur le dollar australien.

Après tout, la Banque de réserve de l’Australie a saisi l’occasion pour réitérer les effets désastreux de la force du dollar australien sur son mandat plus tôt cette semaine. Des chiffres plus faibles peuvent la rendre plus disposée à prendre des mesures à ce sujet.

Toutefois, il est possible que la hausse des taux aux États-Unis aide la RBA dans son travail à ce propos en 2017 et qu’elle maintienne son propre conseil jusqu’à ce qu’elle voit ce que la Réserve fédérale fait. Cet état des choses pourrait permettre au dollar australien de tenir le coup une semaine de plus, même si les données sont décevantes.

Alors, comment se porte DailyFX ? Consultez les’ prévisions de nos analyses.