Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/mZ2PlgPrg9
  • 🇺🇸 USD - Flux TIC nets à long terme (SEPT), Réel : $49.5b Consensus : N/A Précédent : -$41.2b https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-18
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui CAC 40 : 0,19 % Dax 30 : 0,09 % Dow Jones : -0,01 % S&P 500 : -0,01 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/NncfwBsWbA
  • À venir : 🇺🇸 USD - Flux TIC nets à long terme (SEPT) prévu à 21:00 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : -$41.1b https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-18
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 0,48 % Or : 0,21 % Pétrole WTI : -0,05 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/YktTVBPnH4
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/BNKD0VqxbJ
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui CAC 40 : 0,22 % Dax 30 : 0,16 % Dow Jones : 0,13 % S&P 500 : 0,09 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/OfxIajOM8x
  • Dans l’ambiance actuelle (meeting Fed/Trump/Trésor US) et les bruits négatifs sur les négociations commerciales, la prochaine news validant ou infirmant les craintes pourrait fortement faire décaler le marché
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/fcclVweeuw
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 0,48 % Or : 0,32 % Pétrole WTI : -1,80 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/NJD445AONE
La livre sterling face à des eaux agitées, alors que la BoE prépare ses perspectives et ses orientations

La livre sterling face à des eaux agitées, alors que la BoE prépare ses perspectives et ses orientations

2013-08-07 01:00:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Dollar : un partisan de l'attentisme penche vers la réduction du QE, mais pas la spéculation
  • La livre sterling face à des eaux agitées, alors que la BoE prépare ses perspectives et orientations
  • Le dollar australien progresse, mais les gains restent limités après la baisse de taux de la RBA
  • L'euro n'est pas vraiment soulagé par le PIB italien, légèrement meilleur que prévu
  • Le yen est dangereusement proche d'un retournement
  • Le dollar néo-zélandais est en tête grâce à un rebond, après les craintes liées aux exportations de produits laitiers
  • L'or chute sous les $1,300 sans l'influence du dollar

Dollar : un partisan de l'attentisme penche vers la réduction du QE, mais pas la spéculation

Malgré une nouvelle série de nouvelles fondamentales qui renforcent la probabilité d'une réduction du QE de la Fed en septembre, le dollar a encore plongé mardi. La clôture de la séance marque la troisième baisse consécutive du Dollar Index Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole = USDollar), ce qui correspond à la pire performance de la devise benchmark en trois mois. Cependant, en un nouveau développement inhabituel, le recul du billet vert a coïncidé avec la plus forte chute (0.6%) de l'indice benchmark S&P 500 depuis le 24 juin. Compte tenu de la corrélation positive entre la devise-refuge numéro un et l'indice boursier lié au risque, cela peut ne pas sembler particulièrement étonnant… Pourtant, cela devrait très clairement l'être. En cas de mouvement engagé au niveau du positionnement spéculatif (en particulier en cas d'aversion au risque), la relation négative entre l'indice et la devise américaine ferait certainement son retour. Et une fois encore, nous observons donc les symptômes d'un mouvement basé sur le risque, mais dépourvu de conviction réelle. Si nous examinons les développements de la séance passée afin de déterminer notre biais futur, nous pouvons observer que le déficit commercial de juin a chuté beaucoup plus que prévu, pour atteindre le plus bas d'octobre 2009 à $34.2 Mds (et ce malgré la hausse du dollar). Élément bien plus pertinent pour les marchés actuels, soutenus par la relance : Charles Evans, partisan bien connu de l'attentisme à la Fed, a prononcé des commentaires étonnamment agressifs. Mercredi, MM. Pianalto et Plosser de la Fed s'exprimeront également.

La livre sterling face à des eaux agitées, alors que la BoE prépare ses perspectives et orientations

C'est l'un des événements les plus susceptibles de secouer le marché cette semaine, et très clairement le catalyseur le plus menaçant de la journée de mercredi : le rapport sur l'inflation de la Banque d'Angleterre (BoE). Les traders de livre continuent de prévoir un niveau significatif d'accommodations de la part de la banque centrale ; en effet, nombreux sont ceux qui estiment que le Royaume-Uni est "à la traîne" dans le grand jeu de la relance, et que le pays risque de retomber en récession en l'absence d'un soutien externe. Cependant, les données économiques ont reflété une amélioration significative ces derniers mois, et la BoE est revenue sur sa position précédente, légèrement en faveur de nouveaux assouplissement. En fait, lorsque le nouveau gouverneur Mark Carney a pris la barre pour la première fois, à l'occasion de la décision de juillet sur les taux d'intérêt, la banque centrale a non seulement maintenu ses efforts de relance inchangés, mais le procès-verbal a révélé que les dissensions et les appels en faveur de davantage d'achats d'obligations, qui étaient apparus lors des réunions précédentes, avaient disparu au profit d'un consensus.

Malgré la divergence considérable entre les prévisions et les résultats au niveau de la politique monétaire du Royaume-Uni (la GBPUSD a chuté de plus de 1,500 pips au cours du premier trimestre, largement du fait des préoccupations liées aux assouplissements et à la récession), nous n'avons pas encore observé un retracement significatif des pertes engrangées précédemment. C'est peut-être pour cela que nous avons été témoins d'une réaction aussi forte aux données comme l'activité du secteur manufacturier et de celui des services, ou comme les enquêtes concernant l'immobilier et la confiance, alors que ces résultats n'ont historiquement pas une grande influence. Et c'est là qu'est l'importance du rapport trimestriel sur l'inflation de la BoE, à venir. Il ne s'agit pas simplement d'une évaluation des tensions sur les prix ; c'est une mise à jour des prévisions pour tous les aspects importants de la politique monétaire. Qui plus est, en réponse à la demande du chancelier de l'Échiquier George Osborne, le gouverneur M. Carney devrait décider si la banque centrale s'engagera ou non vis-à-vis d'orientations futures et peut-être même d'objectifs, comme la Fed. Un surcroît de transparence lors des réunions habituelles pourrait intensifier les spéculations à l'avenir ; mais pour cette annonce particulière, la volatilité et la direction seront le fait des prévisions.

Le dollar australien progresse, mais les gains restent limités après la baisse de taux de la RBA

Monnaie dont la place parmi les "devises majeures" est établie par son rendement élevé (carry), le dollar australien a vu son attrait souffrir de la décision de la Banque centrale australienne (RBA) de procéder à une 7e baisse de taux en deux ans. Et pourtant, malgré le recul du taux de référence à un plus bas record de 2.50%, l'aussie a en fait progressé contre la plupart de ses concurrents au cours de la séance de mardi. C'est là une bonne illustration de deux grandes vérités du trading selon les fondamentaux des marchés : les investisseurs/traders sont tournés vers l'avenir, et l'interprétation d'un développement par les "masses" est plus importante qu'une interprétation théorique, stérile. Dans le cas de cette décision particulière sur les taux d'intérêt, le marché était certain d'une baisse de taux : 26 des 27 économistes interrogés par Bloomberg s'attendaient à ce mouvement, et les swaps le prévoyaient avec une probabilité de 100%. En d'autres termes, le marché était positionné pour cette baisse, et à l'affût d'indications pour les mouvements futurs. Et ce qu'il a observé dans la déclaration, c'est un virage s'éloignant des assouplissements actifs.

L'euro n'est pas vraiment soulagé par le PIB italien, légèrement meilleur que prévuTout comme la publication espagnole la semaine dernière, l'annonce du PIB T2 de l'Italie n'a généré que relativement peu d'intérêt de la part de l'euro. La troisième plus grande économie de la zone euro a présenté une contraction de 0.2% au cours de la période se terminant en juin, soit un recul moins important que prévu, mais marquant néanmoins une 8e réduction consécutive. Ce résultat était même d'alimenter la cause des acheteurs comme des vendeurs, si ceux-ci avaient eu la motivation nécessaire. Mais tout comme les préoccupations souveraines et les craintes entourant le secteur bancaire régional, la peur "immédiate" des coûts de la récession actuelle est passée au second plan. Dans un marché confortablement installé dans une assurance excessive, c'est la région euro qui présente peut-être le détachement le plus profond (EUR/USD).

Le yen est dangereusement proche d'un retournement

Le yen a lentement relancé son mouvement contre ses concurrents les plus significatifs, et se retrouve maintenant face à un seuil critique, dans la transformation de son essai visant à passer d'une simple dérive à une hausse engagée. Parmi les paires à surveiller, l'USDJPY a chuté sur 10 chandeliers de 8 heures consécutifs, marquant là sa baisse la plus régulière depuis des années, l'EURJPY est au bord d'un retournement de tendance à 130 et l'AUDJPY peine à éviter une baisse plus profonde encore, en dessous de 87.50. L'étincelle qui mettra ou non le feu aux poudres de ce mouvement ne sera pas la réunion de jeudi de la BoJ, mais bien la tendance suivie par le Nikkei 225.

Le dollar néo-zélandais est en tête grâce à un rebond, après les craintes liées aux exportations de produits laitiers

Malgré les courants du risque sur les marchés internationaux, défavorables, le dollar néo-zélandais a affiché les meilleures performances parmi les monnaies majeures au cours de la dernière séance. Ce virage des performances marque un contraste fort avec la façon dont le kiwi a démarré la semaine, avec un gap baissier dû à la panique apparue après l'annonce par la Chine d'une interdiction d'importation de certains produits laitiers néo-zélandais, après la découverte que le leader des exportations, Fonterra, avait expédié des produits peut-être contaminés par des toxines botuliques. Le ministre des Finances M. English a minimisé l'impact économique de cette interdiction, et le rebond du kiwi s'essoufflera certainement très rapidement.

L'or chute sous les $1,300 sans l'influence du dollar

Une chute significative de 1.6% de l'or a entraîné le métal précieux à nouveau en dessous des $1,300 mardi, pour la première fois depuis le 19 juillet, une nouvelle confirmation du fait que la tendance vendeuse prédominante, établie en septembre dernier, s'est à nouveau enclenchée après une autre reprise manquée en juillet. Mais ce qui rend les progrès de la séance passée particulièrement intéressants, c'est qu'ils se sont développés sans l'assistance du dollar, le benchmark pour mesurer l'attrait "anti-devises" de l'or. Pour ceux qui craignent une chute désordonnée du métal précieux, notons que l'indice de volatilité CBOE est stable, et que le volume est jusqu'ici limité.

DONNÉES ÉCONOMIQUES dailyfx

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

1h30

AUD

Prêts Immobiliers (JUIN)

2.0%

1.8%

Les prêts au logement ont continué à présenter une croissance en 2013, malgré le virage baissier de l'industrie minière dû au ralentissement de la croissance en Chine.

1h30

AUD

Prêts à l'Investissement (JUIN)

1.5%

1h30

AUD

Valeur des prêts (Glissement mensuel) (JUIN)

2.3%

5h45

CHF

SECO - Confiance des consommateurs (JUIL)

-1

-5

Cette publication n'a pas été positive depuis janvier 2011.

6h30

EUR

Banque de France- Climat des affaires (JUIL)

97

96

La balance commerciale française est restée sous -400 Mio depuis septembre 2010.

6h45

EUR

Balance commerciale française (euros) (JUIN)

-5350 Mio

-6014 Mio

7h00

CHF

Réserves de change (JUIL)

431.0 Mds

434.9 Mds

Depuis septembre 2011, l'IPC en glissement annuel est resté négatif en Suisse. Pendant ce temps, les réserves de change continuent leur hausse, alors que la BNS continue de compenser le renforcement du franc contre l'euro.

7h15

CHF

Indice du prix du consommateur (Glissement Mensuel) (JUIL)

-0.4%

0.1%

7h15

CHF

Indice des prix à la consommation (glissement annuel) (JUIL)

-0.1%

-0.1%

7h15

CHF

Indice des prix à la consommation - harmonisé UE (glissement mensuel) (JUIL)

0.2%

7h15

CHF

Indice des prix à la consommation - harmonisé UE (glissement annuel) (JUIL)

0.2%

10h00

EUR

Production industrielle allemande avec ajustement saisonnier (glissement mensuel) (JUIN)

0.2%

-1.0%

La production industrielle allemande continue de flirter avec une croissance négative lors de ses swings volatils. Même si avril a vu une croissance de 2%, le dernier résultat s'est avéré inférieur aux estimations, à -1.0%.

10h00

EUR

Production industrielle allemande sans ajustement saisonnier et CJO (glissement annuel) (JUIN)

-0.4%

-1.0%

11h00

USD

Demandes de prêts hypothécaires MBA (2 AOÛT)

-3.7%

Négatifs depuis la publication du 7 juin. La Réserve fédérale pourrait prendre bonne note de l'impact récent des hausses des taux d'intérêt sur les nouvelles demandes.

12h30

CAD

Permis de construire (glissement mensuel) (JUIN)

4.5%

Le résultat de mai, à 4.5%, a dépassé de loin les estimations de -5.2%.

14h00

CAD

Indice PMI Ivey avec ajustement saisonnier (JUIL)

56.0

55.3

14h30

USD

Stocks américains de pétrole brut du DOE (2 AOÛT)

431 k

Les traders surveilleront les niveaux des stocks, alors que les cours du pétrole brut WTI sur les marchés à terme sont en baisse de 2.4% jusqu'ici ce mois.

14h30

USD

Stocks américains de pétrole distillé selon le DOE (2 AOUT)

-466 k

14h30

USD

Stocks américains de carburant selon le DOE (2 AOÛT)

770 k

19h00

USD

Crédit à la consommation (JUIL)

$15.00 Mds

$19.615 Mds

Un résultat en hausse pourrait indiquer une confiance accrue des consommateurs pour s'endetter.

23h50

JPY

Achats japonais d'obligations étrangères (yens) (2 AOÛT)

233.2 Mds

Ces données donneront une bonne esquisse de la situation avant les annonces importantes de jeudi : la déclaration de politique monétaire de la BoJ et sa décision sur les taux. Les opérateurs surveilleront tout particulièrement la balance commerciale. Une amélioration à ce niveau signifierait en effet que les mesures abénomiques et donc un JPY plus faible ont un impact positif sur la croissance des exportations. La balance commerciale du Japon doit s'améliorer pour que les porteurs d'obligations gardent leur calme. Le Japon a actuellement le ratio dette/PIB le plus élevé au monde, et une amélioration des exportations est cruciale pour la confiance dans l'économie.

23h50

JPY

Achats japonais d'actions étrangères (yens) (2 AOÛT)

-154.9 Mds

23h50

JPY

Achats étrangers d'obligations japonaises (yens) (2 AOÛT)

-430.3 Mds

23h50

JPY

Achats étrangers d'actions japonaises (yens) (2 AOÛT)

-61.8 Mds

23h50

JPY

Balance commerciale - base BDP (yens) (JUIN)

-128.7 Mds

-906.7 Mds

23h50

JPY

BDP- Solde du compte courant (glissement annuel) (JUIN)

-3.5%

58.1%

23h50

JPY

Total ajusté du compte courant (yens) (JUIN)

727.3 Mds

623.3 Mds

23h50

JPY

Total du compte courant (yens) (JUIN)

396.5 Mds

540.7 Mds

23h50

JPY

Prêts immobiliers (glissement annuel) (T2)

3.2%

23h50

JPY

Prêts des banques aux banques hors trusts (glissement annuel) (JUIL)

2.2%

23h50

JPY

Prêts des banques aux banques, dont trusts (glissement annuel) (JUIL)

1.9%

1.9%

GMT

Devise

Événements & discours à venir

1h00

AUD

L'Australie mettra en vente A$1 Md en obligations à 12 ans

9h30

GBP

Rapport sur l'Inflation de la Banque d'Angleterre

16h30

USD

Charles Plosser de la Fed parle de l'économie américaine

17h00

USD

Les États-Unis mettront en vente $24 Mds en notes à 10 ans

17h40

USD

Sandra Pianalto de la Fed nous parle de politique monétaire

(jeu)

JPY

Décision sur le taux de la BoJ

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

POINTS PIVOTS

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.0000

10.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2000

1.9500

10.2500

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

12.6308

1.9266

9.9359

7.7564

1.2685

Au comptant

6.5543

5.6065

5.9221

Support 1

12.6000

1.9100

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6000

5.8700

Support 2

12.0000

1.6500

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.7400

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3410

1.5467

98.62

0.9344

1.0458

0.9076

0.7993

131.02

1308.75

Rés 2

1.3383

1.5434

98.31

0.9322

1.0439

0.9050

0.7968

130.65

1300.79

Rés 1

1.3355

1.5401

98.00

0.9300

1.0419

0.9023

0.7944

130.27

1292.83

Au comptant

1.3300

1.5335

97.39

0.9255

1.0380

0.8969

0.7896

129.52

1276.91

Supp 1

1.3245

1.5269

96.78

0.9210

1.0341

0.8915

0.7848

128.77

1260.99

Supp 2

1.3217

1.5236

96.47

0.9188

1.0321

0.8888

0.7824

128.39

1300.79

Supp 3

1.3190

1.5203

96.16

0.9166

1.0302

0.8862

0.7799

128.02

1308.75

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.