Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Plus Voir plus
Forex : le dollar se renforce parallèlement aux marchés actions après les déclarations de Mme Yellen

Forex : le dollar se renforce parallèlement aux marchés actions après les déclarations de Mme Yellen

2013-11-15 05:52:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:

Points de discussion :

  • Le dollar se renforce parallèlement aux marchés actions après les déclarations de Mme Yellen
  • Cross du yen : l'USDJPY est au-dessus de 100 et le GBPJPY à ses plus hauts niveaux en 4 ans
  • L'euro recule contre le dollar et la livre après l'annonce de données maussades concernant le PIB

Le dollar se renforce parallèlement aux marchés actions après les déclarations de Mme Yellen

L'un des objectifs implicites des banques centrales majeures consiste à limiter la volatilité des taux de change et des marchés de capitaux. Mission accomplie pour la Fed au cours de la séance passée. Grâce à la publication à l'avance des commentaires que la vice-présidente de la Fed, Janet Yellen, avait préparé pour son audience de confirmation, le marché a pu s'ajuster au ton attentiste de celle-ci ; le S&P 500 a ainsi atteint ses plus hauts niveaux historiques, pendant que le dollar affichait son recul le plus important depuis l'atteinte d'un plancher le mois dernier. Dans son témoignage, Mme Yellen a maintenu les propos accommodants auxquels nous a habitués le FOMC dans son ensemble. La prochaine présidente de la Fed a insisté sur le fait que le soutien monétaire ne devait pas être retiré trop tôt (car cela menacerait la reprise économique), mais ces déclarations ne modifient pas vraiment l'hypothèse du marché, à savoir une réduction du QE en mars. Dans le même temps, elles laissent la porte grande ouverte aux spéculations.

Même si les "révélations" qu'apporte ce témoignage à propos de la probable position future de la prochaine présidente de la Fed (élément à partir duquel les marchés pourraient bâtir une nouvelle tendance) sont limitées, un changement plus substantiel semble en cours au sein du système financier global. Le niveau modéré des chiffres du PIB en zone euro et au Japon a alimenté les spéculations selon lesquelles la BCE et la BoJ disposent des éléments nécessaires pour justifier de nouvelles mesures exceptionnelles de politique monétaire, visant à assurer une stabilité et une croissance durable. Nous revenons donc à un environnement de "guerre de la relance" (personne ne veut admettre participer à une "guerre des devises") et la Fed n'est pas la banque la plus agressive du lot. Cet état de fait pourrait jouer en faveur du dollar, même si les tendances du risque s'améliorent, mais il freinera également les tendances potentiellement importantes qui apparaîtront en chemin.

DailyFX DailyFX

Cross du yen : l'USDJPY est au-dessus de 100 et le GBPJPY à ses plus hauts niveaux en 4 ans

Au cours de la séance passée, l'USDJPY a clôturé au-dessus des 100 pour la première fois depuis le 10 septembre et a par la même occasion effectué une cassure d'une congestion en place depuis des mois. Traditionnellement, le fait de dépasser un obstacle technique majeur est considéré comme un signal annonçant une nouvelle tendance. Mais le dépassement d'un tel niveau psychologique n'assure pas qu'il existe un momentum capable de développer une tendance, et c'est particulièrement vrai pour cette paire et pour les cross du yen en général. Les ingrédients sont réunis pour une dépréciation de longue durée du yen. La BoJ a déjà un énorme programme de relance en cours, le gouvernement s'engage dans des mesures de relance, il y a une recherche de retours au niveau du carry et des prévisions sérieuses pour le QE2, en début d'année prochaine. Mais le risque n'est pas bon marché, et avril reste bien loin.

L'euro recule contre le dollar et la livre après l'annonce de données maussades concernant le PIB

Au cours de la séance passée, les annonces les plus importantes concernant la zone euro étaient les premiers chiffres du PIB T3. La zone euro a progressé de 0.1% pendant le trimestre, ce qui correspond aux prévisions. Au niveau du cœur de la région, l'Allemagne a affiché un recul de sa croissance, tandis que la France et l'Italie se sont contractées de 0.1%. La périphérie a continué à présenter des améliorations, mais Chypre et la Grèce restent en récession profonde. Dans l'ensemble, c'est le type même de données maussades qu'un marché qui tend vers l'attentisme interprétera comme indiquant qu'un nouveau programme d'achat d'actifs de grand envergure (LSAP) est une option politique probable pour la BCE. En effet, les taux à court terme du marché sont à leur plus bas niveau depuis 5 mois. Mais nous devrons aussi garder un œil sur les discussions concernant les programmes de sauvetage ; certains arrivent à leur terme et d'autres s'apprêtent à bouillonner.

Livre sterling : où est le développement du mouvement après le renforcement des prévisions concernant les taux ?

Au vu des performances de la livre sterling, il est facile d'oublier que plus tôt dans la semaine, la Banque d'Angleterre a confirmé les prévisions des acheteurs, selon lesquelles une hausse de taux en 2015 était une possibilité réelle. Alors que la banque a ouvert la porte vers un retour anticipé à des taux plus élevés (avec ses prévisions actualisées au sein du rapport trimestriel sur l'inflation), le marché voit donc ses prévisions justifiées, mais sans qu'un repositionnement important ait lieu. La courbe des swaps ne révèle pas vraiment d'ajustement à ces prévisions plus haussières, et le taux du gilt à 10 ans a chuté de 5 pdb jeudi pour atteindre 2.76% (soit seulement 6.5 pdb de plus qu'aux États-Unis). Cela pourrait être un signe indiquant que le marché a dans les faits intégré des prévisions agressives depuis juillet, malgré les orientations annoncées par la BoE au cours de cette période. Cela indique un équilibre plus important que beaucoup ne le prévoyaient et/ou l'espéraient. Une poussée "déjà intégrée" pourrait jouer en défaveur d'une paire comme le GBPUSD.

Environnement mitigé pour le dollar canadien, alors que les données s'améliorent et que la BoC tend vers l'attentisme

Depuis que la Banque centrale du Canada a changé de cap, pour passer d'avertissements persistants annonçant la nécessité d'une hausse de taux dans un futur proche à une trajectoire véritablement neutre, l'environnement fondamental du dollar canadien apparaît de plus en plus confus. Le loonie est une devise de carry, et le taux des titres canadiens à deux ans (échéance adaptée pour les premiers changements possibles de la politique monétaire) n'est supérieur au taux américain que de 81 pdb. Et parallèlement, le loonie est nettement à la traîne par rapport à ses cousins, l'aussie et le kiwi. Sur le front des données, les éléments allant dans le sens d'un retour vers l'agressivité sont limités. L'inflation du secteur immobilier s'est calmée récemment (risque de bulle) et le déficit commercial international a reculé, mais il ne s'agit pas vraiment de développements à même de faire évoluer la politique. Avec des prévisions maussades de croissance globale et des retours bien maigres, l'AUDCAD comme l'USDCAD pourraient s'engager dans des mouvements haussiers.

Le pétrole américain tente une consolidation après sa vague baissière, la tendance menace

La vague vendeuse commence à se calmer. Le pétrole américain a clôturé jeudi en baisse modeste de $0.13, réduisant encore l'envergure de ses mouvements de clôture à clôture. Une consolidation est un signe encourageant pour les acheteurs, car elle peut jouer le rôle de tremplin pour une reprise éventuelle. Mais c'est une lapalissade : un cap stable n'est pas haussier. Autre signe que les espoirs de relance ne se traduisent pas directement par des prévisions de croissance : les cours du brut n'affichent pas vraiment l'humeur optimiste qui devrait pourtant régner avec une seconde vague mondiale d'assouplissements monétaires. Pendant ce temps, les instruments de mesures traditionnels de l'offre et de la demande révèlent un environnement mitigé. Le Département américain de l'énergie a annoncé les chiffres des stocks pour la semaine dernière, et ceux-ci ont contre toute attente bondi de 2.64 millions de barils, même si les chiffres de la demande implicite ont présenté leur plus forte hausse en cinq mois, pour atteindre 15.45 millions de barils. Dans le cadre d'une évaluation des conditions de trading, notons que la différence qui sépare le WTI du Brent (standards américain et britannique, respectivement) est à son plus haut niveau en 8 mois à $14.78, alors que les positions ouvertes sur les marchés à terme américains sont à leur plus bas niveau historique (1.709 millions de contrats).

L'or a étonnamment du mal à accélérer après l'attentisme affiché par la BCE et la Fed

Selon la plupart des observations, l'environnement général de la politique monétaire mondiale a viré vers davantage d'assouplissements. Au cours de la séance passée, l'audience de confirmation de Janet Yellen a servi à réaffirmer sa position baissière (même s'il ne s'agit pas d'un signe indiquant que le QE restera en place éternellement), et les chiffres du PIB européen ont encore justifié plus avant les plans d'assouplissement que la BCE pourrait se préparer à mettre en œuvre. Mais malgré le sentiment général qui entoure ces programmes clé (sans même parler des perspectives tangibles de second programme de relance de la BoJ), l'or n'est pas vraiment parvenu à tirer profit de ces conditions. Il a certes obtenu une hausse de deux jours consécutifs, et de 2.0% depuis son plancher récent, mais nous n'observons pas le plébiscite de cette alternative aux devises dévaluées auquel nous pourrions nous attendre. Il ne fait aucun doute que cet état de fait est en partie dû aux questions entourant les prévisions raisonnables d'expansion du bilan des banques centrales, mais le doute est présent également au niveau du métal précieux. Les fortes poussées de volatilité que l'or a subies lors du retracement et la recherche permanente de rendements (alors qu'aucun revenu direct ne peut être retiré de l'or) font que le marché reste en sourdine. Pendant ce temps, les positions ouvertes totales sur les marchés à terme ont atteint leur plus haut niveau en trois mois et demi, tandis que l'exposition sur les FNB reste à son plus bas niveau depuis des mois.

DailyFX

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

9h00

EUR

Balance commerciale totale de l'Italie (sep)

958 Mio

9h00

EUR

Balance commerciale de l'Italie pour l'UE (sep)

392 Mio

10h00

EUR

Solde du compte courant italien (sep)

425 Mio

10h00

EUR

IPC en glissement mensuel (oct)

-0.1%

0.5%

10h00

EUR

IPC en glissement annuel (oct F)

0.7%

0.7%

10h00

EUR

IPC de base en glissement annuel (oct F)

0.8%

0.8%

13h30

USD

Indice des prix à l'importation, glissement mensuel (oct)

-0.4%

0.2%

13h30

USD

Indice des prix à l'importation, glissement annuel (oct)

-1.6%

-1.0%

13h30

USD

Enquête Empire sur le secteur de la transformation (nov)

5

1.52

13h30

CAD

Ventes du secteur de la transformation, glissement mensuel (sep)

0.4%

-0.2%

14h00

CAD

Ventes de maisons existantes, glissement mensuel (oct)

0.8%

14h15

USD

Production industrielle, glissement mensuel (oct)

0.2%

0.6%

14h15

USD

Production manufacturière (SIC) (oct)

0.3%

0.1%

14h15

USD

Utilisation des capacités (oct)

78.3%

78.3%

15h00

USD

Stocks de gros, glissement mensuel (sep)

0.4%

0.5%

15h00

USD

Ventes du commerce de gros, glissement mensuel (sep)

0.3%

0.6%

GMT

Devise

Événements & discours à venir

8h00

EUR

Les ministres des Finances de l'UE se rencontreront à Bruxelles

12h15

EUR

M. Mersch de la BCE s'exprimera à Londres

14h15

EUR

M. Van Rompuy de l'UE prendra part à une cérémonie du Parlement belge à Bruxelles

14h30

EUR

Les négociateurs de l'UE et des États-Unis présenteront à la presse les progrès des discussions sur le commerce à Bruxelles

14h30

GBP

Martin Weale, responsable politique à la BoE, s'exprimera à Londres

16h00

EUR

M. Barroso, UE, et M. Westerwelle, Allemagne, s'expriment à la conférence de Berlin

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

P

POINTS PIVOTS

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.1000

10.7250

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2400

2.0850

10.5000

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

12.9604

2.0357

10.2285

7.7539

1.2478

Au comptant

6.6509

5.5450

6.1577

Support 1

12.6000

1.9140

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.3350

5.7450

Support 2

12.4200

1.9000

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.2715

5.5655

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3549

1.6185

101.20

0.9251

1.0531

0.9424

0.8385

136.08

1314.62

Rés 2

1.3525

1.6157

100.93

0.9232

1.0515

0.9402

0.8362

135.74

1308.06

Rés 1

1.3501

1.6128

100.67

0.9214

1.0499

0.9380

0.8339

135.39

1301.51

Au comptant

1.3452

1.6071

100.14

0.9177

1.0467

0.9336

0.8293

134.71

1288.40

Supp 1

1.3403

1.6014

99.61

0.9140

1.0435

0.9292

0.8247

134.03

1275.29

Supp 2

1.3379

1.5985

99.35

0.9122

1.0419

0.9270

0.8224

133.68

1308.06

Supp 3

1.3355

1.5957

99.08

0.9103

1.0403

0.9248

0.8201

133.34

1314.62

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.