Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
CAC 40
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/vxOz1I7G1C
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 2,04 % Or : 0,55 % Pétrole WTI : -1,48 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/yiulwPNG6U
  • GBP/USD SENTIMENT CLIENT IG : Les traders sont la vente GBP/USD pour la première fois depuis mai 06, 2020 quand GBP/USD se négocié à 1,23. L'analyse contrarienne indique que GBP/USD force https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/s6BVDkiIAQ
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇦🇺AUD : 1,79 % 🇨🇦CAD : 1,33 % 🇳🇿NZD : 1,31 % 🇪🇺EUR : 0,20 % 🇯🇵JPY : 0,19 % 🇨🇭CHF : 0,03 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/IQlMlAkoGI
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui S&P 500 : 0,29 % Dow Jones : 0,27 % Dax 30 : 0,08 % FTSE 100 : -0,00 % CAC 40 : -0,01 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/5cPxtflc1C
  • Sur @bfmbusiness à 17h30 dans @integralebourse pour un point marchés
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇦🇺AUD : 1,48 % 🇳🇿NZD : 1,14 % 🇨🇦CAD : 0,98 % 🇯🇵JPY : 0,20 % 🇪🇺EUR : 0,19 % 🇨🇭CHF : 0,01 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/jjWqMmqX6s
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 2,12 % FTSE 100 : 1,61 % CAC 40 : 1,56 % Dow Jones : 0,42 % S&P 500 : 0,37 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/OlL91WIgEB
  • 🇲🇽 PMI Manufacturier(Mrkit) Réel : 38.3 Précédent : 35 https://www.dailyfx.com/francais/calendrier-economique#2020-06-01
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Argent : 1,73 % Or : 0,30 % Pétrole WTI : -0,96 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/NRU8978qzz
Analyse Forex : le dollar fait un rallye peu enthousiaste depuis 1.3000, le PIB arrive

Analyse Forex : le dollar fait un rallye peu enthousiaste depuis 1.3000, le PIB arrive

2012-10-26 04:34:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:
  • Le dollar propose un rallye peu enthousiaste depuis 1.3000, le PIB arrive
  • Soucis pour l'euro, avec les nouvelles selon lesquelles la Grèce aurait besoin de 30 Mds € de plus
  • Rallye sur la livre avec des chiffres discutables du PIB, exagération ?
  • Dollar néo-zélandais : la volatilité se poursuit bien après l'appel officiel de la RBNZ
  • Le yen : l'arrivée de nouvelles mesures de relance rime-t-elle avec rallye ou chute pour l'USDJPY ?
  • Le pétrole progresse pour la première fois en 5 jours, l'ouragan Sandy menace-t-il l'approvisionnement ?
  • L'or grimpe après les avertissements liés à la Grèce, la relance au Japon et les rumeurs de baisse de la note américaine

Le dollar propose un rallye peu enthousiaste depuis 1.3000, le PIB arrive

Le dollar est parvenu à arracher des gains modestes au cours de la séance passée, avec l'aide d'une série de données significatives et de gros titres susceptibles de plaire aux médias. Toutefois, le rythme très mesuré adopté par le billet vert reflète la réticence qui a pesé sur le reste des marchés financiers. Pour le Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole = USDollar), le rebond depuis 9,900 affiché jeudi a amené une confirmation tacite du fait que le marché tendait vers l'aversion au risque ; mais un désendettement actif et une fuite des capitaux vers la sécurité nécessiteraient une poussée fondamentale claire, et le retrait des mécanismes de soutien temporaires (comme les espoirs de relance). Les références boursières américaines nous offrent la même évaluation de la situation. Mais même si le S&P 500 a retracé une large partie de sa progression régulière depuis le début du mois de juin avec une chute sous 1.425, le développement ne s'est pas encore matérialisé et le volume (autre instrument de mesure de la conviction) n'est pas encore présent.

La plupart des éléments sont réunis pour une vague sérieuse d'aversion au risque : croissance anémique, rendements à des plus bas historiques, soucis financiers tout autour du globe ; mais il existe quelques réserves, qui parviennent à rendre les investisseurs immobiles. Les espoirs de nouvelles mesures de relance de la Fed ont été balayés, lorsque la banque centrale a annoncé mercredi que ses achats dans le cadre du QE3 seraient maintenus en l'état. Au cours de la séance passée, une autre référence à laquelle les investisseurs auraient pu s'accrocher a fourni un signal d'aversion au risque : les profits d'Apple. Il s'agit de l'une des plus grandes entreprises du monde en termes de capitalisation sur le marché (et d'une des valeurs favorites des fonds de couverture), et un affaiblissement des performances pourrait sérieusement limiter les prévisions en faveur de canaux de capitaux résistants et performants, et pousser les fonds vers les valeurs refuges. Pour l'instant, nous sommes confrontés à un autre obstacle à court terme : le PIB américain.

Cette jauge de la croissance de la plus grande économie du monde peut alimenter les espoirs d'atterrissage "en douceur", dans le cadre duquel les investisseurs peuvent continuer à chercher de faibles retours ; elle peut également multiplier les craintes, en magnifiant le ralentissement global. Le consensus avant l'arrivée de ces données tend vers un taux de croissance annualisé de 1.8% au cours du troisième trimestre, ce qui constituerait une hausse par rapport au rythme de 1.3% de la période précédente. Compte tenu de la tendance suivie par les dépenses des ménages et les chiffres d'activité des échanges et du secteur des services au cours de cette même période, les prévisions semblent raisonnables. Cependant, la réaction à ces données sera biaisée. Une "surprise" du côté haussier serait en effet en conflit avec la tendance globale de ralentissement des données. À l'inverse, une déception mettrait fin à l'attente provisoire qui empêche le désendettement.

Soucis pour l'euro, avec les nouvelles selon lesquelles la Grèce aurait besoin de 30 Mds € de plus

Les dépêches fondamentales ont amené des informations ennuyeuses pour l'euro au cours de la séance passée. Le consensus parmi les officiels et les spéculateurs cette semaine a oscillé entre l'optimisme lié aux rustines provisoires appliquées à certains des problèmes les plus pressants de région, et la crainte selon laquelle l'une de ces solutions indispensables à court terme (dont le marché est devenu dépendant) pourrait échouer. La Grèce revient au galop au premier plan de la crise en zone euro (l'Espagne a du temps devant elle, alors que les rendements ont baissé depuis leurs plus hauts), et sa santé a semblé se détériorer. Le WSJ a indiqué que des officiels avaient déclaré que ce pays aurait besoin de 30 milliards d'euros supplémentaires pour combler le trou de son financement jusqu'en 2016. Les négociations entourant le déblocage de la prochaine tranche d'aide, dans le cadre du programme déjà adopté, se sont déjà révélées difficiles. Des besoins dépassant les efforts du second sauvetage pointent vers une amplification des risques, et un allongement du combat vers le rétablissement.

La livre sterling fait un rallye suite à des chiffres discutables du PIB, exagéré ?

Comme la plupart des autres monnaies et actifs, la livre est liée aux tendances du risque. Cependant, même si ce voile d'enfermement fondamental limite facilement les tendances, il n'empêche pas complètement l'instabilité. Le PIB britannique pour le 3e trimestre publié la session passée, bien meilleur que prévu, a constitué une occasion suffisante pour pousser la paire GBPUSD au-dessus de 1.6100 et construire un retournement de tendance potentiellement critique pour la paire GBPJPY, avec un mouvement au-dessus de 128.50. Ceci dit, un examen plus approfondi de cette hausse de 1.0% au cours du troisième trimestre (la plus forte en cinq années) suggère qu'il y avait une influence très importante des Jeux olympiques, un facteur temporaire. Étant donné que les données périodiques n'ont pas soutenu le même optimisme, le développement d'un tel mouvement semble discutable. Et donc, la livre s'en remet au risque.

Dollar néo-zélandais : la volatilité se poursuit bien après l'appel officiel de la RBNZ

Jeudi au début de la matinée, la RBNZ a publié une déclaration présentant sa décision de maintenir sa politique monétaire inchangée, ce qui a soutenu le biais volontariste modéré qui avait placé la monnaie néo-zélandaise à l'écart des autres devises de carry et de financement. Spécifiquement, la confiance vis-à-vis d'un rebond de l'inflation et d'une résistance face aux inquiétudes mondiales concernant la croissance ont produit suffisamment d'optimisme pour générer un rallye sur le kiwi. Toutefois, cette poussée a connu une fin brutale tôt ce matin, lorsque le gouverneur M.Wheeler a rappelé que la RBNZ avait la possibilité de baisser les taux n'importe quand, et qu'une intervention figurait parmi les options.

Le yen : de nouvelles mesures de relance signifient-elles un rallye ou un effondrement de l'USDJPY ?

Ce matin, des sources officielles ont rapporté que le gouvernement japonais avait donné son accord pour des mesures de relance de 422 600 milliards de yens (soit 5.3 milliards de dollars) visant à encourager la croissance dans la troisième plus grande économie du monde. Devons-nous considérer ceci comme un mouvement visant à promouvoir la stabilité et par conséquent renforcer le yen, ou une injection de liquidité qui dévalue la monnaie ? La taille du programme lui-même est modeste, étant donné la situation financière du pays. L'incertitude se développe clairement, lorsque nous examinons les coûts d'emprunt pour le Japon à long terme. Le coût relatif est en effet à son niveau le plus élevé depuis 1999.

Le pétrole progresse pour la première fois en cinq jours, l'ouragan Sandy est-il un risque pour l'offre ?

Une vague vendeuse agressive sur le pétrole américain s'est développée au cours de la session passée, juste au-dessus de 85. Une tendance avortée d'aversion au risque sur les marchés de capitaux a trouvé un soutien supplémentaire avec l'arrivée de l'ouragan Sandy, qui menace la totalité de la côte Est américaine. Cependant, cette tempête doit encore beaucoup avancer pour gêner le développement de l'offre. Les chiffres des stocks de brut du département de l'Énergie pour la semaine dernière, rapportés la session passée, ont présenté une augmentation de 5.896 millions de barils. De plus, la production totale est à son plus haut niveau en 16 ans. Du côté de la demande, le PIB américain donnera le ton vis-à-vis de la possibilité d'un baril à 100$.

L'or s'apprécie suite aux avertissements sur la Grèce, à la relance japonaise et aux rumeurs de baisse de la note américaine

Le dollar et l'or ont tous deux clôturé en hausse jeudi. Ceci ne se produit pas très souvent comme ils représentent typiquement des solutions alternatives de réserve de valeur idéales pour le marché. Pourtant, le métal précieux est parvenu à échapper à la gravité du dollar grâce aux nouvelles de besoins de relance en Grèce et d'accord de relance au Japon. De plus, la rumeur (rapidement discréditée) selon laquelle Fitch était proche de baisser sa note pour les États-Unis a persisté.

DONNÉES ÉCONOMIQUES

Prochaines 24 heures

GMT

Devise

Publication

Enquête

Précédent

Commentaires

1h35

CNY

Indicateur du sentiment des sociétés MNI (OCT)

-

-

6h00

EUR

Indice allemand des prix à l'importation (glissement annuel) (septembre)

2.9 %

3.2%

Les prix à l'importation allemands pourraient indiquer la demande de biens étrangers, de la périphérie et de l'Est de l'Europe

6h00

EUR

Indice allemand des prix à l'importation (Glissement mensuel) (SEP)

0.3%

1.3%

6h00

EUR

Enquête allemande GfK sur la confiance des consommateurs (novembre)

5.9

5.9

Pourrait suivre l'IFO à la hausse

7h00

CHF

Indicateur principal suisse KOF (OCT)

1.67

La confiance suisse en modération

12h30

USD

PIB (annualisé) (T3 A)

1.8%

1.3%

On s'attend à une amélioration de l'économie américaine dans le rapport avancé ; il pourrait déplacer l'attention vers la modération de la Fed en ce qui concerne de nouvelles mesures de relance

12h30

USD

PIB indice des prix (T3 A)

2.0%

1.6%

12h30

USD

Consommation personnelle (3T A)

2.0%

1.5%

12h30

USD

EPC de base (glissement trimestriel) (T3 A)

1.3%

1.7%

13h55

USD

Indice de confiance Univ. du Michigan (OCT. F)

83

83.1

La révision finale n'est pas prévue de faire bouger les marchés

GMT

Devise

Publications et discours à venir

-:-

EUR

La Grèce fera son rapport à la troïka, à propos de ses progrès

NIVEAUX DE SUPPORT ET RÉSISTANCE

Pour les NIVEAUX DE SUPPORT ET DE RÉSISTANCE mis à jour des monnaies majeures, rendez-vous surle Portail d'analyse technique

Pour les NIVEAUX DES POINTS PIVOTS mis à jour des monnaies majeures, rendez-vous sur le Tableau des points pivots

SUPPORT ET RÉSISTANCE CLASSIQUES

MARCHÉS ÉMERGENTS 18h00 GMT

DEVISES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devise

USDMXN

USDTRY

USDZAR

USDHKD

USDSGD

Devise

USDSEK

USDDKK

USDNOK

Résist. 2

15.5900

2.0000

9.2080

7.8165

1.3650

Résist. 2

7.5800

6.1875

6.1150

Résist. 1

15.0000

1.9000

9.1900

7.8075

1.3250

Résist. 1

6.7600

5.8175

5.7800

Spot

13.0052

1.8005

8.7325

7.7502

1.2204

Spot

6.7130

5.7662

5.7751

Support 1

12.5000

1.6500

8.5650

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.5840

5.6000

Support 2

11.5200

1.5725

6.5575

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

5.3350

5.3040

BANDES DE PROBABILITÉS INTRA-DAY 18h00 GMT

Devise

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Résist. 3

1.3049

1.6228

80.97

0.9430

1.0018

1.0451

0.8265

105.05

130.71

Résist. 2

1.3021

1.6202

80.82

0.9410

1.0001

1.0427

0.8245

104.76

130.42

Résist. 1

1.2992

1.6175

80.66

0.9391

0.9983

1.0404

0.8225

104.48

130.12

Spot

1.2936

1.6123

80.34

0.9351

0.9947

1,0358

0,8186

103,92

129,53

Support 1

1,2880

1,6071

80,02

0.9311

0,9911

1,0312

0,8147

103,36

128,94

Support 2

1,2851

1,6044

79,86

0,9292

0,9893

1,0289

0,8127

103,08

128,64

Support 3

1.2823

1,6018

79,71

0,9272

0.9876

1,0265

0,8107

102.79

128,34

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.