Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • RT @eucopresident: The extension request has just arrived. I will now start consulting EU leaders on how to react. #Brexit
  • Johnson a assuré à Tusk qu'une lettre demandant un report du Brexit partirait ce samedi soir https://t.co/koZ0tK3Wat
  • Repli du « Germany 30 » sur les cotations week-end IG après le vote britannique https://t.co/Keu0VjJMsj
  • Les députés britanniques votent en faveur de l’amendement Letwin qui permet au Parlement de ne pas donner son feu vert tant que les lois qui transcriront le Brexit dans le droit britannique ne seront pas votées
  • RT @eWhispers: #earnings https://t.co/lObOE0dgsr $AMZN $MSFT $TSLA $SNAP $MCD $BA $HEXO $TWTR $PYPL $PG $LMT $CLF $HAL $V $CMG $UPS $CAT…
  • RT @ISABELNET_SA: 🇺🇸 Conference Board Leading Economic Index LEI for the US decreased 0.1% in Sept. and suggests that the US economy is st…
  • Bourse : les indicateurs économiques les plus importants https://t.co/qGeiZbbVm3
  • RT @ValentinAufrand: 🇺🇸 Voici ma nouvelle analyse de la macroéconomie américaine au mois d'octobre 👇 Etude complète des marchés de l'emplo…
  • À venir : 🇬🇧 GBP U.K. Government Sits to Discuss Brexit prévu à 23:01 GMT (15 min) https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-10-18
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇳🇿NZD : 0,63 % 🇬🇧GBP : 0,60 % 🇦🇺AUD : 0,48 % 🇨🇭CHF : 0,38 % 🇯🇵JPY : 0,24 % 🇨🇦CAD : 0,07 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/8IbsEPN4ey
Le dollar le plus proche d'un breakout haussier depuis des années, et pourtant…

Le dollar le plus proche d'un breakout haussier depuis des années, et pourtant…

2012-12-01 06:30:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Le dollar n'a pas tant menacé d'aller en cassure depuis des années, et pourtant…
  • Le rallye de l'euro cale une fois encore avant que l'EUR/USD ne dépasse les 1,3000
  • Dollar australien : l'annonce de la RBA sera la plus importante parmi les réunions des banques centrales
  • Yen : les officiels redonnent au risque la responsabilité de la monnaie
  • La livre varie peu sur la semaine, la BoE peut-elle secouer la situation ?
  • Dollar canadien : la volatilité implicite de l'USDCAD remonte depuis son plus bas record
  • L'or : les chances de dépasser 1800 en 2012 ont peut-être filé

Le dollar le plus proche d'un breakout haussier depuis des années, et pourtant…

Le dollar (symbole = USDollar) est parvenu à s'avancer brièvement jusqu'à son plus haut niveau de la semaine vendredi, et a même provisoirement dépassé le niveau très surveillé des 10.000. Cependant, cette monnaie valeur refuge n'a au final pas été capable de maintenir cette progression technique, alors que le marché des capitaux refusait de reculer, et les tendances du risque se sont étiolées avec discrétion avant le weekend. En tant que monnaie de réserve mondiale (qui de façon paradoxale porte en elle la menace la plus importante auquelle est confronté le système financier global, le mur fiscal américain) le billet vert nécessite une motivation considérable pour développer sa poussée haussière depuis la mi-septembre, alors que les rangs spéculatifs sont de plus en plus clairsemés. C'est là bien embarrassant : le risque le plus important pour la stabilité y est ancré, et ne cesse de "distraire" la devise. Pour la semaine à venir, les acheteurs de dollars auront besoin d'une hausse de la volatilité, et d'une chute des actifs risqués. Nous aurons un bon nombre d'annonces importantes à même d'agiter l'activité des devises individuelles, mais bien peu capables de secouer les thèmes fondamentaux profonds. Les gros titres concernant le mur fiscal continueront à monopoliser l'attention des traders (qu'elles soient haussières, baissières ou neutres). En l'absence d'un mouvement vraiment déterminant du risque, le dollar devra peut-être bien attendre la semaine suivante, qui apportera la réunion de la Fed.

Le rallye de l'euro cale une fois encore avant que l'EUR/USD ne dépasse les 1,3000

Nombreux étaient les gros titres en provenance de la région euro vendredi ; mais la nouvelle la plus "lourde" n'a été publiée que lorsque la communauté spéculative s'était déjà relâchée pour le week-end. Tentant de se frayer un chemin en tête de la meute, l'agence de notation Moody’s a ainsi annoncé qu'elle avait réduit à la fois les notes du Mécanisme européen de stabilité (MES) et du Fonds européen de stabilité financière (FESF), qui ont perdu la note maximale "AAA". Ces programmes de financement font partie intégrante des efforts de la troïka visant à stabiliser les marchés financiers de la zone euro. Des signes selon lesquels les zones de financement (programmes de sauvetage et États) laissent pointer le risque que l'aspect politique ne soit pas le seul obstacle vers une reprise complète. Attendez-vous à ce que cette annonce tardive fasse son effet en début de semaine prochaine. Autres préoccupations immédiates pour les traders fondamentaux la semaine prochaine : les réunions séparées des ministres des Finances de la zone euro et de l'UE, ainsi que toutes nouvelles concernant les efforts de l'agence de gestion de la dette grecque visant à attiser l'intérêt en faveur des rachats d'obligations (un effort qui génèrera des pertes instantanées et réelles pour les porteurs d'obligations privés). La décision de la BCE sera elle aussi probablement un point important, mais il est peu probable qu'elle agisse au-delà de son programme OMT.

Dollar australien : l'annonce de la RBA sera la plus importante parmi les réunions des banques centralesMalgré le penchant du dollar australien à s'appuyer sur les tendances du risque pour générer de la volatilité, l'AUDUSD s'est avéré être l'une des paires les plus réservées la semaine dernière. En fait, son niveau d'activité (ATR à 10 jours) était le plus faible que nous ayons observé depuis 2007, ce qui n'est cependant pas si surprenant compte tenu de l'état général des mesures de volatilité sur le marché. Cette phase de calme sera toutefois difficile à prolonger la semaine prochaine, alors que le marché prévoit déjà avec certitude des étincelles du côté de la RBA. Bien que nous n'ayons pas observé beaucoup de changements dans les propos de la banque centrale ou les données récemment, les OIS intègrent un biais clair en faveur d'une baisse de taux par la RBA ce mardi. Avec une probabilité de 83 % d'une baisse de 25 points de base, un mouvement pourrait mettre l'aussie sur les rails… Mais un maintien aussi.

Yen : les officiels redonnent au risque la responsabilité de la monnaie

Des plaisanteries circulaient sur le marché, disant que les officiels japonais ne pourraient pas influencer leur monnaie même s'ils tentaient d'agir sur le marché à coups d'artillerie lourde, qu'il s'agisse de mesures de relance ou d'intervention FX directes. Cependant, au cours des trois dernières semaines, les acteurs du marché ont commencé à témoigner un peu plus de respect vis-à-vis de l'engagement de ces officiels à dévaluer la monnaie nippone, et à soutenir la croissance. Le chef du parti d'opposition PLD, M. Abe, a joué un rôle prédominant dans ces efforts, en exprimant son engagement dans une escalade si forte que selon lui, les efforts politiques pourraient compenser les flux du risque, les rapatriements et les autres courants des capitaux ; il pourrait éventuellement annuler l'indépendance de la BoJ et s'embarquer dans un programme de relance sans limite. Cette menace a effectivement coûté plusieurs centaines de pips aux cross du yen, mais la poussée pourrait s'arrêter là. La semaine dernière, M. Abe est revenu sur son idée d'outrepasser l'autorité de la BoJ. Donc, à moins que l'appétit pour le risque ne pousse le yen à la baisse, il pourrait être en survente

La livre varie peu sur la semaine, la BoE peut-elle secouer la situation ?

Même si les marchés FX dans leur ensemble n'ont que peu évolué, la livre sterling a brillé par son absence d'influence. La devise a connu des difficultés à créer sa propre volatilité (ne parlons pas de tendance), et bien peu d'éléments sont à même de secouer cette assurance excessive. L'un des rares évènements susceptibles de porter l'influence nécessaire est la réunion de politique monétaire de la Banque d'Angleterre. La banque centrale est loin en arrière du peloton en termes de relance, ce qui est inhabituel compte tenu des préoccupations clairement affichées de son gouverneur, M. King, et de l'engagement du gouvernement envers l'austérité. Les marchés ne s'attendent à aucun changement au programme d'achat d'actifs, mais des discussions concernant différents programmes pourraient apparaître. Si c'est le cas, attendez-vous à ce que la livre sterling chute.

Dollar canadien : la volatilité implicite de l'USDCAD remonte depuis son plus bas record

Nous savons déjà que l'USDCAD est l'une des paires les plus résistantes aux tendances parmi les paires très liquides et non artificellement gérées. Toutefois, dans ces conditions de marché généralement calmes, il semble que même cette paire "tranquille" parvienne à des extrêmes à peine croyables. La semaine dernière, la volatilité implicite à une semaine (prévisions des mouvements du marché) pour l'USDCAD a lentement progressé depuis son plus bas niveau historique (qui remonte donc à presque 13 ans). Ce mouvement passif était mérité, sachant que la préoccupation numéro un des marchés mondiaux (le mur fiscal) toucherait à la fois les monnaies américaine et canadienne avec un impact de magnitude similaire. Cependant, les extrêmes ne durent pas ; et le dollar canadien aura une chance de secouer la volatilité dans un avenir immédiat. La première hausse timide a eu lieu la semaine dernière, avec les chiffres T3 du commerce et du PIB. À venir, nous avons la BoC et les données de l'emploi canadien. Il est bon de noter que nous n'avons pas observé le moindre mouvement hebdomadaire dépassant 200 pips sur cette paire depuis presque un an. Serait-il grand temps qu'il y en ait un ?

L'or : les chances de dépasser 1800 en 2012 ont peut-être filé

Au cours de la semaine passée, l'or s'est démarqué parmi les différents actifs de "premier plan". Alors que les marchés actions américains poursuivaient leur lente hausse, l'euro a été confronté à une certaine volatilité suite à l'approbation par la troïka de la distribution de l'aide à la Grèce ; le dollar s'est quant à lui barricadé dans une congestion, malgré le compte à rebours incessant vers le mur fiscal. Mais l'or a clairement fait sauter l'activité observée sur le marché. Le volume des contrats futures au cours de la semaine et du mois derniers ont en effet été les plus élevés depuis la période allant jusqu'au 1er juin. Qui plus est, la hausse des échanges et la régularité unique de la tendance ont poussé le métal précieux vers sa plus importante chute hebdomadaire depuis le 22 juin. Bref, un marché actif. Cependant, si nous examinons l'indice CBOE de volatilité de l'or, nous nous rendons compte que les niveaux de volatilité prévus sont à leurs plus bas de la série. Malgré toute cette activité, l'or s'est abstenu de développer une tendance significative (haussière ou baissière). Nous devons noter que le métal précieux a reculé malgré le blocage du dollar et l'escalade des craintes fiscales aux États-Unis. À ce rythme, il paraît difficile de revenir à 1800 avant la fin de l'année.

**Pour une liste complète des évènements risqués à venir et des versions précédentes, allez à www. dailyfx .com / calendar

DONNEES ECONOMIQUES

Pochaines 24 heures

GMT

Devise

Sortie

Enquete

Precedent

Commentaires

21h30

(Dimanche)

AUD

L'indice AIG de la performance de l'industrie manufacturière (NOV)

45.2

L'industrie de la transformation australienne continue sa contraction alors que la Chine continue son ralentissement ; décision de la RBA plus tard dans la semaine

21h45

(Dimanche)

NZD

Terme de l'indice du commerce (glissement trimestriel) (T3)

-1.5%

-2.6%

La chute des exportations néo-zélandaises devraient peser sur ces chiffres

23h30

(Dimanche)

AUD

Inflation des Valeurs mobilières TD (glissement mensuel) (NOV)

0.1%

L'inflation australienne continue d'être stable, donnant à la RBA une marge de manoeuvre plus importante pour procéder à des assouplissements de sa politique

23h30

(Dimanche)

AUD

Inflation des valeurs mobilières TD (glissement annuel) (NOV)

2.4%

23h50

(Dimanche)

JPY

Dépense de capital (3T)

4.4%

7.7%

Les dépenses d'investissements T3 au Japon sont en hausse ; il faudra attendre les élections pour de nouvelles indications

23h50

(Dimanche)

JPY

Dépenses en capital hors logiciels (T3)

1.0%

6.6%

0h01

GBP

Baromètre des entreprises Lloyds (novembre)

17

L'indice britannique est modéré, en reprise

0h01

GBP

Enquête Hometrack sur le logement (glissement mensuel) (novembre)

-0.1%

Cette enquête suivie par la BoE reste faible, et pourrait pousser la BoE à évoluer vers des actifs du marché immobilier

0h01

GBP

Enquête Hometrack sur le logement (glissement annuel) (NOV)

-0.4%

0h30

AUD

Bénéfices d'exploitation des entreprises (glissement trimestriel) (NOV)

-3.0%

-0.7%

Les mesures relatives aux entreprises australiennes continuent d'afficher une faiblesse

0h30

AUD

Stocks (3T)

0.4%

0.6%

0h30

AUD

Ventes au détail corrigées en fonction des variations saisonnières (glissement mensuel) (OCT)

0.4%

0.5%

La confiance des consommateurs s'affaiblit

1h00

CNY

PMI non manufacturier (NOV)

55.5

Les services restent en croissance, alors que la nouvelle économie met l'accent sur le secteur tertiaire et s'éloigne de la fabrication

1h45

CNY

HSBC PMI manufacturier (NOV)

50,4

49.5

Devrait suivre les données officielles à la hausse

5h30

AUD

RBA Indice des prix des matières premières (NOV)

87.3

La baisse des matières premières, plus rapide que celle de l'aussie, pourrait annoncer un nouveau recul économique global majeur

5h30

AUD

Indice matières premières de la RBA (glissement annuel) (NOV)

-16.0%

8h15

CHF

Ventes au détail (Réel) (glissement annuel) (OCT)

3.8%

5.4%

La confiance des consommateurs suisses continue sa hausse

8h30

CHF

SVME – PMI (NOV)

47

46.1

Les dépenses des entreprises suisses continue leur contraction, mais à un rythme moins élevé

8h45

EUR

PMI manufacturier italien (NOV)

46

45.5

L'ensemble des données relatives au secteur manufacturier européen révèle toujours un ralentissement, tout comme le PIB devrait plus tard cette semaine montrer une poursuite de la récession

8h50

EUR

PMI manufacturier français (NOV F)

44.7

44.7

8h55

EUR

PMI manufacturier allemand (NOV F)

46.8

46.8

9h00

EUR

PMI manufacturier zone euro (NOV F)

46.2

46.2

9h30

GBP

PMI manufacturier (NOV)

48

47.5

La récession britannique présente une reprise modérée, alors que la fin de l'austérité génère un surcroît de confiance

15h00

USD

ISM Manufacturier (NOV)

51.5

51.7

Les dépenses des entreprises américaines devraient croître, mais à un rythme moins élevé ; ces premières données de novembre pourraient préfigurer une faiblesse des chiffres pour ce mois

15h00

USD

ISM Prix payés (NOV)

53.5

55

15h00

USD

Dépenses de construction (Glissement mensuel) (OCT)

0.5%

0.6%

Pourrait déclencher de nouvelles mesures de soutien de la Fed

GMT

Devise

Annonces & et discours à venir

-:-

EUR

L'agence de la dette grecque annoncera son invitation au rachat d'obligations

14h00

(Dimanche)

USD

M. Geithner évoquera le mur fiscal dans Meet the Press

0h10

JPY

M. Nishimura de la BoJ s'exprime à propos de la politique monétaire

4h00

JPY

MM. Shirakawa de la BoJ et Noyer de la BCE s'expriment à propos de l'économie mondiale

9h30

GBP

La BoE publie son rapport concernant le programme de financement de l'emprunt (FFL)

14h00

EUR

MM. Schaeuble (Allemagne) et Moscovici (France) s'expriment à propos de l'économie européenne

16h00

EUR

Les ministres des Finances de la zone euro se rencontrent

NIVEAUX DE SUPPORT ET DE RESISTANCE

Pour connaître les NIVEAUX de SUPPORT et de RÉSISTANCE actualisés pour les majeures, rendez-vous sur le Portail de l'analyse technique

Pour voir les NIVEAUX DE POINTS PIVOTS actualisés pour les majeures et les cross, visitez notre Table des points pivots

SUPPORTS ET RÉSISTANCES CLASSIQUESMARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMTDEVISES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devise

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Resistance 2

15.5900

2.0000

9.2080

7.8165

1.3650

Resistance 2

7.5800

6.1875

6.1150

Resistance 1

15.0000

1.9000

9.1900

7.8075

1.3250

Resistance 1

6.8155

5.9190

5.8200

Spot

12.9667

1.7872

8.9088

7.7503

1.2202

Spot

6.6608

5.7442

5.6733

Support 1

12.5000

1.6500

8.5650

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.5840

5.6000

Support 2

11.5200

1.5725

6.5575

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.3350

5.3040

BANDES DE PROBABILITE INTRA-DAY 18h00 GMT

\Devises

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Resistance 3

1.3090

1.6105

83.23

0.9353

1.0003

1.0508

0.8275

108.29

133.37

Resistance 2

1.3064

1.6082

83.04

0.9335

0.9988

1.0488

0.8257

108.00

133.04

Resistance 1

1.3038

1.6059

82.86

0,9317

0.9974

1.0468

0.8239

107.70

132.72

Spot

1.2986

1.6013

82.48

0.9281

0.9944

1.0428

0.8204

107.11

132.06

Support 1

1.2934

1.5967

82.10

0.9245

0.9914

1.0388

0.8169

106.52

131.41

Support 2

1.2908

1.5944

81.92

0.9227

0.9900

1.0368

0.8151

106.22

131.08

Support 3

1.2882

1.5921

81.73

0.9209

0.9885

1.0348

0.8133

105.93

130.76

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.