Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Divergence marquée SP500 vs WTI / Taux 10 ans US / USDJPY https://t.co/8DiU6hXyf5
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,92 % Or : -0,06 % Argent : -0,16 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/MDr6mHAVCs
  • À venir : 🇺🇸 USD - Stocks de pétrole brut selon le Département de l'Energie (DoE) (NOV 15) prévu à 15:30 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 1149k Précédent : 2219k https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-20
  • 0.7% de chance d'une hausse de taux #Fed en décembre ;) https://t.co/PByX6T343j
  • Nouvelle injection de la Fed de 74.3 milliards $ aujourd'hui RAS sur le taux repo overnight depuis l'alerte de septembre... --> https://t.co/pcO4qHBpsS
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/8WibQ4goyt
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,68 % Or : -0,13 % Argent : -0,28 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/VJ4h1RcW2p
  • #VIX La bataille de l'oblique https://t.co/BPDbKqvCoK
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui S&P 500 : -0,19 % CAC 40 : -0,20 % Dow Jones : -0,25 % Dax 30 : -0,48 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/H9WHtGLc5b
  • Invité du Club de la Bourse de 17h à 18h sur @bfmbusiness dans @integralebourse avec @GregoireFavet A tout à l'heure !
Le dollar accélère à nouveau, et pousse l'EUR/USD sous les 1.2800

Le dollar accélère à nouveau, et pousse l'EUR/USD sous les 1.2800

2013-07-10 03:15:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Le dollar accélère à nouveau, et pousse l'EUR/USD sous les 1.2800
  • L'euro chute suite aux baisses des prévisions de croissance du FMI et de la note de crédit de l'Italie
  • La livre sterling recule malgré les données, et entraîne le GBP/USD à ses plus bas niveaux en 3 ans
  • Yen : les officiels envisagent un changement de la mesure de l'IPC et des salaires afin d'assurer l'inflation
  • Le dollar australien grimpe parallèlement à l'ASX, ignorant les données chinoises
  • Le dollar néo-zélandais est en tête des performances mardi, alors que les prévisions concernant les taux font jouer le risque
  • La hausse de l'or ralentit avant les $1,265, les positions ouvertes sur les marchés à terme progressent

Le dollar accélère à nouveau, et pousse l'EUR/USD sous les 1.2800

Malgré la hausse du S&P 500 (qui reflète généralement une intensification de l'appétit du risque), d'une régularité remarquable, le dollar a relancé mardi sa tentative visant à atteindre ses plus hauts niveaux depuis des années. La corrélation positive entre la devise de réserve et la référence du risque reste en place, indiquant un marché sans conviction solide ni du côté de l'avidité ni du côté de la crainte. Mais en l'absence d'un cap solide de l'appétit spéculatif, la hausse du dollar comme des marchés actions devient de plus en plus difficile à entretenir. Pour le billet vert, une poussée de force est particulièrement importante à l'heure actuelle. Au cours de la séance passée, l'EURUSD a obtenu une cassure critique, sous les 1.2800, un niveau qui avait joué un rôle de support très clair au cours des 9 derniers mois. Toutefois, un mouvement technique (même de la part de la paire la plus liquide du marché FX) ne peut pas assurer en lui-même son propre développement. Alors que le Dow Jones FXCM Dollar Index est sous les 11,000, la conviction est essentielle.

Dans le cadre d'une vigilance constante, à l'affût d'événements ou de thèmes à même de changer le sens collectif de l'appétit du risque du marché, les prévisions actualisées de croissance du FMI ne sont pas vraiment allées dans le sens de l'optimisme. Les prévisions d'expansion mondiale pour 2013 ont été revues à la baisse, passant des 4.0% d'avril à 3.8%. Les perspectives des marchés développés comme celles des marchés émergents ont été réduites, et c'est là un facteur de limitation clair des prévisions de retours et des flux de capitaux. On pourrait y voir un signe indiquant que le marché rechercha la sécurité auprès du dollar et de ses marchés liquides, mais il y a également une connotation secondaire. Alors que les prévisions concernant la croissance américaine ont été réduites à 1.7% (depuis 1.9%), un environnement moins propice à la création d'emplois pourrait aller dans le sens des spéculations selon lesquelles le ralentissement de la relance de la Fed pourrait être repoussé.

Sachant que l'USDollar n'est qu'à quelques encablures de ses plus hauts niveaux en trois ans, et que les marchés à terme du S&P 500 ont progressé depuis sept jours consécutifs (ce qui correspond au plus long rallye depuis septembre 2009), il est clair que le marché n'acceptait ni l'un ni l'autre de ces scénarios extrêmes. Cependant, la relance et son influence sur les tendances du risque seront à nouveau centre d'attention au cours de la séance à venir. Nous aurons en effet la publication du procès-verbal du FOMC pour sa réunion de juin, un discours du président de la Fed, Ben Bernanke, sur la politique monétaire, et une adjudication de bons du Trésor américain à 10 ans. Du fait de la conférence de presse qui avait eu lieu après la décision du mois dernier sur les taux d'intérêt, il est peu probable que nous découvrions de nouvelles idées dans le procès-verbal, et les adjudications ont présenté une détérioration sans vraiment générer d'impact. Mais M. Bernanke peut changer la tonalité du marché.

L'euro chute suite aux baisses des prévisions de croissance du FMI et de la note de crédit de l'Italie

Il n'y a pas eu beaucoup de nouvelles positives pour l'euro au cours de la séance passée, et les performances de la devise ont reflété cet état de fait. L'euro a perdu du terrain contre tous ses concurrents à l'exception du franc suisse mardi, et les ventes les plus lourdes sont apparues après l'annonce par le FMI de ses prévisions de croissance actualisées. Alors que la région a déjà la tête sous l'eau, son avenir a encore été revu à la baisse, avec une contraction de 0.6% prévue pour l'année en cours, plus importante encore que la chute de 0.4% évoquée en avril. L'EURUSD a chuté de presque 100 pips suite à ces nouvelles. Pendant ce temps, le dernier épisode en date des approbations de dernière minute en faveur des financements de la Grèce et le remaniement ministériel au Portugal (visant à maintenir le gouvernement en place) semblent n'avoir inspiré qu'un optimisme limité. Et pour que les acheteurs restent bien sur la défensive, l'agence de notation Standard & Poor’s a réduit la note de l'Italie à "BBB", deux crans au-dessus de "junk".

La livre sterling recule malgré les données, et entraîne le GBP/USD à ses plus bas niveaux en 3 ans

Les données concernant la livre n'ont pas été particulièrement flatteuses au cours de la séance passée, mais elles n'ont pas plus renouvelé les inquiétudes de récession à triple creux pour le Royaume-Uni. Les données principales étaient le déficit, de £8.49 Mds, et la chute de 0.8% de l'activité manufacturière (tous deux plus importants que prévu) pour le mois de mai. Cependant, l'élément le plus notable était l'estimation NIESR du PIB pour juin. Même s'il s'agit d'une mesure indépendante de l'activité économique, la moyenne sur trois mois de cette série de chiffres (qui correspond donc au trimestre) est à son plus haut niveau depuis septembre 2010. Les données officielles du PIB T2 seront publiées le 25 juillet.

Yen : les officiels envisagent un changement de la mesure de l'IPC et des salaires afin d'assurer l'inflation

Il n'existe pas beaucoup de manières efficaces d'intensifier les efforts de relance du Japon, mais les officiels n'y seront peut-être pas contraints. La devise poursuit sa tendance baissière (les cross du yen augmentent donc), en l'absence de mouvement solide en faveur du risque. Cependant, les officiels japonais ont évoqué deux façons de développer la lutte contre la déflation au cours de la séance passée : ils ont annoncé un changement de leur objectif IPC numéro un (au profit de l'instrument de mesure qui ne comprend ni les coûts de l'énergie et ni ceux de l'alimentation), pendant que le ministre de l'Économie M. Amari appelait à une hausse du salaire minimum lors d'une réunion gouvernementale. Nous aurons bientôt la décision de la BoJ à propos des taux d'intérêt, mais il y a peu de chances qu'un changement ait lieu.

Le dollar australien grimpe parallèlement à l'ASX, ignorant les données chinoisesLes traders de l'aussie ont pu observer une volatilité considérable, mais bien peu de momentum régulier -haussier ou baissier. La devise australienne a progressé contre la plupart de ses concurrents mardi, mais se retrouve dans le rouge ce matin. La lente hausse des marchés actions, et de l'ASX 200, s'est poursuivie tôt ce mercredi, entretenue par l'attrait des hauts rendements de la monnaie. Cela dit, le rapport de juin sur le commerce extérieur chinois a limité l'optimisme. Des échanges plus faibles que prévu nuisent au PIB chinois (ainsi qu'à leur demande), et la chute de 9.3% des importations est une source de préoccupation directe.

Le dollar néo-zélandais est en tête des performances mardi, alors que les prévisions concernant les taux font jouer le risque

Le dollar néo-zélandais s'est apprécié contre tous ses concurrents mardi. Les tendances encore timides de l'appétit du risque offrent des retours amplifiés pour une devise dont la banque centrale pourrait selon les prévisions augmenter son taux de référence plusieurs fois au cours de l'année à venir. Selon les swaps du Crédit Suisse, le marché prévoit au moins deux hausses de taux de 25 pdb de la part de la RBNZ au cours des 12 mois à venir. Cela dit, ces prévisions agressives, proches de leurs plus hauts niveaux depuis deux ans (70 pdb), ont reculé de façon modeste ce matin, suite à l'avertissement du ministre des Finances, M. English, qui a déclaré qu'une hausse de taux conduirait à une hausse du kiwi, et à des ennuis économiques.

La hausse de l'or ralentit avant les $1,265, les positions ouvertes sur les marchés à terme progressent

Les acheteurs tentent de faire des progrès dans la réanimation de l'or, et de le sortir de sa tendance vendeuse bien installée. Le métal précieux a progressé de 1.2% au cours de la séance passée, avec des performances quasi-identiques à celles de lundi, mais le lingot a rencontré des difficultés notables au cours des séances européenne et américaine. Il est bon de noter que nous n'avons pas observé de hausse sur trois jours de l'or depuis le 22 avril, lors de la phase corrective qui a fait suite à l'une des plus grandes débâcles de cette matière première au cours de l'époque moderne. Ajoutons-y la résistance des $1,265, qui a retenu le marché depuis la chute de fin juin, et il apparaît qu'il sera difficile de rassembler la conviction nécessaire pour continuer la charge vers $1,300. Du côté du soutien fondamental, le rebond du dollar réduit l'attrait de valeur alternative de l'or. Cela dit, la baisse des prévisions de croissance du FMI, combinée aux préoccupations concernant la bulle du crédit en Chine et au retour des ennuis en région euro, peut contribuer à développer une vision de l'or en tant que "valeur de protection peu coûteuse". Pendant ce temps, pour ceux qui suivent le positionnement, les positions ouvertes sur les marchés à terme continuent leur hausse, qui totalise maintenant 15% depuis les plus bas niveaux en quatre ans établis le jour même où l'or plongeait sous les $1,300.

dailyfx

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

0h30

AUD

Confiance des consommateurs Westpac (JUIL)

4.7%

Ces données pourraient donner un aperçu des chiffres de l'emploi, plus importants, de jeudi.

0h30

AUD

Indice de la Confiance des consommateurs Westpac (JUIL)

102.2

5h00

JPY

Indice de confiance des consommateurs (JUIN)

45,4

45,7

L'enquête montre une baisse par rapport au résultat précédent, mais les mesures abénomiques ont poussé la tendance à la hausse depuis la stagnation de 2012, au niveau 40.

6h00

EUR

Indice des prix à la consommation allemand (glissement mensuel) (JUIN F)

0.1%

0.1%

L'absence d'amélioration des données par rapport aux mois précédent est révélatrice, en cette époque d'inquiétude en Europe. Alors que l'Allemagne représente la clé de la stabilité en zone euro, toute baisse à ce niveau assurera une hausse de la volatilité.

6h00

EUR

Indice des prix à la consommation allemand (glissement annuel) (JUIN F)

1.8%

1.8%

6h00

EUR

IPC allemand - Harmonisé UE (Glissement mensuel) (JUIN F)

0.1%

0.1%

6h00

EUR

IPC allemand - Harmonisé UE (Glissement annuel) (JUIN F)

1.9%

1.9%

6h45

EUR

Compte courant français (euros) (MAI)

-2.8 Mds

La production industrielle en glissement annuel est en baisse régulière depuis mai 2010. Dans l'ensemble, des données négatives placent une pression continue sur les responsables politiques, et soulignent leurs échecs en matière de politique comme de gouvernement.

6h45

EUR

Production industrielle française (glissement mensuel) (MAI)

-0.7%

2.2%

6h45

EUR

Production industrielle française (glissement annuel) (MAI)

0.1%

-0.5%

6h45

EUR

Production du secteur de la fabrication français (glissement mensuel) (MAI)

-0.8%

2.6%

6h45

EUR

Production du secteur de la fabrication français (glissement annuel) (MAI)

-0.5%

-0.2%

8h00

EUR

Production industrielle italienne avec ajustement saisonnier (glissement mensuel) (MAI)

0.3%

-0.3%

Dans l'environnement européen actuel, un résultat positif pour l'enquête sur la production industrielle en glissement mensuel semble optimiste. Les opérateurs ne manqueront pas de noter des données inférieures aux prévisions.

8h00

EUR

Production industrielle italienne avec cjo (glissement annuel) (MAI)

-4.6%

8h00

EUR

Production industrielle italienne sans ajustement saisonnier (glissement annuel) (MAI)

-0.1%

11h00

USD

Demandes de prêts hypothécaires MBA (5 JUIL)

-11.7%

Le fait de savoir si la hausse des taux hypothécaires suite aux propos de M. Bernanke évoquant le ralentissement de la relance ont eu un effet spectaculaire sur les nouvelles demandes sera surveillé.

12h30

USD

Stocks des grossistes (MAI)

0.3%

0.2%

Les niveaux n'ont pas encore présenté de forte hausse malgré l'amélioration du sentiment économique aux États-Unis.

12h30

USD

Ventes en gros (glissement mensuel) (MAI)

0.6%

0.5%

14h30

USD

Stocks américains de pétrole brut selon le DOE (5 JUIL)

-10347 k

Alors que le WTI est à des niveaux qui n'avaient pas été observés depuis plus d'un an, les marchés à terme noteront tout changement important.

14h30

USD

Stocks US de distillat du DOE (5 JUIL)

1000 k

-2418 k

14h30

USD

Stocks américains de carburant selon le DOE (5 JUIL)

1000 k

-1719 k

22h30

NZD

PMI Business NZ (JUIN)

59.2

La question de savoir si le ralentissement en Chine a touché les résultats PMI fera l'objet d'une grande attention, alors que le kiwi sert (moins que l'aussie cependant) d'indicateur témoin de l'économie chinoise.

22h45

NZD

Prix de l'alimentation (glissement mensuel) (JUIN)

0.3%

23h50

JPY

Achats japonais d'obligations étrangères (yens) (5 JUIL)

-¥965.9 Mds

Les données continuent de montrer que les Japonais investissent des liquidités au niveau national, et que les acheteurs étrangers veulent des actions japonaises. Appelez les mesures abénomiques !

23h50

JPY

Achats japonais d'actions étrangères (yens) (5 JUIL)

-¥38.9 Mds

23h50

JPY

Achats étrangers d'obligations japonaises (yens) (5 JUIL)

¥261.8 Mds

23h50

JPY

Achats étrangers d'actions japonaises (yens) (5 JUIL)

¥479.7 Mds

23h50

JPY

Commandes de machines (glissement mensuel) (MAI)

1.7%

-8.8%

Les enquêtes concernant les commandes de machines en glissement annuel ont vu une hausse continue au cours de la semaine passée, grâce à l'amélioration du sentiment japonais.

23h50

JPY

Commandes de machines (glissement annuel) (MAI)

3.3%

-1.1%

GMT

Devise

Événements & discours à venir

9h00

EUR

L'Allemagne mettra en vente €5 Mds en obligations coupon zéro à 2 ans

14h00

EUR

Jorg Asmussen de la BCE s'exprimera à propos de l'économie de l'euro

14h30

GBP

Andrew Bailey de la BoE s'exprimera à propos de l'économie britannique

17h00

USD

Les États-Unis mettront en vente $21 Mds en notes à 10 ans (réouverture)

18h00

USD

Compte-Rendus de la Réunion du Comité Féderal Open Market (FOMC)

20h10

USD

Le président de la Fed Ben Bernanke s'exprimera à propos de la politique monétaire

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

POINTS PIVOTS[html_234]]

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

13.4800

2.0000

10.7000

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.5135

Résist 1

13.2000

1.9500

10.2500

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8475

6.2660

Au comptant

12.9058

1.9407

10.0289

7,7569

1.2784

Au comptant

6.7980

5.8332

6.1795

Support 1

12.6000

1.9100

9.3700

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6075

5.9365

Support 2

12.0000

1.6500

8.9500

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.7400

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\DEV

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

L'or

Résist 3

1.2905

1.5008

102.49

0.9830

1.0618

0.9293

0.7955

131.09

152.28

0.8669

Résist 2

1.2875

1.4972

102.14

0.9804

1.0595

0.9263

0.7928

130.63

151.78

0.8652

Résist 1

1.2846

1.4937

101.79

0.9779

1.0572

0.9233

0.7902

130.18

151.28

0.8635

Au comptant

1.2787

1.4866

101.09

0.9728

1.0527

0.9173

0.7848

129.26

150.28

0.8601

Supp 1

1.2728

1.4795

100.39

0.9677

1.0482

0.9113

0.7794

128,34

149.29

0.8567

Supp 2

1.2699

1.4760

100.04

0.9652

1.0459

0.9083

0.7768

127.89

148.79

0.8550

Supp 3

1.2669

1.4724

99.69

0.9626

1.0436

0.9053

0.7741

127.43

148.29

0.8533

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.