Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,03 % Or : -0,17 % Argent : -0,25 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/ChkAm7c2cV
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇬🇧GBP : 0,18 % 🇪🇺EUR : 0,07 % 🇨🇦CAD : 0,03 % 🇯🇵JPY : -0,03 % 🇳🇿NZD : -0,05 % 🇦🇺AUD : -0,06 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/rgqFFNhkq3
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/J1Yu78BEbk
  • 🇬🇧 GBP - Prix du logement Rightmove (annuel) (NOV), Réel : 0.3% Consensus : N/A Précédent : -0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-18
  • 🇯🇵 JPY - Prêts au logement (annuel) (3Q), Réel : 2.9% Consensus : N/A Précédent : 2.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-17
  • À venir : 🇬🇧 GBP - Prix du logement Rightmove (annuel) (NOV) prévu à 00:01 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : -0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-18
  • SP500 +8% depuis l’annonce de Trump d’un accord « phase 1 » le 11 octobre https://t.co/cAfJEDsZxe
  • « Maintenir le dialogue» https://t.co/cAfJEDsZxe
  • L’agence Xinhua indique cette nuit que Mnuchin/Lighthizer et Liu se sont entretenus par tél, ont discuté des « problèmes principaux » de l’accord phase 1 et ont convenu de « maintenir le dialogue »... Donc toujours pas d’accord ? Pourtant il y a plus d’un mois —> https://t.co/ZJcs4c317H
  • "It takes 20 years to build a reputation and five minutes to ruin it. If you think about that, you'll do things differently." - @WarrenBuffett
Forex : pourquoi le dollar garde-t-il son calme alors que le S&P 500 effectue une énorme cassure ?

Forex : pourquoi le dollar garde-t-il son calme alors que le S&P 500 effectue une énorme cassure ?

2013-08-16 03:12:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Dollar : pourquoi le billet vert reste-t-il calme face à l'énorme cassure du S&P 500 ?
  • Le yen sensible au carry, alors que les prévisions de croissance réaffirment le maintien de la relance
  • Livre sterling : dans la confusion, l'amélioration des prévisions de croissance et de relance dominent
  • Le dollar australien en attente d'un catalyseur alors que les marchés ne prévoient aucune baisse des taux pour la première fois en 2 ans
  • Le dollar néo-zélandais vise 0.8100 alors que les prévisions concernant les taux s'intensifient
  • Le dollar canadien face à une menace de volatilité alimentée par les données
  • L'or obtient son plus fort rallye en 3 semaines, retour au niveau d'avant la réunion de juin du FOMC

Dollar : pourquoi le billet vert reste-t-il calme face à l'énorme cassure du S&P 500 ?

La session passée a été incroyable pour le dollar comme pour les marchés financiers généraux. Il ne fait aucun doute que le développement le plus remarquable de la journée a été la cassure technique critique du S&P 500 et des autres indices boursiers américains de référence. Après s'être hissé à ses plus hauts niveaux historiques malgré une reprise économique tumultueuse, le ralentissement de la croissance des revenus et les plus bas historiques des rendements, le marché boursier américain s'est retrouvé dans une position extrêmement exposée. Après avoir accordé notre confiance totale au soutien continu des programmes de relance de la Réserve fédérale, nous avons atteint des plus hauts records sous-tendus par la participation la plus faible depuis 15 ans, dans une hausse basée sur des niveaux d'endettement jamais observés, pendant que les investisseurs augmentaient de façon significative leur profil de risque dans leur chasse de rendements plus élevés. Même si la banque centrale américaine n'est pas l'unique facteur de la hausse des marchés des capitaux, elle joue un rôle essentiel dans l'entretien d'une façade de conditions stables et solides. Et c'est pourquoi il y a tant d'inquiétudes entourant la réduction du QE et son calendrier.

Au cours des trois derniers mois, une série de développements a fragilisé l'optimisme et le positionnement fondé sur un soutien sans limites de la relance. Parmi ces développements : les données allant dans le sens d'un contexte économique stable, les préoccupations grandissantes entourant les coûts d'une sortie de la Fed, et peut-être le plus important, les avertissements de la banque centrale américaine elle-même. Alors que le marché pense de plus en plus que le premier mouvement de réduction des assouplissements quantitatifs (QE) est à portée de main, nous avons été témoins de l'écroulement de divers marchés. Les bons du Trésor américain ont été les premiers à chuter, début mai, du fait de leur statut, celui de l'exposition la plus directe pour les investisseurs qui tentaient de se positionner en prévision des mouvements de la Fed. Alors que les flux de capitaux mondiaux absorbaient ce signal de volatilité des rendements, le carry trade a plongé plus tard au cours du même mois, brisant sa relation de longue date avec le S&P 500. L'USDollar a effectué un mouvement à peu près au même moment que les bons du Trésor, mais l'engagement ne s'est enraciné qu'après les commentaires du président de la Fed Ben Bernanke, suite à la réunion du 19 juin à propos des taux. Ces marchés ont tous commencé à se positionner pour cette conclusion inévitable ; mais l'étalon de la conviction est resté entre les mains d'une référence qui n'avait pas encore viré de bord : les marchés actions américains.

Avec la forte chute des marchés actions américains au cours de la session passée (la plus importante depuis la réunion de juin du FOMC), un nouveau sentiment de certitude apparaît à propos du ralentissement inévitable de la relance. Et c'est pourquoi tant d'observateurs ont été pris de court quand le dollar n'a pas bondi à la hausse alors que les autres marchés jouaient leur rôle face aux craintes de réduction du QE. En réalité, le billet vert et les autres instruments de mesure clés des actifs étaient déjà engagés dans cet ajustement. Cela signifie-t-il que nous n'observerons pas de hausse supplémentaire du dollar alors que cette certitude se généralise ? Absolument pas. Même si la devise de réserve a inversé une partie de ses prévisions anti-relance, il reste son rôle de valeur refuge. Si la liquidation des marchés actions s'intensifie et/ou se révèle chaotique, le dollar peut s'apprécier.

Le yen sensible au carry, alors que les prévisions de croissance réaffirment le maintien de la relance

Lorsque les marchés actions américains sont en chute, nous pourrions nous attendre à ce que l'aversion au risque se transmette aisément au carry trade. Les cross liés au yen restent à des niveaux élevés, compte tenu des différentiels de rendement actuels (à leurs plus bas niveaux historiques) de ce groupe de paires. Cela dit, le yen lui-même a un statut durable de devise "dévaluée de force", grâce aux efforts incessants de la Banque centrale du Japon ces cinq derniers mois. Nous avons peut-être déjà atteint les limites de la manipulation de la devise par la banque centrale au nom de l'inflation, mais les traders resteront prudents. Pour dépasser cette inquiétude, il faudrait un effort généralisé de désendettement, qui abandonnerait tous les actifs apportant un rendement qui bravent le risque qui leur correspond.

Livre sterling : dans la confusion, l'amélioration des prévisions de croissance et de relance dominent

Cela fait peu de doute : les perspectives concernant l'économie du Royaume-Uni et sa devise se sont améliorées de façon significative par rapport au premier mois de l'année. Nous sommes passés de la crainte d'une récession sans fin et d'une hausse de la relance qui dénature la devise, à une reprise générale accompagnée d'une banque centrale qui souhaite adopter des orientations futures sans QE. Et pourtant, la livre sterling n'a toujours pas retracé plus de la moitié des pertes subies au début de l'année, dues au scénario baissier qui dominait alors. En conséquence, quand le marché débat de la réduction du QE de la Fed et de l'équilibre du risque, la livre attire des capitaux dans la cohue.

Le dollar australien en attente d'un catalyseur alors que les marchés ne prévoient aucune baisse des taux pour la première fois en 2 ansLe rôle fondamental du dollar australien, en tant que devise à rendement élevé, est lié à deux aspects qui déterminent sa direction et son momentum : l'appétit pour le rendement et le niveau de retours de la devise elle-même. Pour ce second point, l'aussie a fait des progrès incroyables. Depuis la baisse de taux effectuée par la RBA la semaine dernière, nous pouvons constater que les prévisions à 12 mois à propos des taux (qui concernent essentiellement l'établissement du régime de politique actuel) ne prévoient maintenant plus aucun changement. C'est la première fois que nous avons une position "neutre" sur le marché des taux depuis juillet 2011. Mais une poussée de la demande de carry fait toujours défaut.

Le dollar néo-zélandais vise 0.8100 alors que les prévisions concernant les taux s'intensifient

Nous avons vu les perspectives entourant les taux d'intérêt de la Nouvelle-Zélande virer vers des prévisions de hausse il y a un moment déjà. Cependant, ces prévisions semblent maintenant beaucoup plus robustes, allant au-delà d'une hausse de taux ponctuelle "d'essai", qui ne ferait pas grand-chose pour soutenir une devise à haut rendement qui a été anéantie au cours des dernières années. Selon les OIS, le marché des taux prévoit 84 pdb de hausses au cours des 12 mois à venir : trois hausses de 25 pdb avec certitude, et une quatrième qui fait encore débat. Les observateurs des taux n'ont pas été aussi agressifs depuis le 2 août 2011. Lorsque l'appétit pour le carry reviendra…

Le dollar canadien face à une menace de volatilité alimentée par les données

Du fait de son rôle de "devise titre", nous pourrions nous attendre théoriquement à une chute du dollar canadien, qui accompagnerait celle des marchés actions. En fait, le taux des obligations de référence américaines à 10 ans est plus élevé que celui de leurs voisines canadiennes. Néanmoins, le loonie a baissé contre la plupart de ses concurrents au cours de la session passée. La faiblesse du rapport sur les ventes de logements actuel pour juillet a contribué à la tendance, mais son influence a plus joué après l'instigation du mouvement. Pour la session de demain, ce sont les données qui pourraient jouer le rôle de catalyseur. Les chiffres des flux de capitaux et de la production des usines pour le mois de juin sont critiques pour l'économie.

L'or obtient son plus fort rallye en 3 semaines, retour au niveau d'avant la réunion de juin du FOMC

Le rallye de 2.3% de l'or jeudi est le plus fort que nous ayons observé depuis le 22 juillet, et il a été soutenu par le plus haut niveau de volume (17.2 millions de parts pour le FNB SPDR spécialisé en or) depuis le 28 juin. Cependant, son avancée sur la journée, qui a dépassé la résistance immédiate des $1,350, n'est pas aussi remarquable que le contexte général. Le métal précieux s'échange maintenant à son plus haut niveau depuis le jour où la Fed avait implicitement confirmé la réduction à venir du QE (19 juin). De plus, nous sommes à moins de $10 de la moyenne mobile à 100 jours. Nous avons passé 177 jours sous cette moyenne ; c'est le second passage le plus long jamais enregistré.

dailyfx

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

8h00

EUR

Compte courant de la zone euro s.a. (euros) (JUIN)

19.6 Mds

Après 6 trimestres de suite de PIB négatif, la zone euro a révélé mercredi qu'elle avait finalement commencé à revenir à la croissance. De façon surprenante, le Portugal a présenté une croissance meilleure que prévu, et contribué à pousser les chiffres à la hausse. Même si les enquêtes indiquent un IPC neutre en glissement annuel, les opérateurs qui jugent la santé de la zone euro seront à l'affût d'une amélioration au niveau des problèmes de déflation en glissement mensuel.

8h00

EUR

Compte courant de la zone euro n.s.a. (euros) (JUIN)

9.5 Mds

9h00

EUR

Compte courant italien (euros) (JUIN)

852 Mio

9h00

EUR

Indice des prix des consommateurs de la zone euro (Glissement mensuel) (JUIL)

-0.5%

0.1%

9h00

EUR

Indice des prix à la consommation en zone euro (glissement annuel) (JUIL F)

1.6%

1.6%

9h00

EUR

Indice des prix à la consommation en zone euro - chiffres de base (glissement annuel) (JUIL F)

1.1%

1.1%

9h00

EUR

Balance commerciale de la zone euro, avec CVS (euros) (JUIN)

14.6Mds

9h00

EUR

Balance commerciale de la zone euro (euros) (JUIN)

15.2 Mds

12h30

CAD

Transactions internationales d'instruments financiers (C$) (JUIN)

7.25 Mds

6.74 Mds

Le résultat d'avril à -2.121 est le pire depuis l'été 2009.

12h30

CAD

Expéditions de produits manufacturiers (glissement mensuel) (JUIN)

0.3%

0.7%

12h30

USD

Productivité non agricole (T2 P)

0.6%

0.5%

Alors que la Réserve fédérale s'inquiète de l'effet de la réduction des achats d'actifs sur la reprise de l'immobilier, les chantiers immobiliers restent un indicateur susceptible de secouer les marchés. Un renforcement continuerait à alimenter les spéculations en faveur d'un démarrage proche de la réduction du QE.

12h30

USD

Coût unitaire de la main-d’œuvre (T2 P)

1.2%

-4,3%

12h30

USD

Les mises en chantier (JUIL)

900 k

836 k

12h30

USD

Chantiers immobiliers (glissement mensuel) (JUIL)

7.7%

-9.9%

12h30

USD

Permis de construire (JUIL)

945 k

918 k

12h30

USD

Permis de Construire (glissement mensuel) (JUIL)

2.9%

-6.8%

13h55

USD

Indice de confiance, Université du Michigan (AOÛT P)

85.2

85.1

GMT

Devise

Événements & discours à venir

10h00

EUR

La BCE annonce le remboursement de ses LTRO à 3 ans

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

POINTS PIVOTS

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.0000

10.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2000

1.9500

10.2500

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

12.8205

1.9325

9.9744

7.7544

1.2698

Au comptant

6.5040

5.5875

5.9122

Support 1

12.6000

1.9100

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6000

5.8700

Support 2

12.0000

1.6500

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.7400

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3456

1.5758

98.79

0.9362

1,0381

0.9275

0.8176

131.72

1397.95

Rés 2

1.3429

1.5727

98.48

0.9339

1.0362

0.9248

0.8152

131.34

1389.92

Rés 1

1.3401

1.5696

98.17

0.9316

1.0342

0.9222

0.8128

130.96

1381.90

Au comptant

1.3347

1.5634

97.55

0.9270

1.0304

0.9169

0.8080

130.20

1365.85

Supp 1

1.3293

1.5572

96.93

0.9224

1.0266

0.9116

0.8032

129.44

1349.80

Supp 2

1.3265

1.5541

96.62

0.9201

1.0246

0.9090

0.8008

129.06

1389.92

Supp 3

1.3238

1.5510

96.31

0.9178

1.0227

0.9063

0.7984

128.68

1397.95

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.