Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • RT @DKellerCMT: "Markets are never wrong, but opinions often are.” -Jesse Livermore https://t.co/2OTQUVpPEY
  • Taux repo overnight US à 1.70% Proche du haut de la fourchette de la Fed #Repo #overnight -- > https://t.co/EiGNY4bxbe
  • Une information qui pourrait déplaire au président américain, surtout si les hausses d'achats concernent des produits agricoles. Ce qui rendrait encore plus difficile d'atteindre 50Mds$ d'achats par la Chine de produits agricoles US https://t.co/EyiyUQJjLJ
  • Briefing des marchés du 16 décembre 2019 - Vidéo ici 👉 https://t.co/2Sg40E2pkM #forex #CAC #DAX #Brent $DJIA
  • Replay du MarketLive --> https://t.co/oXm2MglR5G https://t.co/1sNZRFn5tw
  • #Altice #Drahi Altice Europe : le groupe cède la moitié de son réseau fibre au Portugal https://t.co/g8FcSHbw2e https://t.co/LPB692gw04
  • Indices : accord USA-Chine – #AUDUSD : à la croisée des chemins https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/fondamentaux/analyses_quotidiennes/2019/12/16/Indices-accord-USA-Chine-AUD-USD-a-la-croisee-des-chemins.html
  • EuroStoxx50 : test des 3769 points - sommet de 2015 https://t.co/HkefbYkbHE
  • #EURUSD : L’euro pourrait sortir par le haut de son biseau bullish de long terme https://www.dailyfx.com/francais/actualite_forex_trading/fondamentaux/actualite_forex/2019/12/16/EUR-USD-L-euro-pourrait-sortir-par-le-haut-de-son-biseau-bullish-de-long-terme.html
  • #MarketLive --> 11h00 Accord "Phase 1"...et maintenant ? Analyses en direct : -EUR/GBP/JPY -CAC/DAX/SP500/DJIA/NDQ100 -WTI/Gold/Silver/Bitcoin Accès --> https://t.co/oXm2MglR5G https://t.co/BkSyOkwKIP
Les traders du dollar interprèteront les données NFP vis-à-vis des perspectives entourant le QE3

Les traders du dollar interprèteront les données NFP vis-à-vis des perspectives entourant le QE3

2013-04-05 05:00:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Les traders du dollar interpréteront les données NFP en termes de perspectives concernant le QE3
  • Le yen s'effondre comme la BoJ s'apprête à sortir le grand jeu en matière de relance
  • Le rebond de la livre sterling après la décision de la BoE de renoncer à la relance est étrangement faible
  • L'euro se reprend après les inquiétudes concernant la BCE, en examinant le solde de compte
  • Le dollar canadien progresse avant les données de l'emploi, génératrices de volatilité
  • Dollar néo-zélandais : la vente d'obligations liées à l'inflation révèle une forte demande
  • Le plongeon de l'or se modère après les efforts de relance de la BoJ ; la relance de la Fed joue un rôle critique

Les stratégies de trading en range fonctionnent le mieux dans des conditions de marché calmes, comme par exemple pendant la séance asiatique

Les traders du dollar interpréteront le NFP en termes de perspectives concernant le QE3

Même si l'incroyable rallye de l'USDJPY (3.4%) est un signe fort de la valeur inhérente du dollar contre une autre devise "valeur refuge", la monnaie de référence était nettement moins solide contre le reste du marché liquide FX. Toutefois, une faiblesse du billet vert dans le cadre de paires comme les EURUSD et GBPUSD représente plus une certaine hésitation face à une nouvelle vague sérieuse d'annonces importantes qu'un signe de faiblesse en soi. Le vrai potentiel d'évolution du marché pour le dollar (et peut-être pour les intérêts liés au risque systémique) apparaîtra au cours de la séance à venir, sous la forme de l'emploi non agricole (NFP).

Au cours de la séance passée, l'indice à pondérations égales Dollar Index Dow Jones FXCM (symbole = USDollar) a été fortement biaisé par la paire faisant intervenir le yen, qui a fait l'objet d'une toute récente déflation. Compte tenu du mouvement extrême de l'USDJPY (rallye journalier le plus important depuis le 28 octobre 2008), l'indice est parvenu à obtenir une progression de 0.5 %, et a (de façon "non officielle) ainsi mis fin à la phase baissière qui avait fait reculer cet indice de référence depuis son plus haut niveau depuis deux ans et demi, atteint début mars. La signification fondamentale de cette intensification des efforts de relance, de la part de la banque centrale la plus importante face à la Fed, est sans aucun doute un élément sérieux pour le dollar lui-même. Le niveau de relance au sein d'un système a en effet une relation directe avec la valeur de sa devise individuelle. C'est pourquoi les réflexions de la Banque centrale du Japon (BoJ) et de la Banque centrale européenne (BCE) en faveur de nouveaux assouplissements multiplient de façon implicite l'attrait du dollar. Et l'échéance de ces efforts est tout aussi importante (si ce n'est plus) que la magnitude du programme. Cette "nouveauté" est un facteur qui peut peser plus ou moins fort sur l'euro ou le yen que sur le dollar, même si leurs programmes respectifs sont plus limités.

Lorsqu'il s'agit de programmes de politique monétaire, l'effort de la Fed est toujours le plus important, et plus influent à l'échelle mondiale. C'est cette affirmation qui fait du rapport sur l'emploi américain à venir comme le rapport économique le plus important cette semaine. Plutôt que la décision de politique monétaire du FOMC en elle-même, dans laquelle le groupe a tendance à utiliser un langage "passe-partout" et à simplement réitérer ses engagements, les rangs spéculatifs peuvent recueillir une bien meilleure appréciation du calendrier de la Fed pour l'arrêt et éventuellement l'inversion de ses efforts d'assouplissement quantitatif (QE) par les chiffres de l'emploi à venir. Le NFP représente la volatilité de surface. Le résultat plus profond est le niveau du taux de chômage. La Fed a déclaré qu'elle maintiendrait sa position accommodante jusqu'à ce que le taux de chômage atteigne 6.5%. Pourtant, en interprétant le "langage Fed", il apparaît que nous verrons la fin des programmes de relance mensuels bien avant que nous n'atteignions ce niveau. Même un partisan habituel de l'attentisme comme John Williams a suggéré qu'au rythme actuel, la relance pourrait se calmer d'ici cet été.

Le yen s'effondre comme la BoJ s'apprête à sortir le grand jeu en matière de relance

Sachant que le yen a plongé de 3.3 à 4.3% face à tous ses homologues liquides au cours de la dernière séance, on peut dire sans se tromper que l'augmentation de la relance de la Banque centrale du Japon a au moins répondu aux attentes déjà pourtant agressives du marché. Mais le sursaut dans la politique du groupe japonais va-t-il suffisamment loin pour prolonger la chute, qui atteint déjà 25% ? En examinant les détails, il apparaît que la BoJ a annoncé son intention de doubler la masse monétaire du pays, et l'adoption immédiate d'un programme de 7 000 Mds de ¥ par mois ($74 Mds) en achat d'obligations. En outre, le groupe va chercher à acheter des obligations d'État à plus longue échéance, supprimera une règle sur les billets de banque et achètera plus de trackers et de fonds de placement immobilier. En théorie, ce programme est plus réduit que l'effort de la Fed ; mais en considérant l'échelle de l'augmentation ou le rapport au PIB, il est plus important. Il ne fait aucun doute que cet effort est d'une portée impressionnante. Cependant, il existe une possibilité aussi simple qu'inquiétante par laquelle il peut s'effondrer : l'aversion au risque. Si les marchés actions et autres actifs richement appréciés faiblissent, le faible rendement du carry des paires du yen souffrira .

Le rebond de la livre sterling après la décision de la BoE de renoncer à la relance est étrangement faible

Il semble que le relâchement des conditions du gouvernement, permettant à la Banque d'Angleterre (BoE) de s'engager dans des assouplissements visant à soutenir la croissance au détriment de l'inflation, n'ait pas vraiment poussé le groupe de politique monétaire britannique à quitter sa position neutre. La BoE a terminé sa réunion politique jeudi exactement de la même façon que plusieurs mois plus tôt, sur une absence de changement comme d'indications quant à l'avenir. La chute de 1,300 pips de la paire GBPUSD devient de plus en plus suspecte. Et pourtant, malgré le silence du MPC et l'avancée générale de la livre, le câble a jusqu'ici tenu le niveau de 1.5250. Il est probable que la majorité de la BoE finira par passer à un régime prudent ; mais même alors, il semble y avoir bien peu d'intentions de concurrencer la Fed ou la BoJ.

L'euro se reprend après les inquiétudes concernant la BCE, en examinant le solde de compteComme prévu, la BCE a campé sur ses positions. Le contraste que représente une banque centrale en attente (et qui réduit même l'ampleur de son solde de compte via les remboursements LTRO) était suffisamment important pour pousser l'euro à la hausse au cours de la séance passée. À partir de là cependant, un mouvement baissier est fort possible, du fait de la politique monétaire. Dans ses commentaires, le président de la BCE M. Draghi a évoqué clairement une révision à la baisse des prévisions de croissance et des inquiétudes concernant l'activité. Qui plus est, nous entendons parler d'un débat à propos de baisses de taux et de nouvelles mesures de relance. Compte tenu de la force de l'euro après les événements, ces discussions peuvent avoir un certain poids.

Le dollar canadien progresse avant les données de l'emploi, génératrices de volatilité

Tout le monde se concentre sur les données de l'emploi américain, et ce pour de bonnes raisons. Si ce rapport américain présente une amélioration significative, les implications commerciales positives pour le Canada seront compensées par le probable mouvement d'aversion au risque dû au retrait du QE3. C'est là une considération concernant le moyen terme. À court terme, nous devons nous intéresser à volatilité potentielle, avec les chiffres de l'emploi canadien. Cette série a déclenché de fortes évolutions au fil des mois.

Dollar néo-zélandais : la vente d'obligations liées à l'inflation révèle une forte demande

Les performances du dollar néo-zélandais au cours de la séance passée ont été mitigées. Son gigantesque rallye contre le yen est logique, du fait de l'élément relance, mais les implications positives présumées pour le risque traditionnel rendent son recul contre la livre et l'euro inhabituel. Nous devons garder en tête l'attrait du kiwi au niveau de l'investissement. Et sur ce front, une adjudication d'obligations liées à l'inflation à échéance 2025 a attiré une demande 3.8 fois supérieure aux NZ$200 Mio offerts.

Le plongeon de l'or se modère après les efforts de relance de la BoJ ; la relance de la Fed joue un rôle critique

Même si l'or a établi une troisième baisse journalière consécutive à la clôture de jeudi, son rebond intraday a empêché un plongeon bien plus important, de l'ordre de 1.1 %. L'indice de volatilité CBOE de l'or est actuellement à son plus haut niveau depuis cinq semaines, le volume des échanges sur les marchés à terme et les trackers a augmenté et les avoirs des fonds ont poursuivi leur effondrement vers leurs plus bas niveaux depuis sept mois. Cependant, les fondamentaux sont importants. La BoJ a intensifié ses efforts ; on prévoit que la BoE devrait agir plus tard, et même la BCE pourrait les rejoindre. Mais tout dépend de la Fed. Si on prévoit une fin du QE3 après le rapport NFP, le dollar écrasera l'or.

**Pour une liste complète des annonces importantes à venir et passées, rendez-vous sur www.dailyfx.com/calendar

DONNÉES ÉCONOMIQUES

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

GBP

Nouvelles immatriculations (glissement annuel)

7.90%

5h00

JPY

Indice coïncident

91.9

91.6

Les chiffres préliminaires ont augmenté, tandis que les conditions actuelles ont reculé ; l'optimisme futur pourrait se stabiliser si l'impact de la relance ne change pas les prévisions déflationnistes.

5h00

JPY

Indice avancé

97.3

95

7h00

CHF

Réserves en devises étrangères

427.0 Mds

430.0 Mds

Utilisé par la BNS pour contribuer à défendre le plancher de l'EUR/CHF à 1.200.

8h00

EUR

Rapport déficit/PIB italien (CDA)

3.70 %

Pic habituel en mars ; les pics précédents révèlent une tendance baissière sur 4 ans.

9h00

EUR

Ventes au détail de la zone euro (glissement mensuel)

-0.40 %

1.20%

La contraction du PMI services en zone euro signale une faiblesse du secteur du détail.

9h00

EUR

Ventes au détail de la zone euro (glissement annuel)

-1.20%

-1.30%

10h00

EUR

Commandes aux usines allemandes (ajustement saisonnier) (glissement mensuel)

1.10%

-2.50%

Les biens de consommation ont présenté la plus forte chute (glissement mensuel) en janvier, passant de +2.6% à -0.3% ; les incertitudes liées à Chypre pourraient limiter encore plus la demande intérieure.

10h00

EUR

Commandes aux usines allemandes (pas d'ajustement saisonnier) (glissement annuel)

-1.50%

-2.50%

12h30

CAD

Échanges internationaux de marchandises (Dollar canadien)

0.10 Mds

-0.24 Mds

Les restrictions budgétaires dites "sequester" pourraient affaiblir la demande américaine.

12h30

CAD

Taux de chômage

7.0%

7.0 %

Stable à 7.00 depuis 2 mois, après une tendance baissière sur 3 mois depuis 10/2012.

12h30

CAD

Taux d'emploi

5.0 k

50.7 k

Le bâtiment et les emplois gouvernementaux représentent 1/3 des nouveaux emplois. Difficultés liées à la faiblesse de l'investissement et des exportations.

12h30

CAD

Modification de l'emploi à plein temps

33.6

12h30

CAD

Modification de l'emploi à temps partiel

17.2

Moy. 1 an : 2.16, plus haut 43.2, plus bas -39.3

12h30

CAD

Taux de participation

66.7

66.7

Moy. 1 an : 66.72, plus haut 66.80, plus bas 66

12h30

USD

Variation de la masse salariale non agricole

199 k

236K

Les marchés attendent l'impact de la séquestration, en particulier sur les emplois publics ;

12h30

USD

Taux de chômage (MAR)

7.7%

7.7%

12h30

USD

Variation de la masse salariale privée

203 k

246 k

12h30

USD

Variation de l'emploi des ménages

170

Moy. 1 an : 134, plus haut 810, plus bas -198

12h30

USD

Taux de sous-emploi (U6)

14.3%

Actuellement au plus bas niveau depuis 4 ans, vive chute due à un taux de participation en baisse.

12h30

USD

Balance commerciale

-$44.6 Mds

-$44.4 Mds

Alors que les nouvelles techniques de forage restent coûteuses, la demande de pétrole restera élevée, et pourrait creuser le déficit commercial.

GMT

Devise

Événements & discours à venir

5h00

JPY

Rapport économique mensuel de la Banque centrale du Japon pour avril (table)

8h00

GBP

M. Dale de la BoE s'exprime à Londres

8h30

GBP

Le FPC de la BoE publie son rapport de déficit de capitaux

11h00

EUR

Un membre de la Banque d'Espagne s'exprime sur le PIB espagnol

11h00

EUR

La BCE fait état des remboursements LTRO hebdomadaires

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

Pour consulter les niveaux mis à jour de SUPPORT ET RÉSISTANCE des devises majeures, rendez-vous sur le portail d'analyse technique

Pour consulter les NIVEAUX DES POINTS PIVOTS mis à jour des devises majeures et des cross, rendez-vous sur notre tableau des points pivots

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

15.0000

2.0000

9.8365

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.8950

6.1150

Résist 1

12.9000

1.9000

9.5500

7.8075

1.3250

Résist 1

6.8155

5.8300

5.8620

Au comptant

12.3159

1.8037

9.1870

7.7629

1.2401

Au comptant

6.5318

5.7679

5.7863

Support 1

12.2385

1.6500

8.7750

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.6075

5.5000

Support 2

11.5200

1.5725

8.5650

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.4440

5.3040

BANDES DE PROBABILITÉS INTRADAY 18h00 GMT

\Devise

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Résist 3

1.3037

1.5338

98.25

0.9484

1.0196

1.0483

0.8472

127.19

149.44

Résist 2

1.3009

1.5310

97.94

0.9464

1.0180

1.0463

0.8453

126.73

149.00

Résist 1

1.2981

1.5281

97.63

0.9445

1.0164

1.0444

0.8433

126,28

148.56

Au comptant

1.2924

1.5224

97.01

0.9406

1.0133

1.0406

0.8395

125.37

147.69

Support 1

1.2867

1.5167

96.39

0.9367

1.0102

1.0368

0.8357

124.46

146.82

Support 2

1.2839

1.5138

96.08

0.9348

1.0086

1.0349

0.8337

124.01

146.38

Support 3

1.2811

1,5110

95.77

0.9328

1.0070

1.0329

0.8318

123.55

145.94

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.