Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • 🇯🇵 JPY - Indice PMI manufacturier Nikkei (NOV P), Réel : 48.6 Consensus : N/A Précédent : 48.4 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
  • À venir : 🇯🇵 JPY - Indice PMI manufacturier Nikkei (NOV P) prévu à 00:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : 48.4 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
  • 🇯🇵 JPY - IPC national hors alimentation (annuel) (OCT), Réel : 0.4% Consensus : 0.4% Précédent : 0.3% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • 🇯🇵 JPY - IPC national (annuel) (OCT), Réel : 0.2% Consensus : 0.3% Précédent : 0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • 🇯🇵 JPY - IPC core national (annuel) (OCT), Réel : 0.7% Consensus : 0.6% Précédent : 0.5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • À venir : 🇯🇵 JPY - IPC core national (annuel) (OCT) prévu à 23:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 0.6% Précédent : 0.5% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • À venir : 🇯🇵 JPY - IPC national hors alimentation (annuel) (OCT) prévu à 23:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 0.4% Précédent : 0.3% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • À venir : 🇯🇵 JPY - IPC national (annuel) (OCT) prévu à 23:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 0.3% Précédent : 0.2% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • 🇦🇺 AUD - Indice PMI services de CBA (NOV P), Réel : 49.5 Consensus : N/A Précédent : 50.8 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
  • 🇦🇺 AUD - Indices PMI composite de CBA (NOV P), Réel : 49.5 Consensus : N/A Précédent : 50.0 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-21
Dollar ou S&P 500 – L'un s'inversera si Ben Bernanke mentionne la réduction de la relance

Dollar ou S&P 500 – L'un s'inversera si Ben Bernanke mentionne la réduction de la relance

2013-07-17 05:37:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Dollar ou S&P 500 : l'un des deux présentera un retournement si la Fed mentionne le ralentissement de la relance
  • Euro : les ennuis s'aggravent alors que les prévisions de PIB 2014 du Portugal sont fortement rabaissées
  • Les traders de la livre sterling se concentrent sur le procès-verbal de la BoE et les données de l'emploi
  • Le dollar canadien prêt pour la première décision de la nouvelle direction de la BoC
  • Yen : les responsables politiques espèrent que M. Bernanke désamorcera les craintes de ralentissement de la relance
  • Le dollar australien se raffermit alors que les spéculations de baisse de taux de la part de la RBA se calment
  • L'or prêt à casser les 1.300 $ si le témoignage de la Fed annonce un maintien des 85 Mds $ jusqu'à la fin de l'année

Dollar ou S&P 500 : l'un des deux présentera un retournement si la Fed mentionne le ralentissement de la relance

Nous arrivons à l'annonce la plus importante de la semaine : le témoignage du président de la Fed Ben Bernanke à propos de la politique monétaire, face à la Chambre des représentants américains. Cet événement particulier peut à lui seul servir de catalyseur pour un retournement à même de définir une tendance sur le dollar ou le S&P 500. Pour estimer le potentiel d'influence sur le marché de cette annonce importante, il nous suffit de revenir une semaine en arrière. À la publication du procès-verbal du FOMC (transcription de la dernière réunion de politique en date), le Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole = USDollar) a subi une chute de 90 points, soit la plus importante en cinq semaines. Avant cela, la réunion de la Fed du 19 juin avait déclenché une hausse très importante de l'USDollar (115 points) et une chute douloureuse de 3,9 % sur deux jours des marchés actions américains. Dans les deux cas, de nouveaux facteurs étaient apparus, à même de modifier les spéculations entourant la date d'apparition de la première réduction du QE3 de la banque centrale, surnommée de façon pratique le "ralentissement". Cependant, l'élément le plus intéressant de la réaction est qu'elle a permis d'établir combien le marché était sensible à ces variations, et quel rôle jouaient les spéculations.

Si nous examinons rétrospectivement le procès-verbal publié la semaine dernière, l'élément crucial qui a fait trébucher le dollar était la suggestion selon laquelle de "nombreux" membres du FOMC tenaient à attendre des améliorations supplémentaires au niveau des conditions de l'emploi avant d'envisager un ralentissement. Mais le document a également noté que presque la moitié du groupe suggérait la possibilité d'un arrêt total du QE3 d'ici la fin de l'année. Qui plus est, aucun officiel de la Fed n'a contredit l'avertissement de juin à propos du ralentissement. Alors que l'USDollar n'est qu'à quelques encablures de ses plus hauts niveaux en 3 ans et que le S&P 500 est lui-même à ses plus hauts historiques, la pression est extrême.

Euro : les ennuis s'aggravent alors que les prévisions de PIB 2014 du Portugal sont fortement rabaissées

Au vu de ses dernières performances, il semblerait que tout va pour le mieux du point de vue fondamental pour l'euro. Les paires allant de l'EURUSD à l'EURAUD présentent un renforcement en faveur de la deuxième devise la plus liquide du monde. Et pourtant, une bonne part de cette force n'est que le résultat de la faiblesse des autres devises. Le billet vert a récemment été mis à mal, du fait du report de la réduction de la relance, et l'aussie, monnaie à rendement élevé, a chuté sur l'ensemble du marché alors que le carry basé sur le FX rencontrait de fortes difficultés. Cette combinaison de vents contraires pourrait bien avoir camouflé de façon fortuite une intensification des tensions au sein de la région euro. Cette pression a augmenté au cours de la séance passée, lorsque nous avons appris que la confiance des investisseurs allemands avait contre toute attente chuté en juillet ; cet État est le point d'ancrage de la croissance, de la confiance et de la politique monétaire dans la région. Plus vital, la Banque centrale du Portugal a largement réduit ses prévisions de PIB 2014, de 1,1 % de croissance à 0,3 %. Si on ajoute à cela les manifestations en Grèce, la chute des avoirs étrangers en obligations italiennes et la récente baisse de note de la France…

Les traders de la livre sterling se concentrent sur le procès-verbal de la BoE et les données de l'emploi

Les annonces importantes de la séance passée ont apporté un soutien aux membres de la Banque d'Angleterre (BoE) partisans de l'attentisme, vers une intensification de la relance. Le problème est le suivant : le groupe n'a par le passé pas manqué d'éléments justifiant de nouveaux achats d'obligations ou d'autres efforts de QE, mais n'en a pas moins maintenu son cap politique. Dans l'intervalle, les chiffres de juin de l'IPC sont restés juste sous le seuil des 3,0 % (qui oblige le gouverneur à écrire un courrier au chancelier de l'Échiquier) et même le membre le plus attentiste du MPC (Paul Fisher) a évoqué la possibilité d'une sortie des programmes de relance lors du témoignage. Au cours de la séance à venir, nous pourrions bénéficier d'une meilleure opportunité d'entretenir la volatilité. Le rapport sur l'emploi représente une jauge directe de l'activité économique, et le procès-verbal de la BoE pourrait nous révéler que le gouverneur M. Carney a introduit plus que de simples indications lors de sa première réunion…

Le dollar canadien prêt pour la première décision de la nouvelle direction de la BoCLes traders du dollar canadien devront prendre en compte de nombreux éléments lors des prochaines séances de trading nord-américaines. En tout premier lieu, les vagues de volatilité en provenance des marchés américains peuvent très bien secouer le loonie, de par son rôle de "devise titre" mais aussi comme bénéficiaire d'une croissance "importée". Cependant, au-delà d'une réaction par sympathie aux mouvements américains, nous aurons également la première décision de la Banque centrale canadienne (BoC) à propos des taux d'intérêt sous la houlette du nouveau gouverneur Stephen Poloz. Même si les remarques de ce dernier ont été jusqu'ici peu déterminantes, il pourrait changer le ton du comité et introduire un élément nouveau dans les réunions, comme Mark Carney l'a fait à la BoE en apportant des indications concernant l'avenir. En conséquence, n'ignorez pas cet événement.

Yen : les responsables politiques espèrent que M. Bernanke désamorcera les craintes de ralentissement de la relance

Les responsables politiques japonais ont sorti le grand jeu et appliqué un programme de relance sans précédent, dans une tentative visant à mettre fin à des dizaines d'années de déflation problématique mais aussi, comme de nombreux observateurs l'estiment, à entraîner le yen à la baisse. Compte tenu de l'envergure de leurs efforts d'augmentation de la base monétaire de 60 à 70 mille milliards ¥ cette année, ils peuvent difficilement procéder à une nouvelle escalade, et ne le souhaitent sans doute pas à moins d'y être forcés. Pourquoi cet effort fonctionne-t-il ? Son succès est dû en majeure partie à une vaste acceptation de l'appétit du risque, qui fait des rendements autrement peu reluisants des cross du yen des filets de sécurités intéressants. Mais qu'arriverait-il si la prise de risque vacillait au niveau mondial ? Si les rendements redevenaient importants, en cas de retour de la volatilité ? C'est là un risque réel, si M. Bernanke ne soulage pas les craintes actuelles.

Le dollar australien se raffermit alors que les spéculations de baisse de taux de la part de la RBA se calment

Même si le changement de ton de la Banque centrale australienne (RBA) dans son procès-verbal publié hier était subtil, son impact sur la devise survendue n'a pas été nuancé. L'aussie a en effet affiché des hausses allant de 0,6% (AUDNZD) à 1,7% (AUDUSD) contre ses adversaires mardi. Compte tenu de l'importance des pertes de la devise au cours des derniers mois, il est plus facile de développer un momentum qui sous-tend un mouvement à l'encontre de cette tendance. Mais le catalyseur du virage a bien été le procès-verbal lui-même. La suggestion selon laquelle la politique actuelle était appropriée, grâce en partie aux baisses de taux passées et au fait que les perspectives d'inflation "pouvaient" permettre d'autres baisses, suggère une pression moindre à soulager. La probabilité d'une baisse de taux lors de la prochaine réunion est retombée de 70% vendredi à 48% actuellement.

L'or prêt à casser les $1,300 si le témoignage de la Fed annonce un maintien des 85 Mds $ jusqu'à la fin de l'année

Le niveau d'activité de l'or (mesuré selon l'Average True Range) s'est calmé pour atteindre des niveaux qui n'avaient pas été observés depuis le 18 juin (de façon notable, juste avant la décision de la Fed à propos des taux d'intérêt, qui avait poussé le métal précieux vers une chute sous les $1,300 pour la première fois depuis des années). Il se trouve donc que cette baisse de l'activité nous ramène au même niveau ; cette fois seulement, nous approchons du côté opposé. À la recherche de son premier mouvement acheteur significatif depuis qu'il a commencé sa descente aux enfers en septembre (les efforts haussiers depuis ce virage peuvent sans nul doute être considérés comme de simples phases correctives au sein de la tendance dominante), l'or a besoin d'une poussée fondamentale ferme pour arriver à un mouvement haussier concerté. Si M. Bernanke confirme les récentes spéculations selon lesquelles la Fed repoussera son ralentissement au-delà de la réunion de septembre, une partie de l'impact des craintes de retrait pourrait être inversée. Pour que l'or puisse vraiment développer son attrait de réserve de valeur alternative, il nous faudrait observer quelque chose comme l'annonce d'une hausse imminente de la relance dans le procès-verbal de la BoE, ou un retour de la crise en zone euro du fait du Parlement grec.

dailyfx

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

0h30

AUD

Indice avancé Westpac (glissement mensuel) (MAI)

0,6%

Maintenant que le procès-verbal de la RBA a indiqué une position moins attentiste, de bonnes données pourraient propulser un aussie survendu sur le court terme.

2h00

CNY

Indice économique avancé Conference Board (JUIN)

Toute surprise importante sera notée, bien que les marchés soient de plus en plus méfiants vis-à-vis des données chinoises.

6h00

JPY

Commandes de machines outils (glissement annuel) (JUIN F)

-12,4%

Ces chiffres n'ont pas été en territoire positif depuis le printemps de l'an dernier.

8h30

GBP

Changement des chiffres du chômage (JUIN)

-8.000

-8,6K

Ces résultats ont été négatifs depuis l'automne 2012.

8h30

GBP

Taux des demandeurs d'allocations chômage (JUIN)

4,5%

4,5%

Les acteurs du marché, qui tentent d'estimer le calendrier des assouplissements éventuels de la BoE, prendront bonne note de toutes les données de l'emploi comme de l'inflation. M. Fisher a déclaré mardi qu'une sortie du QE par la Fed aurait des répercussions sur le Royaume-Uni.

8h30

GBP

Revenus hebdomadaires moyens hors primes (3 mois/an) (MAI)

1,1%

0.9%

8h30

GBP

Rémunération hebdomadaire moyenne, bonus inclus (sur 3 mois) (MAI)

1,4%

1,3%

8h30

GBP

Taux de chômage ILO (3M) (MAI)

7,8%

7.8%

9h00

CHF

Enquête ZEW (prévisions) (JUIL)

2,2

Ces résultats se sont repris depuis leur passage dans la région négative des 40 à cette même période l'an dernier.

9h00

EUR

Sorties du secteur de la construction en zone euro avec CVS (glissement mensuel) (MAI)

2,0%

Ces données européennes ne feront peut-être pas bouger le marché, et l'annonce la plus importante sera le témoignage de M. Bernanke au Capitole, mais tout résultat inférieur aux estimations sera noté alors que l'euro profite d'un bref rebond dû à une correction de l'USD.

9h00

EUR

Production du secteur de la construction en zone euro avec CJO (glissement annuel) (MAI)

-6,6%

9h00

EUR

Compte courant italien (euros) (MAI)

854 Mio

11h00

USD

Demandes de prêts hypothécaires MBA (12 JUIL)

-4,0%

Un résultat en baisse à ce niveau augmenterait les craintes concernant l'impact des taux élevés, en cas de ralentissement du QE de la Fed.

12h30

CAD

Transactions internationales d'instruments financiers (C$) (MAI)

14.91 Mds

Les flux entrants de capitaux au cours du mois précédent ont été parmi les plus importants de ces dernières années

12h30

USD

Chantiers immobiliers (JUIN)

950 k

914 k

Toute baisse importante sera relevée alors que les taux hypothécaires ont grimpé au-dessus de 4,5% ces dernières semaines.

12h30

USD

Chantiers immobiliers (glissement mensuel) (JUIN)

3.9%

6,8%

12h30

USD

Permis de construire (glissement mensuel) (JUIN)

1,5%

-3,1%

14h00

CAD

Décision de la Banque centrale canadienne sur les taux d'intérêt

1,00%

1,00%

Aucun changement prévu au niveau des taux ; les marchés attendent plutôt des orientations concernant l'avenir.

14h30

USD

Stocks américains de pétrole brut du DOE (12 JUIL)

-9874 k

Les traders du pétrole examineront les données à venir, alors que les niveaux de stocks faibles ont contribué à entraîner les coûts de l'énergie à la hausse ces dernières semaines.

14h30

USD

Stocks américains de pétrole distillé selon le DOE (12 JUIL)

3038 k

14h30

USD

Stocks américains de carburant selon le DOE (12 JUIL)

-2634 k

22h00

NZD

Offres d'emploi ANZ (glissement mensuel) (JUIN)

-1,7%

Ces résultats n'ont pas dévié de plus de 5% à la hausse comme à la baisse depuis le printemps 2011.

GMT

Devise

Événements & discours à venir

EUR

Le Parlement grec votera à propos de projets de loi composites

8h30

GBP

Procès-verbal de réunion de la banque d'Angleterre

11h00

GBP

M. Stheeman du DMO (Office britannique de gestion de la dette) s'exprimera sur la gestion des marchés des gilts

11h00

USD

Résultats T2 des entreprises américaines - Bank of America

14h00

USD

Rapport du président de la Fed Ben Bernanke selon la loi Humphrey-Hawkins

15h15

CAD

Le gouverneur de la BoC Stephen Poloz tiendra une conférence de presse

16h00

USD

Mme. Raskin de la Fed prendra la parole

17h00

USD

Sarah Bloom Raskin de la Fed s'exprimera à propos de la régulation

18h00

USD

La Réserve fédérale publiera son livre beige

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

Pour consulter les niveaux mis à jour de SUPPORT ET RÉSISTANCE des devises majeures, rendez-vous sur le portail d'analyse technique

Pour consulter les NIVEAUX DES POINTS PIVOTS mis à jour des devises majeures et des cross, rendez-vous sur notre tableau des points pivots

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.0000

10.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2000

1.9500

10.2500

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

12.6196

1.9207

9.8316

7.7577

1.2613

Au comptant

6.6037

5.6746

5.9984

Support 1

12.6000

1.9100

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6075

5.9365

Support 2

12.0000

1.6500

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.7400

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

L'or

Rés 3

1.3262

1.5263

100.79

0.9517

1.0475

0.9353

0.7985

132.36

152.14

1321.95

Rés 2

1.3232

1.5227

100.44

0.9492

1.0453

0.9324

0.7959

131.92

151.67

1314.12

Rés 1

1.3202

1.5191

100.09

0.9467

1.0431

0.9294

0.7933

131.48

151.19

1306.28

Au comptant

1.3142

1.5118

99.39

0.9417

1.0388

0.9235

0.7880

130.61

150.25

1290.61

Supp 1

1.3082

1.5045

98.69

0.9367

1.0345

0.9176

0.7827

129.74

149.30

1274.94

Supp 2

1.3052

1.5009

98.34

0.9342

1.0323

0.9146

0.7801

129.30

148.83

1314.12

Supp 3

1.3022

1.4973

97.99

0,9317

1.0301

0.9117

0.7775

128.86

148.36

1321.95

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.