Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Forex : le dollar, peu soutenu par les tendances du risque, se tourne vers le FOMC

Forex : le dollar, peu soutenu par les tendances du risque, se tourne vers le FOMC

2014-03-19 04:58:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

Points de discussion :

  • Le dollar, peu soutenu par les tendances du risque, se tourne vers le FOMC
  • L'euro s'entête à rester au-dessus des 1.3900 malgré les données faibles
  • La livre sterling chute suite aux prévisions actualisées de la BoE, à son procès-verbal et aux données

Le dollar, peu soutenu par les tendances du risque, se tourne vers le FOMC

Le dollar a désormais le dos au mur. L'EURUSD est à portée des 1.4000, le GBPUSD est prêt à reprendre la marche après des semaines d'évolutions latérales des cours et l'AUDUSD a effectué un mouvement technique vers une cassure haussière. Enfin, cristallisant la difficulté de la position du billet vert, le Dow Jones FXCM dollar (symbole = USDollar) est pris dans une configuration de congestion terminale qui devra de façon inévitable déboucher sur une cassure. Les traders savent que ce n'est pas la cassure initiale qui compte, mais bien le développement éventuel qui apparaît après ce premier sursaut. Et c'est là qu'entre en jeu l'annonce la plus importante prévue cette semaine : la décision du FOMC à propos des taux d'intérêt. Le marché feint d'adopter un profil de risque réduit (cf. les instruments de mesure de la volatilité et les marchés actions) alors que le doute s'installe et grandit ; dans un tel cadre, c'est exactement le type d'annonce importante susceptible de générer plus qu'une simple réaction du dollar.

Si les réunions de politique monétaire de la Fed sont généralement des évènements à forte influence sur le marché, celle de cette semaine porte en elle un potentiel bien plus important que d'habitude. La première phase d'évaluation de cette annonce par le marché concernera la réduction du QE : la banque centrale la maintiendra-t-elle ? Selon un sondage effectué par Bloomberg auprès d'un groupe d'économistes, il existe une probabilité de 96% que la Fed annonce une troisième réduction de $10 Mds de ses achats mensuels de bons du Trésor et de TACH (pour passer à $55 Mds). Les prévisions du marché sont probablement très similaires, et l'opinion générale est que le groupe politique maintiendra ce rythme jusqu'à clôturer son programme de relance, d'ici décembre ; l'impact à court terme sur le dollar et les marchés de capitaux pourrait donc être limité. Cela dit, les conditions qui favorisent l'appétit pour le risque ont affiché une détérioration régulière : les prévisions de croissance ont reculé, les projections de résultats ont été revues à la baisse, les afflux de capitaux se tarissent, le levier s'est intensifié pour atteindre des niveaux record et les gains du marché apparaissent par secousses plus courtes. Cette annonce est donc le type d'évènement individuel de premier ordre que les opérateurs peuvent utiliser dans des conditions adaptées pour "mettre en lumière" un déséquilibre fondamental.

Au-delà de l'attention initiale qui se portera sur la réduction du QE, le marché évoluera pour absorber les prévisions actualisées concernant la croissance, l'inflation et les taux d'intérêt. Une demi-heure plus tard, la présidente de la Fed, Janet Yellen, tiendra sa première conférence de presse dans son nouveau rôle. Ces étapes définissent les moments où les traders du dollar ont le plus de chances de définir la route à suivre. En gardant un œil sur la réaction du "risque" à cette annonce, l'évaluation des prévisions (agressives ou prudentes), la définition du rythme à venir via les changements apportés aux orientations futures et la mise en place d'un calendrier conditionnel vers une première hausse de taux de la Fed seront essentiels pour la devise américaine.

Cliquez ici pour regarder la vidéo des prévisions concernant le FOMC et inscrivez-vous à DailyFX-Plus pour suivre une couverture en direct de cette annonce !

L'euro s'entête à rester au-dessus des 1.3900 malgré les données faibles

L'euro refuse de reculer face au dollar, envers et contre tout. En l'absence de mouvement clair du marché général des capitaux vers une liquidation des positions risquées (dont fait clairement partie l'exposition grandissante aux actifs de la périphérie de la zone euro) ou d'une volonté de la BCE de freiner la réduction de son bilan, la devise européenne continuera à gagner du terrain (à un niveau structurel) contre la monnaie de référence. Au cours de la séance passée, les éléments figurant sur l'agenda économique ont été peu flatteurs pour la monnaie unique. La balance commerciale de la zone euro pour le mois de janvier n'a atteint que €900 millions, et l'enquête de confiance effectuée auprès des investisseurs de la région pour le mois en cours a affiché une forte chute alors qu'elle avait précédemment atteint son plus haut niveau en 10 ans. Mais au-delà des données, nous avons appris que le Portugal était parvenu à racheter des obligations, que la Grèce avait atteint un accord avec la troïka en vue du déblocage de fonds et qu'elle comptait mettre en vente des obligations avant le mois de mai. Le statu quo profite à l'euro.

La livre sterling chute après les nouvelles de la BoE ; procès-verbal et données à venir

À l'exception du GBPCAD, la livre a affiché un plongeon au cours de la séance passée. L'agenda économique était pauvre en données, mais la Banque centrale d'Angleterre a donné quelques nouvelles importantes. Le gouverneur Mark Carney a ainsi annoncé un remaniement de l'équipe directrice, qui dans l'ensemble prendra effet le 1er juin. Il reste difficile de dire si ces changements modifieront de façon significative le décompte des voix et les points de vue au sein du MPC. Dans une allocution consécutive à la publication d'un raport sur la stratégie de la banque centrale, M. Carney a souligné que l'environnement actuel caractérisé par des taux faibles pouvait certes favoriser une assurance excessive, mais que la banque centrale ne comptait pas "prendre de risques" avec l'économie du Royaume-Uni en procédant trop tôt à un resserrement. Cette attitude de non-intervention ne freine toujours pas les spéculations en faveur d'une hausse de taux relativement proche (tout du moins en comparaison de la Fed et des autres). Le procès-verbal de la BoE et les statistiques de l'emploi pour le mois de février, à venir, offriront aux traders un peu plus de clarté. Des gros titres tendant vers l'attentisme pourraient faire vaciller le niveau 1.6500 du GBPUSD.

Les performances peu enthousiastes des cross du yen face au risque semblent révéler des doutes au niveau de la BoJ

Les marchés actions mondiaux et les marchés émergents étaient en forte hausse alors que les instruments de mesure de la volatilité ont reculé. Nous pouvions donc nous attendre à ce que l'intérêt pour le carry trade (lié à l'appétit pour le risque) qui sous-tend les cross du yen entraîne ces derniers à la hausse. Mais c'est l'inverse qui s'est produit : la devise japonaise a gagné du terrain contre la plupart de ses concurrents. Cet état de fait pourrait mettre en lumière un manque de conviction du marché, mais il révèle plus probablement les doutes grandissants concernant l'engagement de la BoJ à entraîner le yen à la baisse.

Recul du dollar canadien alors que la BoC avertit : des baisses de taux sont possibles

Le dollar canadien s'est retrouvé en queue de peloton au cours de la séance passée, et a affiché une forte divergence par rapport aux performances des autres devises titres (l'aussie et le kiwi). Au lieu de profiter de la poussée vers les rendements, le loonie a chuté suite à des commentaires étonnamment attentistes du gouverneur de la BoC, M. Poloz. Même s'il ne s'agissait pas d'un avertissement préventif, les propos du numéro un de la banque centrale indiquant que des baisses de taux restaient envisageables révèlent ses craintes.

Les dollars australien et néo-zélandais gagnent du terrain : carry ou risque ?

Les taux des obligations gouvernementales australiennes et néo-zélandaises à 10 ans ont bondi hier, intensifiant par là même l'attrait de leurs devises respectives sur le plan du carry trade. Il existe deux manières pour les devises de carry de profiter de leur position : une hausse générale de l'appétit pour le risque ou une amélioration des prévisions de rendement. C'est cette seconde option que nous voyons ici à l'œuvre. Cela dit, les swaps ne révèlent pas d'augmentation des projections ; cette embellie concernant le moyen terme pourrait donc ne pas faire long feu.

Marchés émergents : les tensions entourant l'Ukraine s'intensifient, les marchés émergents ne s'inquiètent pas

Les tensions internationales continuent de s'intensifier à propos de la situation Ukraine / Crimée, après des annonces indiquant que la Russie avait reconnu la souverainté de la région litigieuse et que des soldats non identifiés avaient eu accès à une base militaire en Crimée. Alors que l'Occident brandit la menace de sanctions, il existe un risque que ce problème lié à la Russie en devienne un pour le marché émergent dans son ensemble. Mais cela ne semble pas inquiéter les traders : le FNB MSCI des marchés émergents a bondi de 1.4%, et le groupe du marché FX était mitigé.

L'or risque seulement un second déclin de trois jours en 2014 avec la Fed devant

Alors que les tendances du risque affichent une amélioration (même discutable) et que les tensions géopolitiques n'aident pas le niveau de panique du système financier, l'or a perdu une partie de son attrait en tant que valeur refuge et réserve de valeur alternative. Le métal précieux a chuté pour une seconde journée consécutive (de 0.8%), avec un volume en baisse notable. Si un maintien de la réduction du QE par la Fed profite au dollar aujourd'hui, nous pourrions être témoins de la seconde baisse sur trois jours de l'année 2014.**Ajoutez l'agenda économique à vos graphiques avec l'appli DailyFX News.

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

4h30

JPY

Indice de toute l'activité industrielle japonaise en glissement mensuel (JAN)

1.10%

-0.10%

L'indice de toute l'activité industrielle japonaise en glissement mensuel tend à graviter vers 0%. Les attentes d'une activité accrue pourraient promouvoir une appréciation du yen à court terme.

5h00

JPY

L'indice japonais leader (JAN F)

--

112.2

5h00

JPY

Indice coïncident japonais (JAN F)

--

114.8

7h45

EUR

Solde du compte courant français (JAN)

--

-1.2Mds

Le déficit a baissé de 1Mds depuis 2013; solde en moyenne de -2.8Mds sur les 5 dernières années

9h30

GBP

Taux de compte de demandeurs britanniques (FEV)

3.50%

3.60%

Les demandes de chômage ont fait un plus haut en 2009 à 138K et ont baissé depuis. Les demandes ont reprises au T4, avec une augmentation de 17K. Une légère baisse des demandes est attendue

9h30

GBP

Changement des chiffres du chômage britannique (FEV)

-25.0K

-27.6K

9h30

GBP

Taux de chômage britannique ILO 3 mois (JAN)

7.20%

7.20%

10h00

CHF

Prévisions de l'enquête Crédit Suisse ZEW (MAR)

--

28.7

Les prévisions de croissance s'améliorent régulièrement depuis septembre 2011 après avoir baissé à -80 en 2011

11h00

USD

Demandes de prêts MBA (MAR 14)

--

-2.10%

La forte volatilité du nombre de demandes; actuellement en baisse, pourrait rebondir si l'on s'en tient à la moyenne historique

12h30

CAD

Ventes en gros canadienne Glissement mensuel (JAN)

0.80%

-1.40%

Est passé entre -2% et 4% sur les cinq dernières années. Possibilité de rebond

12h30

USD

Solde des comptes courants américains (T4)

-$88.0Mds

-$94.8Mds

Le déficit a baissé de $25.65Mds depuis septembre 2010

18h00

USD

Rythme du QE3 de la Fed (MAR)

$55

$65

La décision sur le taux du FOMC à venir aura des implications importantes pour l'USD. Actuellement, la Fed devrait continuer sa réduction, mais on ne s'attend pas pour l'instant à une hausse des taux.

18h00

USD

Rythme de la Fed pour les achats du Trésor (MAR)

$30

$35

18h00

USD

Rythme de la Fed pour les achats MBS (MAR)

$25

$30

18h00

USD

Décision sur les taux du FOMC (MAR 19)

0.25%

0.25%

21h45

NZD

PIB Nouvelle-Zélande, ajustement saisonnier, glissement trimestriel (4T)

0.90%

1.40%

Le PIB réel en glissement trimestriel de Nouvelle-Zélande avait progressé de près de 1% au T3. Un léger recul est prévu

21h45

NZD

PIB Nouvelle-Zélande en glissement annuel (T4)

3.10%

3.50%

23h50

JPY

Achats étrangers d'obligations japonaises (14 MAR)

--

-¥267.1Mds

L'investissement étranger net (capitaux propres) dans les instruments financiers est descendu à un creux de -750mds de yens au début de 2014 et a depuis progressé de 1135.7mds de yens

23h50

JPY

Achats étrangers de marchés actions japonais (14 MAR)

--

¥383.8Mds

GMT

Devise

Événements & discours à venir

5h00

JPY

Le gouverneur de la BoJ, Haruhiko Kuroda, s'exprimera lors d'une table ronde à l'IIMA

9h30

GBP

La banque d'Angleterre publie les minutes de sa réunion des 5 et 6 mars

18h30

USD

Janet Yellen (Fed) tient une conférence de presse à Washington

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

Pour consulter les niveaux mis à jour de SUPPORT ET RÉSISTANCE des devises majeures, rendez-vous sur le portail d'analyse technique

Pour voir des NIVEAUX DE POINT DE PIVOT pour les devises majeures et les cross, visitez notre table de point de pivot

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

14.0200

2.3800

12.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Resist 1

13.5800

2.3000

11.8750

7.8075

1.3250

Resist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

13.2934

2.2478

10.8921

7.7616

1.2684

Au comptant

6.3739

5.3841

5.9554

Support 1

13.0000

2.1000

10.2500

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.3350

5.7450

Support 2

12.6000

1.7500

9.3700

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.2715

5.5655

BANDES DE PROBABILITÉS INTRA-DAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3953

1.6728

103.84

0.8841

1.1192

0.9043

0.8548

144.06

1381.75

Rés 2

1.3930

1.6701

103.60

0.8824

1.1172

0.9021

0.8527

143.71

1376.01

Rés 1

1.3907

1.6674

103.37

0.8807

1.1152

0.8998

0.8505

143.35

1370,27

Au comptant

1.3861

1.6620

102,90

0.8773

1.1112

0,8954

0.8462

142.63

1358.79

Supp 1

1.3815

1.6566

102.43

0.8739

1.1072

0.8910

0,8419

141,91

1347,31

Supp 2

1.3792

1.6539

102.20

0.8722

1.1052

0.8887

0.8397

141.55

1341.57

Supp 3

1.3769

1.6512

101.96

0.8705

1.1032

0.8865

0.8376

141.20

1335.83

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.