Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

0

Notifications

Les notifications ci-dessous sont basées sur les filtres qui peuvent être ajustés via les pages du calendrier économique et des webinaires.

Webinaires à venir

Webinaires à venir

0

Événements économiques

Événements économiques

0
Guides de trading gratuits
Souscrire
Veuillez réessayer
EUR/USD
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Baissier
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Le dollar reste neutre malgré le plongeon des marchés actions et de l'intérêt du carry

Le dollar reste neutre malgré le plongeon des marchés actions et de l'intérêt du carry

2012-04-11 04:13:00
John Kicklighter, Stratégiste sénior
Share:
  • Le dollar est neutre malgré le plongeon des marchés actions et de l'intérêt du carry
  • Euro : le versant dette souveraine de la santé financière de la zone euro à nouveau source de difficultés
  • Yen : un rallye basé sur le dénouement du carry peut se dérouler, maintenant que la BoJ a choisi le maintien
  • Dollar australien : chute des marchés actions, plus mauvaises perspectives depuis deux mois pour les taux, données faibles
  • La Nouvelle-Zélande tient peut-être tête à l'aussie, mais la direction du risque est claire
  • Franc suisse : la BNS déclare qu'elle ne peut pas garantir que des percées à court terme de l'EURCHF n'auront pas lieu
  • L'or présente sur plus fort rallye en deux semaines, avec le risque

Le dollar est neutre malgré le plongeon des marchés actions et de l'intérêt du carry

La menace d'un renversement des tendances du risque, qui a tourmenté les acheteurs des marchés de capitaux depuis que les benchmarks du sentiment ont commencé à se débattre après avoir atteint leurs plus hauts niveaux depuis quelques années, est finalement en train de se matérialiser. Ceci étant dit, alors que le S&P 500 plongeait la tête la première dans sa plus longue chute depuis novembre dernier, il est important de noter que la monnaie de référence, le dollar américain valeur refuge, est clairement inchangé. Cette divergence de performances pose la question : le billet vert n'est-il plus un grand port d'attache offrant la sécurité face aux tempêtes financières, ou la chute de la confiance (mesurée en général selon les marchés actions) manque-t-elle de conviction ? En fait, ces deux possibilités présentent chacune une part de la vérité.

Avec l'incapacité du Dow Jones FXCM Dollar Index (symbole = USDollar) à s'éloigner du niveau des 10,000, on peut dessiner un contraste douloureux à la baisse de cinq jours du S&P 500 (de retour sous 1375), au plus bas niveau de l'intérêt du carry trade depuis deux mois et à la chute de 6% de l'indice matières premières CRB au cours des dernières semaines. La stabilité affichée par le billet vert alors que les différents baromètres de l'équilibre rendement / sécurité s'effondrent semble isoler la monnaie américaine. Ceci étant dit, le dollar était déjà en conflit avec ces éléments avant que les foules ne prennent en marche le mouvement défavorable au risque. En effet, au cours des semaines passées, nous avons pu observer le billet vert maintenir sa position forte et optimiste malgré une nouvelle poussée des indices boursiers, vers leurs plus hauts niveaux depuis quatre ans. Nous avons remonté cette déconnexion jusqu'à la poussée des rendements des bons du Trésor, alors que le taux des obligations à 10 ans tentait de déclencher un rallye après des mois passés à un niveau de base, et des mois de baisse avant cela. Il est donc logique que la chute des rendements, de retour sous les 2.00%, annule dans une certaine mesure l'attrait de cette valeur refuge.

Cela nous amène à la qualité et au momentum de l'aversion au risque. Beaucoup de types d'actifs différents ont pris un tour négatif, mais ces marchés pris globalement étaient déjà à la baisse bien avant la récente dégringolade du S&P 500. De ce fait, une partie de la surprise a déjà été intégrée dans les cours (comme nous pouvons l'observer sur des paires de carry trade comme l'AUDUSD). Ce qu'il faudrait, c'est un certain momentum et un développement de cette tendance de dénouement d'exposition déséquilibrée. Si les rendements des bons du Trésor se stabilisent (entre 1.80 et 2.10%) et si l'aversion au risque continue, l'EURUSD cassera facilement le niveau 1.30.

Euro : le versant dette souveraine de la santé financière de la zone euro pose à nouveau problème

Comme il était devenu clair que la Grèce obtiendrait son deuxième plan de sauvetage et passerait en force la restructuration PSI de sa dette, nous avons pu observer les craintes liées à une crise en zone euro se dissiper quelque peu. Cependant, ce n’est pas parce qu'un répit contre une menace immédiate à la stabilité de la région a été gagné que la zone euro est sortie d'affaire pour autant. Loin de là. Les difficultés que connaît actuellement la région ont deux facettes : les problèmes d'ordre bancaire et les difficultés liées aux dettes souveraines. Nous avons observé une détérioration régulière du cours des actifs et des chiffres de liquidité depuis que la BCE a injecté 2 séries de fonds à 3 ans dans le système (LTRO). Cependant, on pourrait argumenter à partir de là que la dépréciation est un facteur d'association au prix des actifs au niveau mondial. Bien plus troublant (et pas si facilement expliqué) : la récente et brusque hausse des rendements des obligations gouvernementales des pays de la périphérie. Les cas les plus notables sont sûrement ceux des rendements à 10 ans des obligations espagnoles et italiennes. Dans le premier cas, le rendement est à son plus haut en 5 mois, juste en dessous de 6%, et le second le suit de près. La température monte. .

Yen : le rallye de dénouement du carry peut désormais se dérouler, après la décision de maintien de la BoJ

Cette hypothèse ne représentait pas la majorité, mais il existait un niveau notable de spéculations selon lesquelles la Banque centrale du Japon s'apprêtait à complémenter l'augmentation de 10 billions de yens à son programme d'achat d'actifs par une nouvelle hausse ce mois-ci. Lorsque ces espoirs de relance ont été éliminés, ceux qui étaient à l'achat sur les cross du yen, dans l'attente d'un nouveau rallye chargé similaire à celui qui avait débuté à la mi-février, ont été forcés de se couvrir. Néanmoins, au-delà de ce dénouement, il n'existait pas nécessairement de forte pression vendeuse fondamentale sur les paires. Ceci étant dit, d'autres catalyseurs étaient présents pour assurer la relève : plus précisément, l'aversion au risque. Avec la chute des marchés actions, les paires du yen, sensibles au carry, ont été durement touchées. Quant à l'USDJPY, il n'est pas aussi exposé au niveau du carry, mais il existe une certaine contagion.

Dollar australien : chute des actions, plus mauvaises prévisions en deux mois concernant les taux, données faibles

Il y a toute une série de catalyseurs actifs qui oeuvrent au détriment du dollar australien. Au cours des dernières 24 heures, on a certes pu observer un soulagement au niveau du problème chinois (les chiffres commerciaux ayant en fait présenté une amélioration), mais son absence est largement compensée. En effet, les données de l'agenda australien ont déçu, l'enquête Westpac sur la confiance des consommateurs chutant à son plus bas niveau depuis huit mois. Et la chute aussi drastique que générale des tendances du risque a eu une influence encore bien supérieure. Enfin, la sensibilité à ces tendances négatives du risque a été amplifiée de façon substantielle, alors que les prévisions à 12 mois concernant les taux sont tombées pour atteindre leur plus bas niveau depuis deux mois, avec des baisses de 96 points de base prévues.

La Nouvelle-Zélande tient peut-être tête à l'aussie, mais la direction du risque est claire

Il est difficile de se tromper lorsque l'on veut déterminer laquelle de ces deux devises à haut rendement est la plus saine d'un point de vue fondamental : le dollar australien ou le dollar néo-zélandais. Depuis le début de l'année, l'AUDNZD a chuté de presque 640 pips, et il s'agit là d'une distance considérable pour une paire qui jugule son exposition aux tendances pures du risque. Les perspectives agressives en faveur de baisses de taux par la RBA lui fournissent clairement une aide, mais le dollar néo-zélandais est probablement en train de ralentir ce qui pourrait être une avancée plus agressive. Les prévisions de la RBNZ elle-même concernant les taux s'orientent vers un plus bas de deux mois (11 points de base) et l'exposition matières premières/Chine est similaire.

Franc suisse : la BNS déclare qu'elle ne peut pas garantir que des percées de court terme de l'EURCHF n'arriveront pas

La BNS s'est exprimée une fois encore mardi, pour rassurer qu'elle était bien engagée à maintenir le plancher de 1.2000 de l'EURCHF, comme cela était prévu. Les remarques indiquant que les doutes envers son engagement à suivre cette politique jusqu'au bout étaient "déplacés" semblent presque désespérés. Le président intérimaire de la banque centrale, M.Jordan, a reconnu que des "transactions isolées" avaient lieu sous 1.2000, mais a souligné qu'elles n'étaient que temporaires. Il a ajouté qu'il était impossible de garantir que des passages sous le niveau plancher n'auraient pas lieu, mais a assuré qu'ils seraient brefs. Si le marché était prêt à en découdre, la BNS pourrait être obligée de prendre une décision drastique.

L'or présente son plus fort rallye depuis deux semaines, avec le risque

La dérive haussière de l'or de la semaine passée a bénéficié d'un petit coup de pouce. Le métal précieux a ainsi affiché son avancée quotidienne la plus élevée depuis plus de deux semaines ce mardi, alors que l'aversion au risque se doublait de l'absence surprenante de rallye sur le dollar. L'appétit en faveur de valeurs refuges, sans l'attrait de la liquidité dans les cercles des cours forcés, se traduit par un contexte favorable au métal précieux. Ceci étant dit, ses ambitions haussières seront aux abois s'il apparaît que les monnaies de réserve gagnent un terrain significatif. Or, il s'agit là d'une possibilité réelle si le mouvement défavorable au risque dure et qu'aucune attente en faveur de mesures de relance ne peut le contrer.

Pour des Nouvelles Forex en Temps Réel, visitez:. http://www.dailyfx.com/real_time_news/

**Pour une liste complète des évènements risqués à venir et des versions précédentes, allez à www. dailyfx .com / calendar

DONNÉES ÉCONOMIQUES

Prochaines24 Heures

GMT

Devises

Parution

Enquête

Précédent

Commentaires

0:30

AUD

Confiance des consommateurs Westpac (AVR)

-5.0%

L'indice Westpac s'affaiblit alors que l'économie nationale ralentit.

0:30

AUD

Indice de confiance des consommateurs Westpac (AVR)

96.1

1:30

AUD

Prêt au logement (FEV)

-4.0%

-1.2%

Les prêts au logement pourraient s'affaiblir à nouveau, alors que les données correspondent à une tendance baissière générale en Australie.

1:30

AUD

Prêts d'investissement (FEV)

-7.1%

1:30

AUD

Valeur des prêts (glissement mensuel) (FEV)

0.1%

11:00

USD

Demandes d'hypothèques MBA (6 AVR)

4.8%

Les données hebdomadaires sont en hausse grâce au crédit.

12h15

CAD

Chantiers immobiliers (MAR)

202.0 k

201.1 k

Le secteur de la construction commence à être entraîné à la hausse par la demande.

12h30

USD

Indice des prix à l'importation (glissement mensuel) (MAR)

0.9%

0.4%

Les prix à l'importation devraient chuter sur le long terme du fait de la baisse de la demande et du dollar fort.

12h30

USD

Indice des prix à l'importation (glissement annuel) (MAR)

3.4%

5.5%

18h00

USD

Exposé budgétaire mensuel (MAR)

-200.0 Mds $

-231.68 Mds $

Le déficit budgétaire est stable.

22h30

NZD

Indice Business NZ des performances du secteur manufacturier (MAR)

57.7

Cet indice, propre à la banque, montre une croissance

22:45

.

NZD

Dépenses par carte en Nouvelle Zélande - vente au détail (glissement mensuel) (MAR)

0.4%

-0.7%

On s'attend à ce que les ventes au détail augmentent doucement, même si les autres meilleurs chiffres restent faibles

22:45

.

NZD

Dépenses par carte en Nouvelle-Zélande (glissement mensuel) (MAR)

0.5%

-0.3%

23:50

JPY

Indice des prix des biens nationaux des entreprises (glissement mensuel) (MAR)

0.4%

0.2%

Les prix des biens nationaux sont stables

23:50

JPY

Indice des prix des biens nationaux des entreprises (glissement annuel) (MAR)

0.4%

0.6%

23:50

JPY

Masse monétaire japonaise M2+CD (glissement annuel) (MAR)

2.8%

2.9%

La masse monétaire croît à la même allure, la BoJ ne lance toujours pas d'assouplissements supplémentaires

23:50

JPY

Masse monétaire japonaise M3 (glissement annuel) (MAR)

2.5%

2.5%

GMT

Devises

Prochains Événements & Discours

12h20

USD

M.Lockhart de la Fed donne des commentaires à la conférence de Géorgie

13:30

USD

M.George de la Fed prendra la parole à la conférence de Minsky à New York

14:30

USD

M.Rosengren de la Fed s'exprime à propos des fonds monétaires à la conférence de Géorgie

18h00

USD

La Fed publie une enquête économique du Livre Beige

21h00

USD

M.Bullard de la Fed donne des commentaires en ouverture à Saint Louis

SUPPORT ET RESISTANCE LEVELS

Pour voir les LEVELS (Niveaux) de SUPPORT ET RÉSISTANCE à jour pour les majeures, consultez le portail d'analyse technique

Pour voir des LEVELS de POINT DE PIVOT mis-à-jour pour les majeures et les cross, consultez notre Table de Point de Pivot

RÉSISTANCE ET SUPPORT CLASSIQUE MARCHÉS ÉMERGENTS18h00 GMTDEVISES SCANDINAVES 18h00 GMT

Devises

USD/MXN

USD/TRY

USD/ZAR

USD/HKD

USD/SGD

Devises

USD/SEK

USD/DKK

USD/NOK

Résist 2

16.5000

2.0000

9.2080

7.8165

1.3650

Résist 2

7.5800

5.6625

6.1150

Résist 1

14.3200

1.9000

8.5800

7.8075

1.3250

Résist 1

6.5175

5.3100

5.7075

Point

13.1378

1.8145

7.9835

7.7647

1.2606

Point

6.8161

5.6819

5.8061

Support 1

12.5000

1.6500

6.5575

7.7490

1.2000

Support 1

6.0800

5.1050

5.3040

Support 2

11.5200

1.5725

6.4295

7.7450

1.1800

Support 2

5.8085

4.9115

4.9410

BANDES DE PROBABILITÉ INTRA-JOURNALIERES18h00 GMT

\Devises

EUR/USD

GBP/USD

USD/JPY

USD/CHF

USD/CAD

AUD/USD

NZD/USD

EUR/JPY

GBP/JPY

Résist. 3

1.3239

1.6014

81.64

0.9287

1.0120

1.0406

0.8275

107.18

129.85

Résist. 2

1.3202

1.5979

81.42

0.9260

1.0098

1.0375

0.8250

106.81

129.44

Résist. 1

1.3165

1.5945

81.20

0.9233

1.0077

1.0343

0.8224

106.45

129.03

Point

1.3091

1.5876

80.76

0.9178

1.0034

1.0281

0.8172

105.73

128.22

Support 1

1.3017

1.5807

80.32

0.9123

0.9991

1.0219

0.8120

105.01

127.40

Support 2

1.2980

1.5773

80.10

0.9096

0.9970

1.0187

0.8094

104.65

126.99

Support 3

1.2943

1.5738

79.88

0.9069

0.9948

1.0156

0.8069

104.28

126.58

v

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.