Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Résultats supérieurs aux attentes pour Apple, Microsoft et Alphabet Seul Alphabet progresse post market... $MSFT $GOOGL $AAPL https://t.co/iHKzShBFVG
  • Rappel : résultats de Apple, Microsoft, Alphabet après la clôture US $AAPL $MSFT $GOOGL Pas sûr que de bons résultats puissent inverser le sentiment à court terme. Mix entre craintes actions chinoises + Fed demain + prises de gains après rallye de 15% depuis mai du Nasdaq
  • #SP500 https://t.co/urx1S5PABS
  • Volatilité #Nasdaq100 +16%
  • Les techs US dans le rouge...et c’est pas lié aux taux aujourd’hui Dommage « collatéral » du stress sur les valeurs chinoises ? https://t.co/2QFNutV45F
  • #Nasdaq100 Nouveau pullback sur l'oblique/bas de l'ancien cône ? Déja travaillé à plusieurs reprises (14840 pts) $NDX --> https://t.co/aOnEcZQ1TG
  • La Fed peut dire que c'est grâce à son action que la confiance a été restaurée...et du coup se dire aussi qu'elle dispose de marges de manoeuvre si elle veut expliquer calmement que la sortie de crise ne justifie plus des mesures de crise https://t.co/i9pXbiajvr
  • Les américains visiblement pas inquiets du variant Delta La confiance des consommateurs mesurée par le Conference Board au plus haut depuis février 2020 (avant crise Covid) --> https://t.co/K61gUue4E0
  • Le prix des maisons a continué de progresser en mai aux Etats-Unis dans les 20 plus grosses villes +17% y/y (Fed mercredi soir) https://t.co/GnupwjstYc
  • #Tesla -2.5% Abandonne ses gains post résultats $TSLA https://t.co/Kr29NJrLCL
La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist

RÉSUMÉ DES NOUVELLES DU FOREX ASIE/EUROPE

Les monnaies à bêta élevé et les actifs liés au risque se portent bien ce mardi, alors que les spéculations entourant le dollar US, avant le témoignage de deux jours du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke devant le Congrès, penchent de plus en plus du côté baissier. Le Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole : USDOLLAR), en baisse de tout juste plus d'un demi pour-cent, a effacé tous les gains engrangés depuis vendredi, et semble prêt à revenir s'échanger au niveau des plus bas de jeudi, aux plus bas niveaux depuis le 27 juin.

Dans mes commentaires d'hier, je soulignais qu'il y avait deux publications clés avant le témoignage de mercredi : le rapport avancé de juin concernant les ventes au détail, et l'indice des prix à la consommation, toujours pour le mois de juin. Bien que la consommation ait présenté une amélioration ces derniers mois, compte tenu de la déception d'hier et dans le contexte des données de l'inflation d'aujourd'hui, il semble que l'économie américaine ne présente tout simplement pas une croissance suffisamment rapide pour justifier une réduction du QE. On peut donc supposer que le président Ben Bernanke adoptera une position prudente lorsqu'il se rendra au Capitole demain, ce qui pourrait profiter à la demande de bons du Trésor américain (impliquant une baisse des taux) et conduire à un affaiblissement du dollar.

Les dollars australien et néo-zélandais ont bénéficié de conditions idéales pour profiter de la faiblesse du dollar US, en particulier après l'annonce par la Banque centrale australienne du procès-verbal de la réunion de juillet, au ton moins attentiste que prévu. Il est très important de prendre en considération le positionnement actuel : les investisseurs restent fortement vendeurs du dollar australien (en fait, ils n'ont jamais été aussi vendeurs). Sur le court terme, les politiques respectives de la RBA et de la Fed pourraient diverger de manière favorable à un rallye de couverture des positions à découvert sur l'AUDUSD ; aujourd'hui, il est de loin numéro un en matière de performances.

Lectures connexes : le PIB chinois établit les bases d'une amélioration du risque, avec les données IPC de la zone euro, du Royaume-Uni et des États-Unis

Examinons le crédit européen : les obligations d'État ont rebondi sur l'ensemble du marché (y compris au Portugal, qui a vu le taux de ses bons à 2 ans reculer de -24.7 points, à 5.059%), alors que la faiblesse de l'IPC de la zone euro et des chiffres ZEW allemands alimente peut-être l'opinion selon laquelle la BCE continuera de mettre en œuvre ses politiques accommodantes. Le taux des titres italiens à 2 ans a baissé à 1.680% (-0.1 points), et celui des titres espagnols à 2 ans, à 1.967% (-3.7 points). De même, le taux des titres italiens à 10 ans a baissé à 4.451% (-1.4 points), et celui des titres espagnols à 10 ans, à 4.658% (-5.1 points) ; des taux plus bas impliquent des prix plus élevés.

PERFORMANCES RELATIVES (face à l'USD) : 11h00 GMT

AUD : +1.42%

NZD : +0.92%

CHF : +0.60%

JPY : +0.51%

EUR : +0.41%

CAD : +0.13%

GBP : +0.05%

Dollar Index Dow Jones FXCM (symbole : USDOLLAR) : -0.53% (-1.40% 5 jours précédents)

AGENDA ÉCONOMIQUE

British_Pound_Euro_Lag_on_Weak_June_CPI_Figures_AUDUSD_Up_on_Fed_body_Picture_1.png, La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

Consultez le calendrier économique DailyFX pour la liste complète, l'agenda détaillé et les prévisions consensuelles des indicateurs économiques à venir Vous voulez que les prévisions apparaissent directement sur vos graphiques ?Téléchargez l'application DailyFX News.

PRÉVISIONS D'ANALYSE TECHNIQUE

British_Pound_Euro_Lag_on_Weak_June_CPI_Figures_AUDUSD_Up_on_Fed_body_x0000_i1028.png, La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

EURUSD : Hier, j'indiquais que “les évolutions à court terme des cours indiquent donc un biais vers la baisse, à moins que $1.3200/10 ne fasse l'objet d'une percée.” Cependant, avec des marteaux consécutifs sur le graphique journalier alors que les cours reprennent le retracement à 50% du mouvement plus bas/plus haut de juillet, il semble qu'un nouveau test de la zone critique 1.3175/245 soit nécessaire avant un nouveau creux. Dans l'ensemble, une clôture [hebdomadaire] sous 1.2800 déclencherait de façon prudente la configuration générale épaule, tête & épaule, dont le mouvement mesuré tend vers un retour aux plus bas de juin 2010, près de 1.1875.

British_Pound_Euro_Lag_on_Weak_June_CPI_Figures_AUDUSD_Up_on_Fed_body_x0000_i1029.png, La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

USDJPY : Aucun changement : “Le rejet du retracement à 76.4% de Fibonacci à ¥101.35/40 (plus haut de mai-plus bas de juin) n'est qu'un revers à court terme, en tant que cassure de la correction de la paire de fin mai à mi-juin, conclue lors de la dernière semaine de juin. … Les achats sont favorisés vers le début de la semaine prochaine. En effet, le retracement à 50% du mouvement plus bas de juin-plus haut de juillet à 98.75 a tenu bon dans son rôle de support, et la paire a déjà rebondi à la hausse ; une poussée jusqu'à 102.00 ne doit pas être exclue cette semaine.” Une clôture journalière sous 98.75 annulerait ce biais ; un mouvement vers 97.00 est prévu en cas de retournement baissier.

British_Pound_Euro_Lag_on_Weak_June_CPI_Figures_AUDUSD_Up_on_Fed_body_x0000_i1030.png, La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

GBPUSD : Aucun changement : “De manière générale : le GBPUSD a présenté une cassure de la tendance haussière définie depuis les plus bas de 2009, 2010 et 2012, indiquant le début d'une liquidation plus importante vers 1.4200/50. Tous les rallyes sur la paire devront être vendus ; les cours pourraient grimper jusqu'à 1.5290 (retracement à 50% de Fibonacci du mouvement plus bas de mars-plus haut de mai) en cas de rebond, maintenant que le GBPUSD a effectué une cassure du support de la tendance RSI tracée depuis les plus bas du 12 mars et du 29 mai. Les cours sont passés sous le support clé du drapeau vendeur depuis les plus bas du 12 mars et du 29 mai, et désormais, le mouvement vers 1.4200 semble avoir commencé. La hausse des [quelques] derniers jours a vu les échanges mener à nouveau les cours dans la zone située sous le drapeau vendeur, dans une opportunité de vente idéale.”

British_Pound_Euro_Lag_on_Weak_June_CPI_Figures_AUDUSD_Up_on_Fed_body_x0000_i1031.png, La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

AUDUSD : Malgré des échanges agités autour et au travers de ce niveau, l'AUDUSD a plus ou moins maintenu le retracement à 38.2% de Fibonacci du mouvement plus bas de 2008-plus haut de 2011 à $0.9141. Même si je suis baissier à long terme d'un point de vue fondamental, il est bon de noter que les dernières données disponibles révèlent que le positionnement COT reste extrêmement vendeur de l'aussie. “Une divergence haussière s'est à nouveau formée sur le graphique journalier, suggérant qu'une consolidation ou peut-être un petit rallye de retour vers 0.9330/420 est à venir, ou encore qu'une nouvelle chute aussi forte que rapide est nécessaire pour effacer la divergence technique.” À l'inverse, un biseau d'élargissement haussier pourrait être en formation au niveau des plus bas, qui jouent le rôle de base ; 0.9750/75 serait l'objectif en cas de clôture au-dessus de 0.9415.

British_Pound_Euro_Lag_on_Weak_June_CPI_Figures_AUDUSD_Up_on_Fed_body_x0000_i1032.png, La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

S&P 500 : Aucun changement : “Les cours se retrouvent maintenant sur la voie des pics de la mi-juin et du retracement 76.4% de Fibonacci (plus haut de mai-plus bas de juin) à 1655/60. Les gains ont accéléré, et le S&P 500 a atteint le retracement à 88.6% de Fibonacci à 1672/75 au cours de la nuit ; un test du plus haut annuel et historique à 1687.4 ne doit pas encore être exclu. 1640 est un support crucial pour les acheteurs.”

British_Pound_Euro_Lag_on_Weak_June_CPI_Figures_AUDUSD_Up_on_Fed_body_x0000_i1033.png, La livre sterling et l'euro à la traîne suite aux chiffres IPC faibles de juin ; l'AUD/USD est en hausse grâce à la Fed

OR : Pas de changement : "L'or a chuté dans la région du support RSI 10/20, où les cours se sont maintenus après plusieurs tentatives à l abaisse, pour en fin de compte produire un rallye à court terme. Plus récemment, le RSI journalier n'est passé dans cette zone qu'à la mi-février et la mi-avril... Une base juste en dessous de $1200/once n'est pas impossible, comme le retracement à 100% du mouvement plus haut de mars/plus bas d'avril/plus haut d'avril se trouve à 1189.91, de même que le retracement à 61.8% du mouvement plus haut d'octobre (après l'annonce du QE3)/plus bas d'avril/plus haut d'avril à 1192. Il est bon de noter que le rallye à partir du plus bas de vendredi a produit un maximum de +10.02% pour l'instant, ce qui éclipse le rebond que nous avions observé de fin mai à début juin, quand l'or avait rebondi de +6.36%."

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.