Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui S&P 500 : 0,22 % Dow Jones : 0,04 % Dax 30 : -0,19 % FTSE 100 : -0,69 % CAC 40 : -1,00 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/xdBcRbpsqh
  • Ross indique que s’il n’y a pas d’accord concernant TikTok d’ici le 12 novembre, l’application sera fermée. (...donc on va avoir droit à du « deal is coming along very well » jusqu’à l’élection...)
  • Fed (Bostic) Sans aucun doute (definitely) des signes de ralentissement économique (c’était pas le sentiment de Powell mercredi soir)
  • À venir : 🇷🇺 Taux de chomage (AOÛT) prévu à 13:00 GMT (15 min) Consensus : 6.2% Précédent : 6.3% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-09-18
  • 🇨🇦 Ventes au détail (mensuel) (JUIL.) Réel : 0.6% Consensus : 1% Précédent : 23.7% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-09-18
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/dM7AG4KMQd
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇯🇵JPY : 0,37 % 🇳🇿NZD : 0,16 % 🇬🇧GBP : -0,11 % 🇨🇦CAD : -0,14 % 🇨🇭CHF : -0,25 % 🇦🇺AUD : -0,37 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/InlSXM2ACj
  • À venir : 🇨🇦 Ventes au détail (mensuel) (JUIL.) prévu à 12:30 GMT (15 min) Consensus : 1% Précédent : 23.7% https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-09-18
  • Ross (Sec. Commerce US) Il y a toujours un retard (lag) dans les achats de produits agricoles par la Chine
  • L'interdiction concernant TikTok pourra être annulée si l'accord concernant la reprise des activités US est approuvé par Trump (officiels US via RTRS) https://t.co/ftxxpIG272
La hausse du dollar cale alors que les traders attendent de connaître le destin du S&P 500

La hausse du dollar cale alors que les traders attendent de connaître le destin du S&P 500

2013-05-25 05:24:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:
  • La hausse du dollar cale alors que les traders attendent de connaître le destin du S&P 500
  • Le yen obtient son plus fort rallye hebdomadaire depuis juillet 2010
  • L'euro de retour sur le devant de la scène avec les discussions politiques et le PIB slovène
  • Dollar canadien : PIB et BoC fourniront un check-up fondamental de la devise
  • Le dollar australien bascule dans l'abysse, alors que les contrats à terme indiquent des ennuis à venir
  • Les évolutions des cours du pétrole américain révèlent des conditions de marché inhabituelles
  • L'or se maintient près de $1,400, mais les capitaux spéculatifs comme d'investissement sont en fuite

La hausse du dollar cale alors que les traders attendent de connaître le destin du S&P 500

La semaine s'est terminée de façon tendue. Le S&P 500, référence des appétits spéculatifs, a modéré sa troisième baisse journalière consécutive depuis ses plus hauts historiques, tandis que le Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole = USDollar) n'est pas parvenu à dépasser les 10,800. L'un des deux va probablement se retrouver dans une forte baisse au cours de la semaine à venir. Un glissement timide vers la crainte et l'aversion au risque était perceptible récemment, avec les spéculations entourant l'intention de la Fed de "ralentir" ses achats de QE3 dans un futur proche, soutenues par les commentaires de premier plan du président de la Fed Ben Bernanke et du procès-verbal de la dernière décision du FOMC à propos des taux d'intérêt. Cependant, il s'est avéré très difficile d'assurer un véritable engagement vis-à-vis d'un mouvement de désendettement ces derniers mois voire ces dernières années ; et le momentum qui s'est développé jusqu'à maintenant avec ce thème pourrait se refroidir d'ici le long week-end à venir. Si la crainte ne s'enracine pas, le bénéfice pour le dollar d'une prise de conscience du calendrier de ralentissement du QE3 s'effacera, et la monnaie américaine se retrouvera surachetée, comparée à ses concurrents à rendements plus élevés.

Le yen obtient son plus fort rallye hebdomadaire depuis juillet 2010

Le chaos régnait sur les marchés financiers et la devise du Japon la semaine dernière, et il est peu probable que les remous se dissipent simplement à l'avenir. Voici la situation : l'USDJPY a présenté sa plus forte chute depuis juillet 2010, le Nikkei 225 s'est effondré de plus de 1,000 points en une seule journée et la volatilité sur le marché des obligations d'État japonaises (JGB) a bondi à des niveaux de crise. Une analyse superficielle de la situation tendrait vers cette conclusion : un glissement du sentiment sur l'ensemble du marché, en faveur d'une "fuite vers la qualité", démolit les cross du yen et l'indice boursier de référence. Tous deux avaient fortement augmenté suite à des efforts compétitifs de relance, dans un mouvement rapide d'appréciation qui les a fait dévier bien loin des fondamentaux (comme les différentiels de rendement qui pointent à des plus bas historiques). Toutefois, un effondrement du sentiment n'est pas la seule menace qui pèse sur ces marchés. La relance elle-même pourrait sonner le glas de ce marché soigneusement ajusté. La volatilité sur le marché des JGB est particulièrement inquiétante, pour un secteur bancaire qui présente un tel poids d'investissement. La BoJ pourrait être contrainte d'intervenir de façon régulière.

L'euro de retour sur le devant de la scène avec les discussions politiques et le PIB slovène

Même si l'euro a passé la semaine dernière à suivre ses concurrents plus actifs, la devise européenne devrait développer ses propres tendances à partir de maintenant. Nous attendons en effet plusieurs éléments qui joueront sur le double thème de la récession en zone euro et de son instabilité financière. Pour le premier point, les données de l'emploi de l'Allemagne et le rapport annuel de la Banque de France seront notables, mais ce sont les prévisions de croissance de l'OCDE et le PIB T1 slovène qui auront le plus de chances de faire évoluer le marché. Compte tenu des ennuis que rencontre le secteur bancaire de la Slovénie et de la pression de la zone euro, un résultat de croissance faible pourrait multiplier la pression en faveur d'une demande de sauvetage de la part de cet État. Si tel est le cas, la possibilité d'un nouveau sauvetage par recapitalisation dit "bail-in" pourrait enflammer les craintes des investisseurs concernant la stabilité financière. S'y ajouteront divers éléments en provenance d'Espagne et du Portugal, qui pourraient secouer la confiance, et les recommandations politiques annuelles de l'UE, avec les délais supplémentaires nécessaires pour les problèmes budgétaires de la France, de l'Espagne et de la Slovénie.

Dollar canadien : le PIB et la BoC fourniront un check-up fondamental de la devise Dans une semaine marquée par des thèmes plutôt généraux et des moteurs intangibles, c'est le dollar canadien qui présentera les éléments fondamentaux les plus définis parmi les devises majeures. Nous pourrons soupeser à la fois l'activité économique et la politique monétaire de cet État. Malheureusement, aucun de ces éléments n'est particulièrement contentieux… Cela dit, c'est justement quand la majorité des opérateurs baisse la garde que les plus gros chocs liés aux données peuvent apparaître. Du côté de la croissance, le compte courant du premier trimestre (les échanges commerciaux comprenant les flux de capitaux) et le PIB seront publiés. Une amélioration modeste du déficit (historiquement important) est prévue, et nous indiquera l'influence du côté de la devise, mais c'est le bond notable (2.3%) du rythme de croissance annualisé qui attirera avant tout l'intérêt des acheteurs. Quant à la décision politique de la BoC, un changement de dernière minute avant le départ du gouverneur M. Carney semble peu probable ; mais si la BoC devait bel et bien présenter un virage vers la prudence, son importance n'en serait que multipliée.

Le dollar australien bascule dans l'abysse, alors que les contrats à terme indiquent des ennuis à venir

Même s'il a ralenti le rythme de sa chute, le dollar australien a quand même dégringolé une fois de plus la semaine dernière. Pour l'AUDUSD, la phase baissière du mois passé atteint maintenant plus de 700 pips de chute. Cette devise, qui présente le rendement le plus élevé des monnaies majeures, a chuté contre l'ensemble des ses concurrents liquides au cours de cette période (elle a même perdu 1.6% contre le dollar néo-zélandais). Les partisans de l'espoir ou les opportunistes pourraient considérer cette chute comme étant "surfaite", alors que des paires comme l'AUDUSD sont proches de niveaux de support aisément identifiables (0.9600), mais il y a deux sources de difficultés significatives auxquelles les acheteurs seront confrontés : les tendances du risque et la diversification des réserves. Si le hoquet des marchés actions s'avère sérieux, l'aussie a peu de chances de parvenir à éviter une forte baisse. Pendant ce temps, nous observons des signes tangibles indiquant que les fonds qui recherchaient la dette souveraine australienne, à rendement élevé, commencent à liquider.

Les évolutions des cours du pétrole américain révèlent des conditions de marché inhabituelles

La semaine dernière, une forte baisse du pétrole américain a été modérée par des évolutions des cours très inhabituelles en intraday. Les "queues" (différence entre le plus haut ou le plus bas de la journée et le cours de clôture) peuvent certes atteindre parfois des niveaux importants sur ce marché. Mais la récente prédominance de vastes retournements intraday, combinés à un range général plutôt réduit pour cette matière première, est étonnante, et inhabituelle. Compte tenu du fait qu'une grande partie des changements soudains de direction est en faveur des acheteurs et que le volume des marchés à terme est resté relativement limité, les avis suggérant une tentative de stabilisation des cours par les exportateurs de pétrole ne sont peut-être pas si fantaisistes. Cela dit, l'intérêt spéculatif acheteur net sur les marchés à terme est lui aussi tout proche de ses plus hauts historiques. En l'absence d'un mouvement d'aversion au risque sur l'ensemble du marché ou d'un soudain affaissement de la "demande", un mouvement artificiel vers $100 pourrait être couronné de succès.

L'or se maintient près de $1,400, mais les capitaux spéculatifs comme d'investissement sont en fuite

L'or est parvenu à clôturer la semaine dernière en territoire positif, et c'est là un exploit considérable sachant que sa clôture précédente marquait le plus bas niveau depuis plus de deux ans. Toutefois, un simple chandelier haussier ne garantit pas une tendance sérieuse. En fait, le métal précieux a établi une configuration de congestion bien définie entre $1,400 (résistance) et $1,350 (support). Sachant que nous sommes à plus de 20% des plus hauts de septembre dernier, il serait exagéré de lancer des prévisions en faveur d'une cassure haussière qui irait au-delà des $1,500. Si nous examinons le positionnement du marché au cours de cette période de stabilisation, il n'y a pas grand-chose qui puisse rassurer les acheteurs ambitieux. Sur les marchés à terme, l'intérêt acheteur net a chuté jusqu'à son plus bas niveau depuis fin 2008. Pendant ce temps, les avoirs des fonds négociés en bourse (FNB) ont marqué une 15e semaine consécutive de liquidation. La meilleure chance de reprise du métal précieux serait une hausse sérieuse de la relance, qui réduirait la valeur des "devises". Mais nous observons déjà un tel mouvement, et il ne semble pas avoir une influence significative. Par conséquent, les acheteurs devront s'appuyer sur une éventuelle chute du dollar vive pour bénéficier d'un rallye facile. Pendant ce temps, les discussions évoquant un ralentissement du QE3 resteront le fléau de ce marché.

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

1h30

CNY

Profits industriels CDA (glissement annuel)

12.1%

Le secteur des services a dépassé la transformation de janvier à mars ; la production industrielle (glissement annuel) a augmenté moins que prévu en avril, des profits en baisse sont probables.

23h50

JPY

Prix des services d'Entreprises (Glissement annuel)

-0.2%

Le secteur des services représente 70% du PIB japonais ; pourrait évoluer parallèlement aux prix des biens des entreprises nationales, plus élevés que prévu.

GMT

Devise

Événements & discours à venir

4h50

JPY

M. Kuroda, gouverneur de la BoJ, s'exprimera

23h50

JPY

Procès-verbal de la réunion du 26 avril de la BoJ

-:-

EUR

Réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE

6h30

EUR

M. Asmussen de la BCE s'exprimera à propos de thèmes liés à l'euro

-:-

EUR

M. Dijsselbloem de l'eurogroupe s'exprimera à Lisbonne

15h00

EUR

Le ministre des Finances allemand M. Schaeuble tiendra une conférence après la réunion sur la stabilité

15h00

EUR

M. Barnier, commissaire financier de l'UE, s'exprimera devant le Parlement européen

17h25

CAD

Le ministre des Finances canadien M. Flaherty s'exprimera

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

15.0000

2.0000

9.8365

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.1150

Résist 1

12.9000

1.9000

9.7000

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8300

5.8620

Au comptant

12.5410

1.8468

9.5762

7.7629

1.2643

Au comptant

6.6456

5.7632

5.8320

Support 1

12.0000

1.6500

8.9500

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6075

5.5000

Support 2

11.5200

1.5725

8.7750

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.3040

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\Devise

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Résist 3

1.3046

1.5256

102.65

0.9719

1.0401

0.9758

0.8198

132.84

155.11

Résist 2

1.3018

1.5223

102.31

0.9693

1.0380

0.9732

0.8172

132.38

154.64

Résist 1

1.2989

1.5191

101.98

0.9667

1.0359

0.9705

0,8147

131.92

154.17

Au comptant

1.2932

1.5127

101.31

0.9615

1,0318

0.9652

0.8096

131.01

153.22

Support 1

1.2875

1.5063

100.64

0.9563

1,0277

0.9599

0.8045

130.10

152.27

Support 2

1.2846

1.5031

100.31

0.9537

1.0256

0.9572

0.8020

129.64

151.80

Support 3

1.2818

1.4998

99.97

0.9511

1.0235

0.9546

0.7994

129.18

151.33

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.