Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • Moins connu que le VIX, découvrez comment correctement utiliser l'indice #SKEW de la CBOE pour trader les marchés boursiers. https://t.co/lQGnQ9bcjD
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇨🇭CHF : -0,31 % 🇨🇦CAD : -0,43 % 🇪🇺EUR : -0,48 % 🇳🇿NZD : -1,00 % 🇬🇧GBP : -1,03 % 🇦🇺AUD : -1,11 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/FYw0iO1BXI
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 1,81 % Or : 0,37 % Argent : -0,36 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/kjbwCccUWi
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/oAALPnOD5J
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : 0,09 % S&P 500 : -0,02 % Dow Jones : -0,02 % CAC 40 : -0,25 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/F97ZnFUE66
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Or : 0,34 % Pétrole WTI : -0,27 % Argent : -0,94 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/RPR3PC9oIX
  • #Fed #Powell a eu deux entretiens téléphoniques avec #Trump en février, le 7 et le 26 (RTRS)
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/0Tpdi3KKXz
  • Cette administration aura bien sa place dans les poubelles de l’Histoire https://t.co/vDDfbMCGAD
  • Indices Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Dax 30 : -0,60 % CAC 40 : -0,65 % Dow Jones : -2,27 % S&P 500 : -2,37 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#indices https://t.co/aofVnXJ5l0
Le dollar à deux doigts de son plus haut niveau depuis 16 mois, une poussée est nécessaire

Le dollar à deux doigts de son plus haut niveau depuis 16 mois, une poussée est nécessaire

2012-05-17 04:04:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:
  • Le dollar à deux doigts de son plus haut niveau depuis 16 mois, une poussée est nécessaire
  • Euro : début de panique du marché à propos de la Grèce et des retombées de la crise
  • La livre sterling durement touchée après la répétition du biais de la BoE, favorable au statu quo
  • Le yen ignore le PIB, le marché se concentre sur le risque
  • Pause du dollar australien alors que les rendements à 10 ans se stabilisent à un niveau bas record
  • Franc suisse : le risque entourant l'EURCHF augmente alors que les craintes de crise en zone euro se solidifient
  • Les traders d'or soupèsent les fondamentaux face à la prochaine falaise, fort escarpée

Le dollar à deux doigts de son plus haut niveau depuis 16 mois, une poussée est nécessaire

Nous continuons de chronométrer l'impressionnante poussée réalisée par le dollar. Avec la clôture de mercredi, nous avons désormais quatre jours de trading consécutifs en hausse, et 11 progressions parmi les 13 dernières séances. Cet élan spectaculaire a permis une nouvelle clôture officielle à des niveaux qui n'avaient pas été traversés depuis janvier 2011 ; un chiffre reste cependant à détrôner, celui du plus haut niveau depuis 16 mois sur la base des échanges intraday. Compte tenu du momentum qui sous-tend ce mouvement, il pourrait sembler évident que de nouveaux plus hauts sont à venir ; mais le développement de la tendance devient de plus en plus difficile dans le cadre de cet élan. Alors que le dollar engrange plus haut sur plus haut, le poids du carburant fondamental nécessaire augmente tout autant. Et pourtant, comme nous l'avons observé au niveau des indices boursiers benchmark (baromètres les plus obstinés du risque), il n'y a pas de panique pour démultiplier la poussée d'aversion au risque. Et en l'absence de panique, l'élan instinctif qui consiste à chercher refuge dans la monnaie de dernier ressort du monde (le dollar US) n'est pas là. Alors que le carburant fondamental fait défaut et que nous sommes positionnés à l'extrémité de vastes mouvements, le risque de correction est important.

Au cours de la séance passée, les acheteurs du marché des capitaux, mis à mal, ont eu une chance de relancer l'appel qui a sous-tendu la charge du réinvestissement ces trois dernières années : les mesures de relance, et plus particulièrement celles de la Fed. Même si la Réserve fédérale avait donné au marché une déclaration, des prévisions et une séance de questions-réponses avec son président M.Bernanke après sa dernière réunion de politique monétaire, il existait toujours une chance potentielle que le groupe esquisse les procédures de nouvelles mesures de soutien si elles se révélaient nécessaires. Une telle possibilité irait dans le sens des prévisions les plus favorables au statu quo (comme celles de Goldman Sachs), qui pensent que de nouveaux assouplissements seront mis en place dans les mois à venir. Ce que nous avons pu observer dans le procès-verbal ne fait pas vraiment pencher la balance vers un QE3 ou une nouvelle Opération Twist. Point le plus notable : le fait que "plusieurs" membres du FOMC aient suggéré que de nouveaux assouplissements seraient peut-être nécessaires si la reprise devait s'effondrer. Si le marché était particulièrement susceptible aux espoirs de relance, voilà qui aurait pu constituer un soutien important ; mais le simple fait de garder toutes les options à disposition ne constitue pas un appel en faveur d'un rallye, loin de là.

Au cours des prochaines 24 heures, il y a bien peu d'annonces particulièrement importantes susceptibles de pousser le dollar dans un sens ou dans l'autre. Comme d'habitude, les traders de billet vert doivent rester au fait du flux et reflux général du positionnement du risque. Et là non plus, les catalyseurs remarquables ne sont pas légion. Cela signifie que nous allons devoir peser la probabilité que les spéculateurs procèdent à une couverture après la récente poussée contre le poids de nouvelles inattendues.

Euro : début de panique du marché à propos de la Grèce et des retombées de la crise

Nous commençons à observer des signes de véritable panique autour de l'euro. Bien que la monnaie elle-même soit encore stable (même si elle s'est nettement affaiblie), nous observons des signes révélateurs de peur distillés dans les gros titres et en divers points du marché lui-même. Au cours des dernières 36 heures, les dépêches étaient encombrées de nouvelles annonçant une panique bancaire totale en Grèce. Ces faits ont ensuite été démentis, mais les investisseurs les ont considérés comme étant une menace suffisamment crédible pour que les préoccupations soient prises très au sérieux. En réalité, les craintes viennent d'indications raisonnables : les dépôts nets au sein du système bancaire grec sont à deux doigts de leur plus bas niveau depuis six ans, à 160 milliards d'euros, et dans ses récents commentaires, le président a indiqué que 700 millions d'euros supplémentaires avaient été retirés depuis les élections manquées. Autre choc qui a ébranlé le système : les spéculations selon lesquelles la BCE compte passer ses efforts de lutte contre la crise au niveau supérieur, avec un LTRO 3 ou une réactivation des achats d'obligations ; mais là encore, ces nouvelles ont été démenties par des "sources officielles", qui ont déclaré que les efforts précédents étaient en cours d'analyse. Lorsque le marché se retrouve de plus en plus à la merci de gros titres emphatiques, nous pouvons penser qu'une véritable peur est présente. Les primes en cas de faillite et la baisse des marchés actions vont bel et bien dans ce sens.

La livre sterling durement touchée après la répétition du biais de la BoE, favorable au statu quo

Avec les éléments fondamentaux de la dernière séance, la livre a peut-être joué elle-même en défaveur de sa séparation d'avec les ennuis de la région euro et les tendances du risque en général. Les données de l'emploi pour avril ont constitué une surprise agréable, avec une chute de 13,700 personnes dans les demandes d'allocations chômage (le recul le plus important depuis juin 2010) et la baisse, légère mais inattendue, du taux de chômage, à partir du plus haut niveau depuis 16 ans qui avait été atteint en février. Toutefois, le marché ne s'est pas intéressé aux données de l'emploi, qui allaient pourtant à l'encontre de la tendance de l'actuelle récession à double creux. Non, l'attention était fixée sur le rapport trimestriel sur l'inflation de la BoE. Ce rapport a prévu une première hausse de taux probable après le T1 2014. Qui plus est, le rapport et le gouverneur M.King lui-même ont une fois encore rappelé la menace que représente la crise en UE... Un élément que le marché avait tenté d'ignorer.

Le yen ignore le PIB, le marché se concentre sur le risque

Peut-être la dernière grande annonce importante de cette semaine : le chiffre du PIB japonais pour le premier trimestre, publié ce matin. L'impact de ces données ne correspond cependant pas à leur importance économique. Selon ces chiffres, la troisième économie du monde (après les États-Unis et la Chine) a affiché une croissance de 1.0% au cours du premier trimestre, légèrement plus élevée que prévu, ce qui pousse le chiffre annualisé jusqu'à 4.1% d'expansion. C'est là un résultat notable, mais le soutien apporté par les dépenses de reconstruction devrait s'estomper. Et au final, ce résultat ne concerne pas l'intérêt du carry...

Pause du dollar australien alors que les rendements à 10 ans se stabilisent à un niveau bas record

Le dollar australien a dépassé la détérioration des prévisions concernant ses taux d'intérêt, ainsi que la chute des marchés boursiers australiens et américains. Alors, d'où provient ce momentum supplémentaire ? Les perspectives concernant les taux et la température sous-jacente du risque sont certes des composantes essentielles des performances du dollar aussie ; mais le rendement actuel est lui aussi un facteur important. Au cours des deux derniers mois, le rendement des obligations australiennes à 10 ans a chuté de plus de 25%. Et si sur les trois derniers jours, ce benchmark a affiché un regain de stabilité, un véritable rebond n'a pas encore vu le jour.

Franc suisse : le risque entourant l'EURCHF augmente alors que les craintes de crise en zone euro se solidifient

Alors que les crocs de la panique commencent à mordre l'euro, les responsables politiques suisses doivent réévaluer leurs plans de secours. Si la crise régionale (qui a été reconnue et déplorée par le Japon, les États-Unis, le Royaume-Uni, et bien entendu l'UE au cours des dernières 24 heures) s'intensifie, une fuite très réelle de capitaux hors de la zone euro placera une pression immédiate sur le taux de change de l'EURCHF. Un nouveau pic vers le plancher de 1.2000 a été rejeté au cours de la dernière séance, mais nous n'avons pas observé d'autre lutte spectaculaire. Cependant, les choses pourraient changer très bientôt. Qu'a donc prévu la BNS ?

Les traders d'or soupèsent les fondamentaux face à la prochaine falaise, fort escarpée

Ce que nous observons pour l'or est presque aussi impressionnant que pour le dollar lui-même, et ce pour une bonne raison. Le premier est la plus grande alternative aux monnaies fiduciaires, tandis que le second constitue la monnaie de réserve numéro un. Nous avons dépassé un seuil significatif au cours de la semaine passée, avec la cassure d'une ligne de tendance haussière en place depuis plusieurs années, et voici maintenant le prochain obstacle : un plancher qui a tenu depuis juillet de l'an dernier. Si le dollar ne parvient pas à poursuivre son mouvement, l'or bénéficiera certainement d'un soulagement.

Pour des Nouvelles Forex en Temps Réel, visitez:. http://www.dailyfx.com/real_time_news/

**Pour une liste complète des évènements risqués à venir et des versions précédentes, allez à www. dailyfx .com / calendar

DONNÉES ÉCONOMIQUES

Prochaines24 Heures

GMT

Devises

Parution

Enquête

Précédent

Commentaires

1:00

AUD

Prévisions d'inflation à la consommation (MAI)

--

3.3%

La RBA pense que l'inflation est proche des limites inférieures des prévisions

1:00

NZD

Indice de confiance des consommateurs ANZ (MAI)

--

114

Pourrait être sous pression alors que l'emploi est proche de ses plus hauts niveaux depuis 13 ans

1:00

NZD

Confiance des consommateurs ANZ (glissement mensuel) (MAI)

--

3.4%

1:30

AUD

Salaires hebdomadaires moyens (glissement trimestriel) (FEV)

1.0%

0.5%

Les plus récentes déclarations de la RBA projettent un ralentissement de la croissance des salaires, du fait du ralentissement des secteurs non miniers de l'économie

1:30

AUD

Salaires hebdomadaires moyens (glissement annuel) (FEV)

4.1%

4.3%

1:30

AUD

Transactions de la RBA sur le marché des changes (AVR)

--

944M

4h00

JPY

Ventes d'appartements en copropriété à Tokyo (glissement annuel) (AVR)

--

-6.1%

4h30

JPY

Utilisation de la capacité (glissement mensuel) (MAR F)

--

-1.7%

Les données en glissement annuel seront élevées parce que la base de comparaison datant du tremblement de terre de mars 2011 était basse

4h30

JPY

Production industrielle (glissement mensuel) (mar F)

--

1.0%

4h30

JPY

Production industrielle - glissement annuel en % (Mar F)

--

13.9%

6:00

JPY

Commandes de machines-outils (glissement annuel) (Avr F)

--

0.5%

7:00

.

EUR

PIB espagnol (glissement trimestriel) (1T F)

-0.3%

-0.3%

Les chiffres définitifs sont prévus de confirmer la récession technique de l’Espagne

7:00

.

EUR

PIB espagnol (glissement annuel) (1T F)

-0.4%

-0.4%

12h30

CAD

Transactions internationales de titres (Mar)

8.00mds

12.49mds

12h30

CAD

Ventes en gros en glissement mensuel (Mar)

0.3%

1.6%

12h30

USD

Chiffres de chômage - premières demandes (12 mai)

365 k

367000

Les chiffres du chômage ont connu une légère hausse au cours des récentes semaines

12h30

USD

Demandes continues (5 mai)

3230K

3229K

13:45

.

USD

Confort des consommateurs Bloomberg (13 mai)

--

-40.4

La confiance des consommateur US se détériore depuis mi-avril du fait de la faiblesse du marché de l'emploi

13:45

.

USD

Prévisions économiques Bloomberg (mai)

--

-3

14:00

USD

Fed. de Philadelphie (mai)

10.0

8.5

Prévu d'augmenter à nouveau après un recul en avril

14:00

USD

Indicateurs avancés (avril)

0.1%

0.3%

Davantage d'incertitude pour les fondamentaux économiques US

GMT

Devises

Prochains Événements & Discours

8h30

EUR

L'Espagne vend des obligations 2015 et 2016

16:35

USD

James Bullard de la Fed parle à Louisville, Kentucky

SUPPORT ET RESISTANCE LEVELS

Pour voir les LEVELS (Niveaux) de SUPPORT ET RÉSISTANCE à jour pour les majeures, consultez le portail d'analyse technique

Pour voir des LEVELS de POINT DE PIVOT mis-à-jour pour les majeures et les cross, consultez notre Table de Point de Pivot

RÉSISTANCE ET SUPPORT CLASSIQUE MARCHÉS ÉMERGENTS18h00 GMTDEVISES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devises

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devises

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

16.5000

2.0000

9.2080

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.6625

6.1150

Résist 1

14.3200

1.9000

8.5800

7.8075

1.3250

Résist 1

6.5175

5.3100

5.7075

Point

13.7332

1.8186

8.2964

7.7685

1.2656

Point

7.1515

5.8342

5.9523

Support 1

12.5000

1.6500

6.5575

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.1050

5.3040

Support 2

11.5200

1.5725

6.4295

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

4.9115

4.9410

BANDES DE PROBABILITÉ INTRA-JOURNALIERES18h00 GMT

\Devises

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Résist. 3

1.2901

1.6076

81.10

0.9550

1.0215

1.0077

0.7773

103.79

129.53

Résist. 2

1.2861

1.6038

80.90

0.9519

1.0190

1.0043

0.7746

103.42

129.13

Résist. 1

1.2821

1.6001

80.71

0.9488

1.0164

1.0009

0.7718

103.05

128.72

Point

1.2741

1.5925

80.31

0.9427

1.0113

0.9941

0.7664

102.32

127.90

Support 1

1.2661

1.5849

79.91

0.9366

1.0062

0.9873

0.7610

101.59

127.08

Support 2

1.2621

1.5812

79.72

0.9335

1.0036

0.9839

0.7582

101.22

126.67

Support 3

1.2581

1.5774

79.52

0.9304

1.0011

0.9805

0.7555

100.85

126.26

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.