Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Un situation de calme ne profitera pas à un dollar qui a déjà atteint son plus haut depuis 13 ans

Un situation de calme ne profitera pas à un dollar qui a déjà atteint son plus haut depuis 13 ans

2016-11-21 16:30:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

Prévision fondamentale pour le dollar :Baissier

  • Le congé à l’occasion du Thanksgiving aux États-Unis entrainera une pause spéculative, mais il s’agit en réalité d’une pause d’optimisme exacerbé.
  • Les tendances en matière de risque ont évolué de manière inégale et la probabilité de 100 % d’un changement de taux par la Fed a atteint son niveau maximal.
  • Consultez nos prévisions 4Q pour le dollar américain et les indices du marché sur la page du Guide de trading de DailyFX

La performance du dollar au cours de ces dernières semaines est indéniablement extraordinaire. À la clôture de vendredi passé, l’indice du dollar (DXY) ICE a marqué 10 jours consécutifs de hausse – la plus longue hausse depuis juin 2013 – et a atteint des niveaux sans précédents depuis 13 ans. Avec les bénéfices engrangés par rapport à ses homologues la force de l’indice semble incontestable. Toutefois, ces bénéfices ne se feront pas sans encombre. La progression du dollar a été moins alimentée par les attentes de hausse pour la devise : en effet, elle est la conséquence d’un effondrement de tout ce qui entoure la devise. Cet attrait relatif ne peut que conférer une énorme valeur jusqu’à ce que les limites mutuelles n’attirent l’attention indésirable d’un marché spéculatif méfiant. Il est probable que nous soyons proches de ce point de basculement et le tarissement de liquidités attendu orientera l’attention sur le scepticisme.

Historiquement, le congé de Thanksgiving aux États-Unis vide le marché des liquidités. Selon les statistiques, le S&P 500 connait l’un de ses meilleurs mois de performance de l’année civile en novembre (sur trois décennies d’analyse). Qu’il s’agisse d’un hasard, de la mouvance des fêtes ou d’un événement de marché financier (rotation spéculative) ; il s’agit d’une norme sur laquelle bon nombre d’investisseurs s’appuient. Cette supposition est dangereuse pour les participants du marché.. Un trader prudent devrait toujours traiter les marchés comme si « cette fois était différente », de telle sorte que les opérations de trading soient fondées sur une analyse bien établie plutôt que sur l’espoir d’un scénario de routine. Cette année, cette prudence s’avère encore plus nécessaire.

D’un point de vue purement spéculatif, le dollar s’aligne actuellement sur un appétit spéculatif plutôt que l’attente de la panique qui mettra à profit son statut de valeur refuge. Un mouvement pour l’indice de référence du marché d’actions américain à nouveau vers les sommets et l’avance simultanée pour la devise locale reflètent la relation en jeu : une préférence régionale basée sur la croissance ou le rendement. Les taux au lendemain des élections présidentielles américaines ouvre des perspectives de rendements élevés. Le Président élu Donald Trump a laissé entendre que la relance fiscale peut être déclenchée pour compenser le ralentissement de la politique monétaire. Toutefois, l’envers de la médaille est la montée du protectionnisme. Même ceci peut s’avérer bénéfique pour le pays qui pose les barrières à court terme, ce mouvement entrainera ensuite des dommages collatéraux. Il est difficile de dire à quel moment les avantages d’un système fermé seront dépassés par ses inconvénients, mais l’environnement peut jouer un grand rôle dans cette équation. Les marchés ont connu des hausses record basées sur la recherche des rendements alimentée par la politique monétaire dans un monde qui offre très peu de rendement. Cette exposition a déjà mis les marchés dans une situation inconfortable, même les irréductibles haussiers doutent que la hausse continue sans un rééquilibrage approprié. Nous avons vu au cours de ces quelques dernières années que les craintes pour les régions naturellement risquées du monde – tel que les marchés émergents – ont donné naissance à un vent de panique aux États-Unis et dans les pays développés. Avec le protectionnisme qui menace d’affaiblir ces liens, il ne sera pas compliqué de semer la peur.

Tandis que l’impact baissier sur le sentiment et le rôle du dollar dans le spectre peuvent faire l’objet d’un débat, il y a fort à parier que la spéculation sur les taux a contribué directement à la performance de la devise. Les anticipations d’une hausse de taux avant la fin d’année a augmenté de manière constante et sont désormais à 100 pour cent selon les contrats à terme des fonds fédéraux. Il existe des preuves fondamentales pour sous-tendre cette assomption à travers l’orientation de la Fed et l’évolution des données ; cependant, à ce degré d’attente, la devise se verra conférée que peu de valeur par rapport à sa valeur actuelle. Étant donné que la hausse est déjà prise en compte dans les marchés, nous ne verrons pas d’anticipation d’un rythme plus rapide de raidissement monétaire de moins de 50 points de base. Par ailleurs, si la volatilité devrait augmenter sur les marchés financiers, une répétition des étés 2015 et 2016 lorsque la Fed a décidé de reporter son action afin d’éviter de troubler les marchés serait très probable. Cet état des choses ne propose pas un ensemble de scénarios particulièrement encourageants.. Et, tandis que le calme peut soulager la douleur ; il peut également refroidir l’optimise exacerbé au point de semer le trouble.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.