Ne manquez aucun article de Christopher Vecchio

S'inscrire pour recevoir des informations quotidiennes sur les publications
Veuillez indiquer un prénom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer un nom valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez indiquer une adresse email valide
Veuillez compléter ce champ.
Veuillez sélectionner un pays

Je souhaite recevoir par e-mail des informations de la part de DailyFX et IG sur les opportunités de trading et leurs produits et services.

Veuillez compléter ce champ.

Nos prévisions seront bientôt disponibles dans votre boîte mail

En plus de lire nos analyses, nous vous proposons d'aller encore plus loin en les testant. Nos prévisions vous donnent en effet accès à un compte démo gratuit auprès de notre fournisseur IG, pour vous permettre de tester et de vous entraîner au trading sans risque.

Votre démo est créditée de 30 000€ de fonds virtuels que vous pouvez utiliser pour trader sur plus de 7500 valeurs.

Vous recevrez vos identifiants par email sous peu.

En savoir plus sur votre démo

Vous êtes inscrits aux articles de Christopher Vecchio

Vous pouvez gérer vos inscriptions en cliquant sur le lien qui se trouve au bas de chaque email que vous recevez

Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre formulaire.
Veuillez réessayer.

Points de discussion :

- La transition vers la première semaine du mois implique que le calendrier économique sera saturé d’importantes données tout au long de la semaine.

- L’augmentation du risque politique a un important impact sur le marché des changes ; L’attention de l’Europe sera portée vers l’euro en attente des résultats du référendum constitutionnel italien.

Les marchés reviennent rapidement aux conditions de liquidité normales après la perturbation la semaine dernière liée aux congés. Les traders n’auront pas assez de temps pour se repérer, car le calendrier économique a été bouleversé par un important risque événementiel en début de semaine et parvient à son apogée avec le rapport Nonfarm Payrolls vendredi – le dernier rapport du marché de l’emploi prévu avant la réunion de la Réserve fédérale pour sa dernière réunion de 2016 le 14 décembre.

Mais auparavant, l’Europe requiert à juste titre notre attention, car elle vient à peine de traverser la phase des primaires du parti républicain français et attend désormais le référendum constitutionnel italien qui se tiendra le dimanche 4 décembre Le Président de la Banque centrale européenne Mario Draghi fera des discours à plusieurs reprises au cours de cette semaine et, de même, nous aurons les mesures de l’IPC pour l’Allemagne et pour la zone euro ; tous ces événements permettront d’orienter davantage les attentes relatives à la dernière réunion annuelle de la BCE le 8 décembre (depuis septembre), nous prévoyons un changement par la BCE de son programme d’assouplissement quantitatif à la réunion de décembre).

Reportez-vous au Calendrier de DailyFX pour une liste complète, l’emploi du temps et les prévisions consensuelles des indicateurs économiques à venir.

Mercredi 30/11 | 7 h GMT | GBP Rapport sur la stabilité financière de la BOE

Un rapport publié deux fois par an par le Comité de politique financière (FPC) sur les forces et faiblesses actuelles du système financier britannique doit paraître le dernier jour de novembre. Le rapport fournit également une perspective d’avenir et une analyse rétrospective des actions du FPC au cours des précédentes périodes de rapport et souligne l’efficacité de ses actions, ce qui sera intéressant étant donné que la période de rapport couvre les actions immédiates après le vote du Brexit du 23 juin.

Le précédent rapport publié le 5 juillet 2016 portait sur la première réaction à la décision du Royaume Uni de quitter l’Union européenne, lorsque la paire GBP/USD a brutalement chuté d’environ 1,5000 à 1,3300. Le discours prédominant du FPC était que le pays connaitra rapidement une stagnation de la croissance suivie d’une forte récession. Depuis lors, les données économiques font état d'une reprise post-Brexit, en grande partie attribuable aux effets positifs d’une plus faible livre, même si l’inflation importée occupe désormais beaucoup les pensées des décideurs.

Pour l’avenir, le FPC notera probablement que même si les marchés financiers sont stabilisés, avec le déclenchement de l’Article 50 d’ici fin mars, l’incertitude au plan national et international est à venir. L’augmentation du déficit courant du Royaume-Uni sera également surveillée de près. Les déficits courants nécessitent une compensation de la part de la devise plus faible, ce qui, pour ce qui est de la livre sterling, pourrait causer une source de préoccupation supplémentaire au vu des ramifications de l’inflation.

Paire à surveiller : GBP/USD

Mercredi 30/11 | 10 h GMT | EUR Indice des prix à la consommation de la zone euro (NOV A)

Please add a description for the image.

Les premiers chiffres de l’IPC de la zone euro pour le mois de novembre seront publiés mercredi et peuvent jouer un rôle dans la détermination de la politique de la Banque centrale européenne avant sa prochaine réunion du 8 décembre. En octobre, l’IPC final pour la zone euro est passé de +0,4 % à +0,5 % dans le mois qui précède (d’une année à l’autre). Cet indice était supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient sur +0,4 % et représentait la plus forte hausse depuis juin 2014. L'inflation sous-jacente était établie à +0,8 % (d’une année à l’autre). De même, les récentes données du PMI qui mettaient en avant une plus forte croissance en Europe et l’augmentation des pressions inflationnistes.

Selon les analystes, l’inflation sous-jacente mercredi devrait rester à +0,8 %. Le taux global devrait, selon les prévisions, légèrement augmenter, allant de +0,5 % à +0,6 % (mois après mois). Les inquiétudes que l’objectif de la banque centrale de stimuler l’économie réelle ne fonctionne pas se multiplient, en dépit de la présence de plus d’indices d’une augmentation de l’inflation au-delà des attentes dans la zone euro. Enfin, même si cela est important sur le long-terme, l’IPC de novembre ne pourra cependant pas affecter la décision de la BCE d’étendre son programme d’achat d’obligations au-delà de mars ce qui, pour plus ou moins de raisons techniques, pourrait être effectué le 8 décembre.

Paire à surveiller : EUR/USD

Mercredi 30/11| 13 h 30 GMT | CAD Produit intérieur brut (Q3)

Please add a description for the image.

Un premier aperçu de la croissance du PIB du Canada au troisième trimestre de 2016 devrait afficher une reprise après le ralentissement du premier semestre, avec les prévisions de septembre tablant sur +0,1 % (d’un mois à l’autre), +1,8 % (year to year), et +3,4 % annualisé (d’un trimestre à l’autre). Tout compte fait, il s’agira d’améliorations par rapport aux premières mesures : la croissance d’une année à l’autre était de -1,3 % jusqu’en août et la croissance annualisée était de -1,6 % au deuxième trimestre de 2016.

L’économie canadienne continue de se redresser après les incendies en Alberta en début d’année, tandis que les recettes intérieures ont été limitées par le déclin de plusieurs années des prix du pétrole. Même si la consommation privée a été faible pendant une partie de l’année, vous devez vous préparer à assister à une reprise du sentiment des entreprises et du consommateur ainsi que des baromètres d'investissements ; l’indice Ivey PMI au Canada est monté à 59,7 en octobre.

Paire à surveiller : USD/CAD

Jeudi 01/12 | 03 h GMT | CNY PMI manufacturier chinois (NOV)

L’indice manufacturier chinois est monté à 51,2 en octobre en dépassant les attentes du marché qui tablaient à 50,2 et en marquant le quatrième mois consécutif d’expansion économique et la valeur la plus élevée depuis juillet 2014. Selon le fournisseur de données IHS Markit, la production chinoise a affiché le rythme de croissance le plus rapide en plus de cinq ans et demi, favorisé par une reprise de l’augmentation des nouvelles commandes. Le marché prévoit un léger recul à 51,0 en novembre, un taux de croissance certes positif, mais plus lent que les précédents.

Les données officielles font état d’une croissance de l’économie chinoise à hauteur de +6,7% au cours du troisième trimestre, le même niveau que le premier et le deuxième trimestre. L’exportation ce mois aura été favorisée par l’affaiblissement de la devise chinoise. Le yuan s’est récemment négocié à jusqu’à 6,965 USD/CNH, ayant commencé le mois autour de 6,7750.

Paire à surveiller : USD/CNH

Vendredi 02/12 | 13 h 30 GMT | USD Nonfarm Payrolls et taux de chômage (NOV)

Les attentes relatives aux rapports d’emploi aux États-Unis de novembre sont modestes, selon les prévisions, le taux de chômage se maintiendra à 4,9%. La tendance d’augmentation de 200 000 emplois par mois a récemment été un niveau psychologique pour les marchés, cependant, les autorités de la Fed ont tendance à avoir un autre chiffre à l’esprit. En octobre 2015 (et à plusieurs reprises depuis lors), le Président de la Fed de San Francisco John Williams a rédigé une note de recherche signifiant que selon lui, la croissance de 100 000 emplois était suffisante pour favoriser la croissance de la main d'œuvre et maintenir le taux de chômage actuel. En décembre 2015 (et à plusieurs reprises depuis lors), la Présidente Janet Yellen a réitéré ce point de vue. Selon le calculateur d’emplois de la Fed d’Atlanta, en considérant une taux d’emploi 4,9 % sur le long terme, l’économie a uniquement besoin d’une croissance 120 000 emplois par mois pour maintenir ce niveau jusqu’en octobre 2017.

Les données ne devront avoir aucune incidence sur la décision de la Réserve fédérale d’augmenter les taux en décembre ou pas. Les Futures Fed Funds établissent actuellement les prix en misant sur une probabilité de 100 % d’augmentation de 25 points de bases le mois prochain. En revanche, le rythme d’augmentation des emplois aidera considérablement le marché à déterminer quelle sera selon lui la trajectoire de la Fed : Les hausses de 25 points de base sont actuellement prises en compte pour juin 2017 et décembre 2017.

Découvrez nos guides de trading afin d'apprendre à trader sur les marchés financiers