Nous utilisons différents cookies afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
Pour en savoir plus sur notre politique de gestion des cookies, cliquez ici ou suivez le lien qui se situe au bas de n’importe quelle page de notre site.

Guides de trading gratuits
EUR/USD
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
CAC 40
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Bitcoin
Baissier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
EUR/CHF
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Or
Haussier
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Pétrole WTI
Mitigé
Faible
Élevée
de clients sont à l'achat.
de clients sont à la vente.
Long Court

Note : les hauts, bas et volumes sont indiqués pour la journée de trading.

Données fournies par
Plus Voir plus
Informations en Temps Réel
  • SP500 +8% depuis l’annonce de Trump d’un accord « phase 1 » le 11 octobre https://t.co/cAfJEDsZxe
  • « Maintenir le dialogue» https://t.co/cAfJEDsZxe
  • L’agence Xinhua indique cette nuit que Mnuchin/Lighthizer et Liu se sont entretenus par tél, ont discuté des « problèmes principaux » de l’accord phase 1 et ont convenu de « maintenir le dialogue »... Donc toujours pas d’accord ? Pourtant il y a plus d’un mois —> https://t.co/ZJcs4c317H
  • "It takes 20 years to build a reputation and five minutes to ruin it. If you think about that, you'll do things differently." - @WarrenBuffett
  • RT @thechartist: I'm 100% long for one reason; the market is going up. Doesn't need to be any more difficult than that.
  • La diversification est-elle réserve aux investisseurs passifs ? Un trader doit-il diversifier ses stratégies de trading ? Simulation d'un portefeuille composé de plusieurs stratégies contre le S&P 500 👇 https://t.co/Roba2fxErq
  • Ralentissement des ventes au détail réelles : +1,3% YoY vs +2,3% YoY en septembre (ATH atteint en août) Récession de la production industrielle qui s'accentue : -1,13% YoY vs -0,07% YoY en septembre (ATH atteint en décembre 2018) https://t.co/htYxFlxTN1
  • Forex Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui 🇦🇺AUD : 0,51 % 🇳🇿NZD : 0,34 % 🇪🇺EUR : 0,28 % 🇬🇧GBP : 0,17 % 🇨🇭CHF : -0,17 % 🇯🇵JPY : -0,32 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#currencies https://t.co/jMBOCtA8dU
  • Matières Premières Mise à jour : Ce sont les meilleurs et les pires résultats d'aujourd'hui Pétrole WTI : 0,12 % Or : -0,29 % Argent : -0,39 % Voir la performance du marchés via https://www.dailyfx.com/francais/cours-du-forex#commodities https://t.co/fYILijvPKD
  • Mise à jour du Sentiment clients IG : La grandes majorité des traders sont à l'achat Ripple. Voir le résumé ci-dessous et via https://www.dailyfx.com/francais/sentiment-client https://t.co/GJXys06VLF
Le Dollar s'est Vendu Agressivement Dès l'Ouverture; Durabilité des Mouvements Maintenant en Question

Le Dollar s'est Vendu Agressivement Dès l'Ouverture; Durabilité des Mouvements Maintenant en Question

2011-07-14 11:26:00
Joel Kruger, Stratégiste Technique
Share:
  • M.Bernanke laisse la porte ouverte à un nouveau stimulus
  • Moody’s menace les États-Unis de rétrogradation
  • Le PIB de Nouvelle-Zélande s'affiche à un niveau bien plus élevé que prévu
  • Deux nouvelles positions de trading établies suite à la volatilité
  • Les conjectures concernant une intervention vont bon train alors que le yen atteint des niveaux gênants
  • Les fonds macros s'interrogent sur la force de l'aussie aux niveaux actuels

Il s'est passé bien des choses depuis la clôture de New York de mercredi, trois développements complètement indépendants résultant en une poussée de volatilité, et de façon étrange, aucun d'entre eux n'a de relation quelconque avec la zone euro ou les craintes de contagion en zone euro. Tout d'abord, les retombées du rapport de politique monétaire de M.Bernanke devant le Congrès. Le président de la Fed a laissé la porte ouverte à de nouvelles mesures de stimulus de relance, si la croissance dans la seconde moitié de l'année restait décevante ; cette annonce a eu, et ce n'est pas une surprise, un impact négatif sur le dollar américain, qui a par conséquent été vendu de façon assez agressive.

Performances relatives face au USD jeudi (à 11:00 GMT)

  1. NZD +0.60%
  2. CHF +0.33%
  3. EUR +0.09%
  4. GBP +0.04%
  5. JPY -0.03%
  6. CAD -0.11%
  7. AUD -0.15%

Le dollar étant déjà sous pression d'un bout à l'autre des marchés avant la clôture de New York, Moody’s a remis le couvert, en menaçant cette fois d'une possible rétrogradation du crédit américain si le pays ne parvenait pas à lever son plafond de dettes à temps. Les mots clés de Moody’s à ce sujet ont été les suivants :

[le réexamen de la note des bonds du gouvernements américain est motivée par la possibilité que la limite de dette ne soit pas levée à temps pour éviter un défaut de paiement d'intérêts ou de principal sur les obligations et billets en circulation. En soi, il existe un risque faible mais croissant d'un court défaut de paiement.]

[Moody's considère la probabilité d'un défaut de paiement d'intérêts comme faible, mais n'étant plus de minimis. Un défaut réel, quelle que soit sa durée, modifierait fondamentalement l'estimation faite par Moody's du timing des paiements futurs, et une note Aaa ne serait probablement plus adaptée. Néanmoins, puisque ce type de défaut de paiement serait de courte durée, et puisque les pertes des porteurs d'obligations du Trésor seraient minimales voire inexistantes, la note serait très probablement baissée aux alentours du niveau Aa.]

I[Si la limite de dettes est levée encore une fois et un défaut de paiment évité, la note Aaa serait probablement confirmée. Cependant, les perspectives assignées à ce moment à la note des obligations gouvernementales serait sans doute modifiées pour être négatives, en conclusion du réexamen, à moins qu'un accord susbstantiel et crédible soit atteint sur un budget qui incluerait une réduction du déficit à long terme.]

Tout ceci a eu un impact négatif encore plus prononcé sur le dollar face aux autres devises refuges, le Usd/Chf s'écroulant vers de nouveaux plus bas records, et le Usd/Jpy chutant à nouveau sous les 79.00. Pendant ce temps, l'euro et les autres devises corrélées au risque se trouvaient également bien enchéries, en réaction aux évènements de la journée, l'Eur/Usd revenant à la barrière 1.4200, et l'aussie effectuant un rallye pour revenir au-dessus de 1.0800. Les autres variations de cours notables, en réponse à cette annonce, ont été une chute du Eur/Chf vers un n-ième plus bas record sous 1.1500, et une explosion du kiwi qui a traversé de fortes barrières vers 0.8500, pour aller à des plus hauts records post-float.

La pointe affichée par le dollar néo-zélandais ne venait pas uniquement des évènements mentionnés plus haut, la devise des antipodes se trouvant une bonne dose de force relative dans un chiffre du PIB explosif, montrant une croissance extrêmement solide de l'économie locale. Non seulement ce chiffre important s'est révélé nettement meilleur que prévu, mais un chiffre précédent révu à la hausse a rendu ce résultat d'autant plus substantiel. En conséquence, les marchés ont maintenant intégré une chance de 50% d'une hausse des taux par la RBNZ lors de la prochaine réunion.

Néanmoins, d'un point de vue stratégique, nous continuons à nous interroger sur la valorisation du bloc matières premières FX, et d'autres devises comme le franc suisse ou le yen, aux niveaux actuels ; nous sommes déterminés à rechercher des opportunités d'aller à contre-tendance sur toute force additionnelle dans ces marchés. Il convient d'être prudent et de choisir des points adéquats, mais les opportunités de profit résultant de l'effacement de ces tendances existent bel et bien, et nous avons d'ores et déjà vendu NZD comme CHF contre le dollar, suite à la dernière folie du marché à la fin des échanges de mercredi, jusqu'à jeudi. Nous sommes en VENTE Nzd/Usd à partir de 0.8485, stop 0.8615, et en ACHAT Usd/Chf à partir de 0.8100, stop 0.7970. Notre entrée sur ces positions coïncide avec le passage des RSI horaires de ces marchés respectifs au-dessus de 80 et en dessous de 20 sur les graphiques horaires. Nous avons déjà vu une continuation intéressante en notre faveur, et la consolidation overnight combinée à d'autres données kiwi (PMI et confiance des consommateurs) nous a certainement aidés.

Selon un article récent du Wall Street Journal, même certains des grands macro-investisseurs qui pourraient avoir soutenu la poussée à la hausse de ces monnaies matières premières, remettent maintenant en question la durabilité de cette tendance, en pensant particulièrement au dollar australien. Les investisseurs ont ou bien réduit leurs positions d'achat aussie lors des derniers mois, ou même établi de nouvelles positions de vente. La principale inquiétude exprimée dans cet article est l'exposition à la Chine, la combinaison de taux d'intérêt chinois élevés et d'une économie en ralentissement étant vue comme un mélange très dangereux pour le dollar australien, corrélé au risque.

Les variations des cours lors des échanges européens ont été largement de type consolidation, les marchés semblant satisfaits de faire une pause et de respirer suite aux dernières vives baisses du USD. Les enchères euro au-dessus de 1.4200 ont été bien absorbées, alors que les investisseurs étaient forcés de se souvenir que la situation était tout aussi problématique en zone euro. Les données comme les évènements n'ont eu aucune influence pendant la session, les résultats d'inflation de la zone euro s'affichant plus ou moins conformément aux attentes, et les enchères italiennes ne parvenant pas à inspirer de mouvements significatifs.

Ailleurs, le thème de l'intervention était plutôt animé en Europe, la plupart des discussions à ce sujet étant centrées sur le yen, qui a présenté des variations de cours intraday violentes et malheureuses. Un rapide sursaut juste avant l'ouverture européenne, suivi d'une retraite immédiate, a alimenté les conjectures concernant une action officielle. Bien que le ministère des Finances ait lancé un avertissement formel disant qu'une intervention était clairement possible, il ne semble pas qu'il y ait eu quoi que ce soit d'officiel derrière le mouvement. Néanmoins, les risques d'intervention se sont clairement intensifiés aux niveaux actuels, et le ministre des Finances M.Noda l'a confirmé plus tôt dans la journée, disant que les mouvements du yen étaient unilatéraux et ne reflétaient pas les fondamentaux économiques.

Pour la suite, le calendrier économique se poursuit en Amérique du Nord, avec les ventes de détail américaines, les prix à la production, les nouvelles demandes d'indemnités chômage et les inventaires des entreprises tous attendus. Les revenus américains pourraient également influencer la direction prise, et JP Morgan a d'ores et déjà coupé l'herbe sous le pied des attentes générales. Dans l'intervalle, attendez-vous à d'autres remarques officielles non prévues, en particulier puisque les marchés de devises commencent à devenir quelque peu incontrôlables, avec le franc suisse, le yen et le kiwi tous vulnérables à de tels commentaires compte tenu de leurs derniers mouvements. Les marchés à terme actions américains et les cours du pétrole sont en légère baisse à l'ouverture nord-américaine, tandis que l'or reste très bien enchéri, en hausse jusqu'à encore un nouveau plus haut historique.

CALENDRIER ÉCONOMIQUE

Buck_Sold_Agressively_Early_On_Sustainability_of_Moves_Now_in_Question_body_Picture_5.png, Le Dollar s'est Vendu Agressivement Dès l'Ouverture; Durabilité des Mouvements Maintenant en Question

PRÉVISION TECHNIQUE

Buck_Sold_Agressively_Early_On_Sustainability_of_Moves_Now_in_Question_body_eur.png, Le Dollar s'est Vendu Agressivement Dès l'Ouverture; Durabilité des Mouvements Maintenant en Question

EUR/USD: Globalement, le cours demeure plutôt baissier, et nous continuons d'aimer l'idée de vendre dans les rallyes en anticipation d'un repli plus important sous la MMA à 200 jours. La moyenne mobile à long terme se situe par le chiffre 1.3900 et une cassure nette en-dessous ouvrirait la porte à un test du prochain support clé dans les 1.3750. Dans l'intervalle, recherchez la formation d'un nouveau top inférieur quelque part avant 1.4400, avant la prochaine baisse.

Buck_Sold_Agressively_Early_On_Sustainability_of_Moves_Now_in_Question_body_jpy2.png, Le Dollar s'est Vendu Agressivement Dès l'Ouverture; Durabilité des Mouvements Maintenant en Question

USD/JPY: La plus récente clôture journalière en dessous de 79,50 compromet certainement notre prévision constructive avec l'effondrement du marche en dessous de quelques ranges solides de plusieurs jours de soutien dans la zone 80.00 et tombe dans les 78.00 jusqu'à maintenant. Cela met désormais la contre-pression à la baisse et ouvre la porte pour un nouvel essai et le potentiel en dessous du plancher record de Mars de 76,30. À ce stade, une clôture journalière au-dessus 80,00 serait nécessaire au minimum pour alléger les pressions à la baisse

Buck_Sold_Agressively_Early_On_Sustainability_of_Moves_Now_in_Question_body_gbp2.png, Le Dollar s'est Vendu Agressivement Dès l'Ouverture; Durabilité des Mouvements Maintenant en Question

GBP/USD :. Nous classons les cours récents des prix comme une consolidation baissière en avance sur l'extension suivante ; inconvénient majeur avec le marché qui cherche maintenant à établir en dessous du SMA les 200 jours et prolonger les baisses par le soutien de la touche suivante au plus bas de 1,5750 Dans l'intervalle, recherchez les rallyes afin d'être bien en avance plafonnés au-dessous de 1,6250 sur une base quotidienne à proximité.

Buck_Sold_Agressively_Early_On_Sustainability_of_Moves_Now_in_Question_body_jpy2_1.png, Le Dollar s'est Vendu Agressivement Dès l'Ouverture; Durabilité des Mouvements Maintenant en Question

USD/CHF: Malgré la tendance baissière intense entraînant récemment un plancher record frais créé au dessous de 0,8100, à court / à moyen / à long terme des études techniques ont le regard assez tendu vers nous et nous continuons à aimer l'idée de prendre des photos à acheter en prévision d'une importante base. Des acheteurs agressifs peuvent chercher à établir de positions d'achat frais d'avance sur 0,8000, tandis que les contre-offres conservatrices veulent attendre le retour d’une clôture quotidienne au dessus de 0.8330 à un minimum.

Écrit par Joel Kruger, stratège en devises technique

Si vous souhaitez recevoir des rapports de Joël dans un mode, email plus rapidement jskruger@dailyfx.com et vous serez ajouté à la liste de distribution.

DailyFX fournit des informations sur le Forex et des analyses techniques sur les tendances qui influencent les marchés de devises internationaux.