Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • FRENCH PRESIDENT MACRON: BY END APRIL FRANCE WILL BE ABLE TO PRODUCE 15 MILLION FACE MASKS PER WEEK
  • FRENCH PRESIDENT MACRON: AIR LIQUIDE, VALEO, SCHNEIDER ELECTRIC CONSORTIUM TO JOIN FORCES TO PRODUCE MORE VENTILATORS FOR FRANCE
  • Voici le lien d'inscription pour le webinaire « Stratégies Bourse – Forex » du 31 mars 2020 à 14h00 avec @JZanna_FX https://t.co/ZnSSlb7oqX
  • RT @MarketWatch: “It’s hard to imagine just how much money is at stake, much less where it’s going and who is going to benefit" - @howmuch_…
  • RT @Manu_Lechypre: En vrac, les stats folles du choc Covid-19 (6): - Le PIB mondial se contractera de 3,5% cette année... mais rebondira de…
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/fRIKnR6hI2
  • Briefing des marchés du 31 mars 2020 – 📰 : Actualités des marchés 📉 : #CAC #DAX #Dowjones 💵 : #Forex 🏅: #Gold ⛽️ : #Brent #Bitcoin Vidéo ici 👇 : https://t.co/bF1YwkMN68
  • Italie Cofindustria anticipe une chute du PIB de 6% en 2020 avant un rebond de 3.5% en 2021 --> https://t.co/amZb78PoVj
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 4,96 % Argent : -1,20 % Or : -1,35 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/9nWtkNHJHL
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇨🇦CAD : -0,35 % 🇬🇧GBP : -0,57 % 🇨🇭CHF : -0,64 % 🇪🇺EUR : -0,69 % 🇳🇿NZD : -0,70 % 🇦🇺AUD : -0,82 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/lOUjreSihe
L'euro casse sa barrière critique, mais nous attendons une clarification avec la clôture journalière

L'euro casse sa barrière critique, mais nous attendons une clarification avec la clôture journalière

2012-04-16 10:57:00
Joel Kruger, Stratégiste Technique
Share:
  • Incursion de l'euro sous 1.3000 mais nous attendons une confirmation avec la clôture journalière
  • Les perspectives relatives à la Fed sont cruciales pour la direction, et les récents changements suggèrent une poursuite de la force de l'USD
  • La crise en zone euro est bel et bien vivante, et reste une source de risques
  • Intensification de la situation difficile en Chine, qui expose le bloc matières premières et les marchés émergents

Les marchés continuent leurs échanges agités et pour l'heure, nous n'adoptons aucun biais directionnel pour le court terme. Les deux marchés clés sur lesquels nous nous concentrerons ce lundi sont l'EUR/USD et les marchés actions américains. Si l'euro présente une clôture journalière sous le seuil des 1.3000, nous nous attendrons une fois de plus à une reprise baissière de la tendance, et à un nouveau test des plus bas de début 2012 vers 1.2660. De façon similaire, les marchés actions américains, qui y sont corrélés, se sont retrouvés sous pression il y a peu ; si là aussi nous observons une clôture en baisse, elle devrait se traduire en un environnement de marché défavorable au risque, qui alimenterait une liquidation d'ensemble des actifs corrélés au risque au cours des jours à venir.

Performances relatives face à l'USD lundi (à 10h30 GMT)

JPY +0.87%

CAD +0.42%

GBP +0.36%

AUD -0.22%

CHF -0.19%

EUR -0.14%

NZD -0.21%

Nous identifions 3 thèmes fondamentaux majeurs à l'échelle mondiale, qui contribuent à renforcer nos prévisions baissières d'ensemble pour les devises et les actifs corrélés au risque : tout d'abord, aux États-Unis, nous avons pu observer un glissement très clair vers une position plus agressive dans les prévisions politiques de la Fed. La reprise soutenue de l'économie américaine et une série de données économiques saines ont généré une attitude plus confiante quant aux perspectives de reprise durable, ce qui a par suite mis la Fed dans une position qui lui permet de commencer à se concentrer sur les problèmes structurels à plus long terme dans l'économie, et à envisager un changement de politique, sur la voie menant à des taux d'intérêt plus élevés. Au final, ce développement se traduit par un renforcement des prévisions concernant le dollar américain, grâce au rétrécissement des différentiels de rendement et à la relative faiblesse des marchés actions mondiaux (du fait de coûts de financement moins attractifs pour l'investissement sur ces marchés).

Ensuite, même si les officiels européens ont fait des efforts importants pour combattre la crise actuelle en zone euro, il reste de nombreux problèmes en attente de résolution ; et alors que les écarts des rendements obligataires restent à des niveaux trop élevés, de fortes possibilités de risque sont associées à la région. Même si la Grèce est quelque peu passée au second plan ces dernières semaines, la menace de contagion dans les autres économies majeures de la zone euro reste tout à fait réelle, et des économies de plus grande envergure comme celle de l'Espagne sont désormais au centre de l'attention. Nous tenons également à rappeler aux investisseurs que même dans le cas d'une résolution durable de la crise de la zone euro, la possibilité d'une véritable croissance dans un futur immédiat est extrêmement limitée, compte tenu des sommes englouties dans la situation actuelle, ce qui n'augure rien de bon sur le moyen terme. En gardant cela à l'esprit, il apparaît que les risques penchent en faveur du dollar américain, et n'indiquent rien de bon pour les marchés actions.

Enfin, les nouvelles négatives en provenance de Chine gagnent de l'inertie chaque jour. Nous continuons d'observer des éléments indiquant un ralentissement rapide de l'économie chinoise, et ce ralentissement pourrait avoir un impact majeur au niveau mondial. Jusqu'à il y a peu, certains avançaient que la Chine se découplerait de la crise des marchés américains et européens, et ne serait pas touchée. Cependant, comme nous l'avons annoncé depuis quelques temps déjà, ce n'est pas le cas et nous observons dorénavant l'apparition d'une troisième phase de récession globale en Chine. Il nous semble que cela créera des tensions extrêmement importantes sur les marchés corrélés, comme les économies du bloc matières premières et les marchés émergents. Une grande partie des fonds qui avaient afflué sur ces marchés au plus haut de la crise aux États-Unis et en zone euro fera bientôt machine arrière, pour revenir sur les marchés américains et européens, plus liquides, alors que les tensions s'intensifient en Orient. Encore une fois, ceci devrait se traduire par une hausse du dollar américain et des évolutions négatives des cours des marchés actions.

A la lumière de ces développements aux États-Unis, en zone euro et en Chine, nous conseillons donc d'acheter le dollar américain de façon générale, en cas de courte baisse quelle que soit sa forme, et de vendre les actions mondiales en cas de rallye, quelle que soit sa forme. Nous maintenons ces prévisions pour tout le restant de l'année 2012. Nous ne nous attendons pas à un effondrement des marchés actions comme ceux que nous avions pu observer en 2008 et 2009, mais les marchés ont bel et bien une chute importante devant eux avant que nous puissions envisager un changement haussier dans la tendance.

Pour la journée d'aujourd'hui, c'est le kiwi qui a été touché le plus durement parmi les devises principales, après la circulation de rapports indiquant que le gouvernement néo-zélandais réfléchira à des moyens permettant de résister à l'appréciation du kiwi. Mis à part cet élément et une cassure de courte durée sous 1.3000 effectuée par l'EUR/USD, les marchés ont été très calmes, et les évènements de l'agenda économique européen ne sont pas parvenus à se cristalliser en évolutions significatives des cours.

CALENDRIER ÉCONOMIQUE

Cassure_de_l_euro_sous_sa_barriere_critique__mais_nous_attendons_une_clarification_avec_la_cloture_de_la_journee___body_Picture_5.png, L'euro casse sa barrière critique, mais nous attendons une clarification avec la clôture journalière

PERSPECTIVE TECHNIQUE

EUR/USD, Graphique journalier

Cassure_de_l_euro_sous_sa_barriere_critique__mais_nous_attendons_une_clarification_avec_la_cloture_de_la_journee___body_eur.png, L'euro casse sa barrière critique, mais nous attendons une clarification avec la clôture journalière

EUR/USD : La dernière série en date de replis a calé à proximité d'un support clé remontant à plusieurs semaines, près du niveau 1.3000 ; à partir de là, nous ne pouvons toujours pas exclure les risques d'une consolidation supplémentaire au-dessus de 1.3000, avant de pouvoir envisager une reprise baissière. Au final, tous les rallyes vers 1.3300 devraient être très solidement limités, tandis qu'une cassure suivie d'une clôture quotidienne de retour sous 1.3000 serait nécessaire pour accélérer les baisses.

USD/JPY, Graphique journalier

Cassure_de_l_euro_sous_sa_barriere_critique__mais_nous_attendons_une_clarification_avec_la_cloture_de_la_journee___body_usd.png, L'euro casse sa barrière critique, mais nous attendons une clarification avec la clôture journalière

USD/JPY : Le marché poursuit sa correction à partir des récents plus hauts annuels de 2012, établis à 84.20 il y a quelques jours, et il existe toujours un risque de replis supplémentaires vers la zone 79.00-80.00 avant que nous puissions envisager une reprise de la hausse. Dans l'ensemble, nos prévisions sont très constructives, et il nous semble que la paire est en train d'établir une base à long terme avant sa prochaine extension haussière majeure vers la zone 85.00-90.00. Nous nous attendons donc à observer la formation d'un nouveau plus bas de moyen terme en hausse dans les jours à venir, quelque part dans la zone des 79.00-80.00. Au final, seule une baisse sous 78.00 retarderait ces prévisions, et nous donnerait une raison de nous inquiéter.

GBP/USD, Graphique journalier

Cassure_de_l_euro_sous_sa_barriere_critique__mais_nous_attendons_une_clarification_avec_la_cloture_de_la_journee___body_gbp.png, L'euro casse sa barrière critique, mais nous attendons une clarification avec la clôture journalière

GBP/USD : L'incapacité de la paire à établir un nouveau momentum après sa récente cassure au-dessus de 1.6000, suivie par un renversement baissier agressif, suggère désormais que le marché pourrait enfin tenter d'établir un sommet, en faveur d'une baisse plus significative au cours des séances à venir. Attendez une cassure suivie d'une clôture sous le prochain niveau de support à 1.5800 pour confirmer les prévisions, tandis qu'un retour au-delà de 1.6065 serait nécessaire pour les annuler.

USD/CHF, Graphique journalier

Cassure_de_l_euro_sous_sa_barriere_critique__mais_nous_attendons_une_clarification_avec_la_cloture_de_la_journee___body_usd_1.png, L'euro casse sa barrière critique, mais nous attendons une clarification avec la clôture journalière

USD/CHF : Nos prévisions constructives de base restent intactes, alors que les derniers replis ont bénéficié d'un très solide support à proximité de la barrière psychologique de 0.9000. Il semble désormais que le marché puisse tenter d'établir un nouveau plus bas en hausse, et nous nous attendons à une poursuite haussière pour un retour vers les récents plus hauts de range à 0.9335 au cours des séances à venir. Un passage au-dessus de 0.9335 devrait accélérer les gains vers les plus hauts de 2012, près de 0.9600. Au final, seul un retour sous 0.9000 retarderait ces prévisions, et nous donnerait une raison de faire une pause.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.