Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,03 % Or : -0,17 % Argent : -0,25 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/ChkAm7c2cV
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇬🇧GBP : 0,18 % 🇪🇺EUR : 0,07 % 🇨🇦CAD : 0,03 % 🇯🇵JPY : -0,03 % 🇳🇿NZD : -0,05 % 🇦🇺AUD : -0,06 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/rgqFFNhkq3
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/J1Yu78BEbk
  • 🇬🇧 GBP - Prix du logement Rightmove (annuel) (NOV), Réel : 0.3% Consensus : N/A Précédent : -0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-18
  • 🇯🇵 JPY - Prêts au logement (annuel) (3Q), Réel : 2.9% Consensus : N/A Précédent : 2.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-17
  • À venir : 🇬🇧 GBP - Prix du logement Rightmove (annuel) (NOV) prévu à 00:01 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : -0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-18
  • SP500 +8% depuis l’annonce de Trump d’un accord « phase 1 » le 11 octobre https://t.co/cAfJEDsZxe
  • « Maintenir le dialogue» https://t.co/cAfJEDsZxe
  • L’agence Xinhua indique cette nuit que Mnuchin/Lighthizer et Liu se sont entretenus par tél, ont discuté des « problèmes principaux » de l’accord phase 1 et ont convenu de « maintenir le dialogue »... Donc toujours pas d’accord ? Pourtant il y a plus d’un mois —> https://t.co/ZJcs4c317H
  • "It takes 20 years to build a reputation and five minutes to ruin it. If you think about that, you'll do things differently." - @WarrenBuffett
Stratégies pour le dollar, prenant en compte l'impact du PIB américain et de la décision de la Fed concernant les taux

Stratégies pour le dollar, prenant en compte l'impact du PIB américain et de la décision de la Fed concernant les taux

2013-07-31 05:35:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Stratégies pour le dollar, prenant en compte l'impact du PIB américain et de la décision de la Fed concernant les taux
  • L'euro stoïque face au PIB espagnol, conforme aux prévisions, la réunion de la BCE est en vue
  • Le dollar australien poursuit sa chute après les ruminations de M. Stevens (RBA) à propos de baisses de taux supplémentaires
  • Les cross du yen peu aidés par l'amélioration de l'emploi ; annonces de résultats à venir
  • Le franc suisse progresse malgré les pertes importantes de la BNS au T2
  • Dollar canadien : attendez-vous à ce que les données américaines aient plus d'influence que le PIB canadien
  • L'or prêt pour une cassure mercredi, avec la déclaration du FOMC

Stratégies pour le dollar, prenant en compte l'impact du PIB américain et de la décision de la Fed concernant les taux

Le niveau d'activité (average true range) de l'EURUSD a chuté à son plus bas niveau cette année, tandis que la volatilité à court terme historique du S&P 500 chute vers des niveaux extrêmes de léthargie, que nous avons observés ces cinq dernières années. En d'autres termes, nous sommes face à un risque de cassure extrême, particulièrement du fait du niveau des annonces imminentes. Au cours des prochaines 24 heures, nous aurons en effet deux annonces importantes, de haut niveau, qui prises individuellement pourraient faire jouer l'un des thèmes fondamentaux les plus persistants des marchés financiers : les tendances de l'appétit pour le risque. Le produit intérieur brut américain du second trimestre (PIB du T2) sera annoncé à 12h30 GMT, et la décision du FOMCà propos des taux d'intérêt est prévue pour 18h00 GMT. Ces deux événements peuvent modifier de façon significative les prévisions du marché concernant le calendrier du "ralentissement" de la relance ; aucun autre courant fondamental ne saurait mieux remettre les tendances générales du marché sur les rails.

Alors que nous nous dirigeons vers cette journée de trading chargée, les traders doivent prendre en considération un élément important : il pourrait y avoir deux phases de volatilité mercredi, mais le développement d'une tendance éventuelle n'apparaîtra probablement qu'après la dernière publication. Attendu avant l'ouverture des bourses new-yorkaises, le rapport de la croissance jouera le rôle de référence pour les investisseurs, les analystes et les économistes, qui estimeront le besoin de maintien du rythme actuel du QE3, $85 Mds par mois. Cela dit, compte tenu de l'heure de publication (quelques heures avant que la banque centrale américaine se réunisse pour délibérer de la politique monétaire), il est peu probable que ce résultat redéfinisse les perspectives politiques, qu'il s'agisse de changements concrets de la politique ou de simples ajustements des orientations futures. Néanmoins, il y aura sans doute une vive réaction en cas de surprise significative au niveau de ces données. Les prévisions moyennes tendent vers un ralentissement du PIB annualisé de 1.8% au premier trimestre à 1.0% au cours des trois mois qui ont précédé juin. Un résultat conforme à ces prévisions pourrait réaffirmer le virage récent des spéculations, en faveur d'un report du ralentissement, après les craintes d'un mouvement dès septembre, qui s'étaient développées après la réunion de juin. Mais ce serait une divergence significative par rapport au consensus qui pourrait conduire à l'apparition de cassures, même si celles-ci seraient rapidement annulées.

La prudence sera de mise, en cas de cassure claire des marchés actions ou des devises majeures suite à la publication du rapport de la croissance. Même si les chiffres du PIB peuvent modifier l'évaluation par le marché du calendrier de ralentissement de la relance, c'est la banque centrale qui déterminera ce qui est pertinent. À l'occasion de sa décision, la banque centrale américaine n'actualisera pas ses prévisions et son président M. Bernanke ne tiendra pas de conférence de presse. Ces événements sont trimestriels, et c'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles le consensus tend vers un ralentissement du QE en septembre. Cependant, nous devrons bel et bien tenir compte de la déclaration de la Fed. Une orientation vers le statu quo dans ce scénario pourrait être interprétée comme un penchant agressif, puisqu'elle pourrait contredire la récente poussée haussière des marchés actions américains, et l'affaissement du dollar ces dernières semaines. Si les masses spéculatives voient dans la décision une confirmation de l'hypothèse "ralentissement en septembre", les positions liées au risque pourraient être fragilisées et le dollar pourrait s'apprécier (même si les premières seraient bien plus exposées). À l'inverse, si la Fed tend vers des prévisions moins favorables et repousse le ralentissement, la liquidation du dollar qui s'en suivrait pourrait s'avérer plus violente que le rallye sur le risque. Pour en savoir plus, cliquez ici.

L'euro stoïque face au PIB espagnol, conforme aux prévisions, la réunion de la BCE est en vue

La santé des États membres de la périphérie de la zone euro est de la plus haute importance vis-à-vis de la stabilité financière de la région, mais les investisseurs ont déjà intégré bien des éléments négatifs (EUR/USD) C'est l'une des raisons pour lesquelles l'euro n'a que peu réagi aux premiers chiffres du PIB T2 espagnol. Malgré l'optimisme du Premier ministre M. Rajoy, son pays n'est pas revenu à la croissance au trimestre dernier, puisqu'il a présenté une contraction de 0.1% (comme prévu), et un plongeon de 1.7% en glissement annuel. Ajoutons à cela des chiffres de confiance mitigés, une hausse du solde du budget espagnol et de l'inflation allemande, et il apparaît que les fondamentaux de la journée étaient mitigés... Ce qui a d'autant plus poussé le marché à s'abstenir d'agir avant la réunion de la BCE, jeudi.

Le dollar australien poursuit sa chute après les ruminations de M. Stevens (RBA) à propos de baisses de taux supplémentaires

Il semble qu'à chaque fois que le dollar australien est prêt à profiter d'un répit, un nouvel élément apparaît et réduit à néant l'élan des acheteurs. Au cours de la séance passée, le coup est venu des remarques du gouverneur de la RBA, M. Stevens, à propos de l'économie. Sa suggestion selon laquelle l'inflation maintenait la possibilité de nouvelles baisses de taux et l'aussie était surévalué n'a rien de particulièrement nouveau... Mais elle était plus affirmée que les propos du procès-verbal de la RBA. En conséquence, le marché intègre désormais près de 95% de chances d'une baisse de taux la semaine prochaine, et l'aussie se retrouve sur la défensive.

Les cross du yen peu aidés par l'amélioration de l'emploi ; annonces de résultats à venirLes données figurant sur l'agenda japonais mardi matin étaient particulièrement importantes, dans le cadre de l'évaluation de la santé économique du pays et du succès rencontré par la Banque centrale du Japon avec son programme de relance. Le taux de chômage a chuté à son plus bas niveau depuis octobre 2008, mais les dépenses des ménages et la production industrielle ont toutes deux réalisé une baisse. La situation est donc mitigée, à la fois sur le plan de la relance et sur celui de la croissance. Toutefois, nous pourrions observer une mesure plus claire de l'aide apportée par la dépréciation du yen (et non des injections dans l'économie) à l'occasion prochaine d'une série chargée de rapports de résultats des entreprises japonaises.

Le franc suisse progresse malgré les pertes importantes de la BNS au T2

Les investisseurs individuels à la recherche d'une réserve de valeur alternative aux devises traditionnelles n'ont pas été les seuls à subir des pertes substantielles avec l'effondrement de l'or depuis octobre. Selon le rapport de la banque centrale suisse (la BNS), celle-ci a perdu la somme non négligeable de 13.2 mille milliards de francs sur ses avoirs en métal précieux. Cette somme est de façon significative supérieure aux 5.8 Mds de profits non réalisés sur ses avoirs en devises. La composition de ses avoirs FX n'a pas changé, et l'euro en représente toujours 48%. Cela dit, la qualité du crédit de ses avoirs a bel et bien chuté.

Dollar canadien : attendez-vous à ce que les données américaines aient plus d'influence que le PIB canadien

Il arrive souvent que les données américaines et canadiennes de l'emploi soient publiées simultanément, et les deux indicateurs ont alors une influence concurrente sur le loonie. La devise canadienne est clairement influencée par ses propres données, mais la santé de son plus grand partenaire commercial peut avoir une influence plus importante encore sur sa trajectoire que les données locales, particulièrement en cas de surprises significatives. Il arrive parfois que des données américaines conformes aux prévisions ouvrent la voie vers une réaction spectaculaire de l'USDCAD aux données canadiennes, mais ce ne sera probablement pas le cas cette fois. Le degré d'attention accordé auFOMC submergera certainement les chiffres du PIB canadien de mai.

L'or prêt pour une cassure mercredi, avec la déclaration du FOMC

Le degré d'activité de l'or s'est encore une fois ralenti, pour atteindre des niveaux curieusement limités, et les graphiques révèlent une configuration suggérant que le métal précieux est très exposé à une cassure. C'est tout à fait normal compte tenu du niveau des annonces importantes à venir. Le métal précieux est extrêmement sensible au PIB américain et à la décision de la Fed, comme la relance en place aux États-Unis est l'une des raisons principales qui ont permis sa poussée impressionnante débutée en 2009. En cas de signe clair indiquant qu'un ralentissement reste probable en septembre, l'or chutera à nouveau sous les $1,300. Surveillez le dollar, qui vous indiquera le comportement du métal.

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

1h00

NZD

Confiance du monde des affaires NBNZ (JUIL)

50.1

Les estimations placent la confiance du milieu des affaires à son plus haut niveau depuis 2010.

1h00

NZD

Perspectives d'activité ANZ (JUIL)

45

1h30

JPY

Flux de trésorerie liés à la main d’œuvre (glissement annuel) (JUIL)

0.2%

-0.1%

Ces résultats ont atteint un plus bas en juin 2009, à -7.10%.

1h30

AUD

Crédit du secteur privé (glissement mensuel) (JUIN)

0.3%

0.3%

La croissance en glissement mensuel est restée sous .50% depuis mai de l'an dernier.

1h30

AUD

Crédit du secteur privé (glissement annuel) (JUIN)

2.9%

3.0%

3h00

NZD

Masse monétaire M3 (glissement annuel) (JUIN)

6.2%

La croissance est restée proche d'un range de 5 à 7% depuis début 2011.

5h00

JPY

Mises en chantier (glissement annuel) (JUIN)

16.0%

14.5%

Les chantiers immobiliers au Japon sont en hausse depuis fin 2011 (les chiffres étaient alors inférieurs à 0.9 Mio)

5h00

JPY

Chantiers immobiliers annualisés (JUIN)

0.982 M

1.027M

6h00

EUR

Ventes au détail allemandes (glissement mensuel) (JUIN)

0.2%

0.7%

Les résultats en glissement annuel ont en général dépassé de beaucoup les estimations, à la hausse comme à la baisse.

6h00

EUR

Ventes au détail allemandes (glissement annuel) (JUIN)

0.5%

0.4%

6h00

CHF

Indice de consommation UBS (JUIN)

1.46

Ces chiffres sont en hausse depuis novembre 2011.

7h00

CHF

Indicateur avancé suisse KOF (JUIL)

1.22

1.16

L'indicateur avait atteint un plus bas à -1.83 en avril 2009.

7 h 55

EUR

Variation du chômage allemand (JUIL)

0K

-12 k

Le taux de chômage allemand s'est stabilisé sous 7% depuis fin 2011.

7h55

EUR

Taux de chômage allemand avec ajustement saisonnier (JUIL)

6.8%

6.8%

8h00

EUR

Taux de chômage italien (JUIN P)

12.3%

12.2%

Les chiffres du chômage sont en hausse de 57% en Italie, depuis mai 2011.

9h00

EUR

Taux de chômage de la zone euro (JUIN)

12.2%

12.1%

Les chiffres de l'emploi et de l'inflation européens sont des instruments de mesures critiques pour la BCE, et particulièrement dans la comparaison des résultats de la région à ceux de la périphérie en difficulté. La banque centrale se réunira le lendemain.

9h00

EUR

Indice des prix à la consommation en zone euro (glissement annuel) (JUIL A)

1.6%

1.6%

9h00

EUR

Indice des prix à la consommation en zone euro - chiffres de base (glissement annuel) (JUIL A)

1.2%

1.2%

9h00

EUR

IPC italien (NIC, tabac inclus) (glissement annuel) (JUIL P)

1.4%

1.2%

9h00

EUR

IPC italien - harmonisé UE (glissement annuel) (JUIL P)

1.5%

1.4%

10h00

EUR

Indice des prix à la production italien (glissement annuel) (JUIN)

-1.1%

-1.1%

11h00

USD

Demandes de prêts hypothécaires MBA (26 JUIL)

-1.2%

Les chiffres ADP donneront le ton du rapport NFP de vendredi, et la Fed définira le degré d'intérêt

12h15

USD

Variation de l'emploi ADP (JUIL)

180 k

188K

12h30

CAD

Produit intérieur brut (glissement mensuel) (MAI)

0.3%

0.1%

L'estimation pour le PIB en glissement mensuel tend vers une amélioration depuis la contraction de 0.20% observée en décembre.

12h30

CAD

Produit intérieur brut (glissement annuel) (MAI)

1.6%

1.4%

12h30

USD

Produit intérieur brut (annualisé) (T2 A)

1.0%

1.8%

L'objectif ultime de la double mission de la Fed (plein emploi et inflation stable) : une économie en bonne santé. L'impact de ces données sera défini par la façon dont la Fed définira sa politique plus tard dans la journée.

12h30

USD

Consommation des ménages (T2 A)

1.6%

2.6%

12h30

USD

Indice des prix du produit intérieur brut (T2 A)

1.1%

1.2%

12h30

USD

Consommation de base des ménages (glissement trimestriel) (T2 A)

1.0%

1.3%

12h30

USD

Indice des coûts de main-d’œuvre (T2)

0.4%

0.5%

14h30

USD

Stocks américains de pétrole brut du DOE (26 JUIL)

-2450 k

-2825 k

L'intérêt net spéculatif sur les marchés à terme du brut est ses plus hauts niveaux historiques.

18h00

USD

Fixation du taux d'intérêt du Federal Open Market Committee

0.25%

0.25%

Les spéculations concernant le timing du "ralentissement de la relance" domineront l'intérêt spéculatif

23h30

AUD

Indice AiG de la performance du secteur de la production (JUIL)

49.6

Un résultat clé, après les données chinoises

23h50

JPY

Achats étrangers d'obligations japonaises (yens) (26 JUIL)

790.3 Mds

Les achats étrangers d'actions et d'obligations japonaises sont un instrument de mesure du flux total de capitaux

23h50

JPY

Achats étrangers d'actions japonaises (yens) (26 JUIL)

349.8 Mds

GMT

Devise

Événements & discours à venir

EUR

Le rapport de diligence de Chypre est attendu à la fin du mois de juillet

TOUTES

Flux d'équilibrage des fonds en fin de mois

12h30

USD

Le bureau d'analyse économique publiera ses révisions annuelles du PIB

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

POINTS PIVOTS

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.0000

10.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2000

1.9500

10.2500

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

12.8248

1.9532

9.9898

7.7565

1.2611

Au comptant

6.6645

5.7005

6.0533

Support 1

12.6000

1.9100

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6075

5.9365

Support 2

12.0000

1.6500

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.7400

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

L'or

Rés 3

1.3207

1.5321

100.65

0.9579

1.0466

0.9268

0.7945

131.66

1315.85

Rés 2

1.3176

1.5284

100.28

0.9553

1.0444

0.9238

0.7918

131.18

1307.84

Rés 1

1.3145

1.5246

99.91

0.9527

1.0422

0.9208

0.7891

130.71

1299.83

Au comptant

1.3084

1.5172

99.18

0.9475

1.0378

0.9149

0.7838

129.76

1283.80

Supp 1

1.3023

1.5098

98.45

0.9423

1.0334

0.9090

0.7785

128.81

1267.77

Supp 2

1.2992

1.5060

98.08

0.9397

1,0312

0.9060

0.7758

128,34

1307.84

Supp 3

1.2961

1.5023

97.71

0.9371

1.0290

0.9030

0.7731

127.86

1315.85

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.