Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

2013-06-26 11:30:00
Christopher Vecchio, CFA, Senior Strategist
Share:

RÉSUMÉ DE L'ACTUALITÉ FOREX ASIE/EUROPE

Après avoir présenté une brève phase de baisse en début de séance asiatique, le Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole : USDOLLAR) est en route vers sa septième clôture haussière des huit dernières séances, grâce à la faiblesse des devises européennes. En fait, les autres composantes de l'indice USDOLLAR, le dollar australien et le yen, sont positives sur la journée et ont affiché des signes de virage potentiel contre le dollar US, du moins d'un point de vue technique (nous y reviendrons ci-dessous).

De façon notable, l'aussie et le dollar néo-zélandais sont parvenus à développer leur mouvement, lancé après l'annonce de la banque populaire de Chine hier, selon laquelle celle-ci avait activement injecté une liquidité supplémentaire dans le système, chargé en crédit. La semaine dernière encore, le taux de prêt entre les banques chinoises (SHIBOR) avait atteint 25%, soulignant l'accélération du rythme du ralentissement provoqué que l'économie chinoise connaît actuellement. Comme la politique de la BPC ne change pas, toute hausse affichée par les monnaies matières premières à la suite de ces mesures de liquidité à court terme fournira une opportunité de fader ces rallyes ; il ne s'agit en effet pas là d'un développement fondamental haussier à long terme.

Aux antipodes, l'euro est en queue de peloton sur la journée, après la déclaration du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, indiquant que la politique de la BCE “resterait accommodante dans un avenir proche” ; M. Draghi a également noté que la BCE gardait “l'esprit ouvert vis-à-vis de tous les autres instruments possibles qu'il nous semblera indiqué d'utiliser.” Les implications de ces propos sont les suivantes : la BCE pourrait revenir sur sa décision de politique du 6 juin, à l'occasion de laquelle elle avait décidé que des taux d'intérêts négatifs n'étaient pas une réponse adaptée à l'heure actuelle ; si les spéculations en faveur de taux de dépôt négatifs revenaient en force (c'était l'un des moteurs principaux de la faiblesse de l'euro à la fin avril et au début mai)

Examinons le crédit européen : le crédit de la périphérie a rebondi, après les commentaires prudents du président de la BCE M. Draghi, mais le renforcement de la dette n'a pas vraiment stimulé d'appétit pour l'euro. Le taux des titres italiens à 2 ans a baissé à 2.164% (-10.6 points) et celui des titres espagnols à 2 ans, à 2.324% (-16.6 points). De même, le taux des titres italiens à 10 ans a chuté à 4.730% (-11.8 points), et celui des titres espagnols à 10 ans, à 4.888% (-16.7 points) ; des taux plus bas impliquent des prix plus élevés.

PERFORMANCES RELATIVES (face à l'USD) : 10h45 GMT

NZD : +0.36%

CAD : +0.23%

JPY : +0.23%

AUD : +0.16%

CHF : -0.31%

GBP : -0.41%

EUR : -0.44%

Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole : USDOLLAR) : +0.03% (+0.83% 5 jours précédents)

AGENDA ÉCONOMIQUE

Commodity_Currencies_Find_Lift_on_PBoC_EURUSD_Falls_to_13000_body_Picture_1.png, Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

DailyFXDailyFX

PRÉVISIONS D'ANALYSE TECHNIQUE

Commodity_Currencies_Find_Lift_on_PBoC_EURUSD_Falls_to_13000_body_x0000_i1028.png, Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

EURUSD : L'épaule droite de la configuration épaule, tête & épaule remontant à septembre 2012 continue de se développer (formée la semaine dernière vers $1.34000), et le momentum haussier depuis les plus bas de mi-mai a été stoppé (comme le détermine le RSI journalier). Cependant, cette faiblesse pourrait être surfaite sur le court terme, comme les oscillateurs stochastiques lents (5,3,3) à court terme (H1, H4) sont passés du côté haussier alors que la paire a rencontré un support juste sous les 1.3100. Les supports se situent à 1.3000/20 et 1.2940. La résistance se situe quant à elle à 1.3070/80 (retracement 38.2% de Fibonacci du mouvement plus bas de juillet 2012-plus haut de février 2013, retracement 50% de Fibonacci du mouvement plus bas d'avril-plus haut de juin).

Commodity_Currencies_Find_Lift_on_PBoC_EURUSD_Falls_to_13000_body_x0000_i1029.png, Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

USDJPY : Le début du mois de juin a amené le démarrage d'un biseau d'élargissement baissier (depuis les plus bas du 25 février et du 4 avril), mais le momentum haussier à court terme a signalé une fausse cassure maintenant que l'USDJPY est au-dessus du support du biseau, à ¥96.65/80 aujourd'hui. Bien que l'USDJPY ait effectué une cassure de la tendance baissière de son RSI la semaine dernière, une divergence à court terme s'est formée alors que le rallye a vu le RSI dépasser ses pics précédents sans que les cours en fassent de même, puisque la paire n'est pas parvenue à atteindre le retracement 50% de Fibonacci du mouvement plus haut de mai-plus bas de juin ; la même chose a eu lieu après l'établissement du premier plus bas majeur plus bas de juin, le 7 juin (les cours avaient augmenté jusqu'à 99.28, 50% à 99.35 ; cette fois, les cours ont augmenté jusqu'à 98.70, 50% à 98.76). Le plus haut des 98.70 atteint cette semaine est également sous 98.80 (retracement 38.2% de Fibonacci du mouvement plus bas de février-plus haut de mai).Je suis vendeur contre 98.75.

Commodity_Currencies_Find_Lift_on_PBoC_EURUSD_Falls_to_13000_body_x0000_i1030.png, Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

GBPUSD : Le GBPUSD s'est échangé au sein d'un canal légèrement haussier tracé à partir des plus bas du 14 mars et du 29 mai (parallèle au plus haut du 1er mai), et la confluence de la MM 200 et de la résistance de ce canal juste en dessous de $1.5750 a provoqué un repli en milieu de semaine. Les cours se trouvent maintenant au niveau du retracement 50% de Fibonacci du mouvement plus haut de février-plus bas de mars, à 1.5354, et également en dessous du retracement 38.2% de Fibonacci du mouvement plus haut/plus bas annuels à 1.5405/10. Alors que les rendements américains sont en hausse, la composante USD de cette paire est bien soutenue, et tout rallye au cours des prochains jours sera considéré comme une opportunité de vente. 1.5230 est le premier gros support côté baissier. La poursuite du renforcement du dollar dépendra des opinions selon lesquelles la Fed va diminuer son QE3, et plus il y aura de signes du côté fondamental, plus la probabilité que le canal haussier qui a guidé les cours ces trois derniers mois ne soit qu'un drapeau vendeur sera forte. De manière générale : le GBPUSD a effectué une cassure de la tendance haussière à partir des plus bas de 2009, 2010, et 2012, ce qui indique le début d'une liquidation plus importante vers 1.4200. Tout rallye sur la paire devra être vendu ; les cours pourraient atteindre 1.5530/35 (retracement 23.6% du mouvement plus bas de mars-plus haut de mai) avant que le prochain segment baissier ne commence.

Commodity_Currencies_Find_Lift_on_PBoC_EURUSD_Falls_to_13000_body_x0000_i1031.png, Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

AUDUSD : La divergence haussière du RSI sur le graphique journalier (les cours établissent de nouveaux plus bas mais le momentum n'arrive pas à suivre le rythme) suggère que la vente pourrait être épuisée à court terme. Cependant, étant donné l'étendue des baisses récentes (plus de 1200 pips en dix semaines), il est évident qu'un nouveau paradigme guide l'AUDUSD. Ainsi, nous préférons vendre les rallyes sur la paire, mais notons que la zone de support majeure à $0.9140/220 (retracement 38.2% de Fibonacci du mouvement plus bas d'octobre 2008-plus haut de juillet 2011, retracement 61.7% du mouvement plus bas de mars 2010-plus haut de juillet 2011) demandera de nouveaux catalyseurs pour une cassure.Lors des rebonds au sein de la tendance baissière en place depuis le 11 avril, l'AUDUSD s'est souvent échangé vers le retracement 23.6% du mouvement plus haut-plus bas d'avril avant de virer de bord. Dans ce cas, cela suggérerait une cassure des anciens plus bas de juin à 0.9320 avant 0.9485/90 (retracement 23.6% de Fibonacci plus haut d'avril-plus bas de juin).

Commodity_Currencies_Find_Lift_on_PBoC_EURUSD_Falls_to_13000_body_x0000_i1032.png, Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

S&P 500 : Pas de changement : "La tendance haussière de 2013 à partir des plus bas du 28 décembre 2012 et du 18 avril 2013 a cédé jeudi, et avec une cassure soutenue à la fin de la semaine, le biais technique tend vers un repli plus important à court terme. Le retracement 61.8% de Fibonacci du mouvement plus bas de février-plus haut de mai sert de support à court terme à 1561, suivi par les creux de mi-avril vers 1535. Un biais baissier est approprié, sauf si 1605/08 est dépassé.”

Commodity_Currencies_Find_Lift_on_PBoC_EURUSD_Falls_to_13000_body_x0000_i1033.png, Les monnaies matières premières à la hausse grâce à la BPC ; l'EUR/USD chute à $1.3000

OR : Pas de changement : "Si le dollar change cependant de direction (comme de nombreuses analyses techniques commencent à l'indiquer), l'or aura des difficultés à établir un momentum haussier. En effet, tel a été le cas, et l'or n'a pas réussi à reprendre le retracement 61.7% de Fibonacci de la forte baisse d'avril à $1487.65 ; il n'a présenté qu'un pic au-dessus de ce niveau à hauteur de de 35 cents, pendant un moment il y a quelques semaines." Tout cela s'est produit, avec de nouveaux plus bas annuels à 1269.45 aujourd'hui, et la pression reste baissière tant que les rendements américains restent élevés.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.