Ne manquez aucun article de Martin Essex

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Martin Essex

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Prévision fondamentale pour la livre sterling : Neutre

  • La livre sterling connait une légère hausse par rapport au dollar américain depuis sept semaines maintenant, mais toute hausse sérieuse pourrait faire face aux inquiétudes liées au Brexit.
  • En particulier, la semaine est marquée par un important appel du Gouvernement britannique à la Cour Suprême du pays contre la décision de la Haute Cour qui dit que le Parlement doit voter sur le déclenchement de l’Article 50.
  • Si la décision est maintenue comme prévu, ceci jette un sérieux doute sur la possibilité que l’Article 50 soit déclenché d’ici la fin mars – l’objectif actuel du Gouvernement.

Les trades sur la livre sterling seront à nouveau dominés par le Brexit la semaine prochaine, car un appel du Gouvernement a commencé à la Cour Suprême lundi contre une décision de la Haute Cour qui dit le Parlement doit voter sur le déclenchement de l’Article 50 qui engagerait le processus du Brexit. Si Gouvernement n’atteint pas son objectif, comme prévu, ceci jettera un sérieux doute sur son objectif de déclencher l’Article 50 d’ici la fin de mars de l’année prochaine. Les gouvernements d’Ecosse, du Pays de Galles et de l’Irlande du Nord décentralisés auront également l’opportunité de défendre leurs intérêts, ce qui retardera davantage le Brexit.

Vous pourriez vous attendre à ce que cet état des choses favorise la devise, étant donné qu’un retard du Brexit renverrait un impact économique négatif que certains prévoient qu’aura le Royaume-Uni sur l’UE. Par ailleurs, le discours du Gouvernement sur le Brexit s’est adouci ces derniers jours, Le Ministre du Brexit David Davis ayant suggéré que le Royaume-Uni pourrait être disposé à contribuer au budget de l’UE en échange de l’accès au marché unique des biens et services – un Brexit dit « souple ».

Ces commentaires ont permis à la livre sterling de connaitre un rallye la semaine passée par rapport au dollar et l’euro, surtout que le discours comprenait plus de « dispositions transitionnelles », impliquant que quitter entièrement l’UE pourrait être un processus interminable. Cependant, la devise a très peu été aidée par les attentes sur le taux d'intérêt qui ont chuté par rapport à celles des États-Unis.

Tandis que le Federal Open Market Committee (FOMC de la FED) des États-Unis est pratiquement certain d’augmenter les taux directeurs le 14 décembre prochain, le Comité de la politique monétaire de la Banque d’Angleterre maintiendra probablement les taux britanniques inchangés le jour suivant. Comme avec la Banque centrale européenne, il prolongera certainement son programme d’achat d’actifs le 8 décembre de mars à septembre, mais un changement de taux d'intérêt dans la zone euro n’est pas présagé.

En outre, les données économiques du Royaume-Uni la semaine passée étaient légèrement décevantes. Les traders doivent surveiller de près les Indices des directeurs d’achats ou PMI, car ce sont des indicateurs surveillés et le PMI du secteur manufacturier en novembre ne correspondait pas aux attentes, même s’il restait bien au-dessus du niveau de 50 qui sépare l’expansion de la contraction. La mesure de la confiance du consommateur par GFK ne correspondait pas également aux attentes, bien que le PMI de construction était supérieur aux prévisions.

Cette semaine, néanmoins, le PMI des services indiquait que le secteur a connu une augmentation le mois passé à un rythme plus rapide depuis janvier. Que ce soit les données commerciales officielles ou les données de production officielles d’octobre, les deux attendues la fin de cette semaine, elles n'auront probablement pas d'impact, car les deux sont plus rétrospectives.

Techniquement, également, la paire GBPUSD a atteint sa résistance sur le long terme bien qu’une reprise pourrait être à venir pour la paire EURGBP même s'il n’y a pas encore eu une confirmation claire d'un revirement.

Nous avons mené une étude complète afin d'identifier les caractéristiques des traders à succès et nous les avons compilés dans un dossier de 26 pages nommé les caractéristiques des traders à succès. Apprenez les 3 caractéristiques principales des traders à succès ICI.