Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • 🇺🇸 USD - Indice de confiance du Michigan (NOV F), Réel : 96.8 Consensus : 95.7 Précédent : 95.7 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/nrk6Wb3cNc
  • RT @SabrinaSadgui: @ABaradez Le marché : voici mon cybertrou
  • Musk : voici mon Cybertruck Le marché : https://t.co/Y472Lt00iX
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Or : 0,14 % Argent : -0,04 % Pétrole WTI : -0,48 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/rMpH0q13gK
  • 🇺🇸 USD - Indice PMI composite de Markit (NOV P), Réel : 51.9 Consensus : N/A Précédent : 50.9 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
  • 🇺🇸 USD - Indice PMI manufacturier de Markit (NOV P), Réel : 52.2 Consensus : 51.4 Précédent : 51.3 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
  • 🇺🇸 USD - Indice PMI des services de Markit (NOV P), Réel : 51.6 Consensus : 51.0 Précédent : 50.6 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
  • Etats-Unis PMI Services --> 51.6 (cons 51.0 préc 50.6)
  • À venir : 🇺🇸 USD - Indice de confiance du Michigan (NOV F) prévu à 15:00 GMT (15 min) , Réel : N/A Consensus : 95.7 Précédent : 95.7 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2019-11-22
Le dollar progresse, mais pas avec la conviction d'une aversion au risque

Le dollar progresse, mais pas avec la conviction d'une aversion au risque

2012-11-08 03:33:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Le dollar progresse, mais pas avec la conviction d'une aversion au risque
  • L'euro chute à nouveau sous 1.2800 avec les révisions à la baisse de la croissance
  • Le dollar néo-zélandais plonge après le bond du taux de chômage
  • Les traders de livre prêts à la réunion de la BoE et au débat sur le budget de l'UE
  • Le rallye du dollar australien basé sur les données de l'emploi va se briser sur les tendances du risque
  • Franc suisse : contraste entre la légère réduction des réserves de la BNS et le risque en UE
  • L'or face au mur fiscal, à la crise de l'euro et à la force du dollar

Le dollar progresse, mais pas avec la conviction d'une aversion au risque

On aurait pu penser qu'une fois les élections présidentielles (et parlementaires) américaines passées, les marchés modèreraient leurs problèmes d'incertitude. Cependant, la direction prise par les marchés est toute autre, le Dow Jones Industrial Average plongeant à son plus bas niveau depuis 3 mois et l'EURUSD retombant sous les 1.2800. Même s'il y a les implications à long terme de la réélection du président Barack Obama sur les affaires et l'économie, la véritable source de préoccupation réside dans la division entre les pouvoirs exécutif et législatif. En effet, avec un président et un Sénat démocrate d'un côté et une Chambre des représentants républicaine de l'autre, la menace d'impasse sur le mur fiscal américain est largement exacerbée.

Le risque d'une bouffée significative d'aversion au risque et de mouvements de désendettement sur les marchés financiers mondiaux représente un danger sérieux depuis des mois... Et ce d'autant plus du fait des "risques moraux" liés aux efforts de relance. La progression des indices boursiers américains (excellents indicateurs témoins du sentiment des investisseurs) au cours de ces dernières années révèle que la confiance s'est emballée bien plus que les performances économiques. La croissance reste difficile, aux États-Unis comme ailleurs, et plus récemment, la croissance des bénéfices s'est elle aussi évanouie. Cette toile de fond défavorable a cependant été tolérée car les investisseurs avaient la conviction que la Fed et les autres banques centrales agiraient aux premiers signes de problème. Cela dit, les acteurs du marché ont ignoré les risques grandissants, et se sont engagés à des niveaux d'endettement plus importants afin de poursuivre des niveaux de retours de plus en plus faibles. Un tel niveau d'exposition est par nature hautement instable. Et la situation est d'autant plus instable que la hausse de l'exposition sur le marché des capitaux a eu lieu à des niveaux de participation très réduits. Les chiffres des fonds communs ICI (bons indicateurs du marché général) montrent un flux sortant régulier de capitaux au détriment des actifs, depuis 2009 et malgré la progression du marché.

Voilà qui crée un mélange extrêmement dangereux, dans lequel les tendances du risque dépendent entièrement des espoirs de mesures de relance supplémentaires en cas d'instabilité des marchés (alors que la Fed a atteint dans les faits sa limite supérieure, avec son programme QE3 illimité), avec des conditions de liquidité relativement limitées, susceptibles d'exacerber l'influence d'une liquidation. Tous les éléments sont présents pour un mouvement rapide d'aversion au risque ; mais les investisseurs n'ont pas encore abandonné. Toutefois, avec le mur fiscal, la crise en zone euro, l'incertitude entourant le gouvernement chinois, le compte à rebours budgétaire au Japon, les révisions à la baisse de la croissance et la baisse de la confiance des investisseurs, il ne pourrait plus s'agir que d'une question de temps. Une bouée de sauvetage de dernière minute pourrait apparaître, sous la forme d'un vaste programme de relance ou d'une résolution miraculeuse du mur fiscal, mais sur ces deux fronts, la probabilité reste faible.

L'euro chute à nouveau sous 1.2800 avec les révisions à la baisse de la croissance

Les traders d'euro ont été confrontés à deux évènements importants aujourd'hui : les prévisions économiques d'automne de l'Union européenne, et le vote de la Grèce sur l'austérité. Il se trouve que le premier élément a suscité une réaction de la part du marché, et que le second a été largement ignoré. Cet état de fait suggère que le marché accorde plus d'attention aux questions économiques tangibles, et moins de confiance aux actions visant à contrôler provisoirement la crise de la région. Dans le cadre du vote sur l'austérité en Grèce, le Premier ministre M.Samaras est parvenu à obtenir un soutien pour ses 13.5 Mds € de réductions budgétaires (retraites et salaires, entre autres), avec une marge raisonnable. Pourtant, les traders d'euro n'ont vu dans ce résultat qu'une tentative de maintenir le statu quo. Le dirigeant grec lui-même a noté que son pays avait besoin de plus de fonds que la tranche de 31 Mds $ d'aide que ce vote contribuera à débloquer. Plus de capitaux, plus de temps et plus de remises de dettes : il sera extrêmement difficile d'encourager ces actions alors que l'économie de la région ralentit et que le plancher des besoins de capitaux n'a pas encore été atteint. À l'inverse, la révision à la baisse par l'UE des perspectives PIB pour la région en 2013, de 1.0% à 0.1%, esquisse un tableau bien sombre. L'EURUSD paraît de plus en plus lourd.

Le dollar néo-zélandais plonge après le bond du taux de chômage

L'aversion au risque a été un facteur fondamental dominant au cours de la dernière séance de trading, mais le dollar néo-zélandais a été encore alourdi d'un poids supplémentaire. Les chiffres de l'emploi pour le troisième trimestre ont provoqué une grande surprise chez les traders. En effet, la chute de 0.4% sur le trimestre du nombre des Néo-zélandais ayant un emploi était nettement plus importante que ce qui était prévu, et correspond au pire rythme depuis le T3 2009. De plus, le taux de chômage a contre toute attente bondi (de 0.5%) jusqu'à son plus haut niveau depuis 13 ans, à 7.3%. La position agressive du gouverneur de la RBNZ, M.Wheeler (entré en fonction seulement la semaine dernière) paraît tout à coup bien suspecte. Si les prévisions entourant les taux chutent, le kiwi pourrait subir le même sort que l'aussie au T2.

Les traders de livre prêts à la réunion de la BoE et au débat sur le budget de l'UE

Le marché a tendance à ignorer les réunions de politique monétaire de la Banque d'Angleterre. Dans la plupart des cas, cette banque centrale maintient sa politique inchangée. Et même lorsque le comité MPC décide d'augmenter ses mesures de relance, le niveau comparativement limité des actions de la banque centrale britannique n'agit que bien peu pour dévaluer sa monnaie (en comparaison de la Fed et de la BCE)… Et peut-être également pour compenser le ralentissement économique. Toutefois, la tendance au désespoir s'est intensifiée au niveau mondial, et les autres banques centrales ont amplifié leurs efforts. Nous devrions envisager la possibilité de changements apportés au programme inhabituel de fonds destinés à l'emprunt. Et au-delà de la décision à propos des taux d'intérêt, nous devons avoir l'oeil sur les discussions budgétaires de l'UE, vendredi. Le Royaume-Uni a adopté une position ferme contre ses collègues du continent, en faveur d'une hausse des dépenses. Parallèlement, l'UE a revu la croissance du Royaume-Uni à la baisse, passant de 1.7 à 0.9%.

Le rallye du dollar australien basé sur les données de l'emploi va se briser sur les tendances du risque

Les fondamentaux vont toujours par ordre d'importance. Ce matin, nous avons eu des chiffres meilleurs que prévus pour l'emploi en octobre. Mais le chiffre modeste de +10.700 emplois et le maintien du taux de chômage ne font pas vraiment le poids face à une poussée sérieuse d'aversion au risque. Attention aux avancées non basées sur le risque.

Franc suisse : contraste entre la légère réduction des réserves de la BNS et le risque en UE

Pour la première fois en huit mois, les réserves de la Banque nationale suisse se sont réduites. Toutefois, cette baisse reste modeste, et la masse nette de devises étrangères reste extrêmement élevée. Si la crise en zone euro poursuit sa course, attendez-vous à ce que l'EURCHF revienne à 1.2000.

L'or face au mur fiscal, à la crise de l'euro et à la force du dollar

L'or a présenté une volatilité considérable au cours de la séance passée, mais ce mouvement n'a rien de bien consistant. La menace grandissante de mur fiscal et l'intensification de la crise financière en zone euro sont des moteurs haussiers sérieux pour le métal précieux. Cela dit, la force du dollar montre qu'il existe un volume raisonnable de demande de valeurs refuges. Si le billet vert continue son rallye, attendez-vous à ce que l'or chute.

DONNEES ECONOMIQUES

Pochaines 24 heures

GMT

Devise

Sortie

Enquete

Precedent

Commentaires

0h00

NZD

Indice ANZ de la confiance du consommateur (NOV)

110.5

La confiance des consommateurs en Nouvelle-Zélande pourrait se renforcer du fait de la reprise nationale et des reculs canadien et australien

0h00

NZD

Confiance des consommateurs ANZ glissement mensuel (NOV)

-1.3%

0h30

AUD

Variation de l'emploi (OCT)

0.5 k

14.5 k

Le marché de l'emploi australien devrait s'affaiblir, et pourrait dominer la prochaine réunion de politique

0h30

AUD

Taux de chômage (OCT)

5.5%

5.4%

0h30

AUD

Variation de l'emploi à temps plein (octobre)

32.1 k

0h30

AUD

Variation de l'emploi à temps partiel (OCT)

-17.7 k

0h30

AUD

Taux de participation (OCT)

65.2%

65.2%

4h30

JPY

Faillites (glissement annuel) (OCT)

-7.0%

Crédit facile, poursuite de la modeste reprise

5h00

JPY

Enquête Eco Watchers : Actuel (OCT)

40.5

41.2

Les perspectives économiques pourraient être l'élément le plus important de l'enquête

5h00

JPY

Enquête Eco Watchers : Prévision (OCT)

43.5

6h45

CHF

Taux de chômage (OCT)

2.9 %

2.8%

Le marché de l'emploi reste faible, du fait de la contraction de l'économie

6h45

CHF

Taux de chômage s.a. (OCT)

3.0 %

2.9 %

7h00

EUR

Exportations allemandes s.a. (Glissement mensuel) (SEP)

-1.5%

2.5%

La balance commerciale allemande devrait être stable, même si une chute des exportations pourrait générer des craintes quant à la croissance

7h00

EUR

Importations allemandes s.a. (Glissement mensuel) (SEP)

-0.4%

0.4%

7h00

EUR

Compte courant allemand (SEP)

10.8 Mds

11.1 Mds

7h00

EUR

Balance commerciale allemande (SEP)

15.5 Mds

16.3 Mds

12h00

GBP

Objectif d'Achat d'Actifs de la BOE

375 Mds

375 Mds

La BoE devrait maintenir sa politique, mais pourrait commencer à s'abstenir de nouveaux achats d'actifs alors que les prévisions indiquent que le Royaume-Uni pourrait éviter une nouvelle récession

12h00

GBP

Décision de la Banque d'Angleterre sur le Taux

0.50%

0.50%

12h45

BCE

Taux du programme de dépôt

0.00%

0.00%

On s'attend à un maintien des taux de la BCE, alors que la banque attend les réformes gouvernementales avant d'engager de nouveaux assouplissements monétaires

12h45

EUR

Décision de la Banque Centrale Européenne sur le Taux

0.75%

0.75%

13h15

CAD

Chantiers immobiliers (OCT)

213.0 k

225.2 k

L'immobilier canadien reste relativement solide, en demande

13h30

CAD

Indice des prix de l'immobilier neuf (glissement annuel) (septembre)

2.3%

2.4%

13h30

CAD

Indice des prix de l'immobilier neuf (glissement mensuel) (septembre)

0.2%

0.2%

13h30

CAD

Commerce international de marchandises (SEP)

-1.50 Mds

-1.06 Mds

Les exportations pourraient avoir souffert de la force du dollar canadien

13h30

USD

Balance commerciale (septembre)

-$45.0 Mds

-44.2 Mds $

Le déficit commercial continue de se creuser

13h30

USD

Chiffres initiaux du chômage (3 NOV)

365K

363 k

Les données hebdomadaires pourraient révéler une poursuite de l'amélioration après le rapport NFP

13h30

USD

Demandes suivies d'indemnités chômage (27 OCT)

3260K

3254 k

15h30

USD

EIA : variations des stocks de gaz naturel (2 NOV)

65

La demande pourrait augmenter du fait des variations saisonnières

21h45

NZD

Dépenses par carte NZ - détail (glissement mensuel) (OCT)

0.3%

-0.6%

Les chiffres des dépenses par cartes de crédit sont liés à l'inflation

21h45

NZD

Dépenses par carte bancaire NZ (Glissement mensuel) (OCT)

-0.6%

23h50

JPY

Masse monétaire japonaise M3 (glissement annuel) (octobre)

2.0%

2.0%

La masse monétaire continue sa croissance à un rythme régulier, malgré les appels en faveur de forts assouplissements

23h50

JPY

Masse monétaire japonaise M2+CD (glissement annuel) (octobre)

2.4%

2.4%

GMT

Devise

Annonces & et discours à venir

NIVEAUX DE SUPPORT ET DE RESISTANCE

Pour voir des NIVEAUX DE SUPPORT ET DE RESISTANCE mis-à-jour pour les majeures, visitez le Portail d'analyse technique

Pour voir des NIVEAUX DE POINT DE PIVOT mis-à-jour pour les majeures et les cross, consultez notre Tableau de Point de Pivot

SUPPORT ET RESISTANCE CLASSIQUE

MARCHES EMERGENTS 18h00 GMT

DEVISES SCANDIES 18h00 GMT

Devise

USDMXN

USDTRY

USDZAR

USDHKD

USDSGD

Devise

USDSEK

USDDKK

USDNOK

Resistance 2

15.5900

2.0000

9.2080

7.8165

1.3650

Resistance 2

7.5800

6.1875

6.1150

Resistance 1

15.0000

1.9000

9.1900

7.8075

1.3250

Resistance 1

6.7600

5.8175

5.7800

Spot

13.0673

1.7855

8.6434

7.7505

1.2234

Spot

6.6935

5.8460

5.7430

Support 1

12.5000

1.6500

8.5650

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.5840

5.6000

Support 2

11.5200

1.5725

6.5575

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.3350

5.3040

BANDES DE PROBABILITE INTRA-DAY 18h00 GMT

Devise

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Resistance 3

1.2868

1.6084

80.50

0.9534

1.0031

1.0506

0.8251

103.03

128.86

Resistance 2

1.2841

1.6058

80.35

0.9514

1.0015

1.0484

0.8232

102.76

128.56

Resistance 1

1.2814

1.6032

80.20

0.9494

0.9998

1.0462

0.8213

102.48

128.26

Spot

1.2759

1.5981

79.89

0.9455

0.9965

1.0418

0.8176

101.93

127.66

Support 1

1.2704

1.5930

79.58

0.9416

0.9932

1.0374

0.8139

101.38

127.06

Support 2

1.2677

1.5904

79.43

0.9396

0.9915

1.0352

0.8120

101.10

126.76

Support 3

1.2650

1.5878

79.28

0.9376

0.9899

1.0330

0.8101

100.83

126.46

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.