Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Le dollar se stabilise alors que les espoirs de QE3 sont limités, la peur fait son retour

Le dollar se stabilise alors que les espoirs de QE3 sont limités, la peur fait son retour

2012-06-08 04:11:00
John Kicklighter, Stratégiste Devises en chef
Share:
  • Le dollar se stabilise alors que les espoirs de QE3 sont limités, la peur fait son retour
  • La reprise de l'euro cale alors que la rétrogradation de l'Espagne nous rappelle que la crise est toujours là
  • Livre sterling : la BoE ne donne pas d'indications, en attente des chiffres de l'inflation
  • Dollar canadien : les chiffres de l'emploi génèreront-ils une poussée de volatilité ?
  • Le dollar australien baisse en dépit de bons chiffres et de perspectives en amélioration au niveau des taux
  • La tension monte sur le franc suisse, les données montrant des réserves records
  • L'or a plongé après la confirmation par M.Bernanke qu'il n'y aura pas de QE3 dans l'immédiat

Le dollar se stabilise alors que les espoirs de QE3 sont limités, la peur fait son retour

Après la forte baisse de mercredi, il semblait que la hausse du dollar n'avait pas seulement calé, mais qu'elle s'était transformée en un retournement clair. Toutefois, soutenir un mouvement d'appétit du risque (la kryptonite du billet vert) est une tâche immense. Et c'est cette propension naturelle au dénouement des positions risquées au fur et à mesure que la croissance diminue, que les rendements se réduisent et que les problèmes financiers se propagent qui a évité au dollar de connaître un retournement technique direct. Pour le Dollar Index du Dow Jones FXCM, cette dernière séance a fait baisser la pression à la vente au niveau du plancher précédemment testé de 10,150. Étant donné la corrélation forte et négative de la monnaie avec les marchés actions américains, le fait que les principales monnaies aient aussi connu une correction ne devrait pas constituer une surprise. L'appétit spéculatif joue aussi un rôle dans l'EURUSD ; mais pour cette paire de référence d'un point de vue fondamental, d'autres implications liées à la relance sont rentrées en jeu.

On peut soutenir qu'il n'existe aucune paire plus dépendante de la santé des marchés financiers mondiaux que l'EURUSD. D'un coté, nous avons une monnaie de base (l'euro) qui représente actuellement la source de menaces la plus importante vis-à-vis de la stabilité, du fait de sa crise financière générale. Et, de l'autre coté, nous avons une monnaie de référence (le dollar) qui est à la fois la monnaie de réserve favorite dans les périodes de tension extrême, et le "gardien" du plus grand fournisseur de mesures de relance : la Fed. Dans la décente générale du dollar lors de la première moitié de la semaine, les spéculateurs ont vu l'opportunité de jouer sur un rebond naturel, alors que la peur était un peu mise de côté. De plus, il est possible qu'ils se soient mis en position tôt pour un retournement, dans l'éventualité d'une action claire des officiels pour consolider la situation dans les régions exposées aux troubles financiers ou pour encourager un mouvement de fuite avant une intervention gouvernementale. Cependant, les décisions prises et les prévisions effectuées n'ont clairement pas satisfait les conditions permettant de générer de nouvelles prises de risques.

Suite à l'annonce que la BCE ne mettrait pas en place de nouvelles mesures de relance, il nous a été rappelé au cours de la séance passée qu'il existe une menace grandissante dans la zone euro, avec la forte rétrogradation de la dette souveraine de l'Espagne (plus d'informations à ce propos plus bas). Et alors que le niveau de risque grimpe, l'espoir de sauvetage a été réduit plus encore par l’absence de soutien du président de la Fed, M.Bernanke, au très demandé QE3. Parfois, une simple déclaration indiquant que des mesures de relance sont possibles peut faire monter les marchés de capitaux, mais ce n'était clairement pas le cas la séance passée. M.Bernanke a dit qu'il était prêt à agir, il a aussi déclaré qu'il pourrait y avoir une diminution de l'effet des efforts supplémentaires. Avec des publications importantes au programme dans 2 semaines, nous pourrions nous diriger vers une congestion.

La reprise de l'euro cale après la rétrogradation de l'Espagne, qui nous rappele la crise

Il y avait une opportunité claire pour la Banque centrale européenne cette semaine, pour agir et raviver la confiance des marchés financiers régionaux et de l'euro. Cependant, au lieu de recadrer le déséquilibre entre austérité et croissance, l'autorité de politique monétaire a décidé de rester neutre et d'évaluer plus en profondeur la situation. Les paris haussiers ayant trouvé porte close, les marchés étaient une fois de plus exposés aux chocs. Et la séance passée n'en a pas manqué. La nouvelle la plus importante pour l'Europe ce jour-là a été la rétrogradation de l'Espagne de 3 crans par Fitch (de A à BBB), accompagnée de prévisions négatives et d'un avertissement précisant que le scénario de base pour un sauvetage du système bancaire était de 50 à 60 milliards d'euros (90 à 100 dans le pire des cas). Dans la situation difficile à laquelle fait face l'Espagne, le pays a émis de la dette à 2, 4 et 10 ans. Les optimistes se concentrent sur le fait que la demande a été entièrement satisfaite (plus du fait d'un support mutuel des banques locales), mais l'inquiétude se situe au niveau des taux, toujours aussi élevés.

Livre sterling : la BoE ne donne aucune indication, les chiffres de l'inflation à venir

Même si bien peu attendaient quoi que ce soit de la réunion de politique monétaire de la Banque d’Angleterre, la séance passée (elle ne donne ni indications ni analyse lorsqu'elle ne procède à aucun changement), il y a eu clairement un sentiment de déception. Lors des semaines passées, nous avons vu une baisse du PIB du premier trimestre et une détérioration notable de la situation financière de la zone euro (augmentant le risque d'une contagion au Royaume-Uni). Une action préventive du MPC aurait pu faire diminuer les craintes de vulnérabilité, mais cette semaine est celle des espoirs de relance brisés. Durant la séance londonienne à venir seront publiés les chiffres de l'inflation ; mais seule une baisse significative de la pression pourrait appuyer les attentes de mise en place d'une action QE significative future.

Dollar canadien : les données de l'emploi génèreront-elles une poussée de volatilité ?

Une fois de plus, le dollar canadien sera la monnaie la plus concernée par les annonces importantes prévues, et une fois de plus, nous devons mesurer nos attentes pour ce qui est de l'impact sur le marché. Le ton agressif que la Banque centrale du Canada a adopté plus tôt dans la semaine n'a entraîné que peu de soutiens pour le loonie, et c'est là un contraste fondamental remarquable étant donné la "campagne" mondiale d'assouplissements. Les conditions sont légèrement meilleures pour une réaction à court terme aux chiffres de l'emploi de mai, mais le marché s'est aussi de plus en plus habitué à de grosses surprises après une série de bons chiffres. Pour les paires liées au risque, l'impact des chiffres sera peut-être amorti ; mais les paires qui aident à neutraliser le sentiment de risque pourraient connaître une volatilité significative.

Le dollar australien recule malgré des données solides et l'amélioration des perspectives concernant les taux

La série d'annonces importantes concernant le dollar aussie cette semaine est sans doute l'une des meilleures que nous ayons observées depuis longtemps. La baisse des taux, plus faible que prévu, le chiffre impressionnant du PIB du T1 et la forte hausse de l'emploi sont tombés à point nommé. Nous avons vu l'amélioration des prévisions se traduire directement au niveau des attentes concernant les taux d'intérêt, qui montrent maintenant un débat réel sur une autre baisse de 25 points de base lors de la prochaine réunion de la RBA, et des prévisions sous 100 points de baisses pour les 12 prochains mois. Pourtant, le fait que les coups fondamentaux soient légèrement plus faibles ne veut pas dire que les conditions sont bonnes. Les tendances du risque l'emportent toujours.

La tension monte sur le franc suisse alors que les données montrent des réserves records

De nombreuses discussions semblent indiquer que la BNS est prête à abandonner son plancher ou à baisser son seuil de 1.2000. Au cours de la séance passée, le rapport indiquant des réserves record accumulées en avril (308.8 milliards de francs) renforce les éléments prouvant que maintenir ce chiffre devient cher. Pourtant, l'euro et le risque ont continué leur baisse pendant tout le mois de mai et il n'y a pas eu de changement. Essayer de nouvelles approches serait sans doute mieux perçu que de céder aux pressions.

Plongeon de l'or après la confirmation par M.Bernanke qu'il n'y aura pas de QE3 dans l'immédiat

L'or est de loin le meilleur indicateur des prévisions de relance. Si la Fed peut manipuler directement les rendements des Bons du Trésor et si le dollar est sensible aux tendances de risque, l'or mesure la demande de sécurité en liquidité (fiat) ou la sécurité contre la perte de pouvoir d'achat. La déclaration de Bernanke allant dans le sens du Livre Beige qu'il ne voit pas de besoin immédiat de QE3 a entraîné une forte baisse. Et la dégringolade en dépit de la Chine nous dit quel programme est important.

Pour des nouvelles Forex en temps réel, visitez:http://www.dailyfx.com/real_time_news/

**Pour une liste complète des annonces importantes à venir et les précédentes publications, allez àwww.dailyfx.com/calendar

DONNÉES ÉCONOMIQUES

Prochaines24 Heures

GMT

Devises

Parution

Enquête

Précédent

Commentaires

01h30

AUD

Prêts au logement (AVR)

0.2% (A)

0.3%

Les chiffres des prêts s'améliorent en avril. Les données ne peuvent pas s'appuyer sur l'emploi,

01h30

AUD

Prêts pour investissement (AVR)

1.7% (A)

-1.0%

01h30

AUD

Valeur des prêts (glissement mensuel) (AVR)

0.9% (A)

-0.3%

01h30

AUD

Balance commerciale (dollars australiens) (AVR)

-203 Mio (A)

-1587 Mio

Les chiffres de la balance commerciale s'améliorent avant que l'aussie ne s'effondre.

05h00

JPY

Enquête Eco Watchers : situation actuelle

50.0

50.9

Les indicateurs de confiance japonais devraient atteindre l'équilibre.

05h00

JPY

Enquête Eco Watchers : prévisions

50.0

50.9

06h00

EUR

Exportations allemandes ajustement saisonnier (Glissement mensuel)

0.9%

Pourquoi l'Allemagne veut-elle garder l'Euro en dépit de toutes les difficultés à la périphérie? Les avantages commerciaux.

06h00

EUR

Importations allemandes, ajustement saisonnier (Glissement mensuel)

1.2%

06h00

EUR

Compte courant allemand (euros)

19.8 Mds

06h00

EUR

Balance commerciale allemande (euros)

17.4Mds

08h30

GBP

Inflation pour les 12 prochains mois selon BoE/GfK (MAI)

3.5%

Les prévisions sur l'inflation vont aider à alimenter les prévisions du marché sur les relances futures de la part de la BoE après le maintien frustrant de jeudi.

08h30

GBP

Indice des prix à la production-Intrants, sans ajustement saisonnier (Glissement annuel)

1.2%

1.2%

08h30

GBP

Indice des prix à la production - Production, sans ajustement saisonnier (Glissement annuel)

3.2%

3.3%

08h30

GBP

Indice des prix à la production- production de base- sans ajustement saisonnier (Glissement annuel)

2.3%

2.3%

12h15

CAD

Chantiers immobiliers

244.9K

Une combinaison assez dense de données importantes venant du Canada - mais en fin de compte sans influence sur les marchés.

12h30

CAD

Productivité du travail (Glissement trimestriel)

0.7%

12h30

CAD

Echanges internationaux de marchandises (Dollar canadien)

0.35 Mds

12h30

USD

Balance commerciale (AVR)

-$49.5

-51.8$B

Un chiffre des échanges commerciaux avant celui du dollar

12h30

CAD

Variation nette de l'emploi (MAI)

5.0K

58.5K

Une modération importante des statistiques de l'emploi canadien est prévue après le chiffre particulièrement fort d'avril - la meilleure progression consécutive depuis des décennies.

12h30

CAD

Taux de chômage (MAI)

7.3%

7.3%

12h30

CAD

Variation de l'emploi à plein temps(MAI)

12h30

CAD

Variation de l'emploi à temps partiel (MAI)

01h30

CNY

Indice des prix à la consommation (glissement annuel)

Après la décision de baisser le taux d'intérêt de référence, cela sera un signe importante de stabilité.

01h30

CNY

Indice des prix à la production (glissement annuel)

GMT

Devises

Prochains Événements & Discours

04h00

USD

Kocherlakota de la Fed parle de théorie économique dans le Michigan

SUPPORT ET RESISTANCE LEVELS

Pour voir les LEVELS de SUPPORT ET RÉSISTANCE mis à jour pour les majeures, rendez-vous auportail d'Analyse Technique

Pour les NIVEAUX (LEVELS) DE POINTS PIVOTS mis à jour des majeures et des cross, consultez notreTableau des points pivots

SUPPORT ET RESISTANCE CLASSIQUES

MARCHES ÉMERGENTS 18h00, heure GMT

MONNAIES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devises

USDMXN

USDTRY

USDZAR

USDHKD

USDSGD

Devises

USDSEK

USDDKK

USDNOK

Résist 2

15.5900

2.0000

9.2080

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.6625

6.1150

Résist 1

15.0000

1.9000

8.5800

7.8075

1.3250

Résist 1

6.5175

5.3100

5.7075

Point

14.0908

1.8287

8.3880

7.7582

1.2807

Point

7.1662

5.9339

6.0677

Support 1

12.5000

1.6500

6.5575

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.1050

5.3040

Support 2

11.5200

1.5725

6.4295

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

4.9115

4.9410

BANDES DE PROBABILITÉ INTRA-JOURNALIERES18h00 GMT

Devises

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Résist. 3

1.2685

1.5645

80.20

0.9714

1.0402

0.9995

0.7754

101.01

124.75

Résist. 2

1.2645

1.5607

80.01

0.9683

1.0377

0.9961

0.7727

100.63

124.33

Résist. 1

1.2606

1.5570

79.82

0.9651

1.0351

0.9927

0.7700

100.26

123.91

Point

1.2527

1.5494

79.43

0.9587

1.0301

0.9860

0.7645

99.51

123.08

Support 1

1.2448

1.5418

79.04

0.9523

1.0251

0.9793

0.7590

98.76

122.25

Support 2

1.2409

1.5381

78.85

0.9491

1.0225

0.9759

0.7563

98.39

121.83

Support 3

1.2369

1.5343

78.66

0.9460

1.0200

0.9725

0.7536

98.01

121.41

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.