Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #Mnuchin indique que la phase 2 des négociations avec la #Chine ne sera pas forcément un big bang qui supprimera toutes les taxes existantes (WSJ)
  • #MarketLive --> 11h00 "Coronavirus en Chine : les marchés nerveux" Analyses en direct : -EUR/GBP/JPY -CAC/DAX/SP500/DJIA/NDQ100 -WTI/Gold/Silver/Bitcoin Accès --> https://t.co/oXm2MglR5G https://t.co/ei1UrFOrN8
  • Mnuchin a mis en garde l'Italie et le Royaume-Uni concernant la taxe sur le numérique (WSJ) #GAFA
  • 🇬🇧 GBP - Nombre de chômeurs indemnisés (DÉC), Réel : 3.5% Consensus : N/A Précédent : 3.4% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-21
  • 🇬🇧 GBP - Variation des demandes d'indemnisation de chômage (DÉC), Réel : 14.9k Consensus : N/A Précédent : 14.9k https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-21
  • 🇬🇧 GBP - Taux de chômage (OIT) (NOV), Réel : 3.8% Consensus : 3.8% Précédent : 3.8% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-21
  • 🇬🇧 GBP - Revenus hebdomadaires ex Bonus (Trimestriel/Annuel) (NOV), Réel : 3.4% Consensus : 3.4% Précédent : 3.5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-21
  • 🇬🇧 GBP - Revenus moyens bonus compris (trimestriel/annuel) (NOV), Réel : 3.2% Consensus : 3.1% Précédent : 3.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-21
  • 🇬🇧 GBP - Variation des demandes d'indemnisation de chômage (DÉC), Réel : 14.9K Consensus : N/A Précédent : 28.8k https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-21
  • 🇬🇧 GBP - Evolution de l'emploi 3M/3M (NOV), Réel : 208k Consensus : 109k Précédent : 24k https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-01-21
Forex : le dollar atteint son plus bas niveau en un mois malgré la chute la plus importante des marchés actions depuis des mois

Forex : le dollar atteint son plus bas niveau en un mois malgré la chute la plus importante des marchés actions depuis des mois

2014-01-14 05:31:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

Points de discussion :

  • Le dollar atteint son plus bas niveau en un mois malgré la chute la plus importante des marchés actions depuis des mois
  • La livre sterling se prépare à une série importante de données concernant l'inflation et à de nouvelles spéculations concernant les taux
  • Les cross du yen face à leur première vague baissière sérieuse en 3 mois

Le dollar atteint son plus bas niveau en un mois malgré la chute la plus importante des marchés actions depuis des mois

Les performances affichées lundi par le dollar ne correspondent pas à celles d'une valeur refuge, du moins si la récente chute du sentiment général est sérieuse. L'une des classes d'actifs les plus régulières du marché (oserions-nous dire les plus plombées par une assurance excessive ?), à savoir les marchés actions américains, a plongé en ouverture de la semaine. Le S&P 500 a affiché sa plus forte chute en deux mois (1.1%) tandis que le Dow Jones Industrial Average a subi son plus grand recul depuis début octobre (1.1%). Compte tenu du caractère inhabituel de telles baisses des marchés actions, ce mouvement n'est pas passé inaperçu aux yeux de ceux qui surveillent le risque. Et pourtant, les implications du recul de ces actifs de référence soutenus par la relance, recul apparu malgré la publication de données "favorables" (mauvais chiffre NFP vendredi dernier), n'ont pas suffit pour faire jouer le rôle de valeur refuge du billet vert.

Une véritable "aversion au risque" mesure un équilibre sur une échelle. Lorsque les opérateurs sont à la recherche de la meilleure liquidité (et donc sécurité) et non des meilleurs taux de rendement potentiel, l'équilibre tend vers la crainte. Dans de telles circonstances, le dollar, devise de réserve la plus appréciée du monde, est recherché pour son rôle de valeur refuge, et toutes les autres préoccupations passent au second plan. Il est clair que nous n'avons pas atteint ce point extrême, mais nous nous éloignons clairement du point opposé, dans lequel l'aléa moral entraîne les marchés toujours plus haut. Ce qui est important pour les traders du dollar (et en fait, pour les opérateurs de tous les marchés), c'est le point où nous nous situons sur cette échelle, et la question de savoir si nous nous trouvons en fait toujours sur l'échelle.

Lundi, les marchés actions mondiaux ont fortement chuté, les niveaux de volatilité ont augmenté et les cross du yen (carry trade) ont lancé des mouvements techniques en direction d'un retournement. Pourtant, nous avons déjà observé bon nombre de corrections uniformes du sentiment général qui n'ont pas duré plus d'une journée avant de revenir sur la tendance prédominante. Comme toujours, le développement du mouvement et la conviction sont bien plus importants dans cette équation que les cassures techniques. Même si cette semaine comptera un certain nombre de publications d'indicateurs majeurs et autres annonces importantes, il ne semble y avoir aucun élément capable d'inverser la tendance par lui-même. Cela signifie que l'équilibre entre l'optimisme et le pessimisme ne pourra basculer que par un changement de majorité cumulatif et peut-être chargé de volatilité. Pendant ce temps, le billet vert semble avoir été assommé par le faible rapport NFP de vendredi, suivi d'une chute des taux des bons du Trésor. Un rallye sur les bons du Trésor (baisse des taux) ne se traduit cependant pas immédiatement par des spéculations acheteuses en faveur d'une relance aux États-Unis. La Fed a présenté aux yeux de tous son virage vers la réduction du QE, et la question est à présent le blocage éventuel de nouveaux mouvements allant dans ce sens. Qu'en est-il donc de ces baisses de taux ? Le marché achète également des bons du Trésor lorsqu'il doute de la stabilité financière globale…

La livre sterling se prépare à une série importante de données concernant l'inflation et à de nouvelles spéculations concernant les taux

La livre sterling a chuté sur l'ensemble du marché lundi. Les pertes de la devise britannique sont allées de 0.6% contre le dollar US, affaibli, à un plongeon de 1.8% contre le yen. Il est clair que la position de la livre sur l'échelle du risque a contribué à ce recul, mais ses performances décevantes contre le billet vert et les devises plus liées au risque laissent penser que des thèmes plus forts étaient à l'œuvre. L'indicateur figurant sur l'agenda économique était l'enquête Lloyds concernant la confiance de l'emploi pour le mois de décembre (données généralement peu suivies), qui s'est en fait approchée de son plus haut niveau en cinq ans. Mais le développement significatif de la journée a été le recul important des taux des gilts. Même si les obligations d'État du Royaume-Uni ont un certain rôle de valeur refuge, il est nettement plus modeste que celui des bons du Trésor américain ; plus important encore, la livre a été entraînée vers des sommets très élevés par les prévisions entourant les taux d'intérêt. Alors que le taux à 10 ans s'approche de 2.8%, les traders retiennent leur souffle avant la publication des données de l'inflation aujourd'hui, avec en première ligne l'IPC de décembre.

Les cross du yen face à leur première vague baissière sérieuse en 3 mois

La journée de lundi a marqué à la fois la première chute sur trois jours de l'USDJPY depuis la période précédant l'annonce par la Fed de la réduction du QE, le 18 décembre, et sa plus forte baisse d'une journée depuis le 18 septembre (justement le jour où le FOMC avait reporté la réduction du QE, pourtant largement prévue). La devise japonaise a progressé contre l'ensemble de ses concurrents majeurs, laissant penser qu'il existe un risque significatif de correction plus importante. Quel facteur serait à même de contrebalancer les prévisions en faveur d'une hausse de grande envergure du programme illimité de relance de la BoJ dans les mois à venir ? Des niveaux de volatilité qui entraînent des pertes de capitaux, dépassant aisément l'influence d'un carry inexistant.

Recul des perspectives entourant les rendements de l'euro, le marché est sensible aux commentaires de M. Trichet

L'euro s'est affaibli contre la plupart de ses concurrents au cours de la journée d'ouverture de la semaine. Le calendrier économique était peu chargé, et les indices boursiers européens se sont remarquablement bien comportés compte tenu de l'environnement général du sentiment sur les marchés financiers mondiaux. Pour ceux qui surveillent les trajectoires relatives de politique monétaire, les taux de marché européens se sont affaiblis récemment, et clairement refroidi leur progression. À venir, nous aurons une intervention du président de la BCE M. Trichet, à propos des performances de la troïka.

Hausse du dollar néo-zélandais après l'atteinte par la confiance du milieu des affaires de son plus haut niveau en 20 ans

Il est assez rafraîchissant de voir une devise réagir "normalement" à une annonce importante figurant sur l'agenda. Le dollar néo-zélandais a en effet développé une progression notable contre tous ses concurrents après la publication de l'enquête NZIER portant sur la confiance du milieu des affaires, tôt ce matin. Les 52% nets de personnes interrogées qui prévoient une amélioration représentent le niveau le plus élevé de cet indicateur depuis le T2 de 1994. Les prévisions en faveur de hausses de taux en profiteront.

Dollar australien : les taux à 10 ans chutent sous les 4.2%

Puisque nous parlons des prévisions entourant les taux, le dollar australien lutte toujours pour se débarrasser des stigmates de son régime de baisses de taux, auquel la RBA a mis fin récemment. Le taux des obligations nationales à 10 ans a poursuivi sa chute depuis son pic du 6 janvier, pour atteindre un recul de 5.3% et un niveau inférieur aux 4.2%. Cette évolution n'est pas vraiment favorable pour une devise de carry aussi indisciplinée. De nombreux observateurs restent peut-être en attente jusqu'à la publication des statistiques de l'emploi australien, mais soyez aux aguets lorsque seront publiées des données chinoises, sans heure précise.

Le pétrole américain ne parvient pas à se reprendre alors que les volumes faiblissent

Les cours du pétrole brut américain n'ont pas connu deux jours de progression consécutifs depuis le 27 décembre. Cette matière première a perdu 1% durant la séance de lundi, comme les volumes combinés sur les marchés à terme chutaient après leur hausse de la semaine dernière. Pour ceux qui surveillent le positionnement spéculatif à la recherche de signaux, notons que les chiffres COT ont montré la semaine dernière que l'exposition haussière nette sur les marchés à terme avait chuté de 6.8% (24,278 contrats) ; il s'agit de la plus grosse correction depuis la dernière semaine du mois de juin.

L'or atteint son plus haut niveau en 4 semaines alors que les traders des marchés à terme procèdent à des couvertures de positions à découvert

Une progression relativement modeste de 0.4%, après la hausse de 1.7% de vendredi, a entraîné l'or au-dessus des $1,250 pour la première fois depuis le 11 décembre. La faiblesse récente du dollar joue un rôle important dans les performances du métal précieux ; mais le cap haussier est bien visible contre toutes les devises majeures. Si nous observons les avoirs des FNB, il apparaît que leur première hausse en deux mois est loin d'indiquer un changement de l'intérêt du marché. Cela dit, les chiffres COT du positionnement spéculatif révèlent que les traders sur les marchés à terme ont intensifié les positions acheteuses pour une troisième semaine consécutive.**Ajoutez l'agenda économique à vos graphiques avec l'app DailyFX News.

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

4h30

JPY

Faillites (glissement annuel) (DÉC)

-10.58%

Ces chiffres sont négatifs depuis novembre 2012.

5h00

JPY

Enquête Eco Watchers : prévisions (DÉC)

54.8

Les chiffres concernant les prévisions sont à des niveaux qui n'avaient pas été observés depuis 2006.

5h00

JPY

Enquête Eco Watchers : situation actuelle (DÉC)

54.0

53.5

7h00

EUR

Indice des prix de gros allemand (glissement mensuel) (DÉC)

-0.2%

Le mois d'octobre a marqué le plus faible niveau en quatre ans des chiffres en glissement annuel.

7h00

EUR

Indice des prix de gros allemand (glissement annuel) (DÉC)

-2.2%

7h45

EUR

Compte courant français (euros) (NOV)

-2.1 Mds

Le compte courant n'a pas pu rester positif depuis 2004.

7h45

EUR

Indice des prix à la consommation en France (glissement annuel) (DÉC)

0.7%

0.7%

Les perspectives de la France semblent négatives jusqu'à maintenant, et un IPC inférieur aux prévisions ne ferait rien de bon pour la confiance.

7h45

EUR

IPC français - harmonisé UE (glissement annuel) (DÉC)

0.9%

0.8%

9h00

EUR

IPC italien - harmonisé UE (glissement annuel) (DÉC F)

0.6%

0.6%

L'IPC en glissement annuel est en baisse depuis juin 2012.

9h30

GBP

Indice des prix à la consommation (glissement mensuel) (DÉC)

0.5%

0.1%

Après quelques mois exceptionnels de hausse, le récent virage baissier de la livre pourrait se poursuivre sous une impulsion fondamentale si l'IPC s'avère inférieur aux prévisions. Une hausse de 0.5% en glissement mensuel sera difficile à atteindre, sachant que les chiffres en glissement mensuel n'ont atteint ces 0.5% qu'une fois en 2013. Attendez-vous à une poussée de volatilité sur les paires du GBP avec cette publication, même si elle pourrait rester plus limitée contre le billet vert avant l'annonce des ventes au détail.

9h30

GBP

Indice des prix à la consommation (glissement annuel) (DÉC)

2.1%

2.1%

9h30

GBP

Indice des prix à la consommation de base (glissement annuel) (DÉC)

1.8%

1.8%

9h30

GBP

Indice des prix au détail (glissement annuel) (DÉC)

2.7%

2.6%

9h30

GBP

Indice des prix au détail hors paiement des intérêts hypothécaires (glissement annuel) (DÉC)

2.8%

2.7%

9h30

GBP

Indice des prix à la production intrants sans ajustement saisonnier (glissement annuel) (DÉC)

-1.5%

-1.0%

9h30

GBP

Indice des prix à la production extrants sans ajustement saisonnier (glissement annuel) (DÉC)

1.0%

0.8%

9h30

GBP

Indice des prix à la production de base extrants, sans ajustement saisonnier (glissement annuel) (DÉC)

0.9%

0.7%

9h30

EUR

Dette du gouvernement italien (NOV)

2085.3 Mds

Nouveau plus haut historique atteint le mois dernier.

9h30

GBP

Prix des logements au Royaume-Uni selon DCLG (glissement annuel) (NOV)

5.5%

Nous sommes aux niveaux les plus élevés depuis l'automne 2010.

10h00

EUR

Production industrielle en zone euro avec ajustement saisonnier (glissement mensuel) (NOV)

1.4%

-1.1%

Si les chiffres en glissement mensuel atteignent les prévisions de 1.4%, il s'agira du meilleur résultat depuis juillet 2011.

10h00

EUR

Production industrielle en zone euro avec CJO (glissement annuel) (NOV)

1.6%

0.2%

12h30

USD

Optimisme des petites entreprises selon NFIB (DÉC)

93.0

92.5

Les chiffres n'ont pas dépassé 95 depuis 2007.

13h30

USD

Ventes au détail avancées (DÉC)

0.1%

0.7%

Des chiffres inférieurs aux prévisions et/ou négatifs pour les ventes au détail pourraient faire peser une certaine pression sur le billet vert après le rapport NFP, plus faible que prévu.

13h30

USD

Ventes au détail avancées hors automobiles (DÉC)

0.4%

0.4%

13h30

USD

Ventes au détail avancées hors automobile et carburant (DÉC)

0.4%

0.6%

13h30

USD

Ventes au détail avancées, groupe de contrôle (DÉC)

0.3%

0.5%

13h30

USD

Indice des prix à l'importation (glissement mensuel) (DÉC)

0.3%

-0.6%

Les chiffres en glissement annuel sont restés sous 0 pendant la majeure partie des deux dernières années.

13h30

USD

Indice des prix à l'importation (glissement annuel) (DÉC)

-1.5%

15h00

USD

Stocks des entreprises (NOV)

0.3%

0.7%

Depuis juillet, ces chiffres dépassent les prévisions.

21h45

NZD

Prix de l'alimentation (glissement mensuel) (DÉC)

-0.2%

23h50

JPY

Masse monétaire japonaise M2 + CD (glissement annuel) (DÉC)

4.3%

4.3%

La croissance de la masse monétaire continue de dépasser les plus hauts historiques avec le programme d'assouplissement de la BoJ.

23h50

JPY

Masse monétaire japonaise M3 (glissement annuel) (DÉC)

3.4%

3.4%

GMT

Devise

Événements & discours à venir

8h10

EUR

Ewald Nowotny de la BCE parle de l'économie européenne

17h45

USD

Charles Plosser de la Fed parle de l'économie américaine

18h20

USD

M. Richard Fisher de la Fed s'exprimera à propos de l'économie américaine

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

POINTSPIVOTS

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.2500

11.8750

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2400

2.2000

10.7250

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

13.1270

2.1840

10.7668

7.7544

1.2722

Au comptant

6.5748

5.4941

6.1988

Support 1

12.6000

2.1000

10.2500

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.3350

5.7450

Support 2

12.4200

1.7500

9.3700

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.2715

5.5655

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3681

1.6565

105.91

0.9204

1.0923

0.8969

0.8343

144.00

1252.06

Rés 2

1.3655

1.6535

105.65

0.9183

1.0903

0.8947

0.8321

143.60

1245.82

Rés 1

1.3630

1.6506

105.38

0.9162

1.0882

0.8925

0.8300

143.20

1239.58

Au comptant

1.3579

1.6447

104.86

0.9121

1.0842

0.8881

0.8256

142.40

1227.10

Supp 1

1.3528

1.6388

104.34

0.9080

1.0802

0.8837

0.8212

141.60

1214.62

Supp 2

1.3503

1.6359

104.07

0.9059

1.0781

0.8815

0.8191

141.20

1208.38

Supp 3

1.3477

1.6329

103.81

0.9038

1.0761

0.8793

0.8169

140.80

1202.14

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.