Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

2013-04-15 11:45:00
Christopher Vecchio, CFA, Stratégiste Devises senior
Share:

RÉSUMÉ DES NOUVELLES FOREX ASIE/EUROPE

Le thème majeur de la semaine dernière pour cet article était les divergences intéressantes des données chinoises, dans le sens où il y avait une bonne raison de penser qu'il y avait quelque chose de pas clair à cause de données de trading problématiques. J'ai même dit que "si les données chinoises sont positives pour l'instant, il y a peu de raisons d'être baissier sur le Dollar australien: le marché du travail a fait des progrès au cours des derniers mois."

Cependant, le mauvais rapport du marché du travail australien pour le mois mars et les mauvaises données chinoises du T1 2013 ont mis à mal la thèse du "renforcement en Chine, renforcement du dollar australien", et le rallye qu'a connu le bloc dollar en général au cours des cinq à six dernières semaines est maintenant remis en question. Récapitulatif rapide : le PIB chinois du T1 2013 a augmenté de +1.6% en glissement trimestriel (au lieu des +2.0% prévus) et de +7.7% en glissement annuel (au lieu des +8.0% prévus) ; la production industrielle du T1 2013 a augmenté de +8.9% en glissement annuel (par rapport à +10.1% prévus), et les ventes au détail de mars ont tout juste atteint les prévisions moyennes, avec +12.4% en glissement annuel. Les dollars australien et néo-zélandais ont été assommés aujourd'hui, perdant tous deux entre -1.50% et -2.00% contre le yen.

Il semble désormais que les marchés émergents d'Asie aient des problèmes de croissance, avec deux résultats PIB passant largement sous les prévisions la semaine dernière ; en plus de la Chine, le PIB de Singapour pour le T1 2013 a en effet baissé de -1.4% en glissement trimestriel (au lieu d'augmenter de +1.7% comme prévu). Quand j'examine ces données dans le contexte des données chinoises de mars sur les nouveaux prêts en yuans, qui ont montré une croissance du crédit de plus de $1 billion, une conclusion logique s'impose : les responsables de la politique chinoise sont bien conscients de la vague de faiblesse de la croissance sur le continent, et afin d'alimenter leur croissance, la politique monétaire a été assouplie. L'accélération de la croissance de la masse monétaire M2 en mars (+15.7% en glissement annuel, par rapport aux +14.6% prévus) soutient cette idée. En conséquence, si la croissance du crédit continue, la croissance chinoise devrait rebondir lors du T2 2013.

Examinons le crédit européen : la faiblesse des marchés obligataires des troisième et quatrième économies de la zone euro a pesé sur l'euro. Le taux de l'obligation italienne à 2 ans a augmenté à 1.464% (+2.0 points) tandis que celui de l'obligation espagnole à 2 ans a reculé à 2.094% (+2.8 points). De façon similaire, le taux des titres italiens à 10 ans a augmenté à 4.334% (+2.0 points), et celui des titres espagnols à 10 ans a augmenté à 4.705% (+3.6 points) ; des rendements plus hauts impliquent des prix plus bas.

PERFORMANCE RELATIVE (contre l'USD) : 10h50 GMT

JPY : +0.59%

GBP : -0.08%

CHF : -0.23%

EUR : -0.31%

CAD : -0.78%

AUD : -0.98%

NZD : -1.32%

Dollar Index Dow Jones FXCM (symbole : USDOLLAR) : +0.22% (-0.35% 5 derniers jours)

AGENDA ÉCONOMIQUE

Risk_Off_Chinese_GDP_Misses_Sends_Aussie_Kiwi_Slumping_Yen_Soars_body_Picture_7.png, Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

Consultez le calendrier économique DailyFX pour la liste complète, l'agenda détaillé et les prévisions consensuelles des indicateurs économiques à venir Vous voulez que les prévisions apparaissent directement sur vos graphiques ?Téléchargez l'application DailyFX News.

PERSPECTIVES D'ANALYSE TECHNIQUE

Risk_Off_Chinese_GDP_Misses_Sends_Aussie_Kiwi_Slumping_Yen_Soars_body_Picture_6.png, Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

EURUSD : La paire a calé au niveau du retracement 38.2% de Fibonacci du mouvement plus bas de juillet 2012-plus haut de février 2013 à 1.3075, qui a constitué un point de pause comme prévu, sachant que le prix a bondi jusqu'à son plus haut niveau en plus d'un mois. La semaine dernière, nous avertissions que la divergence technique observée sur le graphique journalier pouvait conduire à un repli ou à des évolutions latérales des cours, et je suis donc neutre à court terme, avec un biais timide en faveur de l'achat d'un creux. Si l'EURUSD se reprend, la zone 1.3245/3325 (80 pips) au-dessus devrait être une résistance substantielle, au-dessus de laquelle les prix consolidaient à la fin décembre sans parvenir à la traverser, à la suite des résultats non concluants des élections italiennes. Les baisses devraient rencontrer un support au niveau de la MME 8 à 1.3040/45.

Risk_Off_Chinese_GDP_Misses_Sends_Aussie_Kiwi_Slumping_Yen_Soars_body_Picture_5.png, Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

USDJPY: La semaine dernière, je notais la chose suivante : “Après le dépassement par l'USDJPY de la ligne de tendance baissière tracée depuis les plus hauts du 12 et du 20 mars, à 95.00/15, le prix s'est envolé pour aller directement jusqu'à la limite supérieure, à 99.30/55… Bien que les risques haussiers restent présents… les cours ou un mouvement qui remplirait le gap d'ouverture de la semaine sont possibles. En conséquence, les creux vers 97.50 et 96.60 devront faire l'objet d'achats sur les replis.” Un groupe de chandeliers en étoile du soir (configuration de retournement baissier) s'est matérialisé vendredi, avec une nouvelle pression baissière aujourd'hui. En conséquence, je surveille 96.60, qui devrait être le niveau idéal pour commencer à reprendre des positions acheteuses.

Risk_Off_Chinese_GDP_Misses_Sends_Aussie_Kiwi_Slumping_Yen_Soars_body_Picture_4.png, Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

GBPUSD: La semaine dernière, je disais : “Bien que le mouvement baissier en biseau ascendant se soit avéré faux, un canal haussier s'est matérialisé depuis les plus bas de début mars. Les récentes évolutions des cours, depuis dernier jeudi, suggèrent qu'un pennant pourrait s'être formé sur les périodes 1H et 4H, et un test de 1.5440 est prévu d'ici lundi. Je reste baissier à long terme, mais pour l'instant, je suis neutre.” Si les cours n'atteignent pas 1.5440 aujourd'hui et clôturent sous 1.5320, il est probable que la tendance haussière du RSI journalier, remontant aux plus bas de début mars, présente une cassure, ouvrant la voie vers un mouvement baissier vers 1.5245/50 et 1.5135/50.

Risk_Off_Chinese_GDP_Misses_Sends_Aussie_Kiwi_Slumping_Yen_Soars_body_Picture_3.png, Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

AUDUSD: Le prix a progressé la semaine dernière, pour tester la limite supérieure de la zone 1.0575/635, dans laquelle se trouve la ligne de tendance baissière tracée depuis les plus hauts de juillet 2011 et janvier 2013, ainsi que plusieurs retracements clés de Fibonacci, ayant leur origine dans le rallye à partir du plus bas du 4 mars. Un échec s'en est suivi, du fait de la faiblesse des données chinoises, et l'AUDUSD se trouve maintenant déjà de retour au support de la structure haussière qui s'est développée depuis début mars. Le support du canal tracé depuis les plus bas du 4 mars et du 8 avril à 1.0390/400 est crucial, comme un nouveau rejet à 66 du RSI journalier suggère qu'une nouvelle période de faiblesse pourrait débuter.

Risk_Off_Chinese_GDP_Misses_Sends_Aussie_Kiwi_Slumping_Yen_Soars_body_Picture_2.png, Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

S&P 500: Ces dernières semaines, j'ai maintenu la chose suivante : “Il ne s'agit pas là d'un mouvement solide sur le plan technique. Le flottement haussier se poursuit, vers le plus haut historique de 1576.1, mais il pourrait être coupé court dans la zone 1565/75, où se trouvent deux retracements clés de Fibonacci. En conséquence, les récentes poussées haussières vers ce plus haut historique se sont soldées par des échecs répétés, et la conviction semble clairement vaciller.” Ce point de vue a été annulé hier, avec la cassure du niveau 1576.1, et l'établissement de nouveaux plus hauts historiques juste sous 1600. Dans l'ensemble, je reste très sceptique, entre le faible rapport de mars sur le marché du travail, l'impact grandissant des restrictions budgétaires américaines sur l'économie réelle et le nombre lui aussi grandissant de responsables de la Fed qui appellent à une conclusion du QE3 plus tard dans l'année 2013. Cependant, selon la structure technique, maintenant que le retracement 61.8% des swings de fin décembre et fin février a fait l'objet d'une cassure, le retracement 100% pointe à 1625.

Risk_Off_Chinese_GDP_Misses_Sends_Aussie_Kiwi_Slumping_Yen_Soars_body_Picture_1.png, Aversion au risque : Le PIB chinois inférieur aux attentes, fait chuter l'aussie et le kiwi ; le yen s'envole

GOLD: La zone de support majeure de ces 18 derniers mois, de 1520 à 1575, a cédé avec entrain la semaine dernière, comme une combinaison de fondamentaux faibles (alors que les institutions financières recherchent frénétiquement des liquidités en Europe après Chypre) et de cassures de niveaux techniques a conduit à des conditions de vente idéales. Les métaux précieux en général ont été sérieusement mis à mal, et l'or a chuté jusqu'aux creux de la mi-mars, près de 1380/85. Une clôture hebdomadaire sous 1430 cette semaine impliquerait une possibilité de creux plus important, vers 1305.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.