Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • #Fed #Powell Le scénario de base pour l'économie américaine reste favorable
  • #Fed #Powell Si les développements génèrent une réevaluation matérielle des perspectives de la Fed, nous réagirons de façon appropriée
  • #Fed #Powell Le niveau de vulnérabilité du sytème financier est à un niveau modéré
  • #Fed #Powell L'appétit des investisseurs pour le risque est élevé sur certaines classes d'actifs
  • #Fed #Powell La dette élevée du gouvernement fédéral pourrait restreindre la capacité d'intervention budgétaire en cas de retournement de l'activité économique
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui S&P 500 : -0,33 % Dow Jones : -0,34 % CAC 40 : -0,37 % Dax 30 : -0,65 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/XiQGO8PtXC
  • Etats-Unis Top 15 des rachats d'actions ces 12 derniers mois (via le FT) #US #buybacks --> https://t.co/NLBAvTFf9t
  • Le SP500 enchaîne les sommets historiques depuis 2018...mais les points bas correspondants sur le VIX se redressent (divergence) Le VIX travaille depuis plusieurs jours son oblique "support", qui tient relativement bien pour l'instant #SP500 vs #VIX --> https://t.co/Jq2LKBm67c
  • Repli prononcé du principal indice de la bourse de Hong Kong cette semaine Le Hang Seng bascule à nouveau sous l'oblique 2016-2018 après échec sur la MM200 jours Risque d'extension sur le Fibo 50% voire retour sur le plus bas annuel $HSI --> https://t.co/yBUuDlrNIB
  • Nouveau soutien à l'économie en Chine https://t.co/FelU7x9Ugt
Livre sterling : L'impact de l'IPC est renforcé par le virage de la BoE

Livre sterling : L'impact de l'IPC est renforcé par le virage de la BoE

2013-08-12 23:55:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Le dollar affiche sa première avancée en sept jours comme le rapport de la Fed minimise le QE
  • Le yen japonais affiche une baisse mondiale après la publication du PIB T2
  • Livre sterling : l'impact de l'IPC est renforcé par le virage de la BoE
  • Euro : le marché ne se préoccupe-t-il pas de la récession actuelle en Grèce ?
  • Le dollar australien trébuche après les débats sur le budget et l’économie avant les élections
  • Peu de changement pour le pétrole US après que l'AIE abaisse ses prévisions pour la demande 2014, les spéculateurs limitent leurs achats
  • L'or obtient une cassure cruciale au-dessus de $1,320 – cela se transformera-t-il en tendance ?

Le dollar présente sa première avancée en sept jours, alors que le rapport de la Fed minimise le QE

Le dollar US a progressé lundi pour la première fois en sept sessions consécutives. Il a ainsi mis un terme à sa plus longue série de pertes consécutives en 19 mois. Après avoir corrigé d'environ 350 points depuis le plus haut niveau en trois ans atteint le mois dernier, le Dow Jones FXCM Dollar Index teste les limites entre une simple correction et un retournement de tendance engagé. Avec le rebond de la session d'ouverture de la semaine, il n'y a que relativement peu d'éléments suggérant qu'il ne s'agit pas d'un rebond naturel, de la part d'une devise qui éprouve plus de facilité à s'échanger dans un range aux limites faibles qu'à s'engager dans une poussée baissière, plus chargée d'un point de vue fondamental. L'un des gros titres ayant marqué les acheteurs de dollars lundi a été l'annonce d'un rapport d'étude de la Fed, qui suggère que l'annonce d'orientations futures a apporté de meilleurs résultats que le QE lui-même. Mardi, soyez à l'affût des commentaires de M. Lockhart de la Fed.

Le yen en chute généralisée après la publication du PIB T2

La croissance économique au sein de la troisième plus grande économie du monde a été plus lente que prévu, selon les chiffres officiels du PIB T2. Le taux d'expansion de 0.6% observé au cours de cette période de trois mois se traduit par un rythme annualisé de 2.6%, inférieur au tempo de 0.9% (trimestriel) et 3.6% (annualisé) prévu. À l'inverse de la relation entre le dollar et le calendrier de la réduction prévue du QE, l'impact de ces données sur les cross du yen est relativement évident. Lorsque le Nikkei 225 a d'abord reculé lundi matin, les cross du yen en ont fait de même. Les flux de capitaux locaux, sur une exposition surendettée au carry, vont dans le sens d'une relation claire entre les marchés de capitaux et la devise. Mais lorsque le Nikkei a calé, le rallye du yen a stoppé lui aussi.

Livre sterling : l'impact de l'IPC est multiplié par le virage de la BoE

Si l'agenda économique présente toute une série d'annonces dignes d'intérêt pour les 24 heures à venir, la publication possédant le meilleur potentiel pour une poussée de volatilité est le rapport sur l'inflation du Royaume-Uni. La livre sterling a profité d'une évolution de sa force ces dernières semaines, évolution liée aux prévisions entourant la trajectoire de la politique monétaire de la Banque centrale d'Angleterre. Au cours du premier trimestre de l'année, la livre avait chuté de 5.4% à 9.1% contre ses concurrents majeurs (à l'exception du GBPJPY), du fait des prévisions combinées d'une récession persistante et d'une hausse des efforts de relance. Ces préoccupations ont reflué ces derniers mois, alors que les données économiques mensuelles ont présenté une amélioration culminant par des chiffres positifs pour le PIB trimestriel. Mais c'est dans la prise de conscience du fait que la BoE ne s'engagera pas aveuglément dans une poursuite de la Fed, de la BoJ et de la BCE sur le chemin de l'escalade des programmes de relance que le momentum réel a pris sa source. Le résultat IPC est susceptible de repousser encore les prévisions selon lesquelles la banque centrale pourrait céder à l'attrait de la relance. Même si le gouverneur M. Carney a fixé un seuil de 7% dans le rapport sur le chômage, l'inflation pourrait se révéler le catalyseur d'une hausse de taux éventuelle.

Euro : le marché ne fait-il que peu de cas de la récession persistante en Grèce ?Les conditions s'améliorent pour les membres les plus en difficulté de la zone euro… Lentement. Lançant le bal des publications du PIB en Europe cette semaine, la Grèce a fait état d'une récession en glissement annuel de 4.6% au cours du T2. En comparaison des performances des États membres du "cœur" de l'Europe, c'est un résultat douloureux ; mais comparé à la chute de 5.6% enregistrée au premier trimestre (sans parler du plongeon record de 9.0% du T4 2010), c'est une amélioration significative. Il est difficile pour les optimistes comme pour les pessimistes de s'attribuer ces données pour alimenter leur cause. L'hebdomadaire allemand Der Spiegel a publié ce week-end un article qui cite un rapport interne de la Bundesbank, prévoyant que la Grèce recevra un nouveau prêt plus tard cette année ou au début 2014, même si les efforts de cet État membre sont considérés comme "à peine satisfaisants". Il y a des problèmes sur le long terme en jeu, mais les investisseurs se sont accoutumés aux ennuis européens tant que ceux-ci ne bloquent pas le système financier de la région. Les chiffres actualisés de la croissance des États du cœur, publiés mercredi, pourront peut-être clarifier la situation.

Le dollar australien trébuche après les débats sur le budget et l'économie qui précèdent les élections

Le Premier ministre australien Kevin Rudd et le leader de la coalition nationale-libérale Tony Abbott ont débattu de l'économie et du budget national lundi, dans une première discussion avant les élections nationales du 7 septembre. Au cœur des préoccupations : comment compenser le vacillement du "boom" des demandes d'exportations et de l'investissement, mené par la Chine, et le déficit de financement prévu de A$70 Mds. La proposition par l'opposition d'une baisse de 1.5% de la taxe sur les entreprises a vivement attiré l'attention du milieu des affaires, mais les implications économiques de la discussion (dans un sens ou dans l'autre) ne sont pas immédiatement estimables par les traders du FX à court terme. Si les marchés actions nationaux grimpent grâce à l'hypothèse de conditions plus favorables pour les entreprises, l'aussie pourrait en retirer un soutien suffisamment important pour compenser les flux et reflux mondiaux qui influencent les investissement étrangers dans l'économie du pays.

Le pétrole américain évolue peu après la baisse par l'AIE des prévisions de demande pour 2014, les spéculateurs réduisent leurs achats

Les cours du pétrole américain West Texas Intermediate (WTI) n'ont que peu varié lundi ; c'est un changement de rythme significatif par rapport au rallye de 2.5% de vendredi. Au cours du mois passé, cette matière première a oscillé entre $102.50 et $109, alors que la poussée fondamentale passait des problématiques de "déséquilibre" de valeur du fait des problèmes d'offre/demande dans les ports américains clé à des thèmes plus traditionnels. Au niveau des tendances du risque, il n'y a eu qu'un appétit du risque limité pour tenter de reprendre les rênes depuis que le benchmark américain a effacé l'écart qui le séparait de son cousin du Royaume-Uni, le Brent, il y a un mois. Compte tenu de ce blocage du momentum, la retraite révélée par le rapport sur l'engagement des traders (COT) de la CFTC (premier repli en six semaines du positionnement record net acheteur spéculatif sur les marchés à terme) devrait préoccuper les acheteurs. De même, les prévisions de demande globale de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) pour l'an prochain tendent vers un ralentissement des appétits. Du fait du ralentissement de l'économie chinoise et du rythme peu convaincant aux États-Unis et en Europe, le groupe a en effet revu à la baisse ses prévisions de demande, à 92 millions de barils par jour.

L'or remporte une cassure technique critique au-dessus de $1,320 ; allons-nous vers une tendance ?

Le rebond encore timide du dollar au cours de la session passée n'a pas empêché l'or d'afficher un bond haussier. Le métal précieux a en effet grimpé de 1.8% ($24) lundi, pour sa second plus forte progression en quatre semaines. Mais ce qui rend ce mouvement particulièrement impressionnant, c'est le contexte dans lequel il est apparu. Ce mouvement d'ouverture a dépassé les $1,320, et par conséquent effectué une cassure d'un niveau de résistance technique. De façon moins subjective, cette avancée amène l'or à quatre jours de gains. Depuis que cette matière première est entrée dans sa phase baissière actuelle (en septembre dernier), nous avons observé 8 autres progressions sur 4 jours (dont l'une avait atteint les 5 jours). Cela semble représenter une limite statistique dans la mesure des "corrections" de la tendance dominante. Une poursuite du mouvement haussier impliquerait un virage plus fondamental du biais concernant l'or. Et dans la génération du soutien nécessaire à l'entretien d'une tendance persistante, l'attrait anti-devise du métal précieux a du mal à s'intensifier, alors que les prévisions de réduction du QE semblent bien enracinées. À l'inverse, l'attrait spéculatif pur peut compenser le manque créé par l'incapacité du dollar, qui attend les mouvements de la Fed en septembre. Les chiffres COT ont révélé le bond le plus important en 11 mois du positionnement spéculatif net sur les marchés à terme la semaine dernière.

dailyfx

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

1h30

AUD

NAB -Conjoncture Économique (JUIL)

-8

L'indicateur des conditions du milieu des affaires est en baisse depuis la fin 2009.

1h30

AUD

NAB- Confiance des Entreprises (JUIL)

0

6h00

EUR

Indice des prix à la consommation allemande (glissement mensuel) (JUIL F)

0.5%

0.5%

Les enquêtes indiquent une amélioration de l'IPC en glissement annuel après le résultat décevant d'avril, 1.20%. Au cours des dix dernières années, l'IPC harmonisé UE en glissement annuel n'a été négatif que sur une brève période, à la mi-2009.

6h00

EUR

Indice allemande des prix à la consommation (glissement annuel) (JUIL F)

1.9%

1.9%

6h00

EUR

IPC allemand - UE harmonisé (glissement mensuel) (JUIL F)

0.4%

0.4%

6h00

EUR

IPC Allemand - UE harmonisé (glissement annuel) (JUIL F)

1.9%

1.9%

8h30

GBP

Indice du prix du consommateur (Glissement Mensuel) (JUIL)

0.0%

-0.2%

L'IPC en glissement annuel du Royaume-Uni est resté au niveau de 2% depuis 2009. Après un sommet à plus de 5% en 2011, l'IPC est resté sous les 3% au cours de l'année passée.

8h30

GBP

Indice des Prix à la Consommation (glissement annuel) (JUIL)

2.8%

2.9%

8h30

GBP

Indice fondamental du prix du consommateur (Glissement Annuel) (JUIL)

2.2%

2.3%

8h30

GBP

Indice du Prix de détail (JUIL)

249.6

249.7

De même que l'IPC, l'indice des prix au détail en glissement annuel a flirté avec le niveau des 3% sur la majeure partie de l'année dernière.

8h30

GBP

Indice des Prix de détail (Glissement Mensuel) (JUIL)

0.0%

-0.1%

8h30

GBP

Indice du prix de détail (Glissement Annuel) (Juillet)

3.1%

3.3%

8h30

GBP

Indice des prix au détail hors paiement des intérêts hypothécaires (glissement annuel) (JUIL)

3.1%

3.3%

8h30

GBP

Indice des prix à la production intrant sans ajustement saisonnier (glissement mensuel) (JUIL)

1.1%

0.2%

Les chiffres de l'inflation amont/des usines continuent de révéler une pression pesant sur les producteurs au niveau des matières premières, ce qui pourrait contribuer à une hausse des coûts pour les consommateurs en aval.

8h30

GBP

Indice des prix à la production intrant sans ajustement saisonnier (glissement annuel) (JUIL)

5.5%

4.2%

8h30

GBP

Indice des prix à la production extrant sans ajustement saisonnier (glissement mensuel) (JUIL)

0.2%

0.1%

8h30

GBP

Indice des prix à la production extrant sans ajustement saisonnier (glissement annuel) (JUIL)

2.1%

2.0%

8h30

GBP

Indice de référence extrant des prix à la production sans ajustement saisonnier (glissement mensuel) (JUIL)

0.1%

0.0%

8h30

GBP

Indice de référence extrant des prix à la production sans ajustement saisonnier (glissement annuel) (JUIL)

1.2%

1.0%

9h00

EUR

Production industrielle zone euro s.a. (Glissement mensuel) (JUIN)

1.0%

-0.3%

L'enquête ZEW concernant la zone euro est en amélioration depuis le début de l'année 2012, malgré des difficultés persistantes.

9h00

EUR

Production industrielle de la Zone Euro w.d.a. (Glissement annuel) (JUIN)

0.5%

-1.3%

9h00

EUR

Enquête ZEW de la zone-euro (Sentiment économique) (AOÛT)

32.8

9h00

EUR

Enquête ZEW Allemand (Situation Actuelle) (AOÛT)

12.0

10.6

Des chiffres forts continuent d'apparaître en Allemagne, comme le sentiment général en zone euro est à la hausse.

9h00

EUR

Enquête ZEW Allemand (Sentiment Économique) (AOÛT)

40.0

36.3

11h30

USD

Optimisme des petites entreprises NFIB (JUIL)

93.5

Alors que nous approchons de la réunion de septembre du FOMC et de sa décision sur les taux d'intérêt, les données américaines restent au centre de l'attention, en particulier lors de semaines à l'agenda léger comme celle-ci. Une amélioration des ventes au détail avancées sera considérée comme une nouvelle justification d'une réduction du QE en septembre.

12h30

USD

Indice des prix à l'importation (glissement mensuel) (JUIL)

0.8%

-0.2%

12h30

USD

Indice des prix à l'importation (glissement annuel) (JUIL)

0.2%

12h30

USD

Progression Ventes au détail (JUIL)

0.3%

0.4%

12h30

USD

Ventes au détail avancées hors automobiles (JUIL)

0.4%

0.0%

12h30

USD

Ventes au détail avancées hors automobiles et carburant (JUIL)

0.4%

-0.1%

12h30

USD

Ventes au détail avancées, groupe de contrôle (JUIL)

0.3%

0.1%

14h00

USD

Stocks des entreprises (JUIN)

0.3%

0.1%

22h45

NZD

Ventes au détail sans l'inflation (Glissement trimestriel) (T2)

1.5%

0.5%

L'inflation commence finalement à revenir à des niveaux plus favorables, plus proches de 2%, après un passage en territoire négatif en septembre de l'an dernier.

GMT

Devise

Événements & discours à venir

AUD

Prévisions économiques et fiscales avant les élections (ministère finances)

16h45

USD

Dennis LOCKHART de la Fed s'exprime sur l'économie américaine

17h30

BRL

Le Brésil mettra en vente des obligations indexées à 5, 8, 16, 23 et 33 ans

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

POINTS PIVOTS

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.0000

10.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2000

1.9500

10.2500

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

12.6809

1.9247

9.8892

7.7559

1.2634

Au comptant

6.5302

5.6092

5.8733

Support 1

12.6000

1.9100

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6000

5.8700

Support 2

12.0000

1.6500

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.7400

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3406

1.5580

98.10

0.9347

1.0382

0,9251

0.8101

130.36

1366.64

Rés 2

1.3380

1.5550

97.80

0.9324

1.0363

0.9225

0.8078

130.00

1359.09

Rés 1

1.3353

1.5521

97.51

0.9302

1.0344

0.9199

0.8055

129.63

1351.55

Au comptant

1.3299

1.5461

96.92

0.9258

1.0306

0.9148

0.8009

128.89

1336.45

Supp 1

1.3245

1.5401

96.33

0.9214

1.0268

0.9097

0.7963

128,15

1321.35

Supp 2

1.3218

1.5372

96.04

0.9192

1.0249

0.9071

0.7940

127.78

1359.09

Supp 3

1.3192

1.5342

95.74

0.9169

1.0230

0.9045

0.7917

127.42

1366.64

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.