Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • À venir : 🇺🇸 USD - Ventes de logements neufs (mensuel glissant) (DÉC) prévu à 15:00 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 1.60% Précédent : 1.3% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-27
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dow Jones : -1,73 % S&P 500 : -1,75 % Dax 30 : -2,63 % CAC 40 : -2,66 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/DWn13nLrmC
  • RT @SputnikInt: BREAKING: Taliban claims American plane 'crashed' in eastern Afghanistan https://t.co/Zmyne7CAJP https://t.co/x6fGF0GIp7
  • Fed Injection de 49.6 milliards$ (repo overnight)
  • #SP500 : L'indice a confirmé vendredi un avalement baissier couplé d'une divergence baissière sur RSI dans de forts volumes. 👉 1er objectif vers 3 205 pts = 50% de retracement de la dernière vague de hausse et gap laissé ouvert 👉 2nd objectif vers l'ancien top à 3 155 pts $SPX https://t.co/THjaEdo7fo
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/NjRc7XTJub
  • #VIX La première digue a cédé --> https://t.co/WqoUQyZgLu
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇯🇵JPY : 0,30 % 🇨🇭CHF : 0,16 % 🇪🇺EUR : -0,00 % 🇨🇦CAD : -0,31 % 🇳🇿NZD : -0,79 % 🇦🇺AUD : -0,85 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/a0TkMoHbZW
  • Résultats des "vertical brothers" à suivre cette semaine #Apple et #Microsoft https://t.co/HLAVeK3mi7
  • RT @GallantNicolas1: La #Fed , l'arme absolue contre la chute des #actions ? Décryptage d'Alexandre Baradez (IG). @IGFrance @BVacher_IG @Am…
Forex : les catalyseurs fondamentaux des devises majeures

Forex : les catalyseurs fondamentaux des devises majeures

2014-01-28 11:39:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

Points de discussion :

  • La livre sterling se tourne vers un PIB du 4ème trimestre avec une remontée des taux
  • Le dollar perd son attrait en tant que valeur refuge alors que les pressions des marchés émergents s'appaisent
  • L'euro se maintient malgré la tension grecque renouvelée, ce qui affaiblit l'appétit des investisseurs

La livre sterling se tourne vers un PIB du 4ème trimestre avec une remontée des taux

L'annonce la plus importante des 24 prochaines heures concernera la livre sterling. Sur l'agenda économique au Royaume-Uni, nous aurons en effet la publication du PIB du quatrième trimestre (T4). C'est une publication particulièrement significative, car son rayon d'action économique et son impact naturel sur les médias peuvent générer des spéculations substantielles à propos des taux d'intérêt. Les prévisions concernant les taux ont sans doute joué le rôle de moteur fondamental le plus important de la livre sur les six derniers mois, une période durant laquelle la devise a repris entre 3 et 14% face à tous ses homologues. Les évolutions des spéculations concernant les taux peuvent être plus influentes que les taux actuels, comme les capitaux se déplacent pour profiter des rendements prévus. Mais le marché est-il allé trop loin dans ses attentes concernant la livre sterling ? Malgré les bons niveaux de l'IPC et le taux de chômage qui arrive à portée de l'objectif mis avant par la BoE dans ses orientations futures, la banque centrale va probablement tenter de faire évoluer les attentes. Un PIB "décevant" pourrait faciliter son effort.

Le dollar perd son inertie de valeur refuge alors que la pression baisse sur les marchés émergents

Le rebond du dollar vendredi n'aura pas fait long feu. Alors que l'intensité de la récente poussée d'aversion au risque s'est calmée ce lundi, le statut de monnaie refuge du billet vert a été remis en question. Les craintes n'ont pas totalement été dissipées, mais la menace d'une crise imminente ne pèse plus sur les marchés. Pour le dollar, une crise équivaut à une demande de liquidité, le dernier bastion des atouts de la devise. Dans les performances de la monnaie américaine lors de la séance d'ouverture, nous reconnaissons un mouvement caractéristique de rééquilibrage du risque : les devises à taux élevés (l'aussie et le kiwi) ont progressé parallèlement à la livre sterling (aux perspectives favorables), alors que l'ensemble des "devises refuges" et des devises "à problèmes" (l'euro et le loonie) ont reculé. Le marché pourrait rester dans ce mode jusqu'à la réunion du FOMC.

L'euro se maintient malgré le regain de tension en Grèce et les difficultés de l'appétit pour l'investissement

Les préoccupations systémiques relatives à la santé de la zone euro ne sont plus aussi virulentes que par le passé. Des inquiétudes notables sont apparues au cours de la séance d'ouverture de la semaine de trading, mais l'euro s'est dans l'ensemble comporté en suivant les lignes traditionnelles du "risque". Du côté de l'agenda économique, le seul indicateur digne de ce nom était le rapport de confiance IFO allemand pour le mois de janvier. Les chiffres prédictifs de l'enquête ont dépassé les prévisions, en atteignant leur plus haut niveau en presque trois ans. Mais la confiance qui règne au sein de l'économie la mieux positionnée de la région ne semble pas avoir une grande influence sur la zone euro dans son ensemble. Plus pressant : une étude de l'OCDE suggèrant que les banques de la zone euro font face à un déficit total de capitaux atteignant €84 Mds a circulé, la réunion des ministres des Finances a montré que les tensions persistent sur le sujet de la Grèce et M. Knot, membre de la BCE, a déclaré samedi qu'aucun nouvel assouplissement n'était nécessaire pour les marchés monétaires.

Rebond des cross du yen alors que la plupart des actifs sensibles au risque rebondissent

Les cross du yen sont parmi les paires de devises les plus sensibles au risque sur le marché du FX. Compte tenu du niveau exceptionnellement faible du carry, de leur progression allant jusqu'à 45% au cours des 18 derniers mois et de leur dépendance claire à l'escalade des efforts de relance de la Banque centrale du Japon, un environnement stable d'appétit pour le risque est exceptionnellement important pour maintenir le statu quo de la tendance haussière. En conséquence, la récente volatilité des marchés financiers a inquiété les traders. Face aux difficultés grandissantes que rencontrent les flux des tendances traditionnelles du risque, l'autorité de politique monétaire a de façon notable gardé le silence quant à ses plans éventuels de relance supplémentaire. Pendant ce temps, malgré la dépréciation généralisée du yen en décembre, le déficit commercial pour ce mois s'est creusé pour atteindre -¥1302 Mds.

Le dollar australien en tête sur la journée alors que les craintes financières chinoises se calment

Parmi les devises majeures, c'est le dollar australien qui s'est hissé sur la première place du podium sur la journée de lundi. Ses performances les plus solides ont été enregistrées contre le dollar canadien (alors que les prévisions concernant ses taux reculent), et sa progression la plus limitée a eu lieu face à la livre (environnement de perspectives solides et de préoccupations). Ces performances représentent en partie un rebond des devises risquées, sous pression, mais prennent également leur source dans des fondamentaux plus tangibles. Le rapport sur la confiance du milieu des affaires publié ce matin a maintenu le penchant haussier existant. Il semble surtout venir des liens que l'Australie entretient avec la Chine ; son partenaire commercial numéro un a en effet vu une stabilisation de ses marchés de capitaux, suite à l'annonce selon laquelle un trust de 3 milliards de yuans au bord de la banqueroute était parvenu à répondre aux demandes des investisseurs, évitant ainsi de faire chuter un premier domino significatif sur les marchés financiers chinois.

Les prévisions concernant les taux du dollar néo-zélandais suggèrent que le marché est prêt pour une surprise haussière

Nous sommes à un peu plus d'une journée de la décision de la RBNZ à propos des taux d'intérêt, qui sera prise mercredi (une heure après la décision du FOMC), mais le marché ne semble pas se presser pour intégrer les hausses de taux évoquées par le gouverneur M. Wheeler en fin d'année dernière. En fait, depuis que le numéro un de la banque centrale a jeté les bases de "225 pdb" de hausses "au cours des 9 prochains trimestres", la devise a présenté des performances très inégales. Sur cette période, le kiwi s'est en effet bien comporté contre ses cousins canadien (+4.4%) et australien (+3.1%), mais il est pour ainsi dire inchangé contre le dollar US, l'euro et le yen, aux rendements pourtant anémiques. Malgré le penchant agressif très prononcé de la banque centrale, le kiwi fait du surplace. Peut-être est-ce un signe indiquant qu'il est sous-évalué.

Marchés émergents : le peso argentin se stabilise, les flux sortants persistent pour les autres

Même s'il n'a pas subi le même rythme d'effondrement qu'au cours des dernières 48 heures de la semaine dernière, l'indice MSCI des marchés émergents a continué sa phase baissière avec une troisième chute journalière consécutive, pour atteindre son plus bas niveau en près de cinq mois. Pendant ce temps, les instruments de mesure de la volatilité du secteur ont légèrement augmenté, jusqu'à leur plus haut niveau en quatre mois : 9.8%. C'est là un reflet général de la situation d'un segment du marché, important et sensible au risque, qui a calmé son rythme de baisses effréné, mais n'a pas de façon notable changé de cap. Le développement le plus marquant était peut-être le fait que le niveau du peso argentin soit resté quasiment inchangé lundi, en contraste avec sa chute de 13.2% subie en une seule journée contre l'USD jeudi. Le gouvernail qui a stabilisé le marché a été la mise en place de nouvelles limites mensuelles sur les achats de dollars, au niveau d'un cinquième des revenus mensuels d'un travailleur. Mais ces mesures de contrôle des capitaux ne font pas grand-chose pour encourager des investissements étrangers ou des rapatriements. Pendant ce temps, le réal brésilien a perdu 1% face au dollar, la roupie indienne 0.7% et la roupie indonésienne 0.5%.

L'or subit sa seconde plus forte chute de 2014 alors que le risque lié à la liquidité recule

La difficulté à transformer le thème récent d'aversion au risque en une véritable crainte pour la liquidité met à mal les performances haussières de l'or. Même si le métal précieux est parvenu à clôturer vendredi sur sa cinquième progression hebdomadaire consécutive (la dernière avancée d'une telle régularité remonte à septembre 2012, avant que la longue vague vendeuse ne s'amorce), ce mouvement manque clairement d'une conviction sous-jacente. La chute de 1% du métal précieux lundi a une fois encore maintenu sa corrélation positive inhabituelle avec le dollar US. Tous deux souffrent en effet des mêmes conditions fondamentales. L'un est un objectif pour les flux de capitaux à la recherche de liquidité (le billet vert) et l'autre est considéré comme une alternative aux devises fiduciaires lorsque la probabilité de manipulation systémique est forte (l'or). Alors que les monnaies les plus problématiques du bloc des marchés émergents se stabilisent, les problèmes de l'or éclipsent à nouveau ses attraits inhabituels.

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

0h30

AUD

Indice de confiance du monde des affaires australien - NAB (DEC)

5

Depuis les plus hauts niveaux en trois ans atteints en septembre (1.8), ce chiffre a reculé.

1h30

CNY

Profits industriels chinois (glissement annuel) (DEC)

13.2%

Les données chinoises seront suivies avec attention après les chiffres PMI de la semaine dernière, qui ont indiqué une contraction.

5h00

JPY

Indice de confiance des petites entreprises japonaises (JAN)

51.1

Au cours des 10 dernières années ce chiffre a eu peine à se maintenir au-dessus de 50.

7h45

EUR

Indice de confiance des consommateurs français (JAN)

85

85

N'a pas été au-dessus de 86 depuis 2012.

8h00

EUR

Approbations de crédits hypothécaires en Espagne

14704

En baisse régulière depuis 2006

9h00

EUR

Confiance des consommateurs italiens (JAN)

96.7

96.2

Le mois de septembre a marqué le plus haut niveau en deux ans.

9h30

GBP

PIB du Royaume-Uni (T4 A)

0.7%

0.8%

Le PIB en glissement annuel devrait atteindre son plus haut niveau depuis 2008.

9h30

GBP

Indice des services du Royaume-Uni (NOV)

0.3%

0.1%

11h00

EUR

Ventes au détail en Irlande

0.78

1.7%

Les ventes au détail sont nettement positives, même si elles ont affiché une baisse ces cinq derniers mois

13h30

USD

Commandes de biens durables aux États-Unis (DEC)

1.8%

3.4%

Le FOMC prendra bonne note des données concernant les prix des logements, après la publication de données immobilières décevantes lundi.

14h00

USD

Indice composite S&P / CaseShiller des prix des logements américains (DEC)

13.8%

13.61%

15h00

USD

Confiance des consommateurs américains selon Conference Board (JAN)

78,0

78.1

L'indice de confiance des consommateurs est au-dessus de 70 depuis mai.

23h00

KRW

Solde du compte courant de la Corée du Sud (DEC)

$6033.3M

Le mois d'octobre a marqué le niveau le plus élevé de nos 10 ans de données.

23h30

AUD

Indice avancé australien - Westpac (DEC)

-0.1%

Le chiffre précédent était le pire depuis le printemps 2013.

GMT

Devise

Événements & discours à venir

8h00

EUR

Réunion des ministres des Finances de l'Union européenne

9h30

EUR

L'Espagne mettra en vente des titres à 3 et 9 mois

10h15

EUR

Prise de parole du Premier ministre grec M. Samaras

12h00

EUR

Publication par la BCE des chiffres des opérations d'open market

13h15

GBP

M. Carney, gouverneur de la BoE, s'exprimera en Écosse

14h30

EUR

La BCE fera état des chiffres de ses opérations de refinancement

15h00

EUR

M. Guindos, pour l'Espagne, témoignera devant le Parlement européen

16h30

USD

Les États-Unis mettront en vente des titres à 4 semaines

17h30

EUR

Conférence de presse du ministre de l'Économie du Portugal, M. Lima, à propos de l'investissement étranger

18h00

USD

Les États-Unis mettront en vente $32 Mds en titres à 2 ans

21h30

USD

Bulletin statistique hebdomadaire de l'API américain

22:10

NZD

Bilan du premier trimestre du ministre des Finances de Nouvelle-Zélande, M. English

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

Pour consulter les niveaux mis à jour de SUPPORT ET RÉSISTANCE des devises majeures, rendez-vous sur le portail d'analyse technique

Pour voir des NIVEAUX DE POINT DE PIVOT pour les devises majeures et les cross, visitez notre table de point de pivot

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.3800

11.8750

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Resist 1

13.3300

2.3000

11.0000

7.8075

1.3250

Resist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

13.2758

2.2520

10.8441

7.7572

1.2783

Au comptant

6.4818

5.4997

6.1694

Support 1

12.6000

2.1000

10.2500

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.3350

5.7450

Support 2

12.4200

1.7500

9.3700

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.2715

5.5655

BANDES DE PROBABILITÉS INTRA-DAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3665

1.6594

105.36

0.9179

1.1059

0.8941

0.8396

143.12

1262.71

Rés 2

1.3641

1.6565

105.11

0.9160

1.1037

0.8919

0.8374

142.75

1257.52

Rés 1

1.3617

1.6535

104.87

0.9140

1.1016

0.8897

0.8352

142.39

1252.33

Au comptant

1.3569

1.6477

104.39

0.9101

1.0973

0.8853

0.8308

141.65

1241.95

Supp 1

1.3521

1.6419

103.91

0.9062

1.0930

0.8809

0.8264

140.91

1231.57

Supp 2

1.3497

1.6389

103,67

0.9042

1.0909

0.8787

0.8242

140.55

1226.38

Supp 3

1.3473

1.6360

103.42

0.9023

1.0887

0.8765

0.8220

140.18

1221.19

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.