Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

2013-04-25 12:00:00
Christopher Vecchio, CFA, Stratégiste Devises senior
Share:

RÉSUMÉ DE L’ACTUALITÉ FOREX ASIE/EUROPE

Le Dollar Index Dow Jones FXCM(symbole : USDOLLAR) éprouve des difficultés à trouver le moindre développement avant la publication demain du rapport sur le PIB américain pour le T1 2013, alors que les investisseurs ont revu leurs biais concernant deux des devises les plus liquides, la livre sterling et le yen. La force affichée par ces deux monnaies peut simplement être attribuée à un glissement des prévisions concernant la politique de leurs banques centrales respectives, dû au fait que l'économie du Royaume-Uni s'avère plus solide que l'on ne le pensait, et qu'il est peu probable que la Banque centrale du Japon mette en œuvre de nouveaux assouplissements drastiques lors de l'annonce de sa décision politique demain.

Restons sur la livre un instant : les chiffres de la croissance d'aujourd'hui sont prometteurs, mais trompeurs. L'économie du Royaume-Uni a certes progressé de +0.3% en glissement trimestriel au T1 2013, ce qui correspond à un résultat de +0.6% en glissement annuel, soit le plus élevé depuis le T4 2011. Ces données constituent un très fort soulagement pour le gouvernement, très critiqué pour sa politique d'austérité drastique qui a conduit à la plus longue période de récession en temps de paix depuis les années 20. Mais en fait, l'économie du Royaume-Uni reste à environ -2.5% à -2.7% de son pic de croissance observé avant la crise financière globale qui avait commencé en 2007/2008, un état de fait qui souligne combien la reprise sera lente.

Même si le rapport sera dans l'ensemble interprété comme étant positif pour le gouvernement (le Chancelier de l’Échiquier M. Osborne avait désespérément besoin de soutien après la perte par le Royaume-Uni de sa note AAA, passée à "AA+/Aa1"), il signifie également que les politiques actuelles devraient rester en place, maintenant que ceux qui s'occupent de l'économie voient des données positives, finalement. A court terme, la livre sterling devrait continuer à retracer ses pertes contre l'euro et le dollar US, puisque la probabilité de voir plus de QE de la part de la Banque d'Angleterre est moindre et que les rendements du gilt se sont redressés.

Si l'on se tourne vers le crédit européen, il apparaît que l'euro a bénéficié de la faiblesse du dollar US et d'une force régionale générale, alors que les taux obligataires de la périphérie se sont écartés de leurs homologues du cœur de l'UE. Le taux de l'obligation italienne à 2 ans est passé à 1.280% (+4.8 pdb) et celui de l'obligation espagnole à 2 ans est passé à 1.934% (+6.5 pdb). De la même manière, le taux de l'obligation italienne à 10 ans est passé à 4.059% (+6.3 pdb) alors que celui de l'obligation espagnole à 10 ans est passé à 4.344% (+7.7 pdb) ; des taux plus élevés impliquent des prix plus bas.

FX

PERFORMANCES RELATIVES (face à l'USD) : 10h40 GMT

GBP : +1.12%

NZD : +0.79%

JPY : +0.43%

EUR : +0.38%

AUD : +0.38%

CHF : +0.33%

CAD : +0.23%

Dollar Index Dow Jones FXCM (symbole : USDOLLAR) : -0.54% (-0.13% 5 derniers jours)

AGENDA ÉCONOMIQUE

GBPUSD_Back_Above_1.5400_as_GDP_Cruises_USD_Down_Across_the_Board_body_Picture_7.png, La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

Consultez le calendrier économique DailyFX pour la liste complète, l'agenda détaillé et les prévisions consensuelles des indicateurs économiques à venirDailyFX.

PRÉVISIONS D'ANALYSE TECHNIQUE

GBPUSD_Back_Above_1.5400_as_GDP_Cruises_USD_Down_Across_the_Board_body_Picture_6.png, La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

EURUSD : Pas de changement : “Après avoir calé pendant plusieurs jours au niveau du retracement 38.2% de Fibonacci du mouvement plus bas de juillet 2012-plus haut de février 2013, à 1.3075, l'EURUSD est repassé en dessous de ses MME 8 et 21, avec une cassure de la tendance haussière du RSI journalier. Même si le sentiment des particuliers reste tourné vers la vente (ce qui explique pourquoi l'indicateur contrarien SSI est haussier), nous avons vu un resserrement du positionnement, ce qui indique que la cassure dont nous sommes témoins pourrait être légitime. Alors qu'une baisse de taux est timidement intégrée (voir : rendements obligataires italiens et espagnols), le support relatif à 1.3000 a été dépassé. Les pertes pourraient aller jusqu'à 1.2930/50 (MMD 200) à court terme. Les rallyes devraient être limités par 1.3130 et 1.3200/10." L'annonce d'une cassure était peut-être prématurée, maintenant que l'EURUSD travaille sur un groupe de chandeliers présentant un retournement haussier en étoile du matin ; la clé sera le rapport du PIB américain pour le T1 2013, demain.

GBPUSD_Back_Above_1.5400_as_GDP_Cruises_USD_Down_Across_the_Board_body_Picture_5.png, La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

USDJPY: Pas de changement : "Il y a deux résultats possibles ici : un double sommet baissier en dessous de 100.00; ou un triangle ascendant haussier. Avec la tendance haussière du RSI journalier qui reste intacte, je préfère la solution haussière, qui est renforcée par le prix qui reste supporte par le 8-EMA, actuellement à 98.85/90. Le marteau, hier, au 8-EMA renforce aussi le scénario haussier. Des replis plus forts ont pour objectif 97.60/65 (21-EMA) et 96.60.”

GBPUSD_Back_Above_1.5400_as_GDP_Cruises_USD_Down_Across_the_Board_body_Picture_4.png, La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

GBPUSD : Après la consolidation des cours juste au-dessus de leurs niveaux les plus faibles depuis début avril, la cassure du RSI s'est elle aussi stabilisée, en se maintenant au-dessus des 50 et laissant une marge de manœuvre importante pour un rebond, avec le bon catalyseur. Et voici le rapport du PIB britannique pour le T1 2013, qui a fait sauter les prévisions et mis le feu à la livre sterling. La paire GBPUSD a maintenant présenté un rebond très propre à partir de la barrière basse du canal haussier tracé à partir des plus bas du 12 mars et du 4 avril, atteint mardi à 1.5175/200. Maintenant que la tendance baissière mineure à partir du plus haut du 12 avril s'est inversée, le sentiment des investisseurs a fait de même, et le biais des particuliers est passé à la vente hier, la veille de notre fort retournement haussier. En conséquence, alors que les conditions fondamentales et techniques et le positionnement s'alignent, la paire GBPUSD dispose d'une bonne marge de manœuvre pour s'apprécier vers la résistance du canal à 1.5535.

GBPUSD_Back_Above_1.5400_as_GDP_Cruises_USD_Down_Across_the_Board_body_Picture_3.png, La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

AUDUSD: Pas de changement : "Le support de canal à partir des plus bas du 4 mars et du 8 avril à 1.0390/400 a été dépassé après qu'un nouveau rejet à 66 du RSI journalier suggère qu'une nouvelle période de faiblesse pourrait commencer. Maintenant la structure de la EMA 8/21 est devenue baissière du fait de la cassure de la tendance haussière du RSI. Même si les périodes de temps à plus court terme (1H, 4H) ont montré une tendance à forcer une consolidation quand elles deviennent si survendues, je préfère vendre les rebonds de l'AUDUSD dans le contexte de la baisse des prix des métaux de base et des mauvaises données venant de Chine." Il faut noter que l'AUDUSD travaille à la mise en place d'une configuration de trois jours de "Doji-Marteau-Doji," une configuration de base potentielle qui suggérerait un autre rallye.

GBPUSD_Back_Above_1.5400_as_GDP_Cruises_USD_Down_Across_the_Board_body_Picture_2.png, La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

S&P 500 : Pas de changement : "Est-ce que le sommet est en place ? Une liquidation spectaculaire hier a fait chuter le S&P 500 en dessous de la zone cruciale de 1570/75, des anciens pics ainsi que du support de la ligne de tendance haussière tracée à partir des creux de fin décembre et fin janvier... Qui d'ailleurs sont aussi les plus bas précédant l'accord sur la crise fiscale et le plus bas d'après les élections italiennes. Nous sommes quelque peu en territoire inconnu ici, avec soit une clôture au-dessus de 1570/75 qui serait nécessaire pour un nouveau test des plus hauts, ou une clôture en dessous de 1530/35 qui signalerait une faiblesse vers et en dessous de 1500.”

GBPUSD_Back_Above_1.5400_as_GDP_Cruises_USD_Down_Across_the_Board_body_Picture_1.png, La paire GBP/USD de retour au-dessus des $1.5400 alors que le PIB est positif ; baisse générale de l'USD

OR : Pas de changement : "La zone de support majeure des derniers 18 mois, de 1520 à 1575, a cédé avec vigueur la semaine dernière, alors que la combinaison de mauvais fondamentaux (des institutions financières qui cherchent du cash en Europe après Chypre) et de cassures techniques produisait un environnement de vente idéal. Les métaux précieux en général ont été assommés, et l'or est retombé au creux de mi-mars, vers 1380/85. Une clôture hebdomadaire en dessous de 1430 cette semaine laisse entrevoir une possibilité d'un creux plus important vers 1305.”

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.