Point à partir duquel établir une exposition vendeuse : Cassure et clôture en dessous de 132.05 (plus bas du 15 décembre)

Spot : 133.17

Cible initiale/point pour établir l'arrêt au seuil de rentabilité :131.15 (plus bas de novembre)

Cible de variation (Si l'opération n'est pas maintenue :) 128 (plus bas d'août et retracement à 38,2 % du range d'avril à janvier)

Niveau d'invalidation : 134.5 (plus haut du 10 janvier)

Si vous recherchez d'autres fortes idées de trading, vous aimeriez peut-être nos Guides de trading GRATUITS

La volatilité du marché des obligations et l'exposition acheteuse record sur l'euro des institutions non commerciales (c'est-à-dire, les fonds spéculatifs) dans les marchés de contrat à terme dès le 2 janvier 2018 peuvent favoriser un trading de la paire EUR/JPY tactique à court terme orienté vers le bas.

Après qu'une notification surprise de la Banque du Japon indiquant qu'elle réduisait les positions ultra haussières a entraîné une liquidation rapide de l'EUR/JPY et a provoqué la troisième baisse journalière consécutive et une chute de 1 %.

Les fonds spéculatifs pourraient essouffler les positions record des contrats à terme haussières sur l'euro tandis que le JPY monte en puissance

Un récent choix de l'analyste de Jeremy Wagner, CEWA-M sur la paire USD/JPY baissière avant une baisse de 1 % voire plus et le ralentissement de la paire EUR/USD met cette stratégie en exergue. L'EUR/USD pourrait connaître un mouvement vers 1.16, en l'absence de franchissement du seuil à 1.21.

Il est probablement beaucoup trop tôt pour parler de sommet de l'euro en ce début d'année, bien qu'il ait atteint le support pratiquement au même moment l'année dernière. Mais une cassure et clôture en dessous du pivot de 1.1850, où le cours s'alignerait sur la tendance haussière partant d'avril, favoriserait une cassure vers l'extension baissière à 100 % de septembre au récent plus bas à 1.1550.

La perspective technique favorise la continuation de la baisse en dessous de 132 (sur la base du nuage d'Ichimoku)

Le trading de la paire de devises USD/JPY à 111 ou 109.90 connaitra probablement un important mouvement baissier similaire dans l'EUR/JPY avec la force du JPY et un essoufflement des positions longues sur l'EUR. En guise de position tactique, je ne favoriserais pas une exposition au-dessus de 135.27/51 (plus haut du 3 janvier.)

Une cible baissière nette sur la paire EUR/JPY sera orientée vers l'ancien support à 131.75/50, qui a été un support net avant la cassure vers 137 qui s'est arrêté à 136.65 avant de glisser à partir des plus hauts de deux ans. Si le rallye est plus important, les traders devraient rechercher davantage de baisses en dessous du plus bas de novembre à 131.15 et vers le plus bas d'août à 128.

Même si ces niveaux pourraient paraître agressifs, les traders devraient noter le positionnement spéculatif haussier record sur l'euro (CFTC) qui pourrait s'essouffler et agir comme catalyseur de la faiblesse de l'euro qui ressort, même si cela n'est que tactiquement baissier, et qui concorde avec l'émergence de positions courtes sur le yen japonais.

L'opération pourrait être invalidée par une cassure et une clôture au-dessus du plus haut du 10 janvier de 134.50.

Pour perfectionner votre stratégie de trading, accédez à nos guides de trading gratuits ici.

Graphique de la paire de devises

EUR/JPY avec la ligne de tendance et le support d'Ichimoku près de 132

Please add a description for the image.

Graphique créé par Tyler Yell, CMT

Le sentiment sur l'EUR/JPY démontre une hausse des positions courtes suite à la hausse du cours

Please add a description for the image.

Nous prenons généralement une perspective à contre-courant pour déterminer le sentiment des traders et le fait que les traders soient vendeurs suggère que le cours de l'EUR/JPY pourrait continuer à augmenter. Cependant, les traders sont moins vendeurs qu'hier et que la semaine dernière. Les récents changements dans le sentiment signalent que la tendance actuelle du cours de la paire de devises EUR/JPY pourrait bientôt effectuer un revirement à la baisse malgré le fait que les traders restent vendeurs.