Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Dans un rapport, la Fed indique être plus détendue par rapport à la hausse des marchés actions qu’au mois de mai...👌 (via BBG) https://t.co/IFciBnOknQ
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,11 % Or : -0,33 % Argent : -0,44 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/Y6RT4kFfJ1
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/FkyAOLOV85
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui S&P 500 : 0,54 % Dow Jones : 0,53 % Dax 30 : -0,08 % CAC 40 : -0,09 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/MLK8USlaEm
  • 🇺🇸 USD - Puits de Pétrole et Gaz en activité aux Etats-Unis – Baker Hughes (NOV 15), Réel : 806 Consensus : N/A Précédent : 817 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-15
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/xwEE5qGFEU
  • À venir : 🇺🇸 USD - Puits de Pétrole et Gaz en activité aux Etats-Unis – Baker Hughes (NOV 15) prévu à 18:00 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : N/A Précédent : 817 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-15
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 1,92 % Argent : -0,18 % Or : -0,28 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/wH6lp5ljGR
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇦🇺AUD : 0,33 % 🇳🇿NZD : 0,29 % 🇪🇺EUR : 0,21 % 🇨🇦CAD : 0,13 % 🇨🇭CHF : -0,23 % 🇯🇵JPY : -0,33 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/NhTJBeCEmw
  • Bang (bis) Fed d'Atlanta --> prévision croissance Q4 à seulement 0.3% contre 1% lors de la précédente... https://t.co/9ZKNc50O1A
Le dollar subit deux jours d'affilée la plus forte baisse des 20 derniers mois après le procès verbal du FOMC

Le dollar subit deux jours d'affilée la plus forte baisse des 20 derniers mois après le procès verbal du FOMC

2013-07-12 04:50:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Le dollar subit sa plus forte chute sur deux jours en 20 mois, après le procès-verbal du FOMC
  • Euro : les ennuis en Grèce, au Portugal et ailleurs contredisent la force de la devise
  • Les cross du yen incapables de s'apprécier, malgré le cap favorable au risque
  • Le dollar australien ignore le rallye sur les marchés actions et trébuche après le rapport sur l'emploi
  • La livre sterling progresse après la déclaration de M. Miles qui désigne le FLS comme une assurance
  • Le dollar canadien n'a pas vraiment de difficultés à s'apprécier contre le dollar US, à la différence de l'AUD et du NZD
  • Cassure de l'or au-dessus de $1,265, mais la conviction est bien plus faible que sur l'USD et le S&P 500

Le dollar subit sa plus forte chute sur deux jours en 20 mois, après le procès-verbal du FOMC

Le dollar a été malmené pour une seconde journée consécutive ce jeudi, alors que les retombées du procès-verbal du FOMC continuaient d'effriter la poussée de la devise américaine vers ses plus hauts niveaux depuis des années. Faits révélateurs de la débâcle qu'a subi le billet vert, la devise a clôturé la séance passée en baisse contre tous ses concurrents majeurs, et le Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole = USDollar) a été confronté à sa plus forte chute sur deux jours depuis le 30 novembre 2011. Du côté de l'EURUSD, les deux jours de liquidation du dollar ont conduit la paire à son plus fort rallye sur deux jours depuis janvier 2011 (mois qui avait marqué de façon notable le début d'une phase acheteuse significative pour cette paire de référence). Mais ce qui rend si remarquables les performances de la devise de réserve, ce n'est pas leur intensité, mais bien le contraste avec le S&P 500. Ce dernier, indice boursier de référence, a présenté une hausse sur six journées de trading consécutives ; c'est là sa progression la plus régulière en quatre mois. Alors que le dollar chute et que les marchés actions sont à la hausse, il semblerait donc que le thème "favorable au risque / défavorable au risque" soit à nouveau à la barre... au détriment de la valeur refuge américaine.

Au cours de l'année 2013, la devise et l'indice favori du risque ont établi une corrélation positive tout à fait remarquable. En fait, leur corrélation mobile sur trois mois/60 jours (trois mois) est allée jusqu'à grimper à 0.75 (1.00 signifierait qu'ils évoluent parfaitement en parallèle). Compte tenu de cet état de fait fondamental inhabituel, une correction de l'un des deux acteurs était prévisible. Cependant, il est peu probable que la cassure dont nous avons été témoins cette semaine reflète un retour du sentiment traditionnel des investisseurs en tant que courant fondamental prédominant sur le système financier général. En effet, si nous observions bel et bien un retour à un marché prêt à chasser les rendements tout en ignorant les éventuels risques futurs, nous devrions nous attendre à ce que cet appétit bourgeonne sur toutes les classes d'actifs. Mais un examen rapide des marchés révèle que le carry trade sur le FX a perdu du terrain, que les matières premières spéculatives ont retracé leurs gains et que même les indices boursiers asiatiques se sont stabilisés. Si les marchés recherchaient le rendement à tout prix, tous ces actifs auraient progressé.

La source de la volatilité du marché au cours des dernières 48 heures n'est autre que le thème qui a défini le cap et le momentum de ces derniers mois : les spéculations concernant la relance. Dans certaines conditions, les prévisions entourant le futur de la politique monétaire peuvent jouer le rôle de catalyseur pour le positionnement général basé sur le sentiment des investisseurs. Mais c'est la crainte du retrait éventuel du soutien des banques centrales qui représente le risque le plus important, et non pas la hausse des prévisions selon lesquelles ce soutien sera maintenu plus longtemps que prévu. En conséquence, nous devons revenir au procès-verbal du FOMC et aux commentaires de son président M. Bernanke. Les commentaires du numéro un de la Fed n'ont fait que répéter la position "accommodante" de la banque centrale, en vigueur depuis que les taux ont été réduits à zéro. C'est donc le procès-verbal qui joue le rôle le plus important ici, et notamment la suggestion que de "nombreux" membres du Comité souhaitent que l'emploi s'améliore encore avant que le ralentissement soit lancé par "la moitié environ" des membres qui estiment que le QE3 pourrait se terminer avant la fin 2013. Le marché sera certainement très sensible à tout commentaire supplémentaire concernant le ralentissement ; les nouvelles annonçant la démission du membre du comité Elizabeth Duke (qui prendra effet le 31 août) et les discours prévus de MM. Williams, Plosser et Bullard au cours de la séance à venir sont donc susceptibles de secouer les marchés vendredi. En outre, suivez les résultats de JPMorgan et Wells Fargo et l'enquête sur la confiance, qui pourront alimenter les tendances du risque.

Euro : les ennuis en Grèce, au Portugal et ailleurs contredisent la force de la devise

L'euro tire profit des difficultés de son adversaire principal. En tant que deuxième devise la plus liquide du monde, la monnaie unique est naturellement positionnée pour profiter d'une vaste baisse du dollar ; et c'est exactement ce que nous avons observé au cours des dernières 48 heures. Cela dit, si le sentiment anti-dollar n'était pas un moteur prédominant en ce moment, l'euro serait certainement exposé à des ennuis fondamentaux sérieux. Sur l'agenda de cette séance, nous avons appris que le Président portugais avait rejeté le plan du Premier ministre M. Coelho, qui semblait pourtant efficace, et lancé son pays sur la voie de nouvelles difficultés à obtenir les aides de la troïka. En Grèce, une légère hausse a poussé le taux de chômage à son plus haut niveau historique, 26.9%, tandis que les prêts non productifs grimpaient eux aussi jusqu'à 29%. Ces États sont dangereusement près de relancer la crise financière en zone euro, mais les marchés restent apathiques, blasés face aux risques.

Les cross du yen incapables de s'apprécier, malgré le cap favorable au risque

Comme prévu, la BoJ a maintenu son cap politique et son objectif de base monétaire à ¥270 000 Mds lors de sa réunion de jeudi. De plus, l'estimation de l'autorité politique japonaise selon laquelle le pays est en "reprise" pour la première fois depuis 2011 laisse penser que nous ne verrons ni augmentation ni réduction des effort de la banque centrale dans le futur proche. Cela pourrait sembler poser un problème, mais il convient de noter que l'avancée de la plupart des cross du yen a eu lieu au cours des phases de menace et d'escalade du régime de relance. Cette "stabilisation" pourrait expliquer les performances d'hier du carry trade, limitées.

Le dollar australien ignore le rallye sur les marchés actions et trébuche après le rapport sur l'emploiLes marchés actions américains ont bondi, et la menace de ralentissement de la relance a reculé ; pourtant, le dollar australien a chuté contre la plupart de ses concurrents pour une seconde journée consécutive. Ce refus de grimper dans de telles circonstances témoigne de la pression baissière qui pèse sur les épaules de l'aussie. Les données de l'emploi de jeudi matin ont certainement dissuadé les carry traders opportunistes de prendre le train en marche : en effet, même si le pays a gagné 10,300 emplois, il a perdu en postes à temps plein, et le taux de chômage a présenté une hausse. Pendant ce temps, le marché estime qu'il existe une probabilité de 70% d'une baisse de taux de la part de la RBA le mois prochain.

La livre sterling progresse après la déclaration de M. Miles qui désigne le FLS comme une assurance

La livre sterling s'est appréciée contre toutes les autres devises à l'exception du franc suisse au cours de la séance passée ; c'est un fait remarquable compte tenu des thèmes en jeu, et de la légèreté de l'agenda économique. Cependant, les commentaires de M. Miles, membre de la BoE, touchent directement le thème le plus important à l'esprit des traders : la relance relative. Ce membre de la banque centrale britannique a en effet déclaré que le programme FLS (solution possible pour un effort de type QE à la fois plus important et plus flexible) était un programme d'assurance, et n'était pas susceptible d'être augmenté sur le court terme.

Le dollar canadien n'a pas vraiment de difficultés à s'apprécier contre le dollar US, à la différence de l'AUD et du NZD

Alors que les dollars australien et néo-zélandais, à rendement élevé, ont dérivé jeudi, le dollar canadien n'a pas eu de scrupules à monter un rallye significatif contre son voisin américain. La chute de 1.0% de l'USDCAD a marqué sa quatrième baisse consécutive, et le plus fort recul journalier de la paire depuis juin 2012. Les performances de l'USDollar résonnent bien plus fortement dans le cadre de cette paire du bloc matières premières à rendement moins élevé.

Cassure de l'or au-dessus de $1,265, mais la conviction est bien plus faible que sur l'USD et le S&P 500

L'avancée de 2.1% affichée par l'or jeudi a marqué le premier rallye sur quatre jours du métal précieux depuis le 22 avril (rebond qui avait suivi l'effondrement), et représente la poussée nécessaire pour faire repasser le marché au-dessus des $1,265. Mais ces performances ne sont pas aussi impressionnantes lorsque nous les comparons aux mouvements remarquables du dollar ou des marchés actions américains. Si la volatilité récente vient des spéculations concernant le ralentissement de la relance (plus spécifiquement du fait que sa mise en œuvre pourrait être repoussée), l'or devrait en profiter de façon sérieuse. Toutefois, même un tel report n'est pas une expansion de la relance. Et le métal précieux, en piètre état, a besoin d'un soutien plus important que cela.

dailyfx

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

1h30

AUD

Soldes des cartes de crédit RBA (MAI)

$49.4 Mds

Malgré une courte hausse de l'aussie à la suite des commentaires de M. Bernanke mercredi, la devise reste basse du fait de la faiblesse des données chinoises et australiennes. De nouveaux résultats inférieurs aux estimations indiquent une probabilité plus élevée de baisse de taux de la RBA en août.

1h30

AUD

Achats par carte de crédit RBA (MAI)

$21.6 Mds

1h30

AUD

Prêts au logement (MAI)

2.2%

0.8%

1h30

AUD

Prêts à l'investissement (MAI)

1.1%

1h30

AUD

Valeur des prêts (Glissement mensuel) (MAI)

-0.9%

3h00

NZD

Avoirs en obligations des non résidents (JUIN)

69.1%

Le résultat précédent était le plus élevé depuis 2009.

4h30

JPY

Production industrielle (glissement mensuelle) (MAI F)

2.0%

La réunion de la BoJ jeudi n'a apporté aucune indication tendant vers de nouveaux mouvements politiques. Une poursuite de l'amélioration des données (comme les chiffres précédents de la production industrielle) conduirait certainement à une poursuite de cette tendance de la BoJ.

4h30

JPY

Production industrielle (glissement annuel) (MAI F)

-1.0%

4h30

JPY

Utilisation de la capacité (glissement mensuel) (MAI F)

1.6%

8h00

EUR

IPC italien - indice FOI hors tabac (JUIN)

106.9

L'IPC de l'Italie a affiché une baisse au cours de toute l'année passée, mais tout mouvement s'approchant d'un taux de 2% serait considéré comme bénéfique.

8h00

EUR

IPC italien harmonisé UE (glissement annuel) (JUIN F)

1.4%

1.4%

8h30

GBP

Production du secteur de la construction (glissement annuel) (MAI)

-2.8%

-1.1%

De nouveaux résultats négatifs du côté de la production du secteur de la construction pourraient alimenter les spéculations en faveur d'assouplissement de la part de la BoE dans les mois à venir.

9h00

EUR

Production industrielle en zone euro avec ajustement saisonnier (glissement mensuel) (MAI)

-0.2%

0.4%

Des résultats négatifs placeraient une pression accrue sur les conditions fiscales et bancaires européennes, déjà tendues.

9h00

EUR

Production industrielle en zone euro avec CJO (glissement annuel) (MAI)

-1.3%

-0.6%

10h00

EUR

La BCE annonce les remboursements de ses LTRO à 3 ans

12h30

USD

Indice des prix à la production (glissement mensuel) (JUIN)

0.5%

0.5%

De nouvelles indications tendant vers des niveaux d'inflation sains soulageraient les préoccupations entourant la Fed et l'impact d'un ralentissement anticipé sur l'inflation, récemment en ralentissement.

12h30

USD

Indice des prix à la production (glissement annuel) (JUIN)

2.1%

1.7%

12h30

USD

Indice des prix à la production hors alimentation & énergie (glissement mensuel) (JUIN)

0.1%

0.1%

12h30

USD

Indice des prix à la production hors alimentation & énergie (glissement annuel) (JUIN)

1.6%

1.7%

13h55

USD

Confiance selon l'Université du Michigan (JUIL P)

85

84.1

GMT

Devise

Événements & discours à venir

USD

MM. Plosser et Bullard de la Fed s'exprimeront à propos des banques centrales

8h00

EUR

Carlos Costa de la BCE s'exprimera à propos de l'économie de l'euro

21h15

USD

John Williams de la Fed présentera un article sur la politique monétaire

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

Pour consulter les niveaux mis à jour de SUPPORT ET RÉSISTANCE des devises majeures, rendez-vous sur le portail d'analyse technique

Pour consulter les NIVEAUX DES POINTS PIVOTS mis à jour des devises majeures et des cross, rendez-vous sur notre tableau des points pivots

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.0000

10.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2000

1.9500

10.2500

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

12.8248

1.9532

9.9898

7.7565

1.2611

Au comptant

6.6645

5.7005

6.0533

Support 1

12.6000

1.9100

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6075

5.9365

Support 2

12.0000

1.6500

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.7400

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

L'or

Rés 3

1.3207

1.5321

100.65

0.9579

1.0466

0.9268

0.7945

131.66

152.53

1315.85

Rés 2

1.3176

1.5284

100.28

0.9553

1.0444

0.9238

0.7918

131.18

152.02

1307.84

Rés 1

1.3145

1.5246

99.91

0.9527

1.0422

0.9208

0.7891

130.71

151.50

1299.83

Au comptant

1.3084

1.5172

99.18

0.9475

1.0378

0.9149

0.7838

129.76

150.47

1283.80

Supp 1

1.3023

1.5098

98.45

0.9423

1.0334

0.9090

0.7785

128.81

149.44

1267.77

Supp 2

1.2992

1.5060

98.08

0.9397

1,0312

0.9060

0.7758

128,34

148.93

1307.84

Supp 3

1.2961

1.5023

97.71

0.9371

1.0290

0.9030

0.7731

127.86

148.41

1315.85

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.