Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,06 % S&P 500 : -0,02 % Dow Jones : -0,02 % CAC 40 : -0,04 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/XoQUZaaczv
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : -0,00 % Argent : -0,39 % Or : -0,54 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/bh3WRCo7Z0
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/Z8PMjOvUiH
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,02 % CAC 40 : -0,02 % Dow Jones : -0,07 % S&P 500 : -0,14 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/t0XzBKzeZa
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/etgZIPyvJu
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 1,77 % Argent : -0,08 % Or : -0,30 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/ZcESoVBvIQ
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇨🇦CAD : 0,20 % 🇯🇵JPY : 0,07 % 🇳🇿NZD : -0,05 % 🇬🇧GBP : -0,11 % 🇨🇭CHF : -0,12 % 🇦🇺AUD : -0,16 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/tGyS75xoSv
  • #SP500 : position neutre pour l'instant (entre deux obliques) Mais attention si retour sur l'oblique inférieure (3060 pts) Tentative de croisement baissier MACD en daily à surveiller $SPX --> https://t.co/flsFC4ao4R
  • Volatilité du #Nasdaq100 Gros "support" à 15 depuis 1 ans et demi --> https://t.co/iP0bzcjly8
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : -0,09 % CAC 40 : -0,10 % Dow Jones : -0,29 % S&P 500 : -0,33 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/oy2j2uK4Df
Forex : le dollar dépasse une résistance avec la cassure de l'EURUSD mais les trades liés à la crainte ralentissent

Forex : le dollar dépasse une résistance avec la cassure de l'EURUSD mais les trades liés à la crainte ralentissent

2013-08-30 03:45:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

Points de discussion :

  • Le dollar dépasse une résistance avec la cassure de l'EURUSD mais les trades liés à la crainte ralentissent
  • Yen : les fortes données concernant l'inflation et l'emploi n'aident pas la BoJ
  • Le pétrole américain s'effondre de 4% depuis ses plus hauts, alors que la pression liée à une intervention en Syrie se calme

Le dollar dépasse une résistance avec la cassure de l'EURUSD mais les trades liés à la crainte ralentissent

Après avoir passé ces deux dernières semaines au sein d'une étroite bande de congestion, le dollar a finalement effectué un mouvement haussier au cours de la séance passée. Mais le développement d'une tendance nécessite bien plus qu'une simple cassure pour s'enraciner. Et compte tenu de l'équilibre récent des marchés de capitaux sensibles au risque et de l'acceptation d'une forte probabilité de réduction du QE en septembre, le billet vert semble déjà manquer de carburant. Examinons les performances du dollar : le Dow Jones FXCM Dollar Index a dépassé un range de résistance obstiné, vers les 10,760. Ce mouvement prend sa source dans la chute de l'EURUSD, la plus importante depuis le 9 mai, et dans la progression généralisée du dollar contre tous ses concurrents majeurs. Sur l'agenda, nous pouvons identifier une relation anecdotique entre la nette révision à la hausse du PIB T2 américain (2.5% contre les 1.7% indiqués par les estimations précédentes) et le renforcement de la probabilité d'une réduction par la Réserve fédérale de ses efforts de relance mensuels dans trois semaines. Cela dit, le marché semblait déjà relativement certain d'un tel résultat avant que ces données ne soient publiées. Il en va de même des remarques du président de la Fed de Richmond, M. Lacker (non votant), qui a déclaré que toutes les conditions nécessaires à une réduction du QE étaient réunies. Si le dollar doit lancer une tendance haussière durable et généralisée, il doit le faire grâce à un élément sous-évalué de son environnement : son statut de devise à la liquidité sans égale. Une chute du S&P 500 sous les 1,625 serait un signe technique, mais les détonateurs fondamentaux clairs sont peu nombreux.

Yen : les fortes données de l'inflation et de l'emploi n'aident pas la BoJ

L'agenda économique nippon était rempli vendredi matin d'annonces importantes représentant une vision globale de l'état de santé du Japon, et plus important encore, du succès rencontré par les efforts de relance de la Banque centrale du Japon (BoJ). La liste des indicateurs a révélé des progrès impressionnants, mais elle met également à mal l'effort implicite de dévaluation de la devise par la banque centrale. Dans ce déluge de données, les points cruciaux étaient les 3.8% du taux de chômage (niveau le plus faible depuis octobre 2008) et les 0.7% de croissance annuelle de l'inflation (niveau le plus élevé depuis novembre 2008). La forte croissance et la hausse des tensions sur les prix réduisent le besoin de relance supplémentaire, mais limitent aussi la force de contrepoids en cas de liquidation du carry.

L'euro chute alors que le FMI dit non à une troisième injection de liquidités en Grèce

Après le franc suisse, l'euro a été la plus faible des monnaies majeures jeudi. Les éléments fondamentaux sur lesquels les traders du FX pouvaient s'appuyer pour établir leurs positions ont été nombreux, mais les nouvelles n'ont au final pas vraiment influencé les évolutions des cours sur la journée. L'Allemagne a fait état d'une hausse inattendue de son chômage, M. Weidmann de la BCE a appelé à mettre un terme aux traitements de faveur en matière de dette souveraine et le FMI a fait remarquer qu'il ne comptait pas préparer une nouvelle phase d'aide à la Grèce ; pendant ce temps, les marchés actions de la région clôturaient en hausse, et les taux obligataires en baisse. C'était sans doute plus le fait des mouvements de l'EURUSD.

Le pétrole américain s'effondre de 4% depuis ses plus hauts, alors que les craintes d'une intervention en Syrie se calment

Les cours du brut américain étaient allés jusqu'à augmenter de 5.5% depuis le début de la semaine ; mais avant le début de la séance de vendredi, l'or noir était presque revenu au niveau de lundi. Un fort retournement est en effet apparu sur le contrat de référence des marchés à terme mercredi, juste après l'atteinte du plus haut niveau en plus de deux ans, au-dessus de $112 ; cette correction s'est poursuivie jeudi. La hausse initiale du marché a été alimentée par les craintes d'instabilité au Moyen-Orient, du fait de la situation en Syrie. Suite aux accusations d'utilisation contre les rebelles d'armes chimiques par le gouvernement syrien, les États-Unis et d'autres puissances occidentales se sont dirigés vers une intervention. Mais cette poussée vers l'action militaire s'est calmée au cours de la séance passée, et les trades liés à la crainte ont donc perdu du terrain. Le vote de la Chambres des Communes du Royaume-Uni (285 contre 272), en défaveur d'un soutien de la Grande-Bretagne à un éventuel engagement militaire, a particulièrement contribué à désamorcer la situation. Cependant, ce développement n'empêche ni les États-Unis ni les autres pays de passer à l'action. Si la situation s'échauffe à nouveau, les craintes de perturbations dans l'approvisionnement en pétrole peuvent facilement entraîner à nouveau les prix à la hausse.

Le dollar canadien s'apprécie grâce à la croissance américaine, qu'en sera-t-il de son propre PIB T2 ?

Les tendances du risque étant neutralisées, le dollar canadien s'est apprécié contre ses concurrents au cours de la séance passée. Sur l'agenda national, le déficit du compte courant pour le T2 (C$14.6 Mds) s'est avéré légèrement plus réduit que prévu, mais n'a pas vraiment eu d'impact sur le risque spéculatif. Par contre, les données venues du plus grand partenaire commercial du Canada ont des implications plus vastes. La révision à la hausse des chiffres initiaux du PIB T2 des États-Unis offre à leur voisin une source de demande d'exportation renforcée. Autre annonce qui a attiré l'attention des traders du FX : une enquête Reuters auprès d'économistes, prévoyant que la Banque centrale du Canada procéderait à une hausse de taux d'ici le dernier trimestre de 2014. Dans les dernières 24 heures de la semaine, une poussée de volatilité à court terme est possible avec les chiffres du PIB canadien de juin et du deuxième trimestre. Ceux-ci ne génèrent pas habituellement une forte volatilité, mais ces données peuvent contribuer à l'établissement d'une tendance.

Marchés émergents : risque de nouvelle flambée de volatilité avec les données PIB T2

Les devises des marchés émergents, de la roupie indienne au réal brésilien, se sont stabilisées au cours de la séance passée. Les responsables de la politique monétaire dans ces États poussent sans doute un soupir de soulagement, mais il semble difficile d'interpréter cette accalmie comme un retour certain à la normale. Le problème des économies en développement est un flux sortant de capitaux d'investissement, entraîné par une aversion mondiale à l'exposition à des actifs à faible rendement et haut risque. Tant que le marché a l'intention de procéder à un "désendettement", ces économies et leurs devises seront sous pression. Cela dit, le rebond des marchés actions américains et européens et le bond du carry trade jeudi ont contribué à stabiliser des paires comme l'USDINR, et ce plus que la promesse de la banque centrale indienne de fournir des dollars à ses trois plus grandes compagnies pétrolières. C'est cependant là un équilibre fragile, qui dépend des tendances du risque générales. Si les actifs risqués traditionnels chutent, l'USDINR peut facilement être entraîné jusqu'aux 70. Cependant, nous aurons bientôt une nouvelle annonce importante "asymétrique" : le PIB T2 du Brésil et de l'Inde. Même si les chiffres sont solides, leur influence sera limitée puisque le marché a d'autres préoccupations. Mais une déception pourrait bien déclencher une nouvelle flambée.

L'or met un terme à sa poussée haussière sous les $1,425 alors que les risques conjoints se calment et que le dollar s'apprécie

Le rallye technique de l'or s'est finalement terminé. Le métal précieux a trébuché après sa poussée impressionnante de 3.7% sur cinq jours (qui représente sa plus longue série de gains en exactement 12 mois), mais s'échange toujours au-dessus de $1,400. La question est maintenant de savoir jusqu'où cette inversion du courant ira. Ce mouvement sera-t-il aussi peu profond que la correction de jeudi (0.7%), ou la panique qui avait entraîné les 10 mois d'effondrement reviendra-t-elle pour lancer un nouveau segment structurel de ventes ? Comparaison immédiate : la dernière fois que nous avions observé la fin d'une poussée sur 5 jours (le 22 avril), l'avancée de 5.8% n'avait cédé la place qu'à une journée de recul avant de reprendre le mouvement. La comparaison entre la période actuelle et le mois d'avril n'est cependant que superficielle. Le rebond précédent avait eu lieu après l'énorme plongeon de 15% sous les $1,500. La série actuelle atteint quant à elle le pic d'une hausse de deux mois. Une fois encore, ce sont les fondamentaux qui compteront. Les rôles joués par l'or, alternative aux devises traditionnelles, protection contre l'inflation et gage de sécurité en temps d'instabilité financière, sont tous en difficulté. Alors que le dollar est à la hausse et que l'inquiétude du marché à propos de la Syrie se calme, le marché rétrograde deux des moteurs du métal précieux.

dailyfx

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

1h30

AUD

Crédit du secteur privé (glissement mensuel) (JUIL)

0.4%

0.4%

Les données récentes venues de Chine indiquent une stabilisation probable de la croissance. De nouvelles indications d'amélioration pourraient éclairer les perspectives des marchés financiers australiens.

1h30

AUD

Crédit du secteur privé (Glissement Annuel) (JUIL)

3.1%

3.1%

1h45

CNY

Indicateur du climat des affaires MNI (AOÛT)

3h00

NZD

Masse Monétaire M3 (YoY) (JUIL)

6.2%

La masse monétaire augmente à un rythme de 5% ou plus depuis février 2011.

5h00

JPY

Chantiers Immobiliers (Glissement Annuel) (JUIL)

14.3%

15.3 %

La croissance est restée positive depuis septembre 2011.

6h00

GBP

Prix Nationaux des Logements (Glissement mensuel) (AOÛT)

0.6%

0.8%

Les cours sont en hausse depuis 4 mois.

6h00

GBP

Prix des Logements au Niveau National (glissement annuel) (AOÛT)

3.3%

3.9%

6h00

EUR

Ventes au détail Allemandes (Glissement Mensuel) (JUIL)

0.6%

-0.8%

Ces instruments de mesure de la consommation nationale pourraient indiquer une hausse ou une baisse de la croissance économique.

6h00

EUR

Ventes au détail en Allemagne (Glissement annuel) (JUIL)

1.8%

-2.8%

7h00

CHF

Indicateur principal suisse KOF (AOÛT)

1.32

1.23

L'indice évolue à la hausse depuis son plus bas niveau en 10 mois atteint en mars.

8h00

EUR

Taux de chômage italien (JUIL P)

12.2%

12.1%

Le chômage est en hausse depuis 2007, et a dépassé les 12% en mai.

8h00

EUR

Taux de chômage italien avec ajustement saisonnier (T2)

12.1%

11.9%

8h30

GBP

approbations de prêt immobiliers(JUIL)

58.8 k

57.7K

Les approbations d'hypothèques ont atteint en mai le chiffre le plus élevé depuis décembre 2009. Les approbations mensuelles permettent d'évaluer la demande sur le marché immobilier ; une progression des hypothèques peut indiquer une intensification de l'activité économique.

8h30

GBP

Crédit Net à la Consommation (JUIL)

0.6 Mds

0.5 Mds

8h30

GBP

Prêts Nets sécurisés sur les logements (juil)

1.1 Mds

1.0 Mds

8h30

GBP

Masse monétaire M4 (Glissement annuel) (JUIL)

1.5%

8h30

GBP

Masse monétaire M4 hors CFO (annualisée) (3 mois) (JUIL)

4.5%

4.7%

9h00

EUR

Estimation de l'IPC en zone euro (glissement annuel) (AOÛT)

1.4%

1.6%

Les estimations de l'inflation sont en chute depuis qu'elles ont atteint leur plus haut niveau en deux ans, à la mi-2011. Et le chômage en zone euro, à 12.1%, a atteint un niveau record ces derniers mois. Cependant, la confiance du milieu des affaires augmente lentement depuis la mi-2012.

9h00

EUR

IPC zone euro - chiffres de base (glissement annuel) (AOÛT A)

1.1%

1.1%

9h00

EUR

Taux de Chômage de la Zone-Euro (JUIL)

12.1%

12.1%

9h00

EUR

Indicateur de climat des affaires Zone-Euro (AOÛT)

-0.36

-0.53

9h00

EUR

Confiance des consommateurs Zone Euro (AOÛT)

93.8

92.5

9h00

EUR

Confiance des industriels Zone Euro (AOÛT)

-9.6

-10.6

9h00

EUR

Confiance des consommateurs Euro-Zone (AOÛT F)

.

-15.6

9h00

EUR

Confiance des Services Zone Euro (AOÛT)

-6.8

-7.8

12h00

INR

PIB de l'Inde (glissement annuel) (T2)

4.6%

4.8%

Du fait des spéculations entourant la politique de la Réserve fédérale, les marchés émergents sont victimes de fuites de capitaux.

12h00

BRL

PIB du Brésil (glissement annuel) (T2)

2.5%

1.9%

12h30

CAD

Produit intérieur brut trimestriel annualisé (T2)

1.6%

2.5%

Au trimestre dernier, la croissance du PIB (en glissement trimestriel) était supérieure à 2%, pour la première fois depuis 2011.

12h30

CAD

Produit Intérieur Brut (glissement mensuel) (JUIN)

-0.4%

0.2%

12h30

CAD

Produit Intérieur Brut (Glissement annuel) (JUIN)

1.6%

12h30

USD

Revenu personnel (JUIL)

0.2%

0.3%

Une hausse des revenus pourrait conduire à une hausse de la consommation, qui encouragerait la croissance de l'économie. Une activité économique plus intense pourrait générer des pressions inflationnistes, qui correspondent à certaines des orientations énoncées par la Réserve fédérale en matière de politique monétaire.

12h30

USD

Dépenses personnelles (JUIL)

0.3%

0.5%

12h30

USD

Déflateur PCE (gliss. an.) (JUIL)

1.4%

1.3%

12h30

USD

Dépenses personnelles de consommation, chiffres de base (glissement annuel) (JUIL)

1.3%

1.2%

13h45

USD

indice des directeurs d'achats de la région de Chicago (AOÛT)

53.0

52.3

13h55

USD

Confiance U. du Michigan (AOÛT F)

80.5

80.0

GMT

Devise

Événements & discours à venir

-:-

JPY

Réunion du panel économique du gouvernement japonais à propos de la hausse de la TVA

10h00

EUR

La Banque centrale européenne annoncera les remboursements des LTRO à 3 ans

13h00

USD

James Bullard de la Fed s'exprimera à propos de l'économie américaine

SAM

JPY

Présentation à la presse du panel sur la TVA par le ministre de l'Économie japonais M. Amari

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

POINTS PIVOTS

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.5900

2.1000

10.7250

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.4800

2.0500

10.5000

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

13.3479

2.0286

10.3401

7.7553

1.2757

Au comptant

6.5920

5.6326

6.0917

Support 1

12.8900

1.9750

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.5600

5.8700

Support 2

12.6000

1.9075

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.7400

BANDES DE PROBABILITÉS INTRA-DAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3359

1.5646

99.53

0.9407

1.0617

0.9066

0.7885

131.77

1445.53

Rés 2

1.3330

1.5612

99.20

0.9383

1.0596

0.9037

0.7858

131.35

1436.54

Rés 1

1.3301

1.5579

98.87

0.9358

1.0575

0.9007

0.7832

130.92

1427.55

Au comptant

1.3242

1.5513

98.22

0.9309

1.0532

0.8948

0.7779

130.07

1409.58

Supp 1

1.3183

1.5447

97.57

0.9260

1.0489

0.8889

0.7726

129.22

1391.61

Supp 2

1.3154

1.5414

97.24

0.9235

1.0468

0.8859

0.7700

128.79

1436.54

Supp 3

1.3125

1.5380

96.91

0.9211

1.0447

0.8830

0.7673

128.37

1445.53

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.