Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Le gouvernement japonais dégrade ses perspectives économiques Anticipe une période prolongée de faiblesse des exportations
  • Russell 2000 --> https://t.co/t8YlEwJ6GC
  • Et même si le niveau d'endettement des pays est très élevé (à des niveaux records pour la plupart), les conditions de crédits sont excellentes avec les taux bas/négatifs...
  • L'Allemagne prête à faire de même. Rappelons que Donald Trump voulait lancer un plan de 1000 milliards de dollars pour rénover/construire des nouvelles infrastructures publiques au début de son mandat.
  • Les politiques monétaires sont à bout de souffle. Les politiques budgétaires sont dorénavant certainement plus importantes à suivre. La Chine et les autres pays émergents de la région accélèrent leurs investissements dans les infrastructures au 4ème trimestre. https://t.co/MvUh3Qwq27
  • #Gold L'or continue d'évoluer proche du Fibo 50.0% (baisse 2011-2015) Une sortie par le haut du triangle donnerait un premier signal de reprise de tendance haussière Attention au risque de faux signaux baissiers $XAU --> https://t.co/A0T99DbZR9
  • #UK #FTSE100 L'indice évolue sous ses MM 50/100/200 (+ death cross depuis qques jours) Si retour < 7100, surveiller ext° baissière sur l'oblique 2016-2018 $UKX --> https://t.co/PpqDuUM7rY
  • Chine PIB y/y --> https://t.co/0nfB3P68Tr
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/YT5kgpJHJd
  • #Renault En baisse de 15% suite à l'alerte sur résultat annoncé hier Technique > en cas de cassure de l'oblique objectif 43,26€ (ce niveau correspond au plus bas depuis octobre 2014) https://t.co/cu9KOIKB2u
Soulagement pour le dollar, avant des cassures sérieuses sur l'EUR/USD et l'AUD/USD

Soulagement pour le dollar, avant des cassures sérieuses sur l'EUR/USD et l'AUD/USD

2012-12-06 07:15:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:

  • Soulagement pour le dollar, avant des cassures sérieuses sur l'EUR/USD et l'AUD/USD
  • L'euro modéré avant la décision de la BCE à propos des taux
  • Le dollar australien bénéficie d'une nouvelle poussée temporaire avec les données de l'emploi
  • Le yen : le vice-gouverneur de la BoJ laisse entendre que de nouvelles mesures de relance seront évoquées
  • Livre sterling : le pays est entre la baisse de note et la récession, la BoE va entrer en jeu
  • Rallye du dollar néo-zélandais après la décision de la RBNZ de maintenir ses taux
  • L'or baisse pour la 5e fois au cours des 7 derniers jours de trading

Soulagement pour le dollar, avant des cassures sérieuses sur l'EUR/USD et l'AUD/USD

Après une vague persistante d'achat du risque sur le marché des capitaux, des développements fondamentaux discutables et une cassure technique critique, la monnaie de réserve la plus liquide du monde, le dollar, a finalement établi une journée haussière. Le rebond du billet vert était prévisible, compte tenu des implications s'il n'avait pas eu lieu. Pour que la valeur refuge préférée du marché Forex poursuive sa phase de liquidation (perspective intéressante d'un point de vue purement technique, comme l'indice USDollar a présenté une cassure de son canal de tendance haussier en place depuis deux mois), il faudrait certainement un rallye agressif de l'appétit pour le risque. Voilà qui serait difficile, compte tenu du terrain déjà gagné par les marchés à la poursuite d'une exposition au risque, et des incertitudes fondamentales significatives qui se pressent à l'horizon. Du point de vue des traders, une poursuite de cette poussée vendeuse du dollar nécessiterait probablement des cassures haussières sérieuses au niveau des marchés actions mondiaux, de l'EURUSD, de l'AUDUSD et d'autres actifs sensibles au risque. Le développement d'une tendance durable d'ici la fin de l'année nécessite bien plus de soutien fondamental que ce que nous observons actuellement.

L'arrêt de la fièvre d'appétit pour le risque au cours de la séance passée a eu lieu avec un cocktail exaltant d'éléments techniques et fondamentaux et des conditions de marché. La résistance de la ligne de tendance en place depuis des mois sur les indices boursiers majeurs (S&P 500, DAX, Nikkei 225, etc) s'aligne joliment avec 1.3150, le sommet du range de l'EURUSD, et 1.0500, point extrême du range de l'AUDUSD. D'un point de vue fondamental, l'agenda de ces dernières 24 heures nous a apporté des chiffres ADP décevants (avant l'arrivée vendredi du rapport NFP) et des résultats douteux pour l'ISM du secteur des service (alors que le rapport concernant les usines sert d'indicateur pour le PIB d'ensemble). Alors que la décision de la Fed est attendue la semaine prochaine et que les gros titres relatifs au mur fiscal laissent les acteurs du marché sur des charbons ardents, il est difficile de s'engager dans un développement de l'exposition. La divergence la plus importante réside cependant dans l'environnement de faible liquidité, qui pousse naturellement les marchés en congestion en l'absence d'une poussée constante.

L'euro modéré avant la décision de la BCE à propos des taux

Nous pouvons nous interroger : une part importante du marché FX reste-t-elle positionnée pour une crise grecque imminente ? Alors que le programme de rachat est en cours et que l'UE étudiera le paiement tant attendu de l'aide jeudi, il semble que la voie consistant à gagner du temps soit la plus probable pour l'euro d'ici la fin de l'année. Ce scénario de base modifié n'a rien de mystérieux pour le marché dans son ensemble ; on ne peut pas dire non plus que le public vienne de s'en rendre compte. En d'autres termes, le rallye dont a profité l'euro ces dernières semaines dérive certainement d'une bonne partie du soulagement, du fait que la source de risque la plus immédiate de la région ait été gelée pour l'instant. Les effets secondaires de cette évaluation de la situation sont les suivants : un rythme de croissance plus modéré à l'avenir, et la réalité qu'une confirmation de ce qui était déjà attendu n'aura qu'un impact limité. Dans l'intervalle, les dépêches peuvent générer une volatilité sur l'euro via la décision de la BCE à propos des taux d'intérêt. Compte tenu des promesses représentées par le programme OMT, non utilisé, et des distractions du côté politique de la région euro, les prévisions entourant la banque centrale sont neutres. Cela dit, cette absence de prévisions fait que le marché est vulnérable en cas de surprise. Même si elle n'a qu'un poids très limité dans les swaps ou parmi les économistes, nous devons nous méfier de la possibilité d'une baisse de taux. Elle mettrait à mal les rendements, plutôt que d'aller dans le sens de la stabilité.

Le dollar australien bénéficie d'une nouvelle poussée temporaire avec les données de l'emploi

L'agenda australien aura été très occupé à offrir son soutien à sa monnaie, mais le cap n'a pas changé. Avec une baisse de taux par la RBA et des chiffres du PIB correspondant aux prévisions (nuancés par les chiffres de consommation personnelle les plus faibles en deux ans et demi), cette devise à haut rendement s'est maintenue à ses plus hauts niveaux depuis des mois contre ses concurrents parmi les devises de financement (dollar US et yen). La publication de ce matin était plus propice à un rallye, puisque l'emploi a contre toute attente progressé de 13.900 et que le taux de chômage a même chuté à 5.2 %. Un examen plus approfondi révèle que tous ces emplois sont des positions à durée déterminée, mais cet état de fait ne dérangera pas nécessairement des observateurs préoccupés. Où allons-nous à partir de maintenant ? Cette question nous éloigne de la série discutable d'annonces importantes de la semaine. Nous revenons aux tendances sous-jacentes du risque. Et le sentiment général semble avoir besoin d'encouragement.

Le yen : le vice-gouverneur de la BoJ laisse entendre que de nouvelles mesures de relance seront évoquées

Jusqu'où les officiels japonais (responsables de la banque centrale et politiciens) peuvent-ils encore faire bouger le yen avec de simples menaces ? Les promesses de campagne ont été faites par MM. Noda et Abe, et les menaces de la BoJ sont depuis longtemps intégrées par le marché. Nous pourrions bien être déjà au point où les marchés sont en attente, jusqu'à ce que quelque chose de concret change vraiment pour l'économie et la devise. Le vice-gouverneur de la BoJ, M. Nishimura, a suscité la curiosité du marché en laissant entendre que le groupe étudierait la question de savoir si de nouvelles mesures de relance (peut-être par de nouvelles méthodes) sont nécessaires pour stabiliser l'économie. Nous avons observé des réticences par le passé, mais les perspectives de croissance sont en baisse régulière et la pression politique monte.

Livre sterling : le pays est entre la baisse de note et la récession, la BoE va entrer en jeu

Comme prévu, le chancelier de l'échiquier George Osborne a été contraint de revoir à la baisse ses prévisions de croissance, et de repousser ses objectifs d'équilibre fiscal dans sa déclaration d'automne, au cours de la séance passée. Bien que tout ceci ait été prévisible, cela n'en reste pas moins fondamentalement décourageant pour la livre sterling. Le gouvernement reconnaît qu'il étouffe la croissance (sans afficher une intention de changer de cap) et maintenant, son but d'éviter une baisse de sa note de crédit est menacé. Fitch a en effet déclaré qu'il examinerait à nouveau la note du Royaume-Uni en 2013. D'ici là, la BoE se prépare à entrer en jeu. Décidera-t-elle d'explorer de "nouvelles" mesures de relance ?

Rallye du dollar néo-zélandais après le maintien des taux par la RBNZ

La décision de politique finale de la RBNZ mercredi matin n'a pas vraiment révélé de surprise. La banque centrale a maintenu son taux de référence à 2.50 %. À l'examen des swaps indiquant le positionnement du marché avant la décision, nous constations une probabilité d'environ 10 % d'une baisse de taux, ce qui a probablement conduit à certains changements de position. Pourtant, la progression du kiwi après cette nouvelle a semblé être bien supérieure à ces modestes attentes. Le commentaire qui a accompagné la décision n'a pas vraiment promis de hausses à court terme. Peut-être que le kiwi a dépassé ses fondamentaux.

L'or baisse pour la 5e fois au cours des 7 derniers jours de trading

Malgré les performances inégales du dollar et la hausse des tendances générales du risque, l'or s'est avéré assez régulier dans sa baisse. Il est bon de noter que le volume des contrats futures et ETF a augmenté avec cette baisse. L'indice de volatilité CBOE concernant le métal précieux a lui aussi commencé à grimper. Pourtant, rien n'indique qu'une tendance vendeuse sérieuse commence à s'installer à l'heure actuelle (les avoirs totaux ETF et les positions ouvertes sur contrats futures restent forts). Si le dollar présente un rallye sérieux, ou si un désendettement soudain apparaissait sur cette matière première précieuse, nous pourrions alors avoir une tendance sérieuse.

DONNÉES ÉCONOMIQUES

Pochaines 24 heures

GMT

Devise

Sortie

Enquête

Précédent

Commentaires

0h30

AUD

Variation de l'emploi (NOV)

0.0 k

10.7K

Le marché de l'emploi australien devrait s'affaiblir dans la fin de l'année ; ces données, avec celles attendues cette semaine, devraient conduire à une cassure de l'aussie

0h30

AUD

Taux de chômage (NOV)

5.5%

5.4%

0h30

AUD

Variation de l'emploi à temps plein (NOV)

18.700

0h30

AUD

Changements dans l'emploi à temps partiel (NOV)

-8.000

0h30

AUD

Taux de participation (NOV)

65.1%

65.1%

2h00

JPY

Moyenne des bureaux vides à Tokyo (NOV)

8.74%

La demande de terrains est stable

6h30

EUR

BIT taux de chômage en France (avec les DOM) (T3)

10.5%

10.2%

Le marché de l'emploi français pourrait être le premier indicateur de la santé économique d'ensemble, alors que le président Hollande pousse ses réformes

6h30

EUR

OIT taux de chômage en France métropolitaine (T3)

10.0%

9.7%

6h30

EUR

Changement du taux de chômage en France métropolitaine (T3)

52 k

6h45

CHF

Taux de chômage (NOV)

3.1%

2.9 %

Le marché de l'emploi suisse est stable

6h45

CHF

Taux de chômage c.v.s. (NOV)

3.1%

3.0 %

8h15

CHF

IPC (Glissement mensuel) (NOV)

0.0%

0.1%

L'affaiblissement des prix suisses pourrait ne pas suffire à déclencher une action de la BNS, en particulier avant que les développements liés à la dette soient plus clairs

8h15

CHF

IPC (glissement annuel) (NOV)

-0.1%

-0.2%

8h15

CHF

IPC - harmonisé UE (glissement mensuel) (NOV)

0.1%

8h15

CHF

IPC - harmonisé UE (glissement annuel) (NOV)

-0.1%

9h30

GBP

Balance commerciale visible (OCT)

-8650

-8368

Le commerce britannique devrait s'affaiblir du fait de la chute de la demande européenne

9h30

GBP

Balance commerciale non UE (OCT)

-4200

-3972

9h30

GBP

Balance commerciale totale (OCT)

-3000 Mio

-2699 Mio

10h00

EUR

Consommation des ménages en zone euro (glissement trimestriel) (T3 P)

-0.2%

-0.4%

Les rapports préliminaires du PIB pourraient révéler que la zone euro est à nouveau en récession ; la décision de la BCE à propos des taux d'intérêt et ses commentaires seront au centre de l'attention

10h00

EUR

Capital fixe brut zone euro (glissement trimestriel) (T3 P)

-0.8%

-1.5%

10h00

EUR

Dépenses publiques en zone euro (glissement trimestriel) (T3 P)

0.0%

0.0%

10h00

EUR

PIB zone euro c.v.s. (glissement trimestriel) (T3 P)

-0.1%

-0.1%

10h00

EUR

PIB zone euro c.v.s. (glissement annuel) (T3 P)

-0.6%

-0.6%

12h00

GBP

Décision de la Banque d'Angleterre sur le Taux

0.50%

0.50%

On s'attend à ce que la Banque d'Angleterre maintienne ses taux, alors que son gouverneur va changer

12h00

GBP

Objectif d'Achat d'Actifs de la BOE

375 Mds

375 Mds

12h45

EUR

Décision de la BCE à propos des taux

0.75%

0.75%

La BCE devrait maintenir son taux, même si les commentaires pourraient êtres prudent du fait de l'aggravation de la situation économique

12h45

EUR

Taux du service de dépôt de la BCE

0.00%

0.00%

13h30

CAD

Permis de construire (glissement mensuel) (octobre)

2.0%

-13.2%

L'immobilier canadien est instable

13h30

USD

Chiffres initiaux du chômage (1er DÉC)

380 k

393 k

Les données hebdomadaires devraient afficher une reprise, même si les données du mois dernier pourraient conduire à un affaiblissement des chiffres NFP

13h30

USD

Demandes suivies d'allocations chômage (24 NOV)

3275 k

3287 k

15h00

CAD

Ivey Indice des directeurs d'achats SA (NOV)

58.2

58.3

L'économie canadienne reste en croissance

17h00

USD

Variation de la valeur nette des ménages (T3)

-322 Mds $

L'affaiblissement de la richesse des ménages pourrait conduire à de nouvelles actions de la Fed

GMT

Devise

Annonces & et discours à venir

15h30

CAD

La Banque centrale canadienne publie son évaluation du système financier

NIVEAUX DE SUPPORT ET DE RÉSISTANCE

Pour voir des NIVEAUX DE SUPPORT ET DE RÉSISTANCE mis-à-jour pour les majeures, visitez le Portail d'analyse technique

Pour voir des NIVEAUX DE POINT DE PIVOT mis-à-jour pour les majeures et les cross, consultez notre Tableau de Point de Pivot

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUE

MARCHES ÉMERGENTS 18h00 GMT

DEVISES SCANDIES 18h00 GMT

Devise

USDMXN

USDTRY

USDZAR

USDHKD

USDSGD

Devise

USDSEK

USDDKK

USDNOK

Résistance 2

15.5900

2.0000

9.2080

7.8165

1.3650

Résistance 2

7.5800

6.1875

6.1150

Résistance 1

15.0000

1.9000

9.1900

7.8075

1.3250

Résistance 1

6.8155

5.9190

5.8200

Spot

12.9143

1.7878

8.7880

7.7501

1.2197

Spot

6.6022

5.7139

5.6322

Support 1

12.5000

1.6500

8.5650

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.5840

5.6000

Support 2

11.5200

1.5725

6.5575

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.3350

5.3040

BANDES DE PROBABILITÉ INTRADAY 18h00 GMT

Devise

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Résistance 3

1.3160

1.6181

83.24

0.9341

0.9983

1.0540

0.8361

108.88

134.01

Résistance 2

1.3133

1.6158

83.05

0.9323

0.9968

1.0520

0.8343

108.59

133.70

Résistance 1

1.3107

1.6135

82.87

0.9305

0.9953

1.0501

0.8325

108.30

133.38

Spot

1.3055

1.6089

82.51

0.9269

0.9924

1.0461

0.8290

107.72

132.74

Support 1

1.3003

1.6043

82.15

0.9233

0.9895

1.0421

0.8255

107.14

132.10

Support 2

1.2977

1.6020

81.97

0.9215

0.9880

1.0402

0.8237

106.85

131.78

Support 3

1.2950

1.5997

81.78

0.9197

0.9865

1.0382

0.8219

106.56

131.47

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.